Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

La défaite de la culture (© Nessie)    Page 3 sur 3

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
La défaite de la culture (© Nessie) - le Sam 09 Jan 2010, 20:15

Rappel du premier message :

Je reprends ici une expression lue dans l'un des derniers messages de Nessie car elle illustre parfaitement ce que l'on entend à présent.

J'ai failli m'étrangler en écoutant ce bonimenteur de Téoufique Hakem présenter en fanfare un"Cabaret Camus" agrémenté de musiques d'un goût douteux. À présent lecture – sabrée – d'un texte, sur fond de guitare électrique et d'applaudissements.

Il faut vraiment France Culture pour nous inventer cette daube sans nom. Un "cabaret Camus"... Ils nous auront vraiment tout fait.

On ne pourrait donc pas laisser Camus tranquille ? Cette émission ressemble à un pur prétexte pour inviter les copains de Téoufique. Quelle honte. Quelle nullité. Et bien entendu des allusions lourdingues à l'actualité, des phrases galvaudées.

Suffit, je coupe. C'est une honte.
Sad
* * *

21
Répondre en citant  
Re: La défaite de la culture (© Nessie) - le Jeu 14 Fév 2013, 04:16

@Nessie a écrit:
Je résume :
a) je ne crois pas à une régression culturelle généralisée dans notre société
b) je crois à une dégradation du programme de France Culture
Résumé de ma thèse alors:
a) je crois à une régression culturelle généralisée dans notre société
b) je crois à une dégradation du programme de France Culture, mais en parallèle avec la régression culturelle généralisée dans notre société

Que le débat soit

Signé, le "Munichois" de Salt lake City

22
Répondre en citant  
Re: La défaite de la culture (© Nessie) - le Jeu 14 Fév 2013, 09:02

a - la dégradation des programmes de FC est un fait (alors pourquoi y "croire")
b -cette dégradation des programmes de FC et de la qualité des médias dans son ensemble ne sont pas à mettre en parallèle avec la régression culturelle généralisée mais en droite perpendiculaire comme une flèche ou un coup de surin dans le bide de la société qui ne l 'a pas demandé ni mérité.

C'est un engagement de s'exprimer sur les ondes, d'écrire, de produire des images reste à savoir si c'est pour vendre sa soupe et se maintenir dans une situation de pouvoir et de confort engraissant.

23
Répondre en citant  
Re: La défaite de la culture (© Nessie) - le Jeu 14 Fév 2013, 18:03

UVqdZcr)8'=,n4nv+

Aux deux niveaux que vous proposez, je pense utile d'en distinguer un troisième :
la dégradation du niveau culturel des médias "asymétriques" en général (radio/télé/journal).

La baisse du niveau culturel sur France Culture, je ne crois pas qu'elle soit à ce point objective et unitaire qu'on puisse dire comme vous, Fontaine, que c'est un "fait", mais tout le monde en convient au moins partiellement ici. C'est notre point 1), le plus assuré. On sera aussi probablement d'accord pour dater le début de cette phase régressive d'une quinzaine d'années.

Je lui associerais bien aussi la même tendance dans les autres médias diffuseurs d'opinions et d'idées à destination d'un grand public éclairé, comme le Monde, mais aussi nombre de revues, par exemple de vulgarisation de sciences, dont le déclin dans l'ambition édificatrice me semble du même âge que celui de France Culture.

En 2), donc, je collerais volontiers la marche arrière enclenchée dans les médias grand public - autant dire télé et radio -, qui me paraît elle aussi bien réelle, mais ce recul est bien plus ancien : si l'on compare le programme de TF1/France 2/M6 aujourd'hui et celui de 1995, on aura bien du mal à voir une baisse, et peut-être même l'inverse, 1995 était déjà au plus bas du bas, pour autant que je m'en souvienne. Non, pour aller chercher de la télé/radio grand public à teneur culturelle perceptible à l'oeil nu, c'est d'au moins 30, sinon 40 ans qu'il me semble falloir envisager devoir remonter.

Pourquoi ce décalage ? Effet d'inertie du mouvement de fond pour toucher jusqu'aux avants-gardes éclairées de la médiasphère (smiley soupçon d'ironie) ?
Peut-etre. C'est en tout cas une deuxième strate détachée de celle qui nous intéresse.

Pour ce qui concerne le troisième sujet, c'est très différent : je ne crois pas non plus à une dégringolade généralisée de la société côté culture. Sur certains points précis, particulièrement hérisseurs de poils pour certains d'entre nous, c'est plausible - quoique je serais intéressé par des données d'études objectives, il doit y en avoir à la pelle -. Orthographe, maîtrise de la langue écrite, socle de base de l'histoire du pays, j'avoue croire à des écarts entre les générations d'après-guerre, celles dont je connais des membres, en défaveurs des plus jeunes.

Mais vu les différences entre les environnements respectifs et les types de connaissances accessibles par ces différentes générations au même âge, impossible de dessiner, à mon avis, une tendance générale à la baisse : la somme des savoirs possibles - oui, ça ne recouvre pas quelque chose de très défini mais on sent l'idée - est trop peu comparable.

Bref, 1) et 2), oui, mais 3), non.

Sur la baisse des deux premiers, voici ce que j'en pensais il y a un an. Qu'en gros, j'espérais qu'on puisse comparer ces baisses de qualités à des phénomènes comme ceux du relâchement articulatoire dans le langage, et que le besoin de culture n'ayant pas de raison de baisser chez les récepteurs de ces médias asymétriques, on peut espérer que d'autres formes prendront ou naissent déjà pour prendre le relai.

24
Répondre en citant  
Re: La défaite de la culture (© Nessie) - le Jeu 14 Fév 2013, 19:16

@masterkey a écrit:
Pour ce qui concerne le troisième sujet, c'est très différent : je ne crois pas non plus à une dégringolade généralisée de la société côté culture. Bref, 1) et 2), oui, mais 3), non.
Plutôt que dégringolade, je parlerais d'éffritement. Et notez bien que je me situe uniquement dans le domaine culturel et non pas celui des connaissances ou du progrés. En bref, je ne pense pas du tout que c'était bien mieux avant. Au contraire, l'avantage des progrés technologiques dans beaucoup de domaines dépasse largement les inconvenients, qui peuvent être gérés.
Dans le domaine culturel, j'ai du mal à penser que 1) et 2) puissent être un oui alors que 3) serait un non. Les medias ne me semblent que refletter le monde comme il va et non l'inverse.
Nous avons précédemment parlé de la politique du "chiffre" qui touche tous les domaines, y compris FC. Les patrons de FC ne sont pas des imbéciles. Si plus de culture entrainait plus d'auditeurs, ils le feraient volontiers.
Mais bon, comme vous le savez, j'ai horreur des débats, donc je ne vais plus trop m'étendre sur ce sujet. Aprés tout, une aporie acceptée est déjà une forme de compréhension de l'avis de l'autre.

25
Répondre en citant  
Re: La défaite de la culture (© Nessie) - le Jeu 14 Fév 2013, 19:42

Vous avez horreur des débats ? Ca veut dire que vous ne nous/vous croyez pas capables de recevoir ce que l'interlocuteur a à dire, et de là, encore moins capables de changer d'avis ? Incapables d'évoluer donc. Mais à quoi sert la discussion alors ?

26
Répondre en citant  
Re: La défaite de la culture (© Nessie) - le Jeu 14 Fév 2013, 20:15

C'est vrai, mon "horreur des débats" n'exprime pas trés bien ma pensée dans ce domaine; pensée complèxe car je suis partagé entre l'envie d'échanger des idées et la reconnaissance de la limite de l'exercice. Je retire donc cette expression et la remplace par "je me méfie des débats". Je lui préfère le terme de discussion ou dialogue. Ce n'est peut-être qu'un problème de langage. Pour moi, le débat implique des gagnants et des perdants.
"My bad" comme on dit ici.

27
Répondre en citant  
Re: La défaite de la culture (© Nessie) - le Ven 15 Fév 2013, 09:27

Difficile de vous convaincre qu'un débat puisse convaincre l'une des parties de l'autre avis! Blague à part, OK pour votre distinguo, j'imagine que la situation est différente selon que la discussion est à destination d'un public tiers, ou n'intéresse que les protagonistes. Et sans doute que la présence d'un public, et d'une thèse à lui diffuser implicitement, freine les revirements.

Ici on est quelque part entre ces deux situations, on peut espérer quelque chose de plus naturel que lorsque, mettons, JL Bourlanges et Thierry Pech discutent compétitivité - pour prendre un exemple où la capacité argumentative n'est pourtant pas sans raffinement -.

28
Répondre en citant  
Re: La défaite de la culture (© Nessie) - le Sam 16 Fév 2013, 01:16

Trés juste. Débattons...du débat. Smile

29
Répondre en citant  
...du débit des hauts débats, du débile des bas débats - le Sam 16 Fév 2013, 18:36

J'adore les débats
un débat s'il est bon c'est de l'intelligence partagée
un débat est surtout intéressant avec des divergences de points de vue
j'aime débattre avec des croyants et même des fronts nats ,des qui n'aiment pas les musées
et d'autres qui n'aiment pas France Culture ou qui aiment RMC ou même Caroline Broué...
Dans un autre fil vous avez parlé des pieds noirs et bien j'en avais un de copain pied noir
je l'appelais « chouartzfousse » cela le faisait rigoler et on rigolait encore plus quand il
venait avec son Minute sous le bras au boulot et bien je vous assure les débats prenaient de la hauteur
because argumentation et respect , on en a refait des Algérie pleines de drames et de soleil
avec un pastagat maison (ils sont forts pour ça les PdsNoirs ! )

Alors débattons , débattons , débattons il finira bien par en sortir quelque chose...

Conseil du jour ; allez voir le film de JC Brisseau « la fille de nulle part »
il y montre les fantômes de sa liberté
on pourra débattre du décalage de jeux d'acteurs, de la foi , du spiritisme , de l'amour , de la
mort , de la jeunesse etc .. et c'est pas du Lelouch
tiré du scénario : « c'est étrange mais rigolo »

le fiel vous tienne en foi

La défaite de la culture (© Nessie)     Page 3 sur 3

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum