Annonce :

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Accueil / Autres radios culturelles

Répondre au sujet

Radio Suisse Romande    Page 6 sur 6

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Radio Suisse Romande - le Ven 28 Aoû 2009, 17:46

Rappel du premier message :

Nombre d'entre nous la connaissent déjà : elle offre une alternative à France Culture, tout en étant plutôt un mélange de cette dernière et de France Musique. Le ton y est Suisse, c'est à dire (comme dirait Georges Poulet) solide, réfléchi, moralisant, productif, indépendant dans ses opinions, et mesuré dans ses expressions. Le dosage entre Culture/Musique/Actu est plutôt équilibré. Notez que l'info en provenance de France, qu'elle soit artistique, littéraire, ou même politique, y occupe environ un tiers comme il est d'usage dans  l'espace  média suisse francophone. Donc vous n'échapperez ni à Sarkozy, ni au Sarkobashing, ni à des potins ou tics de l'intelligentsia parisienne hélas. Pas si Suisse que ça, la RSR ? Reposante quand même, malgré cela.

Donc on y retrouvera nos intellectuels phares qui après tout semblent avoir leur place, mais aussi des séries hebdomadaires comme le faisait jadis "Les chemins de la connaissance" ou "les chemins de la musique" sur FC : il y a notamment une musicale (Musique en mémoire) et une série spirituelle/religieuse (A vue d'esprit).
A part ça, ne rêvons pas trop : le train budgétaire étant passé par là, il y a finalement très peu de documentaires (mais il faut dire que le direct est moins blablatant que sur FC), et quasi pas de fiction. En effet, la dernière heure de fiction hebdomadaire ayant été supprimée en 2006, il ne reste plus qu'une demi-heure de lecture quotidienne, à 11h30 : Méridienne, et c'est très minimal : une lecture à peine illustrée de musique, voire carrément de la diffusion de CD de livres lus.  

Espace 2 rediffuse en outre des émissions de France-Culture. Dimanche dernier le journal intime sonore de Laurie Anderson, commande de l'ACR en 2006 :
http://www.rsr.ch/espace-2/musique-aujourd-hui/selectedDate/23/08/2009#dimanche

Parmi les avantages très très Suisse :  ils répondent impeccablement et rapidement au courrier, les plantages et foirages sont rarissimes, tout est précis et calibré.

Du côté des podcasts : l'offre est moins large que celle de FC, mais les émissions restent disponibles pendant un mois, c'est-à-dire  aussi longtemps  qu'en réécoute (il me semble par ailleurs que le Real Player offre un son moins métallisé là bas, peut-être que c'est à moi seul que l'herbe semble plus verte outre-Léman).

La grille des programmes et l'accès direct à l'écoute sont ici :
http://www.rsr.ch/espace-2/les-emissions
(pour info, le bandeau tout en haut d'écran donne les accès aux autres chaines ainsi qu'au canal info, qui offre  dispo en permanence un journal de 10' après lequel on a bien du mal à endurer ceux de FC car c'est réfléchi, solide, indépendant, mesuré etc etc) :
* * *

51
Répondre en citant  
Cécile dorée - le Ven 24 Nov 2017, 09:55

Philaunet attirait notre attention récemment sur le patronage de sainte Cécile pour la musique et la rareté des sources fiables.




L'émission Versus-écouter, chez nos amis d'Espace 2 (RTS) proposait cette semaine un numéro consacré à Cécile dorée. On peut entendre, au cours de cette émission riche et documentée, les propos de Luca Ricossa, professeur de chant grégorien à Genève.

52
Répondre en citant  
Luca Ricossa, professeur de chant grégorien à Genève - le Dim 26 Nov 2017, 19:16

fred de rouen(http://www.regardfc.com/t12p40-radio-suisse-romande#29532) a écrit: (...) L'émission Versus-écouter, chez nos amis d'Espace 2 (RTS) proposait cette semaine un numéro consacré à Cécile dorée. On peut entendre, au cours de cette émission riche et documentée, les propos de Luca Ricossa, professeur de chant grégorien à Genève.
Quelle chance, Fred de Rouen, que vous veilliez et donniez une suite si instructive à une évocation de la sainte patronne de la musique ! Cette émission est un joyau*. Comment se fait-il que l'on puisse écouter cette émission trois fois de suite sans se lasser alors que d'autres (sur FC) sont inécoutables après 3 minutes ? La recette intelligente est ici un tandem homme/femme, Francesco Biamonte et Marie Favre, les deux échangeant en studio des propos sur l'histoire, les mythes et la musicologie sur le ton de la bonne humeur. Ces commentaires préparent et ponctuent un reportage fait par la productrice qui montre beaucoup d'empathie au cours de l'entretien chez le professeur de chant grégorien, Luca Ricossa. Moment passionnant, quasi magique, quand le professeur chante successivement la même hymne en trois modes différents, le grégorien, le vieux romain et l'ambrosien, tout en en expliquant les nuances. Rien ne vient casser l'atmosphère de cette émission, surtout pas une étiquette du genre "Vous écoutez Bidule Truc sur  Machin Chose avec Tartempion" jingle sonore complètement décalé inclus !

Par ailleurs le format de Versus-Écouter est de 35 minutes. C'est une bonne durée qui permet de réécouter facilement l'émission après une première "mise en bouche" ("en oreilles" serait plus approprié).

Pour aller plus loin : Luca Ricossa évoque la peinture des frères Van Eyck dont deux des panneaux évoquent la musique, celui de droite un ange devant un orgue (nom générique pour "instrument de musique" autrefois), lequel ange a été associé à Cécile.


Anges musiciens J. Van Eyck – XVe

Le polyptyque en entier :



Jan et Hubert van Eyck, polyptyque de l'Agneau mystique (en haut, détail des anges musiciens), 1432, cathédrale St Bavon, Gand

Pour aller encore plus loin, en plus du beau récit de Jacques de Voragine, on pourra lire La Fleur des saints d'Omer Englebert qui, lui, n'y va pas par quatre chemins pour évoquer le caractère légendaire de Cécile [« la vraie Cécile pouvait fort bien être une honnête matrone, mère de famille nombreuse, morte de vieillesse dans son lit »... À comparer avec le martyre de la sainte conté par Marie Favre...]

* Le 22 novembre, lʹEglise catholique célèbre Sainte Cécile, vierge et martyre, patronne des musiciens. Mais pourquoi ce patronage, de quand date-t-il, quel sens lui attribuer?
Les fondements historiques de la vie de cette sainte de lʹAntiquité tardive sont extrêmement ténus. A cette pauvreté biographique sʹopposent la richesse de sa légende, fleurie rapidement après sa mort et fixée avec puissance dans les pages de la Légende dorée de Jacques de Voragine, et sa présence éclatante dans nombre de tableaux, de fresques, dʹhymnes, de cantates, de textes.
Nous nous penchons aujourdʹhui sur cette figure tutélaire de lʹart musical dans lʹOccident chrétien et, tout particulièrement, sur ses premières manifestations, au Haut Moyen-Age, en compagnie du professeur Luca Ricossa.

53
Répondre en citant  
« L'ami galiléen » par Christine Pedotti - le Lun 04 Déc 2017, 21:22

Pourquoi Espace 2 soigne-t-elle si peu ses descriptifs (deux maigres lignes quand France Culture en produirait une quinzaine au moins avec le nom des invités et  des références). On n'a même pas, dans cette série de 5 fois 30 minutes, le nom de Christine Pedotti qui capte l'auditeur tout le long de son récit. Les interventions de celle qui lui tend le micro sont brèves et  c'est à un véritable cours d'histoire de l'antiquité et à une réflexion théologique que l'on assiste dans l'émission L’ami galiléen (1/5) dans le cadre d' A vue d'esprit le  23.12.2013.

Cette émission et les suivantes sont toujours en ligne. Difficile d'imaginer une série pareille sur France Culture, pour le fond comme pour la forme. Mais puisque les radios francophones voisines pallient les lacunes de la station française, pourquoi se plaindre ?


Christine Pedotti (...)
 le 28/07/2017
Née en 1960 dans les Ardennes, Christine Pedotti a effectué des études d’histoire et de sciences politiques, avant de collaborer à la naissance de Grain de Soleil, mensuel chrétien destiné aux enfants publié par Bayard. En 2008, elle avait créé, avec Anne Soupa, le Comité de la jupe pour lutter contre la discrimination à l’égard des femmes dans l’Église catholique puis, en 2009, toujours avec Anne Soupa, elle avait participé à la fondation de la Conférence catholique des baptisé-e-s francophones (CCBF), qui rassemble des catholiques contestataires.

"Jésus , cet homme inconnu" de Christine Pedotti chez XO (Paris, France) - Publié le 05/12/13

Contenu sponsorisé 

54
Répondre en citant  
Re: Radio Suisse Romande -

Radio Suisse Romande     Page 6 sur 6

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Accueil / Autres radios culturelles

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum