Annonce :

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19 ... 59 ... 100  Suivant

Accueil / France Culture

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.

Le programme de nuit, îlot de culture (I)    Page 18 sur 100

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Le programme de nuit, îlot de culture (I) - le Sam 29 Aoû 2009, 13:05

Rappel du premier message :

Rubrique créée à la rentrée de septembre 2009, selon une formule qui s'était montrée utile aux auditeurs de la nuit depuis quelques années. Le post d'introduction que vous lisez en ce moment est périodiquement remis à jour.

Résumons les épisodes précédents : les Nuits de France Culture, jadis voulues par Jacques Fayet puis organisées avec soin par Geneviève Ladouès, furent  le lieu d'un savant équilibre entre les émissions d'archives (puisées dans le fonds jusqu'à l'année 1944 !!) et les rediffusions récentes (par exemple les Bon Plaisir y étaient systématiquement re-proposés à quelques semaines d'écart). Les émissions des 40's aux 60's, et dans une moindre mesure celles des 70's, ont souvent quelque chose de suranné, d'historique, de passionnant, d'instructif, bref c'est de la mémoire sonore, et leur écoute est une activité intellectuelle comparable à une promenade dans une bibliothèque pleine de volumes inconnus ou connus seulement de nom : on y retrouve Alain Trutat, Jean Amrouche, Roger Grenier, Pierre Schaeffer, José Pivin, Robert Mallet, Pierre Sipriot, Georges Charbonnier, Paul Guimard, Roger Pillaudin et nombre d'autres. Ces noms peut-être ne vous disent rien, mais ils apparaitront çà et là  sur ce forum et surtout  dans ce fil.  

Parmi ces émissions anciennes, on trouve aussi des séries initiées dans les dernières décennies (disons de 1975 à 1999), qui sont pour beaucoup d'entre nous des exemples de l'art radiophonique idéal. Elles sont soigneusement captées et stockées par des passionnés qui veillent ou disposent d'un bon équipement, puis refilées à d'autres passionnés qui ont été trahis par leur timer ou se sont endormis trop tôt. Pour la piste des échanges, je signale cette ressource  : La liste ANPR (clickez ici pour lire la description - et pour l'accès direct, voir notre menu de Liens en haut d'écran)

Pendant un intermède qui dura de 1999 à 2011, dans nos Nuits de FC les émissions anciennes et les rediffusions des meilleures années se sont retrouvées progressivement cantonnées à la portion congrue, de 90' en semaine et 5h en week-end. Le reste de la nuit était dévolu aux multidiffusions, càd des émissions de la semaine en cours. Ce principe a été abandonné à la rentrée de septembre 2011, au grand soulagement des auditeurs de la Nuit (public exigeant, à en croire Philippe Garbit himself) qui sont reconnaissants et heureux de retrouver le principe initial des Nuits de France Culture, telles qu'elles étaient voulues par Jacques Fayet et Geneviève Ladouès : représenter la mémoire de France Culture.

Jusqu'au printemps 2015 j'ai donné chaque vendredi dans le présent fil le programme des 8 nuits à venir. Ce programme était donc publié ici fréquemment avant celui que France Culture met à disposition sur son site avec quelques jours de retard dans la plupart des cas. En outre, ce programme était accessible directement en un seul click, alors que celui de France Culture demande autant de changements de page qu'il y a de journées à consulter. On dit couramment que des professionnels non motivés font moins bien que les amateurs motivés même médiocres. Mais quand les professionnels sont eux-mêmes aussi médiocres que des fonctionnaires calquant leur conduite sur le théâtre de Nicolas Gogol, alors on ne se demande même plus si  les amateurs sont médiocres, inspirés, obsédés, passionnés ou affairés. Le résultat parle de lui-même.

Nessie


PS  : Depuis la rentrée de septembre 2014 le programme des Nuits de FC  est disponible en podcast & écoute à la demande, selon les mêmes modalités que le programme de jour. Cette nouveauté rend moins utile la parution du programme, qui jusque là permettait aux auditeurs de planifier leurs enregistrements. On peut donc réorienter ce fil vers une critique du programme des nuits. Par ailleurs, étant donné la quantité d'erreurs ou de disparitions dans la livraison podcast, on y assure maintenant comme service minimum la fourniture des liens vers les émissions qui, non accessibles en podcast, demandent une longue recherche sur le site de France Culture dont l'ergonomie est un peu plus malcommode à chaque nouvelle refonte.

Quant à l'organisation du programme de nuit, en janvier 2015 elle est la suivante :
- pour les 4 premiers soirs de la semaine, la tranche d'archives s'étend de 0h à 4h, suivie d'un "Sur les docks" en multidiffusion, et de L'Eloge du savoir.
- de vendredi à samedi, la tranche de nuit entièrement nourrie d'archives dure de 0h à 6h15, pour laisser la place au Magazine de la rédaction traitant d'un sujet toujours très judicieusement choisi.
- dans la nuit de samedi à dimanche, le programme de 0h à 6h30 intitulé "Nuit rêvée de ..."  est composé sur les suggestions d'un invité qui co-présente ou accompagne, commente, et dialogue avec un des producteurs de la nuit.
- la nuit de dimanche à lundi s'étend de 0h à 5h.

****************************
NOTA BENE : Fils de commentaires en lien avec le présent fil : Matinée des autres ; Nuits magnétiques ; Pour saluer Pierre Descargues.
* * *

171
Répondre en citant  
Programmes de nuit - Partie "Archives en rediffusion" - Semaine à venir - le Lun 17 Mai 2010, 01:07

gaziniero salud !

Réponse à la question "d'où viennent mes infos ?" : je fais tourner les tables (de mixage) et les têtes (d'enregistrement).
Ainsi puis-je offrir a-lors-mê-mke-la-nuit-ness-pas-finie, les 5 prochaines justes après ici :
(je te vous les mets au complet pour la phase rediff, même si, comme précédemment, il y a comme qui dirait quelque faute de goût mais comme on est tous en période de pénurie d'info, je me refuse à faire de l'embargo)

Mardi 18 mai :
00h30 - 00h56 :
La vignette, par A. Lavigne : 5 épisodes (sept.-oct. 2009). Prod Aude Lavigne
00h56 - 02h30
Surpris par la nuit - A l'écoute (14 mars 06) prod Andrea Cohen.

Mercredi 19 mai :
00h30 - 00h51 :
L'étoile de chance : Renato Vassallo Paleologo 1(1962) par Marguerite Taos-Amrouche & Marcel Sicard
00h51 - 02h11 :
Surpris par la nuit - Naples hier et aujourd'hui, un voyage irrationnel - 1 (16 juin 09) Prod Emmelene Landon.

Jeudi 20 mai :
00h30 - 00h51 :
Foire aux monologues, avec Olivier Hussenot (1956)
00h51 - 02h11 :
Surpris par la nuit - Naples hier et aujourd'hui, un voyage irrationnel - 2 (17 juin 09) Prod Emmelene Landon.

Vendredi 21 mai
00h30 - 01h06 :
Plaisir de la lecture - Les Cosaques, de Léon Tolstoï (1962) , par E. Krakowski : .
01h06 - 02h11 :
Rencontre avec Marius Constant à Mâcon (16 mars 71) par Odile Martin.

Samedi 22 mai
00h30 - 02h12
Lundis de l'Histoire : Michel Pastoureau (1980) Prod jacques Le Goff

Et concernant le nouveau site : on explique ici-même comment s'y retrouver.
Pour les programmes de nuit, j'ai envoyé un mail de doléances à Philippe Garbit. On devrait avoir une réponse sous huitaine. De tout ce qu'on a perdu dans le nouveau site de FC, la seule chose qu'on est quasi certains de récupérer, c'est le programme détaillé des nuits. Pour le reste, càd une ergonomie conforme aux normes du web, et les tonnes de pages d'archives, personne n'ose encore parier....

172
Répondre en citant  
Surpris par l'écoute - le Lun 17 Mai 2010, 20:43

Philippe Garbit a répondu en moins de 24h, sur un ton rassurant "ça va s'arranger".
Blandine Masson : c'est que tout n'est pas encore opérationnel.
Chaslin dit pareil : question de patience.
Bon, on attend.
On se dit que le plus simple ne devrait quand même pas trop tarder. S'il faut remettre tous les fichiers d'archive en batterie consultable, on veut bien croire que ça modifie un peu non pas la page elle-même, mais le programme sur lequel il faut greffer une fonctionnalité, et que ça va demander d'écrire un nombre raisonnable de lignes de code. Mais pour renseigner la rubrique des Nuits, ça doit pas prendre plus de temps qu'avec l'ancien site ?

En attendant, ce soir pour ceux qui ont remarqué un Surpris par la nuit d'Andréa Cohen : "A l'écoute".
Je me souviens qu'il ne m'avait pas convaincu sur les nouveaux usages de la radio.
Depuis, tant de choses ont changé : l'émission sera peut-être plus réussie ce soir.
Si c'est le cas, ça sera un exemple de la vista de Veinstein en 2006

Et puisque le site de "Surpris par la nuit" vient d'être euthanasié par les tricksters qui font le site de FC, voici ce qu'on pouvait lire à la page de présentation du 14 mars 2006 :

======================================= =======================================
Production : Andréa Cohen
Réalisation: Manoushak Fashahi

À l’écoute (de la radio) est une émission pour et par les auditeurs. Conviés à nous
donner les impressions, à nous raconter comment ils écoutent la radio, les auditeurs
de France Culture ont répondu à l’appel nous envoyant un nombre très important de
courriels et en nous laissant des messages téléphoniques, diffusés tout au long de
l’émission. La totalité de ces messages téléphoniques pourront être entendus sur
le site de France Culture. Nous nous sommes rendus au Festival Engrenages,
organisé par Radio Grenouille à Marseille où nous avons rencontré aussi bien des
professionnels de la radio comme Pascal Messaudi (Radio Grenouille), Lucien
Bertolina
( Atelier de création) ou le chercheur Jean-Jacques Cheval, que des
auditeurs passionnés présents au Festival. Nous leur avons toujours posé la même
question : Quand, où, comment écoutez vous la radio ?

De même, nous enregistré des performances des artistes radio présentées au Festival
comme celle de Tetsuo Kogawa et Jacques Foschia. Pour creuser notre réflexion
sur l’écoute de la radio nous avons demandé à Peter Szendy, musicologue essayiste
et philosophe et à Daniel Deshay
, ingénieur du son et réalisateur des bandes son
pour le cinéma et le spectacle vivant de définir la spécificité de l’écoute radiophonique.
Nous avons aussi rencontré une psychanalyste Catherine Millot pour lui demander
de définir l’écoute flottante du psychanalyste tout en la comparant à l’écoute de la radio.

Un dernier volet de l’émission concerne les conditions d’écoute. Nous avons abordé
ainsi la question de la compression et les nouvelles modalités d’écoute survenues
avec l’irruption d’Internet, que ce soit les émissions des radios hertziennes archivées
dans le site de Radio France ou les Web radio.Pour évoquer ces dernières nous nous
sommes rendus dans les locaux de Arte radio à Issy-les- Moulineaux pour rencontrer
Silvain Gire et son équipe.

Avec: la participation d'Anne Brunel, Edwige Roncière et Silvain Gire et les voix
des auditeurs qui nous ont laissé des messages sur répondeur pour nous raconter
leur écoute de la radio, ainsi que celle de Yann Paranthöen.

Les messages des auditeurs envoyés par courriel sont lus par Irène Jacob et Jérôme Kircher
Archives INA : Martine Auger et archives du Musée Radio France :Roxane de Montalembert

======================================= ====================================

PS : les programmes de la semaine à venir restent consultables plus haut (post précédent)

173
Répondre en citant  
Surpris par la Nuit - Quelques semaines avant d'être surpris par la fin - le Mar 18 Mai 2010, 17:40

Ce soir et demain dans les Nuits, les 2 volets d'un dyptique qu'on a pu entendre il y a un an, lors de la dernière saison de Surpris par la Nuit. La production est signée Emmelene Landon, sorte d'enfant gâtée capable de passer sans trop d'efforts (ou alors elle les cache très bien) par les Beaux-Arts, puis de placer romans et poésies chez des éditeurs pas toujours faciles en tous cas gens qu'on ne saurait forcer, et le tout en produisant pour France Culture du documentaire-journal de voyage, personnel et poétique, sans tapage formel puisqu'il lui suffit d'y mettre de l'âme pour que ça nous atteigne. En 5 années Emmelene Landon a pu produire une toute petite dizaine parmi les meilleures soirées créatives de France Culture. On peut encore l'entendre parfois un peu avant minuit au micro d'Alain Veinstein et on ne s'en plaint jamais.

Ci-dessous le texte de présentation du programme, tel que le proposait le site de FC :
==========================================================================
Naples hier & aujourd'hui - Un voyage irrationnel (16 et 17 juin 2009)
Par Emmelene Landon
Réalisation : Séverine Cassar

Musique originale de Steve Argüelles, d’après des enregistrements à Naples
et d’après Alessandro Scarlatti

La complexité orographique de Naples déconcertera tous les amateurs
de clarté ou de logique. Pourtant, les peintres anglais de la fin du XVIIIème
siècle, en faisant leur Grand Tour, se rendirent à Naples pour retrouver et
reproduire l’image d’un idéal classique. Qu’en est-il alors de la musicalité
de Naples, du culte des âmes du purgatoire, de la figure de Pulcinella, du
corps et de l’absence de corps, des sources sulfureuses, du cycle infini :
détruire et se ressourcer ? Ce dyptique sonore bascule du passé vers le
présent, du présent vers le passé, c’est un voyage littéraire et musical qui
tente d’explorer quelques-unes des contradictions de la ville de Naples.

Dans la première émission diffusée le 16 juin, nous passons de la
géologie à l’auberge des âmes du purgatoire, du Palais Sessa chez Sir
William Hamilton à l’esprit comique de Pulcinella, du culte des âmes du
purgatoire au loto. Nous étudions la conservation du patrimoine au
Palais Real alors que deux cents ans plus tôt, le peintre Thomas Jones
rend visite à son ami peintre Little Cousins. Les écrivains Jean-Paul
Manganaro, Suzanne Doppelt, Bertrand Schefer, Atik Rahimi, Olivier
Rolin, Mathias Enard parlent, chacun à leur manière, de Naples. Nathalie
Heidsieck de Saint Phalle nous reçoit et fait surgir le passé dans le
présent.

Dans la deuxième diffusée le 17 juin, nous prenons le temps de nous
installer plus longuement dans l’écoute de textes de Jean-Paul
Manganaro, de Sade, de Thomas Jones, de Sainte Thérèse d’Avila et
d’Emmelene Landon. Dans les deux émissions, l’univers sonore, véritable
acteur principal, se déploie à travers la musique originale de Steve
Argüelles et des prises de son d’Eric Boisset.

Avec :
Jean-Paul Manganaro, écrivain, traducteur.
Suzanne Doppelt, écrivain, photographe.
Bertrand Schefer, écrivain, traducteur.
Nathalie Heidsieck de Saint Phalle, écrivain, vendeuse de tapis.
Evelyne Lohr, élève-conservateur.
Laura Diez Del Corral, comédienne et chanteuse.
Hélène Devynck, journaliste et présentatrice de télévision.
Mathias Ohrel, journaliste et écrivain.
Kiko Herrero, régisseur et galeriste.
Atik Rahimi, écrivain et cinéaste.
Olivier Rolin, écrivain.
Mathias Enard, écrivain.
Paul Otchakovsky-Laurens, éditeur.
Emmelene Landon. Roman à paraître : « La Tache aveugle

==========================================================================

PS : les programmes de la semaine à venir restent disponibles plus haut dans le fil des Nuits..

174
Répondre en citant  
Nuit du 22 au 23 mai : Jean Ballard - Fargue pour Colette et Anna de Noailles - Debussy - Dumas - le Sam 22 Mai 2010, 14:07

Etant donné l'impeccable foutage de gueule qu'est la partie Cultu du nouveau site de FC (pour la partie Actu c'est très soigné malgré l'ergonomie discutable), nous n'avons pas les programmes des nuits à venir, hormis pour la prochaine. Je ferai de toutes façon une saisie en continu et sauf plantage machine, je peux indiquer après coup ce qui est passé. S'il y a une perle ou une rareté un quelque chose que vous attendiez, on peut toujours le mettre en partage après, la liste ANPR et Mediafire sont là pour ça. Donc il n'y a pas de drame, et toute cette affaire un peu minable n'est qu'un nouvel épisode d'une pièce qui se joue depuis 10 ans : non pas la "destruction de France Culture" (expression privée de sens), mais sa transformation progressive en université populaire consacrée au décryptage intellectuel du présent avec les outils du présent. Mission certainement utile et peut-être même est-elle noble en soi. Mais on peut vivement regretter que cette opération "pousse-toi de là que je m'y mette" se fasse non sur l'antenne de France Info mais sur celle de France Culture, donc au détriment même de la Culture, moyen d'enrichissement et de structuration de l'esprit qui, comme le théorisait Bruno Lussato dans les 80's, est celui qui nous donne les meilleurs outils pour comprendre notre époque.

Pour retrouver l'inscription des programmes de Nuit sur le site de FC, en relayant la recommandation d'un producteur d'Actu, aux auditeurs mécontents on conseillera d'écrire au médiateur de Radio France : jerome.bouvier@radiofrance.com

Pour ce qui est de la nuit à venir, remarquer la première partie d'un Profils Perdus, daté de 1991 et produit par Blandine Masson : le fondateur des Cahiers du Sud, Jean Ballard. Et prévoir la 2e partie, demain en ouverture soit 00h20. On remarque aussi la 3ème Nuit Magnétique de Frank Venaille consacrée à Pelléas & Mélisande ; et cette fois encore, probablement demain la 4eme, suite et la fin.

Ce sont là des valeurs sûres et des noms biens connus dans les Nuits. Des bonnes signatures on en retrouve aussi avec le reste du programme : il y a une Histoire du Pince-Oreille, c'est un conte de Java par Catherine de la Clergerie . Et puis encore 3 noms connus et même 5 dans la série de Patrice Galbeau où Pierre Brasseur a choisi de lire 2 des Portraits de famille de Léon-Paul Fargue : Anna de Noailles, Colette. Tout cela donne confiance. Enfin pour boucler la nuit avant Culture d'Islam, 2 numéros supplémentaires d'Alexandre Dumas vu par François Angelier, dont pour la nuit suivante on peut prévoir encore quelques épisodes, nous portant ainsi dans la 2eme moitié de la série.

Dimanche 23 mai 2010 :
01h00 - 02h00
Profil perdu - Jean Ballard 1 (19 nov 87) prod. Blandine Masson
02h00 - 02h25
Escale en Grèce (2 avril 56) par Francis Cover
02h25 - 02h50
Bonnes nouvelles et grands comédiens - Pierre Brasseur lit Léon Paul Fargue (16 juil. 70) prod Patrice Galbeau
02h50 - 03h15 :
Mauriac croque la télé (série de l'été 2009)
03h15 - 03h45 :
Les histoires du Pince-Oreille - Contes de Bali et de Java : La bague de coco (8 mai 93) par Catherine de la Clergerie et Marie-Hélène Bernard
03h45 - 05h10 :
Nuits magnétiques : Le roman de Pelléas et Mélisande - 3 (9 janv 92) prod Frank Venaille
05h10 - 06h00 :
Dumas trop humain : D'Artagnan et Milady (09 & 12 aout 2002) par François Angelier

175
Répondre en citant  
France Culture ou le laboratoire des urgences - le Dim 23 Mai 2010, 15:05

Well, comme prévu à FC on n'a pas prévu de nous aider à prévoir. Avec le minimum syndical de jugeotte voici ce que je peux annoncer pour la nuit à venir :

- Profil perdu : Jean Ballard 2e partie (26 nov 87). heure probable : 00h20 à 01h20
- Nuit magnétique : Pelléas et Mélisande, 4ème càd Suite et fin (10 janv. 1992). Heure probable : 03h30 à 05h00
- Dumas vu par François Angelier, suite mais pas fin (aout 2002). heure probable : 5h à 6h

De 1h20 à 3h30, restent 2 bonnes heures à combler. On aura peut-être une gâterie. Ou peut-être une abomination de l'année faite au bavoir radiophonique puisque les programmeurs des archives nous en refilent régulièrement, peut-être pour nous faire mieux sentir la qualité des émissions préparées par des adultes et des professionnels plutôt que par des ados prolongés. Pas de nom pour cette fois : on écrit bien assez de méchancetés comme ça ici, il faut dire qu'à FC certains nous y aident activement tout en pétant de satisfaction puisque c'est la leur qui importe et non la nôtre.

Pour le reste, on peut espérer que l'annonce des programmes sera rétablie un jour, mais quand ? Et puis si c'est pour faire semblant "oui on les remet" et finalement faire n'importe quoi mais surtout pas ce qui est demandé, alors redisons-le : les mécontents peuvent écrire à philippe.garbit@radiofrance.com , ou bien au médiateur de radio-france, ou aux deux, ou bien attendre qu'à FC on prenne les auditeurs fidèles et organisés pour ce qu'ils sont : une minorité peut-être, mais pourquoi faut-il s'en foutre, ça c'est le mystère. D'ailleurs c'est marrant de voir que sur une chaine où l'idéologie humanitaire et les droits de l'homme s'étalent en tartines, où la culture du résultat et l'efficacité sont vilipendées, où les minorités sont magnifiées du matin au soir, c'est marrant dis-je de voir qu'on se préoccupe exclusivement de l'audience et des auditeurs qui constituent une majorité, d'ailleurs plus ou moins fantasmée : par un tour de passe-passe on a décrété que les auditeurs à respecter ce sont les plus nombreux, que ce sont ceux qui ne s'intéressent pas au programme culturel, mais qu'ils veulent de l'actu à toute heure, qu'ils n'enregistrent pas les émissions, qu'ils ne programment même pas leur écoute oui ils doivent écouter au pif c'est certain. Alors au moment de leur filer des archives et du programme, ben si y'a plus urgent à faire on fera l'urgent, par exemple boucler le canal d'expression des mécontentements qui s'expriment après la mise en route du nouveau site, ni fait ni à faire. A FC, il y en a qui se font de l'urgence une conception très personnelle.

176
Répondre en citant  
Re: Le programme de nuit, îlot de culture (I) - le Lun 24 Mai 2010, 11:30

RFC est le seul site qui vous donne des programmes après la diffusion. Il n'y avait pas de surprise ni bonne ni mauvaise dans le programme de la nuit précédente : 130 minutes restaient à combler, qui ont été occupées par des rediffs déjà proposées il y a quelques mois :
- Mythe et magie (par Jean Paulhan) Emission du 19 septembre 51
- Le bon plaisir de Yehudi Menuhin (prod. Marie-Christine Navarro) Emission du 13 mars 98

Ce qui donne :
- 00h20 - 01h20 : Profil perdu - Jean Ballard 2e partie
- 01h20 - 01h35 : Mythes et magie
(Intermède Schubert : Trio pour piano, violon et violoncelle -
Mi bémol majeur Op. 100 - Extrait ou réduction du 2e mouvement
Andante con moto, vraisemblablement pris dans la BOF de Barry Lyndon)

- 01h40 - 03h40 : Le bon plaisir de Yehudi Menuhin
- 03h40 - 05h00 : Nuits Magnétiques - Pelléas et Mélisande
- 05h00 - 06h00 : Dumas et l'histoire : D'artagnan - Louis XIV

Je me rends compte que ça me fait moins de boulot en donnant les programmes après coup.
Je devrais peut-être envoyer un mot aux 2 GAR (garbit et gardette)
pour leur demander de ne rien changer à la situation actuelle...

177
Répondre en citant  
Programme de la semaine en cours - le Mar 25 Mai 2010, 13:46

Le programme de la nuit dernière :
00h30 - 00h56 : 5 numéros de La vignette
00h56 - 02h32 : Entretiens avec Jean Grenier - 1ère partie (1968) par Louis Fouché.

Le programme des 4 nuits à venir :
Mercredi 26 mai :
00h30 - 01h16 : Agora - Robert Abirached (1978) par Hélène Tournaire
01h16 - 02h12 : Entretiens avec Jean Grenier - 2e partie (1968) par Louis Fouché.

Jeudi 27 mai :
00h30 - 01h31 : Une vie, une oeuvre - Constantin Stanislavski (2009).
01h31 - 02h07 : Agora - Pierre Brunel (30 juin 99) par François Angelier.

Vendredi 28 mai :
00h30 - 00h51 : L'étoile de la chance - Dominique Rollin (11oct 61) par Marguerite Taos-Amrouche.
00h51 - 02h11 : Surpris par la nuit - André Gorz (20 déc. 06) Prod. Béatrice Leca.

Samedi 29 mai :
00h30 - 00h41 : La thérapeutique du vin à travers les âges (1949) Causerie de Georges Léon dans l'Heure de culture française
00h41 - 02h12 : ACR - Jours d'été à Lavaur (17 nov 96) prod Nicole-Lise Bernheim. Prix de la SCAM

178
Répondre en citant  
Re: Le programme de nuit, îlot de culture (I) - le Mar 25 Mai 2010, 18:33

N’ayant plus la possibilité de nous allécher a priori, tu sembles t’être lancé dans un nouveau jeu qui consiste a posteriori à identifier les intermèdes musicaux. C’est louable et je comprends par là que tu souhaites que tes postages ici comportent un taux de valeur ajoutée maintenu.
Alors que s’est-il passé cette nuit ?
Je sais que je tends une perche caudine dont le micro va s’écraser sur ma tronche, étant donné que je n’ai pas identifié la musique du film The End.

179
Répondre en citant  
Super-banco - le Mar 25 Mai 2010, 19:30

He hé, je crois deviner que tu as été piégé par le micro-événement qui vient de se passer dans le fil : un coup de serpillière dans les colonnes, c'est moins gouleyant mais tout aussi sfumato que le coup de langue de girafe sur les lunettes un dimanche de printemps à Thoiry. Le programme de la nuit passée et des 4 à venir est bien dispo en post 177, et, et, et, et........ à 2h30 on a eu l'intermède 56j7*/!hjk_22, je sais que tu l'as reconnu : c'était la B-O-F de Virgin Suicide, bien sûûûûr.


A part ça pour la musique de Christopher Mclaine "The End", j'avance un peu : je soupçonne quelque chose du côté de Cocteau.

180
Répondre en citant  
Programme de la semaine en une livraison - le Sam 29 Mai 2010, 11:27

Well, well, parlons peu parlons bien, voici en une seule rafale ce que j'ai trouvé pour la semaine à venir :

Dimanche 30 mai :
01h00 - 01h40 :
Le chien de Montargis (1957) par Paula & Loÿs masson
01h40 - 03h05 :
Flannery O'Connor - 1 (aout 2001) par Genevière Brisac
03h05 - 05h10 :
Le bon plaisir - André Brahic (14 fév 98) prod Michèle Chouchan
05h10 - 06h00 :
Dumas trop humain - Lebel, valet de chambre ; Bannière, le comédien (aout 2002) prod François Angelier

Lundi 31 mai :
00h20 - 01h25 :
Perspectives contemporaines - Une vie nouvelle (4 mai 04) de Mariannick Bellot. Réal Marguerite Gateau
01h25 - 02h10 :
Un livre des voix - La paix, d'E. Glaeser (1977) par Pierre Sipriot
02h10 - 03h05 :
Flannery O'Connor - 2 (2 & 3 aout 2001) par Genevière Brisac
03h05 - 05h00 :
Des voix sourdes (1974) de B-M Koltès
05h00 - 06h00 :
Dumas trop humain - Marie-Antoinette ; Cagliostro (aout 2002) prod François Angelier

Mardi 1 juin :
00h30 - 00h56 :
La vignette (2009) prod Aude Lavigne
00h56 - 02h32 :
Surpris par la nuit - C'est là que nous avons grandi (28 sep. 05) prod Marie-Hélène Bernard

Mercredi 2 juin :
00h30 - 01h46 :
Des papous dans la tête (29 nov 2009) prod Françoise Treussard
01h46 - 02h12 :
Souvenirs de la nuit 1 (1955) par Pierre MacOrlan & Nino Frank

Jeudi 3 juin :
00h30 - 01h46 :
Des papous dans la tête (01 fév 2010) prod Françoise Treussard
01h46 - 02h12 :
Souvenirs de la nuit 2 (1955) par Pierre MacOrlan & Nino Frank

Vendredi 4 juin :
00h30 - 01h46 :
Lundis de l'histoire - La vie et l'oeuvre de Paul Verlaine (1969) par Pierre Sipriot
01h46 - 02h12 :
Souvenirs de la nuit 3 (1955) par Pierre MacOrlan & Nino Frank

Samedi 5 juin :
00h30 - 01h21 :
De la nuit - Alexandre Astruc (1977) Prod G-M Duprez
01h21 - 01h51 :
Bonnes nouvelles & grands comédiens - Julien Bertheau lit Rudyard Kipling (01 janvier 71) prod Patrice Galbeau
01h51 - 02h12 :
Le quart d'heure impromptu - Gloria Alcorda (1972) prod M. Monestier

Il y a des imprécisions notamment dans les dates, et puis on manque sérieusement d'infos sur les 3 numéros de MacOrlan & Nino Frank en 1955. On espère que ça sera du nouveau pour nous, et pas les 5 ou 6 déjà offerts par les Nuits ces dernières années. En tous cas, d'avance on peut dire que ça fera 3 nuits de rêveurs. Les souvenirs de la nuit c'est une série assez réussie au ton classique et quoique datée elle ne perd rien de son pouvoir poétique, peut-être même au contraire elle serait de celles à qui profite la patine du temps, comme d'ailleurs toute la poésie de Pierre MacOrlan. J'aurai aussi des infos complémentaires à apporter dans la semaine notamment sur le Surpris par la nuit de Marie Hélène Bernard, et sur le BNGC avec Julien Bertheau. Je dirai tout ça ici en temps utile, car comme rien ne nous dit que la remise en ligne des programmes de nuit soit à l'ordre du jour sur FC, je préfère ne pas trop alourdir le présent post.

A Suivre ...

181
Répondre en citant  
Programmes de Nuit - Derniers jours de mai - le Dim 30 Mai 2010, 10:07

En attendant que le site de FC nous les remette en clair, je dépose dans un autre fil la structure habituelle des programmes de nuits : c'est ici

En attendant, quelques infos sur le programme du week-end & lundi, dispo dans le post juste ci-dessus :

- J'ai corrigé une erreur de recopie sur l'horaire de Flannery O'Connor, sans savoir si la gaffe venait de moi ou de l'info reçue. C'étaient les 3 premières d'une série de 5 émissions de 28 minutes, pendant l'été 2001. Il reste 2 épisodes à diffuser, la nuit prochaine. Si vous avez loupé quelque chose, écrivez-moi et je vous donne individuellement un lien pour récupérer l'émission dans notre dossier de partage gratuit qui sert à ça (RFC-Fellows).

- Lundi le Surpris par la nuit date de 2005. Voila ce qu'indiquait la présentation dispo en ligne il y a encore un mois sur le site de FC, et qu'on a sauvegardé in extremis en prévision d'un écrabouillement des émissions disparues (si j'avais seulement supposé qu'Hervé Gardette avait décidé de flinguer non seulement les émissions liquidées, mais tout l'ensemble du système d'archives même pour les émissions en cours, alors j'aurais sauvé le tout - Sacrée leçon : étant donné l'impunité offerte aux incompétents du service public à la française, on ne sera donc jamais assez méfiant ?)
= = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = =
Surpris par la nuit - C'est là que nous avons grandi

Livry-Gargan, Montreuil, Andrézy, Arcueil, Le Raincy… pour la plupart
d'entre nous, ces noms n'évoquent que de banales municipalités de la
banlieue parisienne. Ces communes ont pourtant marqué toute l'enfance
et l'adolescence de plusieurs centaines d'orphelins juifs, en accueillant
à partir de 1945 des maisons très particulières : nées de la rage de
survivants qui voulaient voir dans les enfants de déportés l'avenir
du peuple juif, elles furent ouvertes pour accueillir ces gosses, restés
souvent cachés pendant plusieurs années et leur éviter ainsi d'aller à
l'Assistance Publique. Pour tous ceux qui y ont été élevés, ces maisons
étaient de véritables foyers qu'ils ne voulaient surtout pas appeler orphelinats.
Ils y étaient tous pareils, et n'avaient pas besoin de parler de l'histoire
douloureuse qui les reliait. Dans ce silence paradoxalement protecteur,
ils ont pu grandir tant bien que mal, se construire un avenir et devenir
autonomes.

L'émission se propose de revenir sur cette histoire collective qui
commence seulement à se transmettre, tant la volonté de retour à la
normale de la plupart de ceux qui ont vécu cette aventure a entretenu
un silence prolongé. Personne mieux que ceux qui ont été élevés dans
ces maisons ne peut la raconter, en y ajoutant bien sûr leurs éducateurs.

Avec :
Marcel Jablonka, Benjamine Jerval, Paul Felenbok, Rosette Benière,
élevés dans les maisons de la CCE ; Daniel Bessmann et Zette Lunet,
moniteurs ; et l'écrivain Robert Bober

Produit par Marie-Hélène Bernard
Réalisation : Gaël Gillon
= = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = =

Contenu sponsorisé 

182
Répondre en citant  
Re: Le programme de nuit, îlot de culture (I) -

Le programme de nuit, îlot de culture (I)     Page 18 sur 100

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19 ... 59 ... 100  Suivant

Accueil / France Culture

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum