Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Concordance des temps    Page 1 sur 7

Bas de page ?   

a 

1
Répondre en citant  
Concordance des temps - le Lun 26 Oct 2009, 19:48

J'avais cessé d'écouter France culture, et puis l'ouverture de ce forum m'a incitée à y retourner un peu. Comme je suis prudente je me suis branchée sur Concordance des temps, puisque je me souvenais d'un émission que je trouvais plutôt agréable.
Samedi dernier, le sujet était "la peur". Il me semblait bien que c'était un peu rebattu, mais bon, y avait Jean Delumeau, on pouvait espérer une vision un peu détachée de l'éternelle actualité. Ben j'ai trouvé l'émission lamentable. Je ne comprends pas comment ils sont arriver à transformer Delumeau en une espèce de moraliste nous disant que la peur peut être salvatrice, mais quand même faut être bien prudent avec la grippe.
Quelques rares évocations bateau des grandes épidémies de peste, et comment quand les responsables n'ont pas été vigilants les pestes ont fait plus de ravages que là où les dirigeants ont pris des mesures. Y avait pourtant des choses à dire non ? Je sais pas moi, on dit que c'est peut-être la peste qui aurait pu être un des facteurs essentiels de la chute de l'empire romain. Comment pourquoi, ce serait intéressant non ?
Bref, je vais continuer de ne plus écouter.

2
Répondre en citant  
Concordance des temps ce matin - En phase avec les obsessions de FC - le Sam 09 Jan 2010, 15:19

Voici une réponse un peu tardive mais en confirmation de l’impression précédente sur "Concordance des temps", qui fut à une époque le rendez-vous le plus enthousiasmant de la grille. Depuis déjà quelque temps, je l'archive au rythme de 1 ou 2 par mois, mais sans l'écouter en direct, et de plus en plus souvent, sans l'écouter du tout. Certes je mets en archive les numéros dont le sujet m'intéresse, ou dont l'invité a déjà fait ses preuves en tant que radioteur (par exemple Corbin samedi dernier) ou qui, pour une raison ou pour une autre, semble mériter d'être découvert. A l'écoute, hélas, je constate bien souvent que ce qui faisait l'intérêt de l'émission a disparu, et même qu'en conservant parfois son sel, ce dernier ne rehausse qu'une absence de saveur.

La formule est peut-être un peu usée : ça n'est pas faire injure à Jean-Noël Jeanneney, de dire que 10 années peuvent venir à bout d'un concept d'émission. Ou de la capacité d'émerveillement de l'auditeur qui, reconnaissant après plusieurs années toujours les mêmes tours et les mêmes gags, se lasse. Surtout si c'est au service d'un propos éculé et de thèmes déjà sur-exploités. Pourtant, il fut un temps où Concordance des temps ramait à rebours des idées reçues. Ce temps semble révolu, et le numéro de ce matin en est, hélas, un exemple criant :
- fini la mise en perspective par comparaison de deux faits semblables éloignés dans le temps ; le principe même de l'émission laisse la place au résumé sur une affaire qui traine depuis un siècle.
- l'invité Pap n'Diaye est de ceux qu'on entend régulièrement sur FC, avec toujours le même ton de prof intelligent mais terriblement répétitif et prévisible
- le sujet est un de ceux dont la station nous rebat les oreilles depuis bien avant la rentrée de septembre, nourri de deux obsessions typiques de FC, que sont l'Obamania et la valorisation du modèle sanitaire français, ses assurances sociales que le monde entier ne peut que nous envier sauf peut-être quelques fous inconscients qui ne peuvent être que des américains.
Au bout de 20' de bla-bla insipide, je coupe

Bref, Concordance des temps peut demeurer un rendez-vous intéressant les jours où l'on y découvre un auteur ou un sujet neuf. Mais si Jean-Noël Jeanneney se contente d'enfoncer pour la 1001ème fois le clou des sujets récurrents de FC déjà archi-traités en "Rumeur du monde" en "Grain à moudre" et en "Suite dans les Idées" (en y ajoutant un peu de distance et en allégeant la militance) alors l'émission rejoint le brouhaha de commentaires à quoi la station condamne l'auditeur. Elle perd tout son intérêt qui la plaçait à la marge du flux d’info. Elle contribue à la réduction des thématiques sur FC, en une Nième récupération du créneau culture par le créneau actu-éco-politique. Le risque en était présent dès la fondation de l'émission, et ça explique peut-être qu'elle ait été créée comme émission régulière en septembre 1999. A l'époque elle reprenait une idée qui avait fait ses preuves dans une grille d'été, et elle échappait à nombre de défauts du système Adler (émotionnite, courte-vue, bla-bla stérile). 10 ans et plus de 500 numéros plus tard, elle semble plus qu'essoufflée, et parvenue en bout de course elle devrait laisser sa place : les émissions n'ont pas vocation à vivre éternellement nous dit-on. Celle-ci ne se renouvelle plus, l'ironie est qu'elle se maintient en perdant ce qui avait fait son originalité, et que pour cette raison elle ne risque pas d'être retirée de la grille

3
Répondre en citant  
Le programme du CNR - Avec Claire Andrieu - le Lun 07 Fév 2011, 12:07

Auteur ou sujet neuf cette semaine ? Non pas tout à fait, mais une bonne émission d'histoire contemporaine : Concordance des Temps est consacré au programme du CNR. Passons sur le fait que le sujet sert de hochet identitaire à une middle-intelligentsia sans idées ou plutôt à ses suiveurs. Malgré la présentation soignée comme toujours, il est difficile de dire si Jean-Noël Jeanneney a choisi son sujet pour ne pas le laisser aux doctrinaires de la critique radicale, ou s'il apporte une caution même prudente à celui qu'il cite en prétexte pour raccorder son sujet au présent : Stéphane Hessel.

Reste que si l'heure passée avec Claire Andrieu est instructive et probablement bien utile (à moi en tous cas), à l'exception de la voix de JNJ cette émission d'histoire aurait aussi bien pu sortir dans une semaine d'Emmanuel Laurentin. Elle illustre ou justifie la méfiance de l'auditeur qui sent plus ou moins clairement que le principe de Concordance des Temps a maintenant bien atteint ses limites, ou que le producteur n'a plus guère envie de s'en tenir à son cadre initial : la mise en regard du présent et du passé. Mais ça, pour le dire avec quelque assurance, peut-être faudrait-il faire le compte ou l'inventaire des sujets traités, disons depuis un an, deux ans, à comparer avec ceux des premières années.

4
Répondre en citant  
Re: Concordance des temps - le Lun 07 Fév 2011, 17:32

@Nessie a écrit: Malgré la présentation soignée comme toujours, il est difficile de dire si Jean-Noël Jeannenay a choisi son sujet pour ne pas le laisser aux doctrinaires de la critique radicale, ou s'il apporte une caution même prudente à celui qu'il cite en prétexte pour raccorder son sujet au présent : Stéphane Hessel.
héhé, moi j'ai bien l'impression qu'il avait programmé cette émission dans une certaine intention, mais qu'à son (tout relatif) désarroi l'invitée allait plutot dans l'autre sens!

5
Répondre en citant  
L'identité nationale : définition selon les époques - le Mer 12 Juin 2013, 23:30

Félicitations à Jean-Noël Jeanneney pour cette émission qui s'écoute plutôt deux fois qu'une : Concordance des temps "L'identité nationale : à la recherche des origines" http://www.franceculture.fr/emission-concordance-des-temps-l-identite-nationale-a-la-recherche-des-origines-2013-06-08

Un invité avec un sacré bagage et qui mérite attention, Sylvain Venayre, maître de conférences à la Sorbonne, et un ordonnancement impeccabe de l'émission, avec un bel à propos de Jeanneney (quoique un peu obsédé par le précédent Pdt de la république) et des relances toujours intéressantes sans accaparement de la parole.

Jeanneney combine aussi une qualité de langue et un ton sincèrement enthousiaste pour le sujet discuté.

Du France Culture comme on l'aime.


6
Répondre en citant  
Éloge de Concordance des temps - le Mar 18 Juin 2013, 10:04

Pourquoi ne pas le dire d'emblée, voici du France Culture comme on l'aime beaucoup. Du France Culture qui sera écouté comme du patrimoine culturel national dans 50 ans. Ce numéro de "Concordance des temps" consacré à Stefan Zweig, exceptionnel tant par la forme que par le fond. est en effet de ceux que l'on conserve.

http://www.franceculture.fr/emission-concordance-des-temps-actualite-de-stefan-zweig-2013-06-15

En premier lieu, la présentation de l'émission par Jean-Noël Jeanneney sur le site : on voudrait de nouveau en signaler la qualité. Le soin, la rigueur dans l'établissement des références données (archives sonores, bibliographie, etc), leur exhaustivité, en font un modèle du genre.

Par ailleurs, un petit texte où l'on apprend du vocabulaire c'est trop rare pour ne pas le signaler. En effet, j'avoue avoir cherché le sens de l'expression "faire fond sur" avec lequel Jean-Noël Jeanneney termine sa présentation. Jeanneney à l'Académie française, on n'est pas du tout contre (un autre candidat lui a été préféré dernièrement).

Pour ce qui concerne l'émission elle-même, elle bénéficie, comme la précédente, d'une réalisation de qualité (belles archives, superbe choix des lectures) et d'un intervenant (ici Jacques le Rider) d'un niveau intellectuel exceptionnel. Bref, du haut de gamme.

Avec l'intelligence et le tact qui le caractérisent, J-N. Jeanneney sait faire avancer l'entretien, sans s'imposer, en laissant Jacques Le Rider dérouler son savant propos avec clarté. Cela donne la furieuse envie de se plonger dans "Le monde d'hier" de Zweig (il faudra néanmoins s'habituer à l'accent un peu appuyé du germaniste).

C'est donc à une passionnante leçon d'histoire à deux voix que l'on assiste ici, loin, très loin de certains monologues soporifiques du Collège de France que Nessie a mentionnés récemment ici. La qualité de la langue de part et d'autre est de celle qu'on attend sur cette antenne : relevée.

On récapitule : Jacques le Rider, cette semaine, Sylvain Venayre la semaine dernière. Avec des invités de cette trempe, à qui Jeanneney ne vole jamais la parole, on est au meilleur de ce que l'on peut attendre d'une émission diffusée sur France Culture. L'équipe de réalisation mérite un coup de chapeau.

Enfin, les derniers mots de Jeanneney ne peuvent qu'aller au coeur de tous ceux qui écoutent une émission comme ils liraient un livre : avec attention, retours en arrière et archivage pour partage ou travail. Jean-Noël Jeanneney, donc : "Vous pouvez écouter, réécouter, télécharger cette émission. Je vous engage ardemment à le faire pour la conserver dans votre bibliothèque ou dans votre médiathèque personnelle."

C'est fait, merci.

7
Répondre en citant  
Re: Concordance des temps - le Mar 18 Juin 2013, 15:56

@Philaunet a écrit:Pourquoi ne pas le dire d'emblée, voici du France Culture comme on l'aime beaucoup. Du France Culture qui sera écouté comme du patrimoine culturel national dans 50 ans. Ce numéro de "Concordance des temps" consacré à Stefan Zweig, exceptionnel tant par la forme que par le fond. est en effet de ceux que l'on conserve.
Oui, un "Grand cru."
J.N. Jeanneney, contrairement à d'autres producteurs bavards, intervient bien souvent pour apporter quelque chose et non pas pour subtiliser la parole à son invité.
Vendredi dernier, sur les Nouveaux Chemins, Philippe Petit a réussi la "prouesse" de ne donner la parole à ses quatre invités qu' aprés 10 minutes de présentation.

L'enchainement Répliques-Concordance des Temps, c'est vraiment trés souvent remarquable.

8
Répondre en citant  
Licorne, Pastoureau, Jeanneney - le Dim 30 Juin 2013, 10:39

Bravo Patrick Molinier ! Oui, bravo pour cet excellent travail qui illustre et maintient la tradition de qualité des équipes techniques de Radio France.

Qui est Patrick Molinier ? Patrick Molinier est le réalisateur de "Concordance des temps". Il est cité avec chaleur par Jean-Noël Jeanneney à la fin de l'émission ci-dessous. Ne sont pas non plus oubliées les "Collaboratrices Spécialisées" Jeanne Guérout et Nathalie Lempereur.

Belle équipe, donc, pour encore une fois un travail impeccable dans le numéro intitulé "Les secrets de la licorne". Il faut dire qu'avec le savant et disert Michel Pastoureau, rien ne peut jamais mal tourner. C'est riche, clair et instructif. Le dialogue est policé et la langue de qualité (zéro hum, zéro ricanement). On sent une grande entente entre les deux interlocuteurs et c'est dans cette confiance que peut se déployer un discours intéressant.

http://www.franceculture.fr/emission-concordance-des-temps-les-secrets-de-la-licorne-2013-06-22

Des contributions dans ce Forum ont vanté ailleurs le travail de Jean-Noël Jeanneney, notamment son texte de présentation, sans doute le meilleur du site de FC, la présentation, ou encore ici pour la qualité de l'ensemble Prix d'excellence

Oui, comme le rappelle Nessie, Jeanneney Directeur de Radio France, France Culture s'est fort éloignée des préconisations du Directeur de Radio France d'alors. Reste "Concordance des temps", comme par hasard et comme illustration d'une radio culturelle digne de ce nom.

Seule petite observation concernant la page, le lien annonçant la vidéo de présentation de la restauration de la tapisserie par le musée Cluny n'est pas le bon. Allez voir ici http://www.youtube.com/user/museecluny ça en vaut la peine et si vous ne comprenez pas le français, ou que vous voulez réviser votre anglais, vous y trouverez des sous-titres in English !


9
Répondre en citant  
La météo des plagiats - le Ven 19 Juil 2013, 09:05

Elle est très bonne dans l'émission produite par Jean-Noël Jeanneney et son équipe, "Le plagiat : très ancien", du 13 juillet dernier.

http://www.franceculture.fr/emission-concordance-des-temps-le-plagiat-tres-ancien-2013-07-13

En effet, dans ce numéro d'excellente facture (les érudits défilent semaine après semaine au micro de JNJ) on apprend, par un survol chronologique partant de l'Antiquité avec Aristophane, que le plagiat a connu bon nombre de formes et de fortunes.

Laurent Theis, l'historien médiéviste, interrogé intelligemment  par un Jeanneney  très préparé, pose un regard dépassionné sur la question et met en lumière des pratiques autrefois acceptées et génératrices de créations originales quand, de nos jours, tout emprunt se règle devant les tribunaux, notamment en musique. À cet égard, la première archive  qui introduit l'émission (Georges Auric s'indignant en 1958 d'être poursuivi par un tribunal américain pour 5 notes)  est particulièrement  parlante et savoureuse.

Comme toujours la page de l'émission est très soignée et riche. Jeanneney est un des porte-drapeaux d'un France Culture de qualité.

Néanmoins, puisqu'on est à RegardsFC, on a lu avec quelque attention le descriptif et l'on a été chiffonné par deux choses.

La première, cette phrase : "Le grand rabbin de France vient d’être amené à abandonner sa charge après avoir reconnu que son ouvrage Quarante méditations juives comptait des éléments qui avaient été empruntés tacitement à un livre d’entretiens du philosophe Jean-François Lyotard, livre paru en 1996"

"tacitement", c'est-à-dire avec l'accord implicite du philosophe ? Où se trouve cette thèse, je ne l'ai pas lue. En la posant comme un fait, Jeanneney ne prend-il pas parti pour l'accusé ? Ou s'est-il trompé de mot, lui qui pourtant semble se lire et relire attentivement ?

Deuxième chose : j'ai lu bon nombre de fois, l'expression "bon nombre", mais jamais sous une forme au pluriel qui se trouve dans ce descriptif : "Laurent Theis, remarquable connaisseur à la fois du Moyen-âge et du XIXe siècle, sur lesquels il a écrit  bons nombres d’ouvrages appréciés (...)".

Le candidat à l'Académie nous donne-t-il là un usage tiré d'un dictionnaire du XVIIe siècle ?  On ne le trouve pas. On ne voit que "nombre" au singulier dans cet emploi (cf   B. 2. b. alpha : http://www.cnrtl.fr/definition/nombre)

10
Répondre en citant  
Laurent Theis - le Ven 19 Juil 2013, 10:59

@Philaunet a écrit:[...] numéro d'excellente facture (les érudits défilent semaine après semaine au micro de JNJ) on apprend, par un survol chronologique partant de l'Antiquité avec Aristophane, que le plagiat a connu bon nombre de formes et de fortunes.

Laurent Theis, l'historien médiéviste, interrogé intelligemment  par un Jeanneney  très préparé, pose un regard dépassionné sur la question et met en lumière des pratiques autrefois acceptées et génératrices de créations originales quand, de nos jours, tout emprunt se règle devant les tribunaux, notamment en musique.
Plus haut dans le fil, j'ai dit ma relative déception, devant une certaine érosion de la qualité dans Concordance des temps. Quand on est excellent il est naturel de produire de la qualité, mais moins facile de durer aussi longtemps ?

Mais en écho à votre remarque, à mon sens il y a quelque chose qui ne s'érode pas, et qui permet de maintenir fréquemment un excellent niveau, c'est l'éventaire des invités : Jeanneney dispose sans effort d'un riche réseau personnel, d'historiens. Et ce qui ne gâte rien : il tisse avec eux au fil des émissions une complicité qui bonifie leur dialogue radiophonique à chaque nouvelle apparition de l'un ou de l'autre : Pierre Milza, Robert Muchembled, Alain Corbin, Robert Delort (maintenant disparu), Michel Pastoureau, Maurice Lever, combien sont-ils ainsi à venir régulièrement au micro de Concordance des temps ? Ce réseau est un des meilleurs atouts de l'émission.

Sur les 13 années de l'émission, Laurent Theis est un des plus présents. Samedi dernier c'était son 5eme passage. Né en 1948, normalien et agrégé, sous l'influence de quelques grands médiévistes (Duby, Le Goff), par ailleurs président honoraire de la Société de l'histoire du protestantisme français, il a dit-on mené sa carrière comme secrétaire des débats à l'Assemblée nationale (comme Bernard Pingaud, qui en fit le sujet d'un passionnant documentaire en 2000 à l'ère pré-Talonnique de Tire-ta-langue). Laurent Theis a été invité par Jeanneney aux dates et sur les sujets suivants :  
- 1er janvier 2000 : Les peurs de l'an Mil
- 3 avril 2004 : Histoire du poil, la barbe comme symbole religieux
- 21 juin 2008 : Guizot, ministre de Louis-Philippe
- 20 mars 2010 : Le canular littéraire
- 13 juillet 2013 : Le plagiat

Concordance des temps     Page 1 sur 7

Haut de page ?   

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum