Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1 ... 31 ... 57, 58, 59

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Au fil de l'écoute    Page 59 sur 59

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Au fil de l'écoute - le Mer 21 Avr 2010, 20:53

Rappel du premier message :

Ouf, il fallait l'ouvrir celui-là...

Il y a des émissions qu'on aime bien mais pour lesquelles on n'ouvre jamais un fil, allez savoir pourquoi. N'empêche qu'on s'en veut régulièrement de pas signaler tel ou tel bon numéro, qu'il soit débordant d'intelligence ou de charme radiophonique. Là je pense en particulier au Carnet Nomade, inégal non en qualité mais en contenu ; sur le précédent forum on n’en parlait presque pas c’est bizarre quand même, pourtant (ou serait-ce 'parce que' ?) la qualité radio y est constante et comme irréprochable.
Lointain post-scriptum - entre temps le fil Carnet nomade est apparu dans notre menu.

Et il y a aussi des coups de gueule sur sujet isolé mais on hésite quand même à ouvrir un fil pour une brêle qui n'en vaut fichtre pas la peine. Je parle pas d'un Martel ou d'un Baddou qui ont et auront toujours droit à leur Fil esspécial d'entartage, ni même à un Raphy Enthoven, qui est condamné à réunir une belle collection de claques zet de compliments jusqu'à ce qu'il parvienne à l'âge adulte (pour le raphe y’a plus que 50 ans à attendre, courage les amis !). Mais en dehors de ces cas extrêmes où le skhandääälll radiophonique est par trop patent, il y a donc des gens qui sont comme qui dirait prédestinés à ne pas l’avoir, leur fil perso.

Alors toutes ces merveilles et toutes ces daubes, tous ces moments de radio isolés, c’est pour un fil "au fil de l’écoute".
J’ai déjà quelques sous-rubriques récurrentes en prévision pour ce fil (« chroniques du parsiflage », ou bien « l’alarmisme esspliqué à ma grand-mère  »). Le hic : je tenais à l'ouvrir sur une remarque positive, car m'est avis qu'elles seront un peu minoritaires dans l'ensemble. C'est chose faite et, chance, c'est chez Munier que ça s'est passé.

./...
* * *

581
Répondre en citant  
For whom the bell tolls - le Ven 11 Nov 2016, 14:29

Hier vers une heure et demie de l'après-midi, M. Bruno Denaes posait à deux membres (éminents) de la rédaction de France Inculture des questions relatives à la manière dont ladite rédaction avait rendu compte de la campagne électorale usonienne. Voici un échange suggestif.
Le (soi-disant) médiateur : « Et en même temps parce que par exemple y a Jean qui dit : que [dans le sens d'exclusivement] des reportages et des invités anti-Trump et pro-Clinton. »
M. Frédéric Barreyre : « On est allé le magazine de la rédaction de la s'maine dernière c'était ''Trump peut-il être élu ?'' euh dans ''La grande table'' c'est pareil Olivia [Gesbert] en dira peut-être un mot les manifestations anti-Trump de cette nuit forcément on en parle mais c'est pas nous qui sommes anti-Trump c'est les milliers de personnes qui défilent à Chicago, à à à Philadelphie euh ou à New York (...) » (29'35-30'00).
https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-2eme-partie/du-charisme-en-democratie
Il me semble que l'on pourrait établir la fausseté générale de cette réponse (un peu) embarrassée.  Le désir ou la patience me fait défaut (ou me font défaut (car l'un et l'autre se dit ou se disent (fatale allusion littéraire))). Je me bornerai à relever les propos par lesquels à midi M. Raphaël Bourgois inaugura l'émission « La grande table » (il suppléait Mme Gesbert qui ce matin suppléait M. Erner qui lui voyage « aux frais de la princesse ») : « On n'pensait pas dire ''Hallelujah'' on n'pensait pas que cette semaine pouvait être encore plus sombre coincée entreuh l'élection de Donald Trump et les commémorations du 13 novembre la mort cette nuit du chanteur poète et écrivain canadien nous a plongés un peu plus dans le blues (…) » (vingt-trois premières secondes).
https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-1ere-partie/laurent-mauvignier-reduit-le-reel-des-questions-de-faits
Quelle douloureuse semaine pour M. Raphaël Bourgois ! Compatissons à sa peine inhumaine tout en remarquant combien il veille à ne pas porter de jugements tendancieux. « (…) c'est pas nous qui sommes anti-Trump (...) », disait M. Barreyre (qui, non sans mauvaise foi, nous objecterait peut-être que la personne de quatrième rang par lui employée ne s'appliquait qu'à la rédaction).      

582
Répondre en citant  
Balayer devant sa porte ? Surtout pas... - le Mer 16 Nov 2016, 11:25

Orthographe : les Français méritent-ils le bonnet d’âne ? demande Guillaume Erner ...

Pour répondre positivement à cette question, il suffit de lire quotidiennement le site de France Culture (et le post que vient juste d'écrire Antoine Arnoux).

Il n'est pas nécessaire d'aller loin non plus, une des collaboratrices de Guillaume Erner qui n'est plus en primaire, croit-on savoir, nous a offert un festival hier (cf. Pour Marie Viennot, un cahier de vacances de français niveau 6e ).

[son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/16362-16.11.2016-ITEMA_21137682-0.mp3" debut="00:00" fin="07:15"] (fin brusque de l'entretien)

Ah, le fameux "marqueur social", Erner n'allait pas l'oublier (pour ne rien dire).

Typique de France Culture : donner des leçons ou s'en faire l'écho, mais ne tenir aucune compte de ce qui est préconisé (déontologie, grammaire, respect de l'auditeur, etc).

583
Répondre en citant  
« La sphère de Pascal » - le Dim 11 Déc 2016, 17:13

Dans « L'esprit public », ce matin, une place fut accordée à un point d'érudition. Voici. M. Bourlanges ayant dit ceci : « (...) la citation de Pompidou c'est les élections de 67 discours à la porte de Versailles : ''Et ce milieu dont la circonférence est partout et le centre nulle part [sic]'' oui c'est Pascal mais Pompidou avait des références littéraires assez assez fortes », M. Pech s'empressa de contredire M. Bourlanges de la façon suivante  : « Ça vient pas d'Pascal hein pardon on peut s'arrêter sur ce point euh euh [propos divers et confus de plusieurs personnes] je suis navré la fin du Cinquième Livre euh de Rabelais euh  eh oui l'échange avec la dive bouteille euh le monde est un est un est une sphère dont le centre est partout et la circonférence nulle part il me semble que ça vient de saint Anselme (...) » (20'50-21'25). Pascal ? Rabelais ? Anselme ? Le monde ? Dieu ? (« Le milieu » ?)
Borges, dans « La sphère de Pascal » (l'un des essais qui forment Enquêtes (Otras Inquisiones)), relève les primitives occurrences de la « métaphore » dont MM. Bourlanges et Pech parlaient ce matin. Borges prétend que « le théologie français Alain de Lille – Alanus de [sic] Insulis – découvrit à la fin du XIIème siècle [dans le Corpus hermeticum ou dans l'Asclepios (deux recueils attribués au fabuleux Hermès Trismégiste)] cette formule, que les âges futurs ne devaient pas oublier : ''Dieu est une sphère intelligible, dont le centre est partout et la circonférence nulle part''. » Selon l'illustre aveugle portègne, cette même formule réapparaît dans Le roman de la Rose (au XIIIème siècle). Borges rapporte enfin l'extrait du Cinquième livre (chapitre XLVII) auquel se référait M. Pech. Pour conclure, ajoutons trois remarques. Tout d'abord, dans le Tiers livre (chapitre XIII) apparaît déjà cette même métaphore sur l'histoire de laquelle porte une note éclairante de Mme Mireille Huchon dans l'édition des Œuvres complètes de Rabelais par elle procurée pour la collection de la Pléiade (p. 1392 : note 14 de la page 388). Ensuite, Rabelais (se conformant à ses sources) identifie toujours la sphère particulière à Dieu au lieu que Pascal (après Giordano Bruno) emploie la métaphore qui nous occupe pour représenter non plus Dieu mais « la nature » (i.e. le monde, l'univers) – qu'à la différence de Bruno il ne tend aucunement à confondre avec Dieu. Enfin, saint Anselme ne semble pas avoir exercé dans cette histoire la moindre influence.      

https://www.franceculture.fr/emissions/lesprit-public/cazeneuve-succede-valls-le-referendum-en-italie

584
Répondre en citant  
Envoyer des liens RFC à madame Treiner ? - le Mer 11 Jan 2017, 22:15

Le 26 octobre 2016
munstead(http://www.regardfc.com/t163p570-au-fil-de-l-ecoute#27303) a écrit:Beau nom emprunté, ce qui est normal pour un DJ, technicien de l'emprunt, du sample, adepte de l'art du coucou. À ce Prieur là  FC confie quelques minutes intitulées "Message personnel de Prieur de la Marne". C'est un des objets radiophoniques les plus étranges, les plus  prétentieux et les plus inutiles jamais entendus sur cette antenne. Montage sonore à partir de réinterprétations de chansonnes des Beatles ou autres (tout en anglais bien sûr, les mots n'ont pas à être compris, ce ne sont que des mots, du bruit), avec une vague trame supposée politique, liée au livre de confidences de Hollande et du problème "Mais où trouve-t-il le temps de recevoir tous ces journalistes"?  Le mot "fascinant" revient en boucle. Le thème a été labouré dans tous les sens par tous les médias depuis dix jours, mais on n'avait pas la version de ce Prieur là. Aucun intérêt. Du vent. Du bruit. Le vide intersidéral de la pensée dite artistique contemporaine.

Voir plus bas la réponse de la directrice à un auditeur qui ne goûte pas non plus le Pisseur de la Marne :

Candidat va-t-il nous exaspérer jusqu’aux élections ?
Gérard FERY 09/01/2017 13:06 France Culture

Monsieur le Médiateur
Le feuilleton radiophonique sur le thème de l’élection présidentielle de 2017 de Prieur de la Marne, le dimanche à 12h45, est exaspérant et inaudible.
Va-t-on devoir le supporter jusqu'aux élections présidentielles en attendant l'excellente émission des Papous dans la Tête de Françoise Trossart qui le suit ?
J'espère que les auditeurs mécontents de cette programmation insupportable sont nombreux à vous écrire pour vous demander d'y mettre fin.
Je ne suis pas sur d'être entendu, mais je tenais à le faire savoir. Merci pour votre attention.
Gérard Féry

Voici la réponse de Sandrine Treiner, directrice de France Culture :

« Bonjour,

Non, vous êtes le premier.

Nous essayons d’en trouver l’esprit. Sur moins de 5 mns, cela n’est pas tout à fait insupportable, si ?

Je vous remercie de l’expression de votre opinion. Chacune compte.

Bien à vous

Sandrine Treiner

Directrice de France Culture »


"Vous êtes le premier"... Sur quelle planète vit Mme Treiner ?

Mais ne pas oublier de copier-coller les éléments de langage : "Je vous remercie de l'expression de votre opinion. Chacune compte". Comme on le voit depuis des années.

585
Répondre en citant  
S'arracher les écouteurs à défaut des cheveux - le Lun 16 Jan 2017, 02:58

Est-ce au fil de l'écoute ou au fil de l'analyse qu'on en vient parfois à s'arracher sinon les cheveux, du moins les écouteurs ?

Comme je l'avais signalé dans mes premières remarques sur la prestation d'Anne Cheng dans Les chemins de la philosophie consacré à Confucius, l’élocution de l’invitée Anne Cheng, élocution très FranceCulture ou plutôt très « Fran-fran euh euh France euh Culture euh euh » rend plus que pénible l’écoute d’une émission déjà pas très bien conçue (sinon pas du tout).

Comme annoncé dans ce compte-rendu déjà long et que je ne veux pas alourdir davantage, j’en isole cet extrait : [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10467-02.01.2017-ITEMA_21183980-2.mp3" debut="20:45" fin="21:15"]


Pour ceux qui n’ont pas le son, on en donne ici la transcription : < < stadire euh donc euh le roi guerrier et euh le roi Wouen c’est à dire le roi euh de la de la culture euh vous avez ce ce binôme, euh tout à fait euh euh euh paradigmatique hein dans la dans la dans la pensée chinoise hein eeuh c’est à dire donc-euh cette alliance euh de de la puissanceee guerrière et de, et de et de la civilisation euh disons euh écrite donc ces ces deux rois fondateurs en fait étaient euh, pour Confucius euh vraiment des fondateurs justement de cette euh, de cette voie qui devrait (etc) > >


Vous je sais pas, mais moi ça me laisse rêveur.

_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

586
Répondre en citant  
Re: Au fil de l'écoute - le Lun 13 Fév 2017, 13:59

munstead(http://www.regardfc.com/t163p580-au-fil-de-l-ecoute#28118) a écrit:Très nette amélioration de la revue de la presse internationale depuis qu'elle est reprise par Eric Biegalat : sources plus variées, plus directes, éclairages réellement nouveaux, ton dynamique sans les excès ridicules d'Erner. Cela nous change d'années de Thomas Cluzel, de sa lecture de Courrier International, de son ton lugubre.

Cela n'a duré qu'une semaine, Cluzel est de retour. Exemple de ses curieuses curiosités: il cite un journal de Liège pour nous débiter quelques banalités sur l'élection du président allemand.

587
Répondre en citant  
Lucien Rebatet (les oreilles) - le Jeu 02 Mar 2017, 15:18

Cet après-midi, Mme Gesbert recevait M. Todd Shepard, « historien » exerçant en tant que « maître de conférences (…) à la Johns Hopkins University de Baltimore ». Le sujet de la conversation radiophonique ne détonnait aucunement dans le programme peu tendancieux et hautement intellectuel de France Inculture. M. Todd Shepard parlait en français avec un très fort accent usonien. Voici certains des mots par lui (mal) prononcés vers une heure et quart (quelques instants avant que je n'éteignisse mon poste récepteur) : « (…) [en mai 1968] donc d'abord l'extrême droite est juste ah, ah, c'est génial le fait queuh la France soit a(b)normalement constituée comme disait Lucien Rabatet [sic] à ce moment l'ancien l'ancien [resic] néga... négationniste beau-fi... beau-frère de de Brasillach était [?] avait [?] résultait [?] dans ça (...) » (17'15-17'35).
M. Shepard confondait Lucien Rebatet (dont il déformait le patronyme) et Maurice Bardèche. Evidemment, Mme Gesbert ne répara point cette erreur qu'elle n'avait sans doute pas remarquée. Gallina ante cultrum.  
https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-2eme-partie/todd-shepard-lextreme-droite-montre-la-femme-arabe-en-victime

588
Répondre en citant  
Justice pour Biegalat - Justice pour Cluzel (sans sursis) - Hier à 12:53

munstead(http://www.regardfc.com/t163p580-au-fil-de-l-ecoute#28245) a écrit:Quelqu'un pourrait-il supprimer ce message qui trône en première page depuis des semaines? L'éclaircie n'avait duré que quelques jour. On est retombé dans le ronronnement habituel avec citations de journaux empruntées à Courrier International, ou à des journaux de province belges (parce qu'en français sans doute) le tout saupoudré de l'idéologie maison.

Ok. Fait.
Celui-la suivra.

_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

Au fil de l'écoute     Page 59 sur 59

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1 ... 31 ... 57, 58, 59

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum