Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Accueil / Autres radios culturelles

Répondre au sujet

Radio Suisse Romande    Page 2 sur 5

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Radio Suisse Romande - le Ven 28 Aoû 2009, 17:46

Rappel du premier message :

Nombre d'entre nous la connaissent déjà : elle offre une alternative à France Culture, tout en étant plutôt un mélange de cette dernière et de France Musique. Le ton y est Suisse, c'est à dire (comme dirait Georges Poulet) solide, réfléchi, moralisant, productif, indépendant dans ses opinions, et mesuré dans ses expressions. Le dosage entre Culture/Musique/Actu est plutôt équilibré. Notez que l'info en provenance de France, qu'elle soit artistique, littéraire, ou même politique, y occupe environ un tiers comme il est d'usage dans  l'espace  média suisse francophone. Donc vous n'échapperez ni à Sarkozy, ni au Sarkobashing, ni à des potins ou tics de l'intelligentsia parisienne hélas. Pas si Suisse que ça, la RSR ? Reposante quand même, malgré cela.

Donc on y retrouvera nos intellectuels phares qui après tout semblent avoir leur place, mais aussi des séries hebdomadaires comme le faisait jadis "Les chemins de la connaissance" ou "les chemins de la musique" sur FC : il y a notamment une musicale (Musique en mémoire) et une série spirituelle/religieuse (A vue d'esprit).
A part ça, ne rêvons pas trop : le train budgétaire étant passé par là, il y a finalement très peu de documentaires (mais il faut dire que le direct est moins blablatant que sur FC), et quasi pas de fiction. En effet, la dernière heure de fiction hebdomadaire ayant été supprimée en 2006, il ne reste plus qu'une demi-heure de lecture quotidienne, à 11h30 : Méridienne, et c'est très minimal : une lecture à peine illustrée de musique, voire carrément de la diffusion de CD de livres lus.  

Espace 2 rediffuse en outre des émissions de France-Culture. Dimanche dernier le journal intime sonore de Laurie Anderson, commande de l'ACR en 2006 :
http://www.rsr.ch/espace-2/musique-aujourd-hui/selectedDate/23/08/2009#dimanche

Parmi les avantages très très Suisse :  ils répondent impeccablement et rapidement au courrier, les plantages et foirages sont rarissimes, tout est précis et calibré.

Du côté des podcasts : l'offre est moins large que celle de FC, mais les émissions restent disponibles pendant un mois, c'est-à-dire  aussi longtemps  qu'en réécoute (il me semble par ailleurs que le Real Player offre un son moins métallisé là bas, peut-être que c'est à moi seul que l'herbe semble plus verte outre-Léman).

La grille des programmes et l'accès direct à l'écoute sont ici :
http://www.rsr.ch/espace-2/les-emissions
(pour info, le bandeau tout en haut d'écran donne les accès aux autres chaines ainsi qu'au canal info, qui offre  dispo en permanence un journal de 10' après lequel on a bien du mal à endurer ceux de FC car c'est réfléchi, solide, indépendant, mesuré etc etc) :
* * *

11
Répondre en citant  
Re: Radio Suisse Romande - le Sam 26 Fév 2011, 19:23

Bon, donc, j’ai fait mon petit tour sur RSR, Médialogues. Dépaysement.
Intéressant : un débat sur plusieurs jours, avec des intervalles de quelques jours donc, de façon à prendre de la distance avec le sujet.On peut objecter que le temps imparti au débat n’est pas assez long: 1/4 d’heure environ, mais lorsqu’il y a des tensions, cela donne le temps de les apaiser, chacun des deux protagonistes est revenu séparément pour s’expliquer sur le conflit qui les opposait.
Autocritique du réalisateur de l’émission sans pathos, sympa. Habitude prise, semble t-il, depuis longtemps.
On réécoute des réactions d’auditeurs pour les commenter :bien différent du "Téléphone sonne" de France Inter (ça existe toujours?), donc pas de direct.

Quant au débat Staune - Bourg, j’ai trouvé que D. Bourg réagissait assez mal aux propos de Staune : il est vrai que celui-ci entendait démontrer que la courbe du réchauffement climatique est horizontale depuis 2000, donc qu’on baratine dans les médias à ce sujet, que l’on raconte que ça continue à chauffer. Je crois, mais sans certitude, qu’il se trompe. Mais peu importe, la réaction de Bourg était sans doute trop intense.
En fait, Staune semble surtout désireux de démontrer que sur les sujets écologiques, les journalistes disent n’importe quoi, pas forcément les nouvelles les plus importantes.Il citait par exemple cette nouvelle de début décembre, quasiment pas relevée par les journaux: le pic du pétrole serait atteint depuis cinq ans déjà.
En fait, il y a bien trop d’informations de toutes sortes sur internet, des sérieuses, des fantaisistes diffusées par des lobbies et les journalistes n’arrivent plus à s’y retrouver.

Bien apprécié la réaction d’une auditrice citée à l’antenne,disant à peu près ceci: on nous fait peur avec des informations vagues. il vaudrait mieux par exemple dire: on va équiper l’Afrique en panneaux solaires pour éviter de brûler du bois. Donner des directives précises.
Oui, c’est un sacré problème celui des informations sur ces sujets .

12
Répondre en citant  
Une presse de donneurs de leçon - Et la radio alors.. ? - le Lun 28 Fév 2011, 15:55

A écouter aujourd’hui un sujet court :
Alors que Dominique Jamet dénonce un
parler-faux généralisé sur l’indépendance
des journalistes, c’est Daniel Carton qui
lui répond, apparemment pour approuver,
mais sur un autre point des son propos :
en moins de 2 minutes c’est une volée
de bois vert pour toute une profession
de donneurs de leçon. La désaffection de
la presse française, selon lui, vient de
la dérive où, l’info étant remplacée par
le commentaire, le journal n’intéresse plus le citoyen.

Tout ce que dit Carton vaut pour France Culture,
où se joue le même jeu de société et jeu de salon
dans le salon des salons du sermon et de la moraline,
le festival des idées reçues et du bourrage de crâne,
le forçage militant des jugements et des valeurs.

La page de médialogues est ici :
http://www.rsr.ch/#/la-1ere/programmes/medialogues/?date=28-02-2011
Pour trouver la série de baffes administrée
par Daniel Carton à la profession, écoutez le
1er sujet "La prise - Des donneurs de leçon"
(durée, 4’30)

13
Répondre en citant  
zone critique - le Ven 08 Avr 2011, 20:44

En écoutant l’émission zone critique de ce matin,j’ai appris que les journalistes de cette émission avaient assassiné le livre de Nicolas Fargue,prix telerama/france-culture.De quoi relativiser la portée de ce prix,mais bon,il est tellement beau ce Nicolas Fargue.fqmfqm

14
Répondre en citant  
georges perec - le Lun 18 Avr 2011, 08:27

La semaine dernière,dans l’humeur vagabonde Charles Siegel évoquait Georges Pérec.Il a dit qu’après son prix medicis en 1983,l’écrivain avait enregistré une émission sur france culture.Quelqu’un connait-il cette émission ? fgv

15
Répondre en citant  
Re: Radio Suisse Romande - le Lun 18 Avr 2011, 11:32

Ca a du se passer un peu plus tôt que 1983 : après La vie mode d’emploi, Perec est devenu sinon une coqueluche des médias, du moins un invité très intéressant pour des discussions et rencontres en studio, chez Pivot dans "Ouvrez les guillemets" puis dans "Apostrophes" ; également à "Aujourd’hui madame". A la radio, il fut un des esprits fondateurs de l’école radiophonique des décraqués : les actuels Papous dans la tête lui doivent non seulement des tours des tuyaux et des procédés, mais l’esprit de départ qui inspire l’émission. Bertrand Jérôme a raconté cela dans une émission-rétrospective des Papous (était-ce une faute de goût, une faute morale, que de faire une émission rétrospective ?).

Je rédige ce post en écoutant Charles Sigel et j’attends sa référence à la fameuse émission de Perec. Du coup ce post a le temps d’être publié puis modifié plusieurs fois enfin j’arrive à 1h42 : ça m’a tout l’air d’être le fameux Atelier de Création radiophonique du 19 mai 1978, qui correspond au projet "Tentative d’épuisement d’un lieu parisien". Perec assis au carrefour Mabillon, décrit ce qui s’offre à sa vue.

La description du carrefour correspond à un projet littéraire, dans sa veine "sociologie du quotidien", et qu’il a décrit plusieurs fois, dont une à la radio je crois : la description de ce qu’on voit quand on est placé dans 12 lieux différents de Paris, à 12 moment différents au fil des ans. Ca faisait donc 144 textes qui devaient être mis sous enveloppe pour être rassemblés, mais quand ? Le projet, de longue haleine, fut abandonné. Il en reste des bribes, dont un ou plusieurs ont été proposés dans la revue "Cause commune", qu’animait Jean Duvignaud. Le plus connu est celui qui fut édité chez Bourgois sous le titre "tentative d’épuisement d’un lieu parisien" : 18 octobre 74, place St Sulpice. Il y a aussi un "Rue de l’assomption" dans le n°76 de l’ARC (qui malgré cet acronyme transparent, n’est pas l’Association des retraités en Croisière, mais une revue littéraire animée par Jacques Bonnet, Gilbert Lascault, Catherine Clément, Bernard Pingaud).

L’émission de radio de 1978 a été éditée, peut-être avec des modifications, accompagnée de quelques autres radiophonies notamment un entretien avec Bernard Noël et des "Poésie ininterrompue". C’est dans un coffret CD chez André Dimanche, maison qui fait de l’édition sonore mais dont il n’est pas si facile aujourd’hui de trouver des nouvelles récentes. Pourtant elle existe encore, il y a peu on attendait même d’y voir sortir une édition en Cd de "Au bois lacté". S’il existe encore en catalogue, on trouvera le coffret Perec dans les librairies spécialisées en édition sonore (chez Mollat à Bordeaux ; Mots et merveilles à Paris-XIIIeme), peut-être dans les boutiques Harmonia Mundi ? A défaut, il est disponible dans un assez grand nombre de bibliothèques.

16
Répondre en citant  
Re: Radio Suisse Romande - le Lun 18 Avr 2011, 18:37

Merci Nessie pour ces précisions.en effet,c’est en 1978,je ne me suis pas relu.Oups!fgv

17
Répondre en citant  
Re: Radio Suisse Romande - le Lun 18 Avr 2011, 19:07

Voici le lien vers un numéro des Passagers de la nuit - Spécial Perec et la radio
http://www.franceculture.com/emission-les-passagers-de-la-nuit-vendredi-hors-serie-13-%E2%80%93-georges-perec-et-la-radio-georges-perec-a

Qui devrait compléter agréablement ces 4 heures d’Humeur vagabonde


18
Répondre en citant  
Re: Radio Suisse Romande - le Ven 01 Juin 2012, 01:59

Amusant, un Entre les lignes consacré à Alain Veinstein ce 30 mai.

C'est un peu perturbant de l'entendre dans le rôle de l'invité
lien sur rts.ch

19
Répondre en citant  
Disalvo grandes ondes. - le Ven 01 Juin 2012, 02:18

Au fond (comme dirait l'autre), tu pourrais nous ouvrir une chronique des radios francophones
au rayon "Chroniques de lecteurs", non ?

20
Répondre en citant  
Penser entre les langues : Heinz Wismann - le Sam 13 Oct 2012, 22:55

Voilà une émission de la RTS qui renvoie à un auteur récemment évoqué dans un fil, et que je mentionnais dans un autre, celui de Répliques, émission où il intervenait brillamment en 1991.

Ici Heinz Wismann est interrogé (et malheureusement parfois interrompu) par une certaine Anik Schuin que vous évoquiez, Nessie, le 19 septembre 2009, à propos de l'entretien qu'elle menait avec Georges Nivat.

J'ai trouvé intéressantes les quinze dernières minutes où le philosophe a proposé la thèse d'un effet de mimétisme historique de l'Allemagne avec la Grèce pour expliquer la nature des relations contemporaines entre les deux pays. Les deux autres axes de l'entretien sont le tennis (comme connaissance de l'autre et de soi) et la langue/les langues.

L'émission est téléchargeable ici : Penser entre les langues

France Culture s'honorerait et répondrait à sa mission en produisant un solide "À voix nue" avec Heinz Wismann, présenté par une grande pointure de l'interview,  frottée de philosophie et de linguistique. Ça ressemblerait à autre chose que le duo Hakem/Wolinski qui a apporté sa contribution au gaspillage du temps d'antenne sur FC la semaine du 8 au 12 octobre.

21
Répondre en citant  
un peu de légèreté - le Dim 14 Oct 2012, 15:18

Hier sur espace 2,dans l'humeur vagabonde,un portrait de madame de Warens,la"maman" de Rousseau celle qui l'a déniaisé.Un portrait d'une femme originale,libre et intelligente.Pour les auditeurs savoyards quelque informations intéressantes sur l'histoire locale.

Radio Suisse Romande     Page 2 sur 5

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Accueil / Autres radios culturelles

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum