Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Illustrations sonores - Indicatifs musicaux    Page 1 sur 1

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Illustrations sonores - Indicatifs musicaux - le Jeu 04 Mar 2010, 14:54

NOTA BENE : le sujet de l'identité sonore de la chaîne a fait l'objet d'un autre fil de discussion : Habillage sonore.

**************

Longtemps un des points forts de France Culture, mais aussi parfois un sujet de polémique entre auditeurs. Certains ne digèrent pas les bruitages dans les documentaires (les clapotis pour ambiancer Joseph Conrad avaient déplu à un janséniste de la forme). D'autres trouvent qu'on entend trop de musique sur FC qu'ils rèvent peut-être s'aligner sur la Genève de Calvin ou sur l'Iran de Khomeiny on ne sait pas.

Perso je n'imagine pas un documentaire culturel (il faut dire qu'il n'y en a presque plus) sans un mixage sonore élaboré, entre lectures, extraits d'interviews, archives, bruits, musiques.

En tous cas il y a de quoi en parler....

2
Répondre en citant  
Horreur radiophonique parfois - le Jeu 04 Mar 2010, 14:56

Dans le post d'ouverture il y a écrit:En tous cas il y a de quoi en parler....
Alors parlons en, parce que ces temps-ci, il y a vraiment un problème :

- les chansons qui servent d'intermède ou de chute dans les émissions de Xavier Delaporte ont toujours été des sommets de débilité. Comme ce qu'il nous fait au micro est bien plus fin maintenant que lors des étés où il nous sabotait "Contre-expertise", je soupçonne le Xav' d'avoir une loufocothèque sonore perso pour alimenter "Place de la toile" et je le soupçonne tout autant de retenir des larmes de rire à chaque fois qu'il nous inflige un de ces gags musicaux (car maintenant on le sait assez facétieux le Xave)

- presque tous les jours, un morceau atroce fait le saut entre l'interview atroce de Tewfik Hakem et la discussion atrocement menée par Munier avec son invité qui un coup n'en peut mais, un coup se rengorge visiblement les questions niaises lui plaisent. Pour ceux qui écoutent quand même "A plus d'un titre" pour entendre les chercheurs en science sociale, cet intermède musical porte un nom : c'est une EPREUVE (ou alors c'est un COÛT à payer, et ces derniers temps il devient prohibitif certains jours la seule solution c'est de )

- EN CE MOMENT MÊME 14h30 dans la Fabrique des sciences la voie de nouille hyper-cuite de Pascal Obispo nous chante éééélectriiiiiiiicitéééééééé sur un ton de pré-staracadémy. Piting voila qui nous fait redescendre sur terre ou plutôt dans le marigot de la médiocrité au beau milieu d'une émission pas mal du tout et digne des matinées Scientifiques de Cazenave jadis. Pourquoi cette chanson souparde là où on révait de musique des sphères ? N'importe quelle pièce courte pour clavecin de Bach eût pu faire l'affaire sans nous écorcher les esgourdes.

- Ce matin : Chaslin avait du mal à lire son intro au milieu de chants d'oiseaux pirlouitassionnaires, on se demande pourquoi lui avoir infligé (et à nous) ce fond de brouillage. Tout ça sent l'expérimentation mal gérée, ou la console mal maitrisée. Est-ce qu'un lampiste stagiaire s'est vu enfermer 3h dans une chambre d'écho fermée à quintuple tour pour lui faire passer l'envie de renouveler ce genre de gag ?

Comme une confirmation : ce matin même, François Chaslin signale qu'on va passer de la musique ringarde mais c'est pour faire plaisir à l'invité qui a lui-même choisi ces disques. Et ringard ça sera, oui.

Finalement un de ceux qui s'en sort le mieux c'est encore Enthoven, sauf quand il conclut par un Souchon le lendemain même de s'être excusé pour nous avoir passé un John Lee Hooker de pourtant fort bon aloi, en nous disant "eh oui, ça arrive" sur un ton d'excuse désolée. Peut-être un jour il comprendra que c'est pas en nous disant que les chansons de Barbara c'est sublime, qu'il contribue à nous en convaincre enfin c'est tout le style oral de Raphy qui est un problème on a même un fil essspécialll pour ça.
En tous cas dans les Nouveaux Chemins c'est souvent assez réussi. Par exemple lundi la lecture de philo sur fond de Klaus Schultze réussissait un beau coup double : le texte lourdasse et les zondes du vieux planeur teuton formaient finalement un assez beau cocktail, merci Raphy ou merci à la réal.

Bref c'est assez dire qu'il y a un problème. Bannir l'illustration ne peut qu'attrister cette radio, tandis que les illustrations mal choisies, qu'elles soient bruitantes ou musiquantes, c'est l'autoroute de la ringardise. Sur cette autoroute j'ai l'impression qu'on est en train de nous installer les bretelles d'accès. Qui donc ira remonter les bretelles à ces illustrateurs new style ?

3
Répondre en citant  
Muzik - le Lun 05 Aoû 2013, 08:05

Absent un certain temps, je n'avais pas écouté FC le matin. Aujourd'hui, je tombe vers 7H15 sur un entretien autour de la réintégration des jeunes en rupture familiale ou quelque chose comme ça. Nouveauté: sous les questions pleines d'assurance de la journaliste traîne une infâme musique d'ascenseur, qui s'arrête pendant la réponse, reprend sans raison particulière, souligne un effet, revient sous une réponse, tient lieu de longue conclusion. La personne débutante en charge de la réalisation ignore sans doute que la musique a un sens, crée un climat, qu'il y a des musiques guillerettes qui ne conviennent pas à une intervention sérieuse de sociologue, que la musique n'est jamais uniquement un fond sonore. Ensuite un blues de 2 minutes, puis la présentation d'un débat à venir (on présente beaucoup et longuement les émissions à venir sur FC en été, cela fait gagner du temps d'antenne) sous laquelle revient  par bouffée une autre musique. J'en arrive à vérifier si ma radio est bien réglée et lance une nouvelle recherche de station. Non c'est bien ça, en vacances, l'auditeur de FC est censé vouloir de la musique "légère" toujours et partout. Radio-plaisir comme dirait Poivre.

4
Répondre en citant  
♫ Ouh ouh ouh ♫, nostalgie des années 1960 ? - le Dim 30 Oct 2016, 15:01

Cet indicatif musical de La Méthode scientifique  est-il bien approprié ? [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/14312-22.09.2016-ITEMA_21083329-3.mp3" debut="00:02" fin="01:28"]

Yvonne Choquet-Bruhat : mémoires d’une femme de science. Un compte-rendu de l'émission a été fait  ici par masterkey

5
Répondre en citant  
In titulo veritas? - le Dim 30 Oct 2016, 15:48

Je ne vois que le titre de ce morceau pour justifier de son choix.
Il s'agit de Music To Watch Space Girls By, instrumental présent sur un album de Leonard Nimoy, alias Mr Spock, Leonard Nimoy Presents Mr. Spock's Music from Outer Space, de 1967.

De la femme de science à la science fiction des space girls... Un peu capillotracté, mais je ne vois rien d'autre...

6
Répondre en citant  
Nicolas Martin, une espèce de space - le Dim 30 Oct 2016, 17:52

fred de rouen(http://www.regardfc.com/t154-illustrations-sonores-indicatifs-musicaux#27366) a écrit:Je ne vois que le titre de ce morceau pour justifier de son choix.
Il s'agit de Music To Watch Space Girls By, instrumental présent sur un album de Leonard Nimoy, alias Mr Spock, Leonard Nimoy Presents Mr. Spock's Music from Outer Space, de 1967.

De la femme de science à la science fiction des space girls... Un peu capillotracté, mais je ne vois rien d'autre...
Il y a plus de culture en quatre lignes d'un post de Fred de Rouen qu'en quatre heures de France Culture...

Cela dit, pourriez-vous étendre votre maître capillotractage au fait que chaque émission commence par cet indicatif musical (dont j'ignorais tout) ? Spock a-t-il un lointain rapport avec les microbiotes (Microbiote : ces bactéries qui nous veulent du bien) ou avec les médicaments (Industrie pharmaceutique : l'impossible transparence ?).

Notons que le 7 octobre l'émission était intitulée 50 ans de Star Trek : l'héritage scientifique.

Quand on voit combien sont léchés et appropriés aux émissions les indicatifs de France Musique et à côté de la plaque ceux de France Culture, on reconnaît tout de suite la station réellement culturelle.

7
Répondre en citant  
Montaigne et la contrebasse - le Mar 01 Nov 2016, 17:52

Fallait-il faire entendre Montaigne lu par le grand acteur Georges Claisse avec cette matière musicale sautillante ?   [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10467-28.10.2016-ITEMA_21118129-2.mp3" debut="03:16" fin="05:10"]

"La conversation comme manière de vivre" d'Ali Benmakhlouf  ?

PS. Le post initial de chaque fil signale désormais, si nécessaire, les rubriques connexes. Ici un fil sur L'habillage sonore

8
Répondre en citant  
Bass conversation... - le Mar 01 Nov 2016, 19:31

Cette farcissure - Ron Carter - Bass Duet - est un peu hors de son thème. Géraldine s'égare, mais plutôt par licence que par mégarde. Ses fantaisies se suivent, mais parfois c'est de loin, et se regardent, mais d'une vue oblique.  Les noms de ses choix musicaux n'en embrassent pas toujours la matière.  Géraldine aime l'allure poétique, à sauts et à gambades...

9
Répondre en citant  
Re: Illustrations sonores - Indicatifs musicaux - le Dim 06 Nov 2016, 19:38

Il faut bien le générique de fin dans son intégralité pour revenir sur terre après chaque entretien entre Philippe Bresson et Fanny Ardant dans ce mémorable et déjà patrimonial À voix nue La musica de Fanny Ardant. Une musique que l'on écoute avec plaisir jusqu'à sa dernière note tout en savourant l'écho des paroles fortes et pourtant (ou parce que ?) feutrées  : [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10351-27.10.2016-ITEMA_21116799-0.mp3" debut="28:04" fin="31:06"]

10
Répondre en citant  
Essentielles - le Dim 06 Nov 2016, 20:00

Oui, Ibrahim Maalouf, Essentielles, comme la voix de Fanny Ardant, dans cette série d'entretiens qui porte haut l'élégance de l'intelligence.

Illustrations sonores - Indicatifs musicaux     Page 1 sur 1

Haut de page ?   

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum