Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1 ... 32 ... 61, 62, 63, 64, 65  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Au fil de l'écoute    Page 62 sur 65

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Au fil de l'écoute - le Mer 21 Avr 2010, 20:53

Rappel du premier message :

Ouf, il fallait l'ouvrir celui-là...

Il y a des émissions qu'on aime bien mais pour lesquelles on n'ouvre jamais un fil, allez savoir pourquoi. N'empêche qu'on s'en veut régulièrement de pas signaler tel ou tel bon numéro, qu'il soit débordant d'intelligence ou de charme radiophonique. Là je pense en particulier au Carnet Nomade, inégal non en qualité mais en contenu ; sur le précédent forum on n’en parlait presque pas c’est bizarre quand même, pourtant (ou serait-ce 'parce que' ?) la qualité radio y est constante et comme irréprochable.
Lointain post-scriptum - entre temps le fil Carnet nomade est apparu dans notre menu.

Et il y a aussi des coups de gueule sur sujet isolé mais on hésite quand même à ouvrir un fil pour une brêle qui n'en vaut fichtre pas la peine. Je parle pas d'un Martel ou d'un Baddou qui ont et auront toujours droit à leur Fil esspécial d'entartage, ni même à un Raphy Enthoven, qui est condamné à réunir une belle collection de claques zet de compliments jusqu'à ce qu'il parvienne à l'âge adulte (pour le raphe y’a plus que 50 ans à attendre, courage les amis !). Mais en dehors de ces cas extrêmes où le skhandääälll radiophonique est par trop patent, il y a donc des gens qui sont comme qui dirait prédestinés à ne pas l’avoir, leur fil perso.

Alors toutes ces merveilles et toutes ces daubes, tous ces moments de radio isolés, c’est pour un fil "au fil de l’écoute".
J’ai déjà quelques sous-rubriques récurrentes en prévision pour ce fil (« chroniques du parsiflage », ou bien « l’alarmisme esspliqué à ma grand-mère  »). Le hic : je tenais à l'ouvrir sur une remarque positive, car m'est avis qu'elles seront un peu minoritaires dans l'ensemble. C'est chose faite et, chance, c'est chez Munier que ça s'est passé.

./...
* * *

611
Répondre en citant  
Re: Au fil de l'écoute - le Lun 18 Sep 2017, 07:30

SamVa(http://www.regardfc.com/t163p600-au-fil-de-l-ecoute#28881) a écrit: (...) 45 minutes d'information roborative, d'explications, claires, au-delà de la communication formatée des ministres, permettant une remise en cause de leurs éléments de langage, des idées reçues, au-delà des disputes des prétendus experts.
Il faut demander à France Culture de vous engager, si ce n'est déjà fait, sa direction a sans doute encore de l'argent à gaspiller. Ou bien écrire des commentaires sur le site des mélenchonistes ou de Mediapart. Là, vous réjouirez les militants par votre prose répétitive non exempte des "éléments de langage" entendus partout, comme "communication formatée".

Il faut être singulièrement peu informé ou dur de la comprenette pour ne pas savoir ce qu'est une communication politique professionnelle telle qu'elle a été mise en place par le nouvel exécutif.

612
Répondre en citant  
Le petit Robert - le Lun 18 Sep 2017, 13:19

Une chronique? Un éditorial? Un coup de griffe? Comment qualifier le billet de Robert de ce midi sur les députés REM. Il continue à les prendre pour une bande d'idiots, qui ont choisi de faire de la politique par hasard, ont été élus par chance, bref des zozos qui ne comprennent rien à l'auguste fonctionnement de l'Assemblée nationale, se conduisent en godillots (comme le RPR et l'UMP jadis, mais pas comme les socialistes sous Mitterrand, non), applaudissent quand on appuie sur un bouton, etc. En plus, certaines se plaindraient déjà d'être mal payés et seraient prêts à démissionner, si, si, Robert l'affirme. Ce traitement (et ce n'est pas la première fois de la part du même) est tout simplement indigne. Exemple personnel: je ne connais (à peine) qu'un seul député REM, qui était DG d'un grand groupe, a divisé son salaire par cinq, a fait HEC, DES de droit, et a décidé à 58 ans de se consacrer à la politique. Le contraire d'un abruti. Et ils sont nombreux dans ce cas. Pourquoi FC laisse-t-il ce journaliste insulter jour après jour les membres d'un parti? On ne se demande même plus pourquoi. On peut faire un papier critique sur le sujet, mais cette dérision, ce mépris sont insupportables.

613
Répondre en citant  
Intelligence artificielle:le règne des robots? - le Lun 25 Sep 2017, 17:25

Intelligence artificielle
Ce matin du 24/09/2017,l'émission "Divers aspects de la pensée contemporaine" était produite par l'Union rationnaliste. https://www.franceculture.fr/emissions/divers-aspects-de-la-pensee-contemporaine/divers-aspects-de-la-pensee-contemporaine-dimanche-24-septembre-2017 .
L'invité était Jean-Gabriel Ganascia. Il est responsable du Laboratoire informatique de Paris et Président du Comité d'éthique du CNRS.
Ce qui est intéressant dans cette intervention , c'est son opposition complète à Yuval Noah Harari, venu exposer la thèse de son livre "Homo deus" à la Grande Table le 19/09/2017.(
Pour J.G.Ganascia,on se trouve en face de deux mythes.
Le premier,c'est la croyance en la capacité infinie des machines.Il est vrai que , jusqu'à présent,la capacité de calcul de celles-ci s'est montrée plutôt exponentielle.Mais les informaticiens  pensent que cela ne va pas durer, sauf si on arrive à trouver une autre technologie.
Le deuxième mythe, c'est ce soi-disant saut de la machine vers la conscience(l'argument invoqué étant que si elles sont de plus en plus rapides, elles deviendront intelligentes et conscientes).Ce saut(cette Singularité, terme employé en mathématiques)n'a aucun fondement.On est en train de mélanger science-fiction et travail scientifique.
J.G.Ganascia trouve grave que ce soient les GAFA, géants du Web,qui entretiennent cette fable.C'est grâce à leur puissance qu'ils réussissent à convaincre les hommes ordinaires qui n'y connaissent rien.Et ce sont donc ces pompiers-pyromanes qui tiennent ce discours:"on sait ce qui se passe, c'est dangereux, on va vous protéger".
Or, le danger le plus important de cette fable, est politique.Leur discours sera bientôt: "on est les seuls à pouvoir vous protéger, ce ne sont pas les Etats qui vont le faire, laissez-nous faire"

Pourquoi france-Culture laisse t-elle à l'Union rationnaliste le soin de s'opposer à l'auteur d'"Homo deus"?
C'est assez invraisemblable.Pourquoi ne les a t'elle pas invités à débattre ensemble, nous laissant sous l'impression d'une catastrophe à venir alors qu'il n'en manque pas d'autres réelles, celles-là?

614
Répondre en citant  
''On est en train de mélanger science-fiction et travail scientifique'' - le Lun 25 Sep 2017, 19:37

antonia(http://www.regardfc.com/t163p610-au-fil-de-l-ecoute#28973) a écrit:Intelligence artificielle
Ce matin du 24/09/2017,l'émission "Divers aspects de la pensée contemporaine" était produite par l'Union rationnaliste. https://www.franceculture.fr/emissions/divers-aspects-de-la-pensee-contemporaine/divers-aspects-de-la-pensee-contemporaine-dimanche-24-septembre-2017 .
L'invité était Jean-Gabriel Ganascia. Il est responsable du Laboratoire informatique de Paris et Président du Comité d'éthique du CNRS.
Ce qui est intéressant dans cette intervention , c'est son opposition complète à Yuval Noah Harari, venu exposer la thèse de son livre "Homo deus" à la Grande Table le 19/09/2017.
Apparemment ce Yuval Noah Harari a le vent en poupe dans les couloirs de France Culture (et la révolution aussi, la marotte de nos planqués de la radio de service public et de leurs amis mélenchonistes). La chronique de Guillaume Erner de ce matin s'intitule en effet Si vous voulez faire une révolution... et l'on y lit et entend ceci : " (...) le dernier excellent livre de Yuval Noah Harari, Homo Deus. Evidemment, Harari n’explique pas que le nazisme a été défait par la rue, parce que les choses ne se sont pas franchement passées ainsi. En revanche, il explique très bien pourquoi certaines révolutions réussissent (...)". Et la chronique du rebelle à scooter se conclut par "En d’autres termes, mieux vaut une petite minorité très active, qu’une vaste majorité passive ; voilà une bonne nouvelle pour les révolutionnaires et les partis qui perdent les élections.".
Pour J.G.Ganascia,on se trouve en face de deux mythes.
Le premier,c'est la croyance en la capacité infinie des machines. (...)
Le deuxième mythe, c'est ce soi-disant saut de la machine vers la conscience(l'argument invoqué étant que si elles sont de plus en plus rapides, elles deviendront intelligentes et conscientes).Ce saut(cette Singularité, terme employé en mathématiques)n'a aucun fondement.On est en train de mélanger science-fiction et travail scientifique. (...)
Pourquoi france-Culture laisse t-elle à l'Union rationnaliste le soin de s'opposer à l'auteur d'"Homo deus"?
C'est assez invraisemblable.Pourquoi ne les a t'elle pas invités à débattre ensemble, nous laissant sous l'impression d'une catastrophe à venir alors qu'il n'en manque pas d'autres réelles, celles-là?
Pourquoi ? Mais c'est très simple. France Culture s'est approprié la pensée apocalyptique et ne veut pas entendre parler de raison. Vous l'écrivez plus haut, c'est le point essentiel,  "On est en train de mélanger science-fiction et travail scientifique".

Ainsi, l'un des derniers numéros de Matière à penser laboure-t-il encore une fois le sujet phare de France Culture "Le transhumanisme" (je n'en ai pas encore entendu parler sur d'autres radios culturelles, sans doute sont-elles à l'arrière-garde de la pensée...) dans Le transhumanisme est-il l’avenir de l’homme, ou son pire cauchemar ? 22/09/2017. Notez que ce "transhumanisme" est une lubie/idée fixe des GAFA que vous mentionnez dans votre compte-rendu. France Culture dans ses émissions majeures (Grande Table, Matière à penser, Grain à moudre) relaie la science-fiction (du genre, "et si le monde entier devenait végan, ce sont les animaux qui disparaîtraient" !) non seulement par mode, mais parce que les fables sont plus faciles à manipuler, plus univoques que le réel qui est complexe et qui demande de réelles compétences pour en parler.

Quand on ne sait rien ou pas grand-chose, on généralise sur des possibilités, sur de l'imaginaire, on s'emballe, on présente les cauchemars comme possibles. Quand on sait, on décrit les phénomènes dans leur complexité, on est prudent dans les conjectures, on ne s'aventure pas dans le sensationnalisme.

C'est ainsi que le scientifique Jean-Gabriel Ganascia, responsable du Laboratoire informatique de Paris et Président du Comité d'éthique du CNRS se retrouve dans une case confidentielle, tandis que le chouchou d'Erner et de Gesbert a droit aux heures de grande écoute.

615
Répondre en citant  
Mémorable flop de Guillaume Erner - le Ven 29 Sep 2017, 14:59

Où l'on voit qu'antonia suit de près le programme de France Culture dans une perspective comparatiste :
antonia(http://www.regardfc.com/t163p610-au-fil-de-l-ecoute#28973) a écrit:Intelligence artificielle
Ce matin du 24/09/2017,l'émission "Divers aspects de la pensée contemporaine" était produite par l'Union rationaliste. https://www.franceculture.fr/emissions/divers-aspects-de-la-pensee-contemporaine/divers-aspects-de-la-pensee-contemporaine-dimanche-24-septembre-2017 .
L'invité était Jean-Gabriel Ganascia. Il est responsable du Laboratoire informatique de Paris et Président du Comité d'éthique du CNRS.
Ce qui est intéressant dans cette intervention , c'est son opposition complète à Yuval Noah Harari, venu exposer la thèse de son livre "Homo deus" à la Grande Table le 19/09/2017 (...)
J'avais signalé la présence de ce monsieur Yuval Noah Harari dans les préoccupations du moment de Guillaume Erner :
Philaunet(http://www.regardfc.com/t163p610-au-fil-de-l-ecoute#28976) a écrit: (...) Apparemment ce Yuval Noah Harari a le vent en poupe dans les couloirs de France Culture (et la révolution aussi, la marotte de nos planqués de la radio de service public et de leurs amis mélenchonistes). La chronique de Guillaume Erner de ce matin s'intitule en effet Si vous voulez faire une révolution... et l'on y lit et entend ceci : " (...) le dernier excellent livre de Yuval Noah Harari, Homo Deus. Evidemment, Harari n’explique pas que le nazisme a été défait par la rue, parce que les choses ne se sont pas franchement passées ainsi. En revanche, il explique très bien pourquoi certaines révolutions réussissent (...)"
Et voici qu'hier matin, Guillaume Erner dégaine de nouveau son Harari pour tenter de piéger Alain Finkielkraut, décidément très en forme, qui ne va même pas rebondir sur cet extrait totalement hors contexte : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13983-28.09.2017-ITEMA_21447845-3.mp3" debut="11:15" fin="13:57"]
Guillaume Erner a trouvé sa nouvelle référence (sa nouvelle idole ?). Où et quand va-t-il la placer de nouveau ?


616
Répondre en citant  
Opinions et évidences - le Sam 30 Sep 2017, 08:19

Hier 29/09, dans le "Club" du Grain à moudre, présence de Brice Couturier. Il entame ses deux premières interventions, et le débat, sur le mode "Il est évident que..." : Hervé Gardette est obligé de le recadrer, et Brice Couturier se le tient pour dit.

Cet incident, rare à ma connaissance sur FC, d'un animateur recadrant un collègue sur ce thème, illustre bien, finalement, l'état d'esprit de M. Couturier, qui ne défend pas ses opinions personnelles, mais prétend imposer des vérités universelles. C'est ainsi qu'il est amené à traiter de cons les auditeurs qui ne partagent pas ses opinions.

A l'opposé, le /?/ terminant le thème de l'émission induit bien la réflexion et le doute, exigence culturelle pour un débat. M. Couturier ne l'avait sans doute pas lu.

Le débat sur le thème "Macron sur l'Europe : un discours exemplaire ?" était cependant intéressant, grâce aux autres participants qui exposaient intelligemment des opinions contrastées, éclairant ainsi la problématique.

617
Répondre en citant  
Une interprétation malhonnête - le Sam 30 Sep 2017, 08:46

SamVa(http://www.regardfc.com/t163p610-au-fil-de-l-ecoute#29003) a écrit:Hier 29/09, dans le "Club" du Grain à moudre, présence de Brice Couturier. Il entame ses deux premières interventions, et le débat, sur le mode "Il est évident que..." : Hervé Gardette est obligé de le recadrer, et Brice Couturier se le tient pour dit.

Cet incident, rare à ma connaissance sur FC, d'un animateur recadrant un collègue sur ce thème, illustre bien, finalement, l'état d'esprit de M. Couturier, qui ne défend pas ses opinions personnelles, mais prétend imposer des vérités universelles. C'est ainsi qu'il est amené à traiter de cons les auditeurs qui ne partagent pas ses opinions.
SamVa, vous maîtrisez bien l'outil forum Regards, il vous serait donc aussi facile de prendre 3 minutes, comme à moi à l'instant, pour signaler l'émission Du Grain à moudre Le CLUB et de faire une pastille sonore permettant d'étayer votre jugement. Je vous fais celle du passage auquel vous donnez une interprétation erronée : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10175-29.09.2017-ITEMA_21448838-0.mp3" debut="09:14" fin="09:31"] (9'14 à 9'31) Hervé Gardette : "Ça fait deux fois que vous répétez, c'est évident (...)  je suis content" -  Brice Couturier : "Je vous promets que  je vais vous contester d'ici la fin de l'émission" (rires)

Votre rendu des propos tenus est réellement de mauvaise foi et pour le moins désobligeant (" (...) se le tient pour dit").

Tromper sur ce qui a été dit, c'est bien ce que l'on entend dans divers partis politiques. Prêter à autrui des propos pour servir sa cause, un classique de la propagande.
Le débat sur le thème "Macron sur l'Europe : un discours exemplaire ?" était cependant intéressant, grâce aux autres participants qui exposaient intelligemment des opinions contrastées, éclairant ainsi la problématique.
C'est sûr que vous devez être satisfait : Aude Lancelin (munstead aura des précisions à apporter sur le personnage) et Philippe Manière prennent immédiatement une position d'opposition frontale ("discours entendu depuis 30 ans par le PS et l'UMP" et "La France se prend pour le nombril de l'Europe"). Fermez le ban.

Je retourne à Schumann (cf. Proposition d'écoute, merci Fred de Rouen).

618
Répondre en citant  
Re: Au fil de l'écoute - le Sam 30 Sep 2017, 10:07

SamVa(http://www.regardfc.com/t163p610-au-fil-de-l-ecoute#29003) a écrit:Hier 29/09, dans le "Club" du Grain à moudre, présence de Brice Couturier. Il entame ses deux premières interventions, et le débat, sur le mode "Il est évident que..." : Hervé Gardette est obligé de le recadrer, et Brice Couturier se le tient pour dit.

Cet incident, rare à ma connaissance sur FC, d'un animateur recadrant un collègue sur ce thème, illustre bien, finalement, l'état d'esprit de M. Couturier, qui ne défend pas ses opinions personnelles, mais prétend imposer des vérités universelles. C'est ainsi qu'il est amené à traiter de cons les auditeurs qui ne partagent pas ses opinions.

A l'opposé, le /?/ terminant le thème de l'émission induit bien la réflexion et le doute, exigence culturelle pour un débat. M. Couturier ne l'avait sans doute pas lu.

Le débat sur le thème "Macron sur l'Europe : un discours exemplaire ?" était cependant intéressant, grâce aux autres participants qui exposaient intelligemment des opinions contrastées, éclairant ainsi la problématique.

Bien, vous faites depuis des mois une fixation sur Brice Couturier et son influence supposée délétère sur tout FC. Ses quelques apparitions très minutées seraient d'un tel poids qu'elles compromettraient fondamentalement la neutralité de la station. Quel hommage! Ceci dit, attaquez-le autant que vous le voulez, mais trouvez un autre angle que votre ridicule "c'est évident" et la façon dont Gardette en plaisante gentiment.
Entre nous, qu'est-ce que Brice Couturier vous a fait? Il ne vous a pas salué dans les couloirs de la Maison de la radio? A pris votre place de parking? Vous a bousculé près d'un buffet?

619
Répondre en citant  
Re: Au fil de l'écoute - le Sam 30 Sep 2017, 10:53

munstead(http://www.regardfc.com/t163p610-au-fil-de-l-ecoute#29007) a écrit:(...) Brice Couturier et son influence supposée délétère sur tout FC. Ses quelques apparitions très minutées seraient d'un tel poids qu'elles compromettraient fondamentalement la neutralité de la station. (...)
Les problèmes que pose M. Couturier ne sont pas son engagement : il y a sur FC beaucoup de personnes "engagées" de tous bords. Par exemple Finkielkraut, mais lui est cultivé et capable de débattre. Au contraire, M. Couturier considère que ses opinions sont des évidences qui s'imposent à tous (un peu comme quelqu'un qui écrirait, dans un Forum de discussion : "Ce que vous ne voulez pas comprendre...") et sa culture est généralement fournie par Internet.

Il est vrai qu'une culture limitée ne fait que renforcer l'impression de l'évidence de ses propres opinions. Je n'imagine pas qu'il ait la moindre influence sur "tout FC" mais je considère qu'une station culturelle exige plus de professionnalisme. Il existe certainement de vrais intellectuels libéraux à la fois engagés et plus compétents, Finkielkraut en est la preuve.

620
Répondre en citant  
Re: Au fil de l'écoute - le Sam 30 Sep 2017, 11:12

SamVa(http://www.regardfc.com/t163p610-au-fil-de-l-ecoute#29008) a écrit: (...)
Les problèmes que pose M. Couturier ne sont pas son engagement : il y a sur FC beaucoup de personnes "engagées" de tous bords. Par exemple Finkielkraut, mais lui est cultivé et capable de débattre. Au contraire, M. Couturier considère que ses opinions sont des évidences qui s'imposent à tous (...)
Depuis quand n'est-il plus permis de dire "C'est une évidence" dans une discussion ?

Que répondez-vous à ci-dessous. J'insiste : vous prêtez à autrui des propos qui ne sont pas tenus (ce n'est pas la première fois). Vous diffusez ainsi de la fausse information et tentez d'influencer des lecteurs. Tenez-vous en aux faits pour étayer un point de vue.
Philaunet(http://www.regardfc.com/t163p610-au-fil-de-l-ecoute#29004) a écrit: (...) Je vous fais [la pastille] du passage auquel vous donnez une interprétation erronée : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10175-29.09.2017-ITEMA_21448838-0.mp3" debut="09:14" fin="09:31"] (9'14 à 9'31) Hervé Gardette : "Ça fait deux fois que vous répétez, c'est évident (...) je suis content" - Brice Couturier : "Je vous promets que je vais vous contester d'ici la fin de l'émission" (rires)

Votre rendu des propos tenus est réellement de mauvaise foi et pour le moins désobligeante (" (...) se le tient pour dit").

Tromper sur ce qui a été dit, c'est bien ce que l'on entend dans divers partis politiques. Prêter à autrui des propos pour servir sa cause, un classique de la propagande. (...)

621
Répondre en citant  
Re: Au fil de l'écoute - le Sam 30 Sep 2017, 14:33

Il me faudrait réécouter l'émission pour retrouver la formulation précise, mais il me semble qu'Aude Lancelin appuie un de ses arguments avec un "mais il me semble quand même que ce n'est pas discutable!". Et je n'ai entendu chez elle que de longues jérémiades floues, jamais précisément argumentées ou chiffrées, de longues et vagues complaintes du type que l'on entend chez tous ses camarades de pensée. A l'écouter, on se trouve souvent embarrassés pour elle et pour sa publication : elle ne sort jamais vraiment grandie de ces clubs du vendredi.

Au fil de l'écoute     Page 62 sur 65

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1 ... 32 ... 61, 62, 63, 64, 65  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum