Annonce :

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » Habillages sonores et indicatifs musicaux

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Accueil / France Culture

Habillages sonores et indicatifs musicaux    Page 1 sur 3

Bas de page ↓   

1
Répondre en citant  
Habillages sonores et indicatifs musicaux - le Jeu 04 Mar 2010, 14:54

Longtemps un des points forts de France Culture, mais aussi parfois un sujet de polémique entre auditeurs. Certains ne digèrent pas les bruitages dans les documentaires (les clapotis pour ambiancer Joseph Conrad avaient déplu à un janséniste de la forme). D'autres trouvent qu'on entend trop de musique sur FC qu'ils rèvent peut-être s'aligner sur la Genève de Calvin ou sur l'Iran de Khomeiny on ne sait pas.

Perso je n'imagine pas un documentaire culturel (il faut dire qu'il n'y en a presque plus) sans un mixage sonore élaboré, entre lectures, extraits d'interviews, archives, bruits, musiques.

En tous cas il y a de quoi en parler....



Dernière édition par Nessie le Jeu 04 Mar 2010, 14:57, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

2
Répondre en citant  
Horreur radiophonique parfois - le Jeu 04 Mar 2010, 14:56

Dans le post d'ouverture il y a écrit:En tous cas il y a de quoi en parler....
Alors parlons en, parce que ces temps-ci, il y a vraiment un problème :

- les chansons qui servent d'intermède ou de chute dans les émissions de Xavier Delaporte ont toujours été des sommets de débilité. Comme ce qu'il nous fait au micro est bien plus fin maintenant que lors des étés où il nous sabotait "Contre-expertise", je soupçonne le Xav' d'avoir une loufocothèque sonore perso pour alimenter "Place de la toile" et je le soupçonne tout autant de retenir des larmes de rire à chaque fois qu'il nous inflige un de ces gags musicaux (car maintenant on le sait assez facétieux le Xave)

- presque tous les jours, un morceau atroce fait le saut entre l'interview atroce de Tewfik Hakem et la discussion atrocement menée par Munier avec son invité qui un coup n'en peut mais, un coup se rengorge visiblement les questions niaises lui plaisent. Pour ceux qui écoutent quand même "A plus d'un titre" pour entendre les chercheurs en science sociale, cet intermède musical porte un nom : c'est une EPREUVE (ou alors c'est un COÛT à payer, et ces derniers temps il devient prohibitif certains jours la seule solution c'est de )

- EN CE MOMENT MÊME 14h30 dans la Fabrique des sciences la voie de nouille hyper-cuite de Pascal Obispo nous chante éééélectriiiiiiiicitéééééééé sur un ton de pré-staracadémy. Piting voila qui nous fait redescendre sur terre ou plutôt dans le marigot de la médiocrité au beau milieu d'une émission pas mal du tout et digne des matinées Scientifiques de Cazenave jadis. Pourquoi cette chanson souparde là où on révait de musique des sphères ? N'importe quelle pièce courte pour clavecin de Bach eût pu faire l'affaire sans nous écorcher les esgourdes.

- Ce matin : Chaslin avait du mal à lire son intro au milieu de chants d'oiseaux pirlouitassionnaires, on se demande pourquoi lui avoir infligé (et à nous) ce fond de brouillage. Tout ça sent l'expérimentation mal gérée, ou la console mal maitrisée. Est-ce qu'un lampiste stagiaire s'est vu enfermer 3h dans une chambre d'écho fermée à quintuple tour pour lui faire passer l'envie de renouveler ce genre de gag ?

Comme une confirmation : ce matin même, François Chaslin signale qu'on va passer de la musique ringarde mais c'est pour faire plaisir à l'invité qui a lui-même choisi ces disques. Et ringard ça sera, oui.

Finalement un de ceux qui s'en sort le mieux c'est encore Enthoven, sauf quand il conclut par un Souchon le lendemain même de s'être excusé pour nous avoir passé un John Lee Hooker de pourtant fort bon aloi, en nous disant "eh oui, ça arrive" sur un ton d'excuse désolée. Peut-être un jour il comprendra que c'est pas en nous disant que les chansons de Barbara c'est sublime, qu'il contribue à nous en convaincre enfin c'est tout le style oral de Raphy qui est un problème on a même un fil essspécialll pour ça.
En tous cas dans les Nouveaux Chemins c'est souvent assez réussi. Par exemple lundi la lecture de philo sur fond de Klaus Schultze réussissait un beau coup double : le texte lourdasse et les zondes du vieux planeur teuton formaient finalement un assez beau cocktail, merci Raphy ou merci à la réal.

Bref c'est assez dire qu'il y a un problème. Bannir l'illustration ne peut qu'attrister cette radio, tandis que les illustrations mal choisies, qu'elles soient bruitantes ou musiquantes, c'est l'autoroute de la ringardise. Sur cette autoroute j'ai l'impression qu'on est en train de nous installer les bretelles d'accès. Qui donc ira remonter les bretelles à ces illustrateurs new style ?

Voir le profil de l'utilisateur

3
Répondre en citant  
Habillage sonore - le Mer 18 Mai 2011, 14:26

http://www.franceculture.com/2011-05-15-france-culture-renouvelle-sa-garde-robe-sonore.html

"Il s’agira de créer à la fois une nouvelle signature sonore, mais aussi un univers musical riche et singulier à l’image d’une radio à l’écoute de tous les êtres humains et du XXIème siècle.

L’influence de la world music, aussi bien dans l’orchestration que dans ses rythmes, sera la bienvenue. Le mariage entre les musiques électroniques les plus contemporaines et les instruments plus traditionnels devra être un objectif pour les compositrices et compositeurs."

Ai-je raison d'être très inquiet?

Voir le profil de l'utilisateur

4
Répondre en citant  
Re: Habillages sonores et indicatifs musicaux - le Mer 31 Aoû 2011, 20:10

L'habillage sonore 2011 est en place, et le pire est évité. J'avais craint un mélange world-music-socio-culturel, mais il n'en est rien : deux coup de xylo et c'est marre. S'il fallait le comparait à quelque chose, ce serait aux sons par défaut de Windows XP. J'ai l'impression qu'on branche une clé USB à ma radio chaque fois qu'il y a un journal de la rédaction. Ca ne frappera pas les mémoires, car c'est assez impersonnel et standard, sans identité, mais ce n'est ni envahissant, vulgaire ou démago (cf. les jingles de l'ère Adler, "ceux qui sont sur le banc" s'en souviennent encore...).

Voir le profil de l'utilisateur

5
Répondre en citant  
Re: Habillages sonores et indicatifs musicaux - le Jeu 01 Sep 2011, 08:38

Oui, l'habillage a le mérite d'une certaine discrétion. J'ai le souvenir de jingles qui ressemblaient à ça sur la Deutsche Welle.

Voir le profil de l'utilisateur

6
Répondre en citant  
Re: Habillages sonores et indicatifs musicaux - le Dim 18 Sep 2011, 07:40

2 remarques, pour abonder et prolonger :

- Comme dit plus haut, ce nouvel habillage sonore a quelque chose de reposant et de discret. Nous voila enfin assez loin des tapages à tam-tam speedant de 2002 qui nous annonçaient qu'on allait voir ce qu'on allait voir. Loin aussi des effets vocaux faciles et franchement niais, mi-chantés mi-murmurés, qui nous avaient un ton de branchitude parisienne. Ce nouvel habillage il peut sembler manquer un peu de relief, je ne lui vois pas d'autre défaut et d'ailleurs ça ne me dérange pas finalement. Pour en savoir plus, le site de FC nous offre un reportage sur cet habillage sonore signé Laurent Parisi.

- Et complément de cette plutôt bonne impression, je livre ici une sentiment général encore ténu, et comme une hypothèse qui se précise en ce moment même en écoutant Jung dans "racines du ciel" : le sentiment que la couleur radio et l'ambiance de FC, si massacrée depuis 10 ans, ferait peut-être son retour dans le style et le traitement des sujets. Je m'explique : franchement démobilisé en cette rentrée à l'écoute de la plus grande partie des "nouveautés" I mean les "nouveaux" thèmes mais aussi les noms les tronches sonores et les sujets, j'ai tout de même l'impression de voir revenir un certain calme radiophonique, un goût de l'illustration, de l'intermède. Une respiration mieux apaisée peut-être. Cet effort sur la forme, qui ne subsistait plus guère que dans de rares documentaires et dans les chemins battus de Raphy Enthoven (mais avec quel choix musical, pitié !), j'ai l'impression de l'entendre un peu plus présent. L'impression est à préciser, et je suggère aux forumeurs d'y préter attention à diverses heures de la journée, et ensuite de venir ici pour confirmer ou pour me contredire.

Et de toutes façons, vu ce qu'on remarque en cette rentrée notamment avec le raccourcissement des sujets, avec l'importation de quelques voix qui ont tout à apprendre de l'esprit maison, c'est pas demain que le moulinet critique va cesser de tourner dans ce forum et ailleurs.

Voir le profil de l'utilisateur

7
Répondre en citant  
Re: Habillages sonores et indicatifs musicaux - le Dim 18 Sep 2011, 13:12

Ce qui est amusant avec l'habillage sonore, c'est que Yann l'avait signalé, il s'agissait au départ de faire appel à la créativité et la création de tous. France Culture avait lancé une sorte d'appel à la "participation créative" de ses auditeurs. A l'arrivée, un professionnel a été choisi. J'y vois, une fois encore, un de ces effets d'annonce, de communication aussi creux que démagogique.

Voir le profil de l'utilisateur

8
Répondre en citant  
Grand jeu concours. - le Dim 18 Sep 2011, 13:46

Nessie notait le mauvais goût et la bêtise de certaines illustrations sonores dans l'émission de Kruger : "Tiens, voilà du boudin" pour une émission sur ce mets. D'ailleurs, le boudin du légionnaire n'est pas la sanguette mais la couverture du bardas.

Je propose donc un grand jeu concours "le meilleur du pire" où nous pourrions sélectionner les illustrations sonores les plus idiotes, les plus vulgaires, les plus beaufs, les plus infantiles.
A l'issue de ce concours, nous pourrons alors décerner un prix voire plusieurs : catégorie beaufitude, nounouillerie, ado attardé, etc.

Je commence :

Cet été, dans les émissions hagiographiques et malhonnêtes de Maryvonne de Saint-Pulgent sur Jack Lang, deux belles prises :

1) En hommage à Jack Lang, on a entendu "Freed from Desire" alors que "L'opportuniste" de Dutronc eût été bien plus approprié !


https://www.youtube.com/watch?v=0Ihh8IHDYrQ


2) Jack et le Louvre, un truc de Lio sur Mona Lisa.

https://www.youtube.com/watch?v=yyjVikeJFGA

Y'a pas à dire ! Sur France Culture, on est créatif et on a de l'esprit ! Wink

Voir le profil de l'utilisateur

9
Répondre en citant  
Hors-concours - le Lun 19 Sep 2011, 07:59

Il ne s'agit pas vraiment d'illustrations, mais des pauses musicales de Xavier Delaporte, qui ont toujours été soit affreusement tartignoles, soit d'un goût à chier. C'était déjà le cas à l'été 2006 ou 2007 quand il sabotait "contre-expertise". Avec Place de la toile ça n'a fait qu'empirer.

Au point qu'il a lui-même fini par évoquer le problème dans un des numéros de cette rentrée, citant un courrier d'auditeur, avec un jugement franchement positif sur le contenu du magazine, et aussi une question "pourquoi vous avez des musiques aussi pourries ?". Passons sur la formulation, elle-même typiquement "delaportienne" c'est à-dire atteignant difficilement les 12 ans d'âge mental (en partant d'en bas), et reconnaissons que c'était fort justement évalué.
Ca m'a foutu un tel cafard que je n'ai même pas écouté la réponse de Xav'e

Voir le profil de l'utilisateur

10
Répondre en citant  
Lao-Tseu a dit : il faut trouver la voix, je commencerai donc par couper ce micro... - le Dim 30 Oct 2011, 14:31

A côté de cet habillage musical plus ou moins réussi et des transitions carrément foirées qui ont émaillé les 6 derniers mois, l'ambiance sonore de FC dans ses intermèdes, c'est aussi la couleur des voix.

Alors parmi les rares raisons d'optimisme de cette rentrée, je trouve que ces voix d'intermède ont gagné en calme et sérieux ; en maturité peut-être ? En tous cas elles s'éloignent du ton général des néo-producteurs : elles sont le plus souvent dégraissées de l'enthousiasme factice, de la dégoulinade émotionnelle, de la blancheur asexuée, du relâchement ou pire de la niaiserie béate, tous défauts de style vocal illustrés par la plupart des responsables d'émissions récemment promus. Car hormis avec Charles Dantzig, le recrutement de cette rentrée est un des plus catastrophiques qu'on ait eu à endurer depuis 10 ans.

Ironie : puisqu'on voit progressivement se raréfier les anciens qui savent faire de la radio sans négliger le boulot et non plus sans le surjouer, avec la dégringolade de rigueur dans les émissions et le serrage de boulons dans les intermèdes, on peut redouter que d'ici quelque temps France Culture offre le meilleur de son programme dans ses interstices ?

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


11
Répondre en citant  
Re: Habillages sonores et indicatifs musicaux -

Habillages sonores et indicatifs musicaux     Page 1 sur 3

Haut de page ↑   

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum