Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 16 ... 26  Suivant

Accueil / Autres radios culturelles

Répondre au sujet

BBC Radio 4 - Radio 3    Page 6 sur 26

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
BBC Radio 4 - Radio 3 - le Ven 28 Aoû 2009, 21:21

Rappel du premier message :

Un fil pour les anglophiles et anglophones amateurs d'excellente radio. Radio 4 est la preuve vivante qu'une radio peut avoir une vocation culturelle, poursuivre une transmission de savoir-faire technique étincelant, explorer toutes sortes de sujets et avoir ENORMEMENT DE SUCCES!
http://www.bbc.co.uk/radio4/
Radio4 est une radio à vocation plus généraliste que France Culture, mais son choix de l' "intelligent speech", sa quête perpétuelle de nouvelles terres radiophoniques à explorer, son appétit d'élévation de connaissances en font un incontournable de l'écoute culturelle. Fictions, lectures, documentaires, jeux, comédies etc. : il y aura de nombreux tuyaux à se refiler. Ce sont plus de cinquante ans d'expérience radiophoniques qui continuent à émettre...
La station est écoutable par Internet, mais si vous n'habitez pas trop loin des côtes britanniques, il faut essayer les grandes ondes (198).
* * *

51
Répondre en citant  
Re: BBC Radio 4 - Radio 3 - le Lun 05 Aoû 2013, 19:47

A ne pas manquer, le Classic Serial de cette semaine, consacré à Sense & Sensibility :

Directed by Nadia Molinari

Sense and Sensibility, Jane Austen's first published novel is a delightful comedy of manners and a powerful analysis of the ways in which women's lives were shaped by the claustrophobic society in which they had to survive. It is an engrossing story of love, money, passion and prudence. Intelligently written, carefully plotted and beautifully detailed. It has been dramatised in two parts by Helen Edmundson whose previous radio dramatisations include Hardy's The Mayor of Casterbridge; Bennet's Anna of the Five Town's and Woolf's The Voyage Out.


http://www.bbc.co.uk/programmes/b037s8mp

Adapté en deux épisodes d'une heure. Très réjouissant!

52
Répondre en citant  
Jane Austen - le Mar 06 Aoû 2013, 10:07

@Yann Sancatorze a écrit:A ne pas manquer, le Classic Serial de cette semaine, consacré à Sense & Sensibility :

Directed by Nadia Molinari

Sense and Sensibility, Jane Austen's first published novel is a delightful comedy of manners and a powerful analysis of the ways in which women's lives were shaped by the claustrophobic society in which they had to survive. It is an engrossing story of love, money, passion and prudence. Intelligently written, carefully plotted and beautifully detailed. It has been dramatised in two parts by Helen Edmundson whose previous radio dramatisations include Hardy's The Mayor of Casterbridge; Bennet's Anna of the Five Town's and Woolf's The Voyage Out.


http://www.bbc.co.uk/programmes/b037s8mp

Adapté en deux épisodes d'une heure. Très réjouissant!
Avec cette information, vous avez fait un heureux qui va en faire d'autres, car j'ai beaucoup d'amateurs de Jane Austen dans mon entourage et je leur transmettrai cette adaptation. Grand merci.

France Culture a parlé de Jane Austen tout récemment Le plaisir de lire Jane Austen

53
Répondre en citant  
Michael Berkeley - le Dim 11 Aoû 2013, 14:16

Comment fait-il ? Oui, comment fait Michael Berkeley pour être le partenaire idéal de tous les invités à qui il pose des questions avec tact, et aux propos desquels il rebondit avec culture et à propos ?

Dans ce splendide numéro de Private Passions, il est question de silence, de silence dans l'univers et de silence à la radio. And you know what? Michael Berkeley laisse s'écouler plusieurs secondes de silence après une pièce musicale suivant cet échange sur le silence. Une rareté, et parfaitement en harmonie avec le climat psychologique et artistique de l'émission.

http://www.bbc.co.uk/programmes/b037tvrj

Michael Berkeley a une voix. Une belle voix radiophonique. Pas exactement "la voix de Dieu" que Yann Sancatorze nous signala, mais une voix proche de celle de l'ex-archevêque de Cantorbery avec les qualités mentionnées.

On cherche une voix équivalente et un même talent et l'on trouve : Peter Stieber sur les ondes de la radio allemande SWR 2. Qu'ont les deux en commun ? Un sourire dans la voix, un regard bienveillant dans chacune des photos que l'on trouve sur les sites où ils posent avec leur invité.

Et l'on se prend à chercher de mêmes qualités à France Culture. Jeanneney ? Meyer ? Et quelle voix féminine ? Autrefois Renée Elkaïm-Bollinger et peut-être la fraîchement renvoyée Jeanne-Martine Vacher ?

54
Répondre en citant  
Stephen Johnson - le Lun 16 Sep 2013, 09:56

Stephen Johnson est un excellent producteur de BBC 3 qui sait rendre tout sujet qu'il traite stimulant pour l'esprit.

Ce numéro de "Discovering music" devrait tenir ses promesses. Il fait partie du programme général "The BBC's Sound of Cinema season" de cette fin d'été 2013.

Sound of Cinema: On the Waterfront
He was perfectly placed to take a front-row seat amongst the band of illustrious and highly rewarded Hollywood film composers, yet Bernstein's 'On the Waterfront' was to remain his only score conceived solely for the cinema. Stephen Johnson assesses Bernstein's affinity for the needs of the silver screen and explores how the music evolved into the dazzling orchestral suite we hear now in the concert hall.

http://www.bbc.co.uk/programmes/b03b7h7l  Duration: 20 minutes First broadcast: Wednesday 18 September 2013

55
Répondre en citant  
Words and Music, Bernard Herrmann - le Dim 22 Sep 2013, 10:30

Yann Sancatorze, vous nous aviez proposé d'écouter de la musique composée par Bernard Herrmann pour le film "The day the earth stood still" afin d'illustrer une séquence de  science-fiction avec l'actrice Laura Delair.

On retrouve ce compositeur dans l'épisode de Words and Music  intitulé Sound of Cinema: At the Movies dans des extraits de la musique qu'il a créée pour Vertigo d'Alfred Hitchcock et pour Citizen Kane d'Orson Welles.

Pour les amateurs, il faut vraiment se dépêcher d'écouter cette émission hebdomadaire de 75 minutes qui combine musique et textes littéraires et poétiques (certains numéros sont parfois un peu décousus). En effet, elle n'est pas téléchargeable et reste seulement une semaine en ligne (depuis dimanche dernier pour celle-ci...). La BBC pourrait mieux faire !

56
Répondre en citant  
Re: BBC Radio 4 - Radio 3 - le Dim 22 Sep 2013, 12:27

Merci pour cette émission au format plutôt inhabituel ; on ne fait pas souvent dans le mélange des genres dans les chaînes de radio de la BBC. On se laisse d'autant mieux embarquer qu'on ne sent pas, derrière, la lourde patte d'un producteur FC nouvelle sauce qui n'a qu'une inquiétude : comment sa personne sera-t-elle perçue? Comprendrons-nous qu'il est en réalité le plus grand et le plus irrésistible artiste de son siècle?
Les voix sont admirablement choisies. La mise à disposition limitée doit sans doute s'expliquer par le grand nombre de morceaux protégés par le droit d'auteur.

57
Répondre en citant  
Le retour d'Andrew Marr le 11 novembre - le Dim 10 Nov 2013, 11:24

Une bonne nouvelle, Andrew Marr retrouve le chemin du micro après son grave accident de santé. Avec des sujets qui méritent l'attention :

Andrew Marr on poet George Herbert

"Andrew Marr returns to Start the Week for a special programme on the early 17th century poet George Herbert. His English poetry was never published in his lifetime, but he hoped it would act as consolation 'of any dejected poor soul', and his latest biographer John Drury argues that with its focus on love over theology, his poetry still speaks to and for modern readers. The composer Sir John Tavener and the writer Jeanette Winterson discuss prayer in a secular age, and the power of music and words to soothe the soul."

58
Répondre en citant  
Beeban Kidron et Farida Vis - le Dim 10 Nov 2013, 12:12

En attendant d'écouter le Start of the week de demain, on peut réécouter un numéro intéressant de cette émission hebdomadaire  dont le titre est trompeur : Jamal Edwards on 'digital natives', car c'est la réalisatrice Beeban Kidron qui est l'invitée principale et qui a, avec Farida Vis, chercheur à l'université de Sheffield, des choses bien intéressantes à dire sur l'Internet et les jeunes, ainsi que sur l'Internet et l'argent. Jamal Edwards, dans une langue truffée de "glottal stops", n'a rien à dire, étant un des représentants de cette vacuité devenue riche en proposant des clips de rap, mais est utile en ce qu'il incarne les symptômes décrits par la documentariste et la spécialiste des médias.

Beeban Kidron et Farida Vis, des penseurs à suivre.

59
Répondre en citant  
Re: BBC Radio 4 - Radio 3 - le Dim 10 Nov 2013, 12:52

Excellente nouvelle ; j'apprends par la même occasion ce qu'est un glottal stop , qui fait partie des phénomènes que l'on connait mais sans savoir forcément qu'on leur a donné un nom. C'est, d'après ce que j'ai lu, l'élision du -t- remplacé par un arrêt du souffle ou de la voix. L'accent cockney en est truffé (il suffit d'écouter la chanson Always Look on the Bright Side of Life pour en récolter à la pelle). Les Américains s'en servent avec exagération lorsqu'ils se moquent de l'accent cockney des Britiches ("all righ' guvnor, ah go' i' !").

60
Répondre en citant  
''France: Sinking Slowly?'' - le Ven 15 Nov 2013, 10:34

Un numéro intéressant, quoique irritant, d'Analysis selon l'esprit du programme : France: Sinking Slowly?

Plusieurs intervenants français dans cette émission choisissant de voir l'économie française à travers la lorgnette de "The Economist". Les grands classiques sont évoqués qui sont annoncés comme menant au désastre : la grève, les impôts, les fonctionnaires, les pensions et la durée des retraites, et même le repas de trois ou cinq plats.

Hormis les hommes d'affaire et les créateurs de clubs de réflexion, on entend Jacques Attali et la seule personne parlant anglais correctement (les autres arrachent les oreilles, leur absence d'effort en la matière étant un signe, mais de quoi ?), nous avons nommé Christine Ockrent qui offre une belle intervention.

Bref un programme très "one-sided" (sauf pour un mot d'Attali critiquant le manque de productivité des Britanniques et la baisse démographique des Allemands), empreint de certitudes et de recettes économiques et d'un arrogant "french-bashing".  À voir ce qui se passe au Royaume-Uni et aux Etats-Unis dans les domaines cruciaux de la santé, de l'éducation, du logement, de la sécurité publique, sans parler des dettes de ces pays, on aurait aimé que l'émission soit un peu plus digne de son appellation : "Analysis".

Une présentation de qualité que ne reflète pas le contenu de l'émission :

"The French are far more attached to the idea of a centralised, big state than their Anglo-Saxon counterparts. The philosophy behind it, Colbertism, holds that the economy of France should serve the state and that the state should direct the economy.

But as France's big state looks less affordable, some French intellectuals are arguing that it is time that French identity became less tied to the dirigiste idea. Former BBC Paris Correspondent Emma Jane Kirby travels to France to meet those questioning their country's traditional resistance to economic reform
."

61
Répondre en citant  
Re: BBC Radio 4 - Radio 3 - le Ven 15 Nov 2013, 22:38

@Philaunet a écrit:[justify]Un numéro intéressant, quoique irritant, d'Analysis selon l'esprit du programme : France: Sinking Slowly?
J'ai été aussi déçu par ce numéro, pour une raison complémentaire aux votres. Je pense que l'approche "critique" du système français, d'ailleurs indiquée dans la présentation ("to meet those questioning their country's traditional resistance to economic reform"), était intéressante. Le problème est que l'émission est restée complétement superficielle. Les propos des intervenants étaient consternants de banalité et bourrés de clichés. En fait, il n'y eut pas d'analyse, mais une somme de propos, plutôt brefs. Je me demande ce que les auditeurs de BBC ont pu retenir de cette émission, si ce n'est que les conforter dans leurs idées reçues de la France et de son système économico/social.
Pour conclure, je dirai à tous ces donneurs de leçons, de gens qui savent tout, sur tout et sur rien, de  tous les cotés (Voir le fil Edwy Plenel), que si on connaissait un système économique formidable, tout le monde l'adopterait. Au contraire, comme dans beaucoup d'activités humaines (toutes ?), l'approche pragmatique est celle du tatonnement avec sa part d'erreurs et de fausses routes.    
Mais cela n'est pas trés "sexy" pour les medias et les électeurs.

BBC Radio 4 - Radio 3     Page 6 sur 26

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 16 ... 26  Suivant

Accueil / Autres radios culturelles

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum