Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 51 ... 99  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Le programme de nuit, îlot de culture dans France (in)Culture    Page 4 sur 99

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Le programme de nuit, îlot de culture dans France (in)Culture - le Sam 29 Aoû 2009, 13:05

Rappel du premier message :

Rubrique créée à la rentrée de septembre 2009, selon une formule qui s'était montrée utile aux auditeurs de la nuit depuis quelques années. Le post d'introduction que vous lisez en ce moment est périodiquement remis à jour.

Résumons les épisodes précédents : les Nuits de France Culture, jadis voulues par Jacques Fayet puis organisées avec soin par Geneviève Ladouès, furent  le lieu d'un savant équilibre entre les émissions d'archives (puisées dans le fonds jusqu'à l'année 1944 !!) et les rediffusions récentes (par exemple les Bon Plaisir y étaient systématiquement re-proposés à quelques semaines d'écart). Les émissions des 40's aux 60's, et dans une moindre mesure celles des 70's, ont souvent quelque chose de suranné, d'historique, de passionnant, d'instructif, bref c'est de la mémoire sonore, et leur écoute est une activité intellectuelle comparable à une promenade dans une bibliothèque pleine de volumes inconnus ou connus seulement de nom : on y retrouve Alain Trutat, Jean Amrouche, Roger Grenier, Pierre Schaeffer, José Pivin, Robert Mallet, Pierre Sipriot, Georges Charbonnier, Paul Guimard, Roger Pillaudin et nombre d'autres. Ces noms peut-être ne vous disent rien, mais ils apparaitront çà et là  sur ce forum et surtout  dans ce fil.  

Parmi ces émissions anciennes, on trouve aussi des séries initiées dans les dernières décennies (disons de 1975 à 1999), qui sont pour beaucoup d'entre nous des exemples de l'art radiophonique idéal. Elles sont soigneusement captées et stockées par des passionnés qui veillent ou disposent d'un bon équipement, puis refilées à d'autres passionnés qui ont été trahis par leur timer ou se sont endormis trop tôt. Pour la piste des échanges, je signale cette ressource  : La liste ANPR (clickez ici pour lire la description - et pour l'accès direct, voir notre menu de Liens en haut d'écran)

Pendant un intermède qui dura de 1999 à 2011, dans nos Nuits de FC les émissions anciennes et les rediffusions des meilleures années se sont retrouvées progressivement cantonnées à la portion congrue, de 90' en semaine et 5h en week-end. Le reste de la nuit était dévolu aux multidiffusions, càd des émissions de la semaine en cours. Ce principe a été abandonné à la rentrée de septembre 2011, au grand soulagement des auditeurs de la Nuit (public exigeant, à en croire Philippe Garbit himself) qui sont reconnaissants et heureux de retrouver le principe initial des Nuits de France Culture, telles qu'elles étaient voulues par Jacques Fayet et Geneviève Ladouès : représenter la mémoire de France Culture.

Jusqu'au printemps 2015 j'ai donné chaque vendredi dans le présent fil le programme des 8 nuits à venir. Ce programme était donc publié ici fréquemment avant celui que France Culture met à disposition sur son site avec quelques jours de retard dans la plupart des cas. En outre, ce programme était accessible directement en un seul click, alors que celui de France Culture demande autant de changements de page qu'il y a de journées à consulter. On dit couramment que des professionnels non motivés font moins bien que les amateurs motivés même médiocres. Mais quand les professionnels sont eux-mêmes aussi médiocres que des fonctionnaires calquant leur conduite sur le théâtre de Nicolas Gogol, alors on ne se demande même plus si  les amateurs sont médiocres, inspirés, obsédés, passionnés ou affairés. Le résultat parle de lui-même.

Nessie


PS  : Depuis la rentrée de septembre 2014 le programme des Nuits de FC  est disponible en podcast & écoute à la demande, selon les mêmes modalités que le programme de jour. Cette nouveauté rend moins utile la parution du programme, qui jusque là permettait aux auditeurs de planifier leurs enregistrements. On peut donc réorienter ce fil vers une critique du programme des nuits. Par ailleurs, étant donné la quantité d'erreurs ou de disparitions dans la livraison podcast, on y assure maintenant comme service minimum la fourniture des liens vers les émissions qui, non accessibles en podcast, demandent une longue recherche sur le site de France Culture dont l'ergonomie est un peu plus malcommode à chaque nouvelle refonte.

Quant à l'organisation du programme de nuit, en janvier 2015 elle est la suivante :
- pour les 4 premiers soirs de la semaine, la tranche d'archives s'étend de 0h à 4h, suivie d'un "Sur les docks" en multidiffusion, et de L'Eloge du savoir.
- de vendredi à samedi, la tranche de nuit entièrement nourrie d'archives dure de 0h à 6h15, pour laisser la place au Magazine de la rédaction traitant d'un sujet toujours très judicieusement choisi.
- dans la nuit de samedi à dimanche, le programme de 0h à 6h30 intitulé "Nuit rêvée de ..."  est composé sur les suggestions d'un invité qui co-présente ou accompagne, commente, et dialogue avec un des producteurs de la nuit.
- la nuit de dimanche à lundi s'étend de 0h à 5h.

****************************
NOTA BENE : Fils de commentaires en lien avec le présent fil : Matinée des autres ; Nuits magnétiques ; Pour saluer Pierre Descargues.
* * *

31
Répondre en citant  
Re: Le programme de nuit, îlot de culture dans France (in)Culture - le Mer 30 Sep 2009, 12:57

Non, pas vraiment la peine de distinguer en ce qui nous concerne, pour ma part c'est surtout pour pointer la tendance chez les responsables des nuits à recycler des archives qu'ils ont déjà sous la main, par flemme ou facilité.
J'aimerais tellement qu'ils diffusent des BAO et des PSP ! et plus de CC, et plus de UVUO, etc.
Je ne consomme quasi plus FQ que par ces archives nocturnes...

32
Répondre en citant  
Solidor - Cayrol - Daniel Caux - Scorsese - Pierre Desgraupes & Jean Lacouture - le Ven 02 Oct 2009, 16:54

Nuits à venir : outre la prochaine, déjà signalée plus haut, voici ce qu'on nous annonce comme archives, entre quelques émissions récentes.

- Demain comme déjà annoncé, Suzy Solidor et Jean Cayrol, mais pas ensemble rassurez-vous car à certains impossibles nul n'est tenu.
- Dimanche signalons un Euphonia sur la musique arabe, série dûe à Daniel Caux déjà présent le week-end dernier. Sur ce musicologue doté d'une très large variété d'intérêts personnels, on a dit quelques mots dans le post 32
- Dans la dernière nuit du week-end, avant un Mardis du cinéma sur Scorsese et un Radio-archives (série sympathique de Claire Chancel), on remarque un des "Dialogues" de Roger Pillaudin, série de face-à-face consacrée à de grandes problématiques. Dans celui-ci on entendra les 2 hommes de média que sont Pierre Desgraupes et Jean Lacouture parler de l'interview, de l'art du questionnement et de celui de l'écoute, et tout comme une fameuse conférence récente de Veinstein, c'est vraiment de l'actualité de France Culture qu'il pourrait bien être question à 30 ans de distance... ?

Ca vaut peut-être le coup aussi de signaler la Fiction de 2002, période où les équipements numériques n'étaient pas encore rendus au point actuel, donc il y a peut-être quelque chose à récupérer en bonne qualité pour les amateurs. Enfin ça dépendra du contenu bien sur.

Samedi 03 octobre
00h31 - 01h46 :
La mémoire de Susy Solidor (15 aout 78) par Nadine Nimier
01h46 - 02h12 :
Le goût des livres – Jean Cayrol, L’espace d’une nuit (6 sept. 54) par E. Lalou

Dimanche 04 octobre
02h45 – 03h50 :
Euphonia - Le monde arabe aujourd'hui (04 avril 89) par Daniel Caux et Alain Weber
03h50 – 06h00 :
Un livre des voix – Gilbert Ganne, "Comme les roses de Jericho" (30 mars 78) prod. Pierre Sipriot

Lundi 5 octobre
00h20 – 01h35 :
Dialogue – Ecouter les hommes (18 oct 77) Roger Pillaudin
01h35 - 02h30 :
Fiction - Le sac à main de Lady Windermere (21 sept 02) de Stéphanie Benson ; réal Jean-Matthieu Zand.,
02h30 – 04h05 :
Mardis du cinéma - Martin Scorsese (18 déc. 90) Prod Cécile Hamsy
05h00 – 06h00 :
Radio-archives – Les masques (20 janv 95) Par Claire Chancel

33
Répondre en citant  
Dumézil - Morazé - Caradec - le Lun 05 Oct 2009, 12:46

Voici une riche semaine de rediffs de nuit. Matinée des autres, Lieux de mémoire. On les a déjà entendues : elles sont fidèles au paradigme FC : du documentaire de très bonne facture. Et puis des entretiens (en première rediff), comme ceux qu'on entendait jadis dans mémorables. Cette fois c'est Charles Morazé, oui c'est un peu ancien, non c'est pas du divertissement, mais si voyons c'est culturel, que d'entendre la parole des acteurs du siècle et j'en profite pour renvoyer ici : FMSH - Archives audiovisuelles de la recherche en sciences humaines
Enfin le vrai cadeau de la semaine ça sera peut-être la série de Chemins de la connaissance consacrés par Maurice Olender à Georges Dumézil (1978).

Je signale encore un sacré vrai bon morceau de choix : dans la nuit de jeudi à vendredi, nouvelle rediff d'un Sentiers de l'humour de 1972. Sujet : le pastiche. C'est l'occasion de découvrir ou d'entendre de nouveau François Caradec, assez bon exemple et preuve qu’on peut mêler à la fois l’humour, la crativité, l’érudition, car comme toujours Caradec connait très bien son sujet. On l’a longtemps entendu aux Papous & Décraqués, ou bien dans les émissions litétraires pour parler de la littérature fin XIXème et plutôt satirique, dans des Chemins de la connaisance, et dans nombre de Bons Plaisirs notamment ceux de Paul Fournel, Roland Topor avant qu’on ne lui fasse le sien aux derniers temps de cette émission en 1999 (rediffusé pendant les après-midi de l’été dernier).

Mardi 6 octobre
00h31 – 01h56 :
La matinée des autres - Une truffe nommée Rabasse (5 avril 94) Prod Marie Paule Vettes
01h56 – 02h26 :
Entretiens avec Charles Morazé 1 & 2 (16 & 16 mai 72) par Jean Fourastié

Mercredi 7
00h31 – 01h31 :
Lieux de mémoire – Pierrot en robe de plaisir (3 déc 98) Prod Laurence Crémière
01h31 – 02h06 :
Entretiens avec Charles Morazé 3 & 4 (17 & 18 mai 72) Par Jean Fourastié

Jeudi 8 octobre
00h31 – 02h01 :
Chemins de la connaissance – Georges Dumézil et les sciences humaines 1 à 3 (2-4 oct 78) par Maurice Olender
02h01 – 02h11 :
D’un jour à l’autre – Nelly Kaplan (25 oct 67) par Jean Chouquet

Vendredi 9 octobre
00h31 – 01h31 :
Chemins de la connaisance – Georges Dumézil et les sciences humaines 4 & 5 (5-6 oct 78) par Maurice Olender
01h31 – 02h11 :

Les sentiers de l’humour - Le pastiche, avec François Caradec (22 nov 71) par Mina Guillois

34
Répondre en citant  
"Un Poco Agitaato" par Yvan Amar - Dumézil - Giraudoux - Mettra - le Jeu 08 Oct 2009, 13:57

Le jalonnage indiqué dans le titre indique une assez riche série de nuits même si on a vu mieux : ce soir seconde partie d'un "Chemins de la connaissance" intitulé "Georges Dumézil & les sciences humaines". Hier dans les 3 premiers numéros : Lévi-Strauss, Georges Charachidzé, Dan Sperber. Cette nuit les 4 & 5 : Jacques Le Goff ; Marcel Detienne. Ceux qui ne se consoleront jamais d'avoir raté la première partie ou (pire), de louper la seconde, iront se rattraper grace au filet de la liste ANPR. Et dans la foulée, tout aussi collector, François Caradec grand connaisseur des bizarreries et de l'humour en littérature, dans une émission de 1971 sur le pastiche. Déjà entendu et même proposé sur la web-radio, c'est garanti fort savoureux.

Vendredi 9 octobre
00h31 – 01h31 :
Chemins de la connaissance – Georges Dumézil et les sciences humaines 4 & 5 (5-6 oct 78) par Maurice Olender
01h31 – 02h11 :
Les sentiers de l’humour - Le pastiche, avec François Caradec (22 nov 71) par Mina Guillois

Après quoi, dans les nuits du week-end, signalons ce qui échappe aux programmes actuels, en le classant pour cette fois par ordre de diffusion initiale : un hommage à Jean Giraudoux, probablement pour les 20 ans de sa disparition (64) ; un Lundi de l'histoire consacré à Barras (70) ; un récit lu par Claude Mettra (77) ; un documentaire de Michel Cazenave dans le style maison (Bogart - 90) ; un ACR de Jean Thibaudeau (93 - remettons à plus tard l'indispensable notice sur Thibaudeau, non sans espérer que Garbit ou MH Floriot nous en donnera quelque lumière) ; une Histoire du Pince-oreille (93), et un nouveau répertoire dramatique en 1995. Et puis tout en bout de liste, un cadeau que certains avaient pu attraper en podcast mais qu'on signale quand même, parce que l'émission était une des plus "pro" de toute la chaine. Un poco agitato était une quotidienne qui a bien vécu pendant une petite dizaine d'années, avant qu'Yvan Amar ne change sa formule puis se retrouve un peu cantonné à France Musique où on peut encore entendre son art radiophonique. Et sinon, la page d'Un poco survit ici pour longtemps on l'espère.

Samedi 10 octobre

00h31 – 02h01 :
Mardis du cinéma – Humphrey Bogart (20 nov 90) Prod Michel Cazenave
02h01 – 02h11 :
L'Arche de la nuit - L'arbre de l'histoire (26 mai 77) par Claude Mettra

Dimanche 11 octobre
02h25 – 02h55 :
Un poco agitato - Le Nord-Est brésilien (26 sept 06) Prod Yvan Amar, Dominique Boutel
04h55 – 06h00 :
Nouveau répertoire dramatique : « Blanc anthracite" de Yves Lebeau (22 avr 95) Réal. Christine Bernard-Sugy

Lundi 12 octobre
00h20 – 00h50 :
Histoires du pince-oreille – Conte de Java et de Bali : "Comment le Kanchill s'est moqué du Tigre" de Catherine de la Clergerie et Marie-Hélène Bernard (15 mai 93) Réal. Christine Bernard-Sugy
00h50 – 01h05 :
Hommage à Jean Giraudoux (30 janv 64) Par Pierre de Boisdeffre
01h05 – 03h05 :
Atelier de création radiophonique - Promenades Fenosa (16 mai 93) par Jean Thibaudeau
03h05 - 04h40 :
Lundis de l’histoire - Barras, le roi du Directoire (10 aout 70) par Denis Richet

35
Répondre en citant  
Jean Cayrol - Claude Mettra - le Lun 12 Oct 2009, 14:42

Cette semaine, plutôt bonne récolte en perspective, même si une bonne partie est déjà passée depuis un an :

- Les Nuits continuent le cycle Jean Cayrol commencé depuis un mois, avec des numéros de 2 séries qu'on entend très rarement dans les Nuits. Même si Cayrol ne vous fait pas spécialement jubiler, pour les radiophiles c'est aussi l'occasion de peser la radio de 1966 et de 1971.
- Les séries maison : un Lieu de Mémoire et un Mardi du cinéma, tous deux déjà diffusés depuis moins d'un an. Et une Nuit Magnétique de 1978 sur le corps, en écho peut-être aux journées de Blois qui viennent de s'achever.
- Le cadeau : 3 lectures de Claude Mettra, ces temps-ci les nuits gâtent les amateurs.
- La rareté : l'émission de Georges Pernoud en 1949, sur l'Ogre. On rêve à ce qu'en eut fait 30 ans plus tard un Mettra (d'ailleurs il l'a fait pour Antenne 2).

Mardi 13 octobre
02h06 – 02h27 :
Le merveilleux populaire – Une journée d’ogre (21 avril 49) Par Georges Pernoud

Mercredi 14 octobre
00h31 – 01h55 :
Mardis du cinéma – Michel Simon (09 févr 93) Prod Pascale Lismonde
01h55 – 02h11 :
L’arche de la nuit – La fille sauvage (19 avril 77) Par Claude Mettra

Jeudi 15 octobre

00h31 – 01h31 :
Lieux de mémoire – Le petit Larousse (17 déc 78) Prod Simone Douek
01h31 – 01h56 :
Minute de vérité - Jean Cayrol (22 avril 66) Par Gilbert Ganne
01h56 – 02h12 :
L’arche de la nuit - Le lac des oliviers (06 avril 78) par Claude Mettra

Vendredi 16 octobre
00h31 – 01h46 :
Le monde comme il va – Le théâtre des Champs Elysées (28 janv 54) par Jacques Dombasle et Marguerite Tarayre
01h46 – 02h12 :
Notre temps – Jean Cayrol (01 mars 71) par Jean Chouquet

Samedi 17 octobre
00h31 – 00h46 :
L'Arche de la nuit - La vendeuse d'ambre (02 juin 77) par Claude Mettra
00h46 – 02h12 :
Nuits Magnétiques – Ce corps qui se dessine (5 juin 78) Prod Olivier Kaeppelin

36
Répondre en citant  
Re: Le programme de nuit, îlot de culture dans France (in)Culture - le Mar 13 Oct 2009, 12:49

Merci au petit veilleur de nuit, c'est toujours aussi pratique ces récaps...

37
Répondre en citant  
Liquidations magnétiques - Notre regret d'Alain Veinstein - le Ven 16 Oct 2009, 19:40

Aïe aïe !! Je viens de paumer un long long message au ton franchement critique alors même que j'allais le valider. Perdu car dans l’intervalle le fournisseur se met en maintenance, la fenêtre de sauvegarde n’apparait plus, et la seule adresse donnée au forumeur c’est celle de Chez Plumeau. Bah c’est autant d’économisé en lecture me dira-t-on, puisque c’était toujours la même plainte : sur FC de moins en moins de docu et toujours autant de massacres zet de génocides, les nuits de ce week-end l’illustrent ou le prouvent, pfffff mon vieux il y en a qui se font une de ces images de la culture, ça fait frémir.

Alors de quoi s’agissait-il, en annonçant le programme des Nuits du week-end ? Tout de même, et presque en parenthèse, d’attirer l’attention des collectionneurs sur les rediffs d’une lecture de Claude Mettra, et d’un Poésie sur paroles de 1991. Mais pas seulement.

1./ En premier lieu, il s’agissait de signaler l’hommage à Alain Veinstein qui avait conçu et créé les Nuits Magnétiques à la fin des 70’s, puis les avait laissé piloter par d’autres, non sans désapprouver ultérieurement leur travail, comme en témoigne l’intéressant entretien qu’on trouvera en page 8 de ce mémoire :
http://www.arts-sceniques.be/memoires/fichiers/Memoire_Schirm_et_Birmant.pdf
En septembre 1999 Veinstein reprend les commandes, pour 10 ans. 10 ans de radio compotant 50% de magazines ou d'entretiens, et 50% de documentaires. La dernière semaine de la dernière saison s'achève en juillet dernier. L’émission est liquidée à la rentrée de 2009.

2./ Ensuite, de regretter 2 choses : bien sur la disparition de SPN, certes remplacé par du programme culturel, dira-t-on : chaque soir un entretien de 45' à teneur culturelle + 50' de radio de création. Donc au moins sur le papier, l’auditeur ne semble pas perdant. A l’écoute, disons que ça mérite discussion, et le forum regardsFC est là pour ça. Mais pour l’amateur de documentaire, la perte est certaine : avec SPN c’est entre 110 et 130 documentaires par an qui disparaissent, soit la moitié environ de ce que produisait la station, car on n’appellera pas ici « documentaire » les reportages sociaux ni les accumulations de radio-vérité sur les toujours mêmes raisons de se plaindre de la vie économique, d’avoir peur de la vie biologique, de s’attrister de la vie sociale, de flipper devant la vie planétaire, bref tout ce qui semble obséder la direction des programmes depuis 10 ans.

3./ Regretter aussi, et au moins autant, que ces nuits illustrent et renforcent l’obsession thématique sur les génocides, qui était hélas caractéristique de SPN comme elle l’est de tout France Culture (on en dira autant d'ARTE au moins pendant ses 10 premières années), la preuve ou l’exemple étant fourni par le programme de ce week-end : 1 Une vie une oeuvre + 5 Surpris par la Nuit ( + un sixième en conclusion, dans une semaine) consacrés à l’horreur du siècle précédent. Il y aurait quelque chose d’obscène dans ce dolorisme, qu’on ne sait toujours pas comment expliquer : comment faire la part du masochisme, du crypto-sadisme, ou bien de l’usuelle hypocrisie morale de nos tartuffes contemporains, ou encore tout simplement serait-ce qu'on cède, un tout petit peu, à la tentation de la facilité ? Après tout c’est un thème qui marche, les responsables seront gagnants sur tous les plans (moral + audience + bonne conscience pour pas trop cher) alors pourquoi s’en priver ?

Alors un dernier regret : comme rappel, Surpris par la Nuit méritait mieux. L’auditeur curieux, ou désireux de se rafraichir la mémoire, pourra consulter ici le programme des 7 dernières années de SPN et à l’onglet « Présentation », se remémorer le principe de l’émission.

./...

PS : le lien ci-dessus a été rendu inopérant lors de la liquidaiton des archives en mai 2010. Merci au nouveau site de FC. On le laisse toutefois, en espérant rétablir un jour le tableau des archives de Surpris par la nuit

38
Répondre en citant  
Ce week-end - UVUO Hannah Arendt - le Ven 16 Oct 2009, 19:43

./..
Samedi 17 octobre
00h31 – 00h46 :
L'Arche de la nuit - La vendeuse d'ambre (02 juin 77) par Claude Mettra
00h46 – 02h12 :
Nuits Magnétiques – Ce corps qui se dessine (5 juin 78) Prod Olivier Kaeppelin

Dimanche 18 octobre
01h00 – 02h35 :
Surpris par la nuit – Les maisons de notre enfance (28 sept 05)
02h35 – 03h05 :
Réveillon chez les Grimm – Les souliers usés – Les 3 fileuses (24 déc 08) Réal Jean Matthieu Zahnd
03h05 – 06h00 :
Surpris par la nuit – Shmattes 1 (23 mai 05) Prod Pascale Fossat
Surpris par la nuit – Shmattes 2 (24 mai 05) Prod Pascale Fossat

Lundi 19 octobre
00h20 – 00h35 :
Poésie sur parole – Marie-Claire Bancquart (30 sept 91) Prod André Velter
01h35 – 03h00 :
Une vie une oeuvre – Hannah Arendt (18 oct 84) Prod Pascale Werner
03h00 – 06h00 :
Surpris par la nuit – Shmattes 3 (25 mai 05) Prod Pascale Fossat
Surpris par la nuit – Shmattes 4 (26 mai 05) Prod Pascale Fossat

(le 5ème volet de Shmattès est annoncé pour la semaine suivante)

39
Répondre en citant  
Re: Le programme de nuit, îlot de culture dans France (in)Culture - le Lun 19 Oct 2009, 15:47

Cette semaine dans les nuits, parmi des trucs anciens et au titre inégalement mystérieux (on devine de l'histoire immédiate enregistrée) on attaque 2 séries (la suite à venir,surement) qui valent la peine d'être saisies au passage, je m’explique : d'abord une série historique d’Olivier Germain-Thomas sur l’épopée de la France Libre. 10 épisodes produits à l’été 86. C'est du documentaire historique déjà diffusé attention pour les passionnés il n’y aura plus d’autre occasion, sinon goto ANPR.

Et puis il y aura aussi un « Parler en prose et le savoir », en 4 numéros. Sur cette émission et sur son producteur Pierre Sipriot on a déjà dit quelques mots dans le post 22 de ce même fil. C’est un rendez-vous régulier et assez plaisant dans les Nuits de FC. Cette fois Sipriot reçoit Louis Guilloux en 55, soit 6 ans après l'attribution du Prix Renaudot pour Le sang noir. Il me semble que c’est une première rediff dans les Nuits, où on a déjà entendu Guilloux et Le sang noir en 2007 dans une autre série qui nous plait bien (La vie entre les lignes).

Et puis dès cette nuit, Hiroshima mon amour en 1966 par Michel Polac. Mais là on nous en dit très peu sur le contenu de la rediff : de cette année-là, les amateurs connaissent un entretien de 15' entre Polac et Resnais, ainsi qu'une lecture intégrale du scénario enregistré pour la même émission chez Emmanuelle Riva, par cette dernière & Marguerite Duras, avec en fond sonore la musique de Fusco et Delerue. Est-ce que c’est cette lecture qu’on nous sert ce soir ? Avec ou sans l’interview de Resnais ? Si oui et dans les deux cas, c’est une bonne idée vraiment, car cette lecture donne l’idée de ce que permet la radio, mieux qu’un  complément aux arts visuels, tout comme la série « Nouvelle figuration, nouvelles tendances » de JF Bory dont on a parlé dans le post 29. D’ailleurs India Song fut une émission de radio avant d’être un film. Cela dit, si ce soir on nous offre autre chose (car Polac a fort bien pu produire plus de 90’ sur Duras-Resnais cette année là), eh bien les amateurs de HMA n’ont qu’à m’écrire je leur dirai où on peut trouver l’entretien et la lecture.

Mardi 20 octobre
00h31 – 02h26 :
Histoire sans image – Hiroshima mon amour (10 sept 66) Par Michel Polac

Mercredi 21 octobre
00h31 – 01h31 :
L’histoire –immédiate – Epopée de la France libre 1/10 (25 aout 86) Prod Olivier Germain-Thomas
00h31 – 01h56 :
Parler en prose et le savoir – Louis Guilloux, 1 sur 4 (18 oct 55) Prod Pierre Sipriot
01h56 – 02h11 :
Aniversaire des droits de l’homme (01 déc 63)

Jeudi 22 octobre

00h31 – 01h31 :
L’histoire immédiate – Epopée de la France libre 2/10 (26 aout 86) Prod Olivier Germain-Thomas
00h31 – 01h56 :
Parler en prose et le savoir – Louis Guilloux, 2 sur 4 (25 oct 55) Prod Pierre Sipriot
01h56 – 02h11 :
Biographie au micro – Quasimodo (6 février 64)

Vendredi 23 octobre
00h31 – 01h31 :
L’histoire –immédiate – Epopée de la France libre 3/10 (27 aout 86) Prod Olivier Germain-Thomas
00h31 – 01h56 :
Parler en prose et le savoir – Louis Guilloux, 3 sur 4 (11 nov 55) Prod Pierre Sipriot
01h56 – 02h12 :
Le grand pardon de Guingamp (07 juil 47)

40
Répondre en citant  
Michel Polac -Alain Resnais - Marguerite Duras - le Mar 20 Oct 2009, 15:08

Well, ce soir début des 2 séries promises. Le programme est toujours dispo ci-dessus.

En attendant, un mot sur ce qui a été diffusé la nuit dernière : c'était bien un entretien Resnais + la lecture du scénario d' Hiroshima mon amour, enregistré chez Emmanuelle Riva. Hélas, il y avait seulement la 2ème moitié de la lecture. Ceux qui voudraient entendre l'intégrale la trouveront dans les bonus du double DVD "Hiroshima mon amour" édité par ArteVidéo en 2004.

A part ça, le long entretien Polac-Resnais est riche et dépasse très largement les 15' fournis en bonus sur cette édition Arte Vidéo. Donc hier les amateurs de document rare ont été plutôt bien servis. Qui désire obtenir la partie manquante du scénario pourra soit acheter le DVD de 2004, soit réaliser de ce bonus-son une copie légale càd une copie domestique à usage privé, par exemple en empruntant le DVD et ensuite c'est de la copie son habituelle.

41
Répondre en citant  
Louis Guilloux - Heure d'hiver - le Jeu 22 Oct 2009, 05:49

La nuit dernière le Quasimodo c'était Salvatore Quasimodo, prix Nobel de littérature en 1959 tout le monde le savait sauf celui qui vous parle. Pas grave : en ce moment j'écoute les entretiens avec Louis Guilloux. Je ne sais pas si l'émission est bien produite par Sipriot, mais l'interviewer c'est Robert Mallet. Ne vous laissez pas désarçonner par la voix de cathédrale qui fait l'intro, très vite ça s'arrange. Le premier entretien portait sur le style de Saint-Simon, le second il y a quelques heures, sur Jean Jacques Rousseau. Demain le 3ème, avec un sujet pas encore annoncé. Et pour le 4ème il n'y aura rien samedi après-demain mais pas de panique surtout : ça sera pour le samedi 30.

Pour info, juste avant Guilloux, le ton documentaire de la série d'Olivier Germain Thomas est un peu austère mais ça ne fait pas de mal et même ça repose un peu. C'est surtout un montage de témoignages avec une musique un peu grandiloquente sinon solennelle. Il reste 8 numéros qui seront tous diffusés à la file, au rythme d'un par nuit. Si ça vous accroche et si vous regrettez d'avoir laissé passer les premiers, une seule solution : La liste ANPR.

A part ça, je déposerai demain les programmes du week-end, mais d'avance il faut prévenir que c'est ce week-end qu'aura lieu le passage à l'heure d'hiver : à 3h dimanche matin les horloges reviendront (pas toutes seules pour certaines) à 2h. Le hic ça sera pour les auditeurs qui enregistrent la nuit au Timer. Je tâcherai d'en tenir compte en donnant les programmes, afin d'éviter le plantage suivant : en cas d'erreur la fin de la nuit sera coupée chez certains. Ceux-là au lieu de la fiction de 88 en fin d’enregistrement, auront en début la fiction diffusée de 2h à 3h redevenu 2h. Cette autre fiction, de 2007 je n'en dirai qu’un mot : de toutes celles que j’ai entendues cette année là c’est une des plus soupardes. On me dira que c'est une question de goût. En fait on pourrait en parler dans un fil Fictions mais ça risque encore de faire des drames.

Le programme de nuit, îlot de culture dans France (in)Culture     Page 4 sur 99

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 51 ... 99  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum