Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Accueil / Web & médias

Répondre au sujet

La liste ANPR    Page 3 sur 6

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
La liste ANPR - le Jeu 12 Nov 2009, 00:40

Rappel du premier message :

Voici une ressource de premier ordre : la liste ANPR (pour « A Ne Pas Rater ») permet de retrouver des émissions offertes par France Culture dans un passé lointain ou récent.

ANPR est un réseau d’auditeurs, indépendant de Radio-France et de France Culture, et communiquant par liste Yahoo. La raison d’être du groupe est la mise en partage d’émissions de radio, préférentiellement de France Culture mais on y trouve aussi plusieurs autres radios, comme France Musique et Espace2 (Radio Suisse Romande). La liste fut créée en 2000, à une époque où la fourniture des émissions de FC par le Net était très différente de ce qu’elle est maintenant. Le prestataire de Radio France ayant changé, l’offre en ligne de FC a muté plusieurs fois et la liste ANPR a suivi, avec ses propres mutations. On ne parlera ici que du fonctionnement actuel : chaque jour les co-listiers déposent des émissions en format MP3. Ils le font spontanément ou en réponse à une requête d’autres co-listiers qui recherchent une émission précise. Car l’autre face de l’échange, c’est la requête : un co-listier, forcément inscrit (parfois très récemment), demande à la collectivité si quelqu’un dispose d’une émission donnée et s’il est prêt à la déposer en partage. Pas besoin de donner avant de recevoir, et pas non plus de caution à déposer : si c’est une émission récente, c’est bien rare que la réponse mette plus d’une demi-journée à tomber ; on voit couramment des réponses dans l’heure. Et les opérations de dépôt et de chargement sont très simples : les co-listiers d’ANPR, qui avaient longtemps utilisé le peer-to-peer, ont aujourd’hui adopté un site gratuit de mise en partage : Mediafire.

Comme le support d’ANPR est celui d’une liste yahoo on s’attendra à y trouver une présentation et un fonctionnement un peu différents de ceux des blogs et des forums. Par ailleurs, la vocation de la liste est strictement centrée sur les échanges d’émissions, éventuellement sur les informations portant sur ces dernières. Le lieu est pacifiste par nature sinon par credo. Le niveau général de correction et de cordialité est remarquable, et il peut être envié par les responsables de nombreux sites. C’est que les débats y sont limités à leur minimum de façon à ne pas dériver en dehors du consensus qui rassemble les co-listiers. Les intrusions sont rares et les écarts assez vite rectifiés en douceur : le modérateur Stéphane Descornes (dit Bishop) y veille. Du coup les incidents sont rares : cette année j’ai pu assister au bref retour d’un troll récurrent vite bloqué en entrée, ainsi qu’à quelques traces aigres d’un militant qui se trompait d’adresse. Des intrusions brèves qui n’ont pas duré assez longtemps pour susciter un agacement durable chez les co-listiers, tout au plus une brève réprobation en appui du modérateur.

La liste fonctionnant sur le double principe des requêtes et des dépôts spontanés, est un excellent terreau de serendipity : vous trainez un peu dans la liste, et vous voyez un co-listier venir proposer un panorama de 1994 (!) ou un Lundi de l’Histoire de 1987, un Surpris par la Nuit de 2001 : vous clickez, vous téléchargez, puis vous stockez ou écoutez. C’est facile et rapide. La plupart des co-listiers ont ainsi créé un bon paquet de dossiers individuels chez MediaFire, où ils laissent leurs dépôts disponible pendant une durée variable : certains pendant un an ou plus, d’autres pendant un mois. Donc un conseil : ne tardez pas trop à rapatrier une émission qui vous intéresse. Et comme les participants les plus actifs (une douzaine sur le réseau des déposeurs, eux-mêmes une cinquantaine) sont vraiment des passionnés, ils ont aussi créé des dépôts massifs indexés par titres d’émissions, les thèmes, les participants.

De mon point de vue, le forum RegardsFC et la liste ANPR sont tout à fait complémentaires : ici les discussions, là-bas les échanges. Et dans les deux : les bons tuyaux. J’espère que ceux des co-listiers d’ANPR qui sont demandeurs de débat auront à coeur de venir ici. Et pour les forumeurs de RegardsFC, qu’ils sachent que la liste ANPR leur est ouverte pour toute recherche d’émission.

Voici le lien à suivre pour rejoindre la liste ANPR : http://fr.groups.yahoo.com/group/anpr (attention : il faudra vous inscrire et choisir des options courrier).
* * *

21
Répondre en citant  
Re: La liste ANPR - le Jeu 05 Aoû 2010, 09:09

bonjour nessie et tout le big band, vraiment si je souhaite garder les émissions de marion thiba (de ce début de semaine) je n'ai pas d'autres choix que l'usine à gaz mediafire, car c'est un tout petit peu long non de s'inscrire et tout le fourbi ? merci pour votre patience vis à vis des… rebelles !!!!

22
Répondre en citant  
équivalent à ''ANPR'' - le Mer 18 Aoû 2010, 09:39

bonjour,

Savez-vous s'il existe pour France Musique, un site d'échanges d'émissions enregistrées par les auditeurs, aussi riche que celui des échanges de France Culture ?

En vous remerciant allègrement

anaisberg

23
Répondre en citant  
de la musique sur ANPR - le Sam 28 Aoû 2010, 10:47

@anaisberg a écrit:bonjour,
Savez-vous s'il existe pour France Musique, un site d'échanges d'émissions enregistrées par les auditeurs, aussi riche que celui des échanges de France Culture ?
En vous remerciant allègrement
anaisberg
Je n'ai pas de réponse positive, mais on peut signaler qu'ANPR est ouvert aussi aux échanges des émissions de France Musique.
Peut-être faudrait-il créer une liste d'échange Yahoo, sur le même principe ?
Ou bien un blog/forum, qui serait l'occasion de tester un fonctionnement différent ?

Prudence toutefois : souvenons-nous qu'il y a 10 ans, un site canadien dont le seul tort réel était d'avoir plusieurs années d'avance sur le service offert - il s'agit du site de notre ami Monk - avait du renoncer à la mise à dispo des émissions, après la réaction procédurière de France Culture. Depuis, les temps ont changé : le podcast est devenu la règle (10 ans plus tard !) et ne cesse de s'étendre, même si son extension peut sembler un peu lente.

Pour cette année, on annonce sur FC la mise en offre podcast pour les Fictions. C'est pour nous une chance que la fiction ait pu sauver sa peau dans la vague culturophobe qui sévit depuis 10 ans sur FC. Car sur la radio Suisse par exemple, la fiction a fermé boutique il y a 4 ou 5 ans.

24
Répondre en citant  
Re: La liste ANPR - le Mer 09 Mar 2011, 13:52

Je viens de tomber là-dessus (c-a-d ce fil et la liste, du coup), et je m’associe au concert de louanges !!

J’ai eu l’impression d’être lâchée dans une pâtisserie après un régime.
Et du coup, c’est mon ordinateur qui fait une indigestion...!

Bref, grand, grand merci aux contributeurs.

@anaisberg a écrit:Pour remercier ces généreux auditeurs de FC, je ne vois que : envoyer un message, mais avec cette précision, "votre adresse email sera communiquée". Je n’aime pas divulguer mon adresse (quoique pour cette belle occasion, ce ne serait que gratitude).
Quand même, y a-t-il un autre moyen ?
merci
A mon avis, le mieux, pour les Yahoo!Groups, c’est quand même de créer une adresse mail dédiée, parce qu’ils génèrent souvent une invasion de spams, je trouve. Et puis, ça permet aussi de regrouper tous les mails diffusés par la liste (si on a choisi cette option) dans une seule boîte, ce qui est tout de même plus pratique.
Quant à Emule, je ne risque pas d’en recommander l’usage : d’abord, c’est un peu le fouillis, et en plus, les résultats sont aléatoires : je ne parle pas des résultats de la recherche elle-même, mais du téléchargement - une fois sur quatre, vous avez quelque chose que vous n’avez pas demandé. Ensuite, Emule est un système de P2P, avec tous les désavantages que ça a (en particulier les virus, mais aussi les virus de type gouvernementaux : Hadopi, par exemple...), alors que les hébergeurs (Mediafire, par exemple, mais il y en a bien d’autres) sont des solutions bien meilleures, à condition bien sûr d’avoir l’outil de recherche associé (ici, le Yahoo!Groups, mais ça pourrait tout aussi bien être un forum, par exemple).
@fanch a écrit:je n’ai pas d’autres choix que l’usine à gaz mediafire, car c’est un tout petit peu long non de s’inscrire et tout le fourbi ?
Pas besoin de s’inscrire, comme l’a expliqué Nessie dans les tous premiers posts...
Il n’y a vraiment pas plus simple : 2 clics.

25
Répondre en citant  
Re: La liste ANPR - le Mer 09 Mar 2011, 14:59

Merci Chanda de m’avoir ressorti du fond du placard, mais bon en ce moment je donne deux clics ailleurs…

26
Répondre en citant  
ANPR for ever - le Mer 09 Mar 2011, 15:51

@fanch a écrit:Merci Chanda de m’avoir ressorti du fond du placard, mais bon en ce moment je donne deux clics ailleurs…

Yess merci Chanda.

Je vois que j’avais laissé vieillir les liens notamment ceux vers Mediafire, because notre hébergeur a tendance à compliquer les choses avec le temps. Mais grace à un auto-nettoyant inventé par le masterkey de céans, les liens viennent d’être rafraichis et on accède de nouveau rapidement à la liste et aux exemples.

J’en profite pour ouvrir ce fil : signalez-nous ici les liens inopérants

27
Répondre en citant  
Re: La liste ANPR - le Mer 09 Mar 2011, 18:50

Ah oui, désolée, Fanch, je n’avais pas vu la date de ton post, j’ai juste répondu à la suite... !

N’empêche, c’est une vraie mine d’or, ce groupe Surprised !

28
Répondre en citant  
Re: La liste ANPR - le Ven 08 Avr 2011, 23:29

Quelqu’une s’interroge là-bas sur l’origine d’ANPR :

bonjour à vous,
Je me pose cette question depuis un certain temps ...
Comment est né ce site de plus en plus prodigue et prodigieux ?
Si quelqu’un pouvait m’éclairer avec tous les détails souhaités, connus ou
réservés.


En éspérant qu’elle ne m’en voudra pas de relayer cette très bonne question ici-même.(un)Poorkwapa(un)Sns(un)Poorkwapa(un)Sns(un)Poorkwapa(un)Sns

29
Répondre en citant  
ANPR et l'histoire de FC sur le Web - le Dim 10 Avr 2011, 16:11

Il faudrait demander à ses fondateurs, mais on ne les y voit plus guère. Je conseille de lire la présentation historique du site de notre ami Monk (on y accède par notre menu/bandeau de liens), qui avait développé seul un projet tout aussi ambitieux. Il faut replacer la création d’ANPR dans le cadre de l’époque : l’installation progressive de FC sur le Web.

Je me suis inscrit sur ANPR en 2002 ou 2003, donc déjà dans une deuxième période de cette installation de FC sur le Net. Pour ce que j’en ai compris à l’époque, les émissions restaient disponibles un très long moment sur le site nouvellement créé de France Culture. La liste ANPR avait pour utilité de s’informer entre auditeurs sur les bonnes émissions à réécouter. C’était un groupe d’échanges de tuyaux. Il n’y avait pas encore de Forum de discussion, mais la liste n’a pas joué ce rôle, chose qu’elle fait un peu maintenant, même si on ne s’éternise pas et si les preneurs de tête sont vite dissuadés (les mêmes qui nous sont venus ici pour nous pomper l’air et ont été éjectés).

En 2003 il n’y avait pas la moitié des émissions de la grille qui étaient dotées d’une page sur le site de FC, et je ne sais plus si tout se trouvait disponible. N’oublions pas que tout ça c’était avant le Web2.0 : la plupart des interfaces avaient une ergonomie un peu décourageante, dans tellement de cas on devait faire pas mal d’essais avant d’arriver à ce qu’on cherchait, on avait les bruits de la porteuse quand on se connectait (tout ce que Emmanuel Laurentin nous a donné à entendre dans l’émission de mercredi dernier). Mais ça faisait un très beau stock à récupérer... avec un son désagréable, il est vrai.

Je me souviens d’avoir ainsi pu stocker une bonne centaine des "Dispute" d’Antoine Mercier & Crimon (pas encore encombrant comme il le fut plus tard avec ses effets vaseux), la semaine même où on apprenait que l’émission allait être supprimée. Chaque jour un personnage différent venait présenter un/son livre ou son article dans une revue ou dans la Tribune du Monde, ou son point de vue sur une question actuelle. J’étais remonté au moins 2 ans en arrière, et ainsi recollé au moment où lassé par l’esprit de la matinale, j’avais arrêté de faire des notes d’écoute. "Dispute" occupait le même créneau intellectuel, sinon horaire, que la chronique sur les essais dans "pas la peine de crier". C’était un peu de la pilule à la va-vite, mais comme c’était l’auteur lui-même qui présentait sa propre synthèse en 4 minutes, l’auditeur était préservé de la lassitude qu’on ressent à écouter Philippe petit ou Alexis Lacroix ou Julie Clarini, qui croient peut-être relayer des idées mais relaient surtout leurs valeurs.

./...

30
Répondre en citant  
Re: La liste ANPR - le Dim 10 Avr 2011, 16:13

./...

Je reviens au sujet : le piquant est qu’à la même époque, alors qu’on pouvait récupérer ces émissions, on nous disait que de les enregistrer c’était illégal. Deux sites qui les proposaient en numérique ont été contraints de les retirer. Il y a eu comme une subite glaciation, suivie d’un très lent dégel : de 2003 à 2006 lentement c’est toute la grille qui a été couverte par les pages d’émissions ; la réécoute a été généralisée ; en 2005 est arrivé le podcast pour certaines émissions seulement, qui a traversé des années de bordélisme à la française avec des loupés et une offre inadaptée, notamment des délais trop courts. La dernière étape de cette suite d’erreurs aura peut-être été l’ouverture désastreuse du site de FC il y a un an, et les mois qui ont suivi pour colmater la plupart des brèches de réalisation du produit. Quant à la conception, hélas maintenant on va la trainer longtemps, mais elle a peut-être autant de qualités que de défauts.Pendant ce temps là ANPR continue à progresser : fin 2008 avec Mediafire les échanges deviennent plus faciles et moins contraignants que le peer-to-peer (car quand Mediafire arrive en novembre 2008, le nombre de messages de la liste s’envole : regardez le tableau à la page d’accueil d’ANPR).

Même sans en être certain, je pense qu’ANPR est quelque chose d’unique, au moins à cs deux niveaux d’extension et d’ouverture. Ce qui me permet de dire ça ? eh bien vu le nombre de fouineurs que nous sommes, et l’esprit du partage qui fait que les bons tuyaux sont très vite offerts à la collectivité, s’il existait un autre groupe aussi ouvert, je pense que nous le saurions. Et si l’un d’entre nous le découvre demain matin, demain soir toute la liste sera informée. S’il existe d’autres réseaux, ils sont cachés, et ils ne sont surement pas aussi vastes. Je connais en France 2 ou 3 webnautes radiophiles qui tout en donnant couramment de la leçon de morale, sont bien connues pour leur absence complète d’esprit de partage, et gardent pour eux les milliers d’émissions qu’ils ont accumulés depuis 20 ans (je vous donne les noms en mail privé QUAND VOUS VOULEZ), mais je ne les vois pas alimenter un réseau parallèle, et surtout pas aussi vaste qu’ANPR. Ils grossissent leur stock avec le notre et ne font rien d’autre.

La situation d’ANPR à l’heure actuelle ? Eh bien sur le site de FC nous en sommes de nouveau à la mise à disposition permanente de la totalité du programme pendant des mois sinon des années. C’est donc le retour à la case départ, avec maintenant un son assez bon pour ne peut déplaire qu’à la frange des auditeurs dotés d’une haute exigence et à des professionnels du son. Dans l’intervalle, ANPR a complètement muté, puisque maintenant c’est un site d’échange des enregistrements personnels. Ceux d’entre nous qui ont enregistré des émissions sur FC (j’ai commencé à 25 ans, en 1985) peuvent les numériser. Ainsi nous retrouvons au moins une partie de l’esprit radio des années Borzeix dont nous sommes globalement spoliés puisqu’elles existent mais qu’on nous les refuse (le système de conservation à la française n’est pas fait pour la consultation, et la mentalité qui chérit la limitation et la fermeture peut s’y exprimer à plein - j’en dis un mot plus bas).

Les noeuds de cette histoire sont quand même curieux : il a fallu tous ces changements pour que la liste en vienne aujourd’hui à présenter un service bien différent de celui de ses débuts, et sans équivalent ailleurs, toujours dans l’esprit du partage. Un mot sur le mauvais esprit : les militants casse-pieds et les parasites qui nous dénigrent tout en nous pompant un maximum, ils peuvent participer au partage dans le sens de leur égoïsme, mais ils doivent y rester silencieux (bien sûr je ne vise pas ici les co-listiers qui sont seulement receveurs, c’est autre chose et ça n’est même pas un problème : ils font partie de la raison d’être de la liste).

./...

31
Répondre en citant  
Re: La liste ANPR - le Dim 10 Avr 2011, 16:29

./...

La morale de l’histoire ? Pour moi elle est double mais il y a une fausse note :
- la liste a muté plusieurs fois, suivant les mutations du suite de FC et l’évolution des outils, et elle propose aujourd’hui un service qui, je le parierais, n’a pas d’équivalent aussi visible.
- si le numérique avait été disponible 15 ans plus tôt, combien des émissions si réussies par le France Culture des années 85-2000 seraient alors chez nous ? 50% ou 80 %. Quelle ironie, de voir qu’on dispose maintenant de ces merveilleux outils alors que le programme est de plus en plus du flux et de moins en moins du stock !!

La fausse note :
Le blocage de ce bien commun qu’est le stock d’émissions a été avant tout le fait d’une minorité jouant de la carte juridique, dans un pays où le malthusianisme courant et les corporatismes mesquins empêchent ou réduisent les échanges, quand bien même ces échanges ne coutent ni ne rapportent rien à personne, pas même en termes de manque à gagner. La France est un pays où coexiste un double esprit : de créativité et de limitation. Parfois chez les mêmes personnes.

La liste ANPR     Page 3 sur 6

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Accueil / Web & médias

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum