Annonce :

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » Au fil de l'écoute

Aller à la page : Précédent  1 ... 37 ... 70, 71, 72  Suivant

Accueil / France Culture

Au fil de l'écoute    Page 71 sur 72

Bas de page ↓   

701
Répondre en citant  
Intox, mensonges, fausses nouvelles (par Jean Vilar en 1968) - le Mer 02 Mai 2018, 13:05


C'ETAIT LES ANNEES 60
du dimanche 29 avril 2018

Descriptif de l'heure d'émission... : "1968 (Septembre Décembre) 1/3"

Jean Vilar sur la contestation du Festival d'Avignon en 1968 :  [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/17417-29.04.2018-ITEMA_21663579-0.mp3" debut="41:10" fin="45:21"]

En 2018, il faut supporter un Olivier Py, on mesure le temps qui passe, la différence de ton, de langue, d'esprit, d'intelligence.

Voir le profil de l'utilisateur

702
Répondre en citant  
Chanson de midi : Michel Polnareff, Le bal des Laze - le Jeu 03 Mai 2018, 14:45

À la fin du numéro C'était les années 60 du dimanche 29 avril 2018, le tandem Garbit/Mourthé a choisi de diffuser Michel Polnareff : le bal des Laze (paroles Piere Delanoé, qu'on a connu plus inspiré). Le chanteur né en 1944 a ici 24 ans.

Un historien de la chanson dirait si ce titre a suscité un style de musique que l'on retrouvera chez des groupes s'inspirant d'univers gothiques ou féériques dans les années 1970 (Ange, Par les fils de Mandrin, par exemple, cf. aussi Sur la trace des Fées, 1975, dans l'album Émile Jacotey).

Une introduction qui devait forcément mener à l'écoute des documentaires ethnographiques de France Culture des meilleures années : Ange - Ode à Emile.

Voir le profil de l'utilisateur

703
Répondre en citant  
Jean-Marie Rouart - le Dim 06 Mai 2018, 20:55

75 ans et une verve entraînante, ce Jean-Marie Rouart ! Un membre de l'Académie française, reçoit un autre membre de l'Académie française dans J'ai déjà connu le bonheur par Jean-Christophe Rufin du 06/05/2018 (44 min) : "Jean-Marie Rouard* ou la quête perpétuelle".

Rappelle les formats Mémoire du siècle en plus court, ou Agora, en plus long. Un entretien stimulant, même si l'écrivain concurrence son ex-collège Jean d'Ormesson en matière de cabotinage.

Extrait, avec une archive de Sacha Guitry [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/18148-06.05.2018-ITEMA_21670745-0.mp3" debut="06:47" fin="10:15"] [ se non è ve·ro, è ben trovato]

"Le succès est un mystère ; l’échec est un mystère. Entre le succès et l’échec, il y a une redoutable frontière qui elle-même est une énigme. Et cette énigme enveloppe nos vies dans le plus romanesque des défis." Jean-Marie Rouart, Discours de réception à l'Académie française. (...)  En 2017, il a publié trois livres : Une jeunesse perdue (Gallimard) et Le psychodrame français (Robert Laffont), essai dans lequel il  montre le lien direct entre la politique et l'histoire qui sous-tend à chaque instant notre roman national. D'où l'éclairage saisissant que son livre apporte sur ce psychodrame typiquement français. Un mystère qui fait de notre pays, avec ses contradictions, ses diverses guerres de clans, un terrain d'étude et d'observation plus que jamais fascinant. Sa richesse, l'aura culturelle que la France garde dans le monde, mais aussi sa tendance masochiste à l'autodestruction, viennent aussi de cet extraordinaire paradoxe. Le passé comme l'actualité continuent de nous en offrir des exemples imprévisibles et parfois déroutants."

Voir le profil de l'utilisateur

704
Répondre en citant  
Gabriel Matzneff en 1968 - le Dim 13 Mai 2018, 19:53

Suite du survol de C'était les années 60, numéro du samedi 05 mai 2018 : "1968 (Septembre Décembre) 2/3".

Un billet de Gabriel Matzneff (né en 1936) : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/17417-05.05.2018-ITEMA_21670262-0.mp3" debut="16:52" fin="20:47"]

À comparer avec ce que sert le docteur en sociologie qui anime la Matinale en 2018 ou l'écrivain qui donne sa chronique en fin de la même Matinale.

Voir le profil de l'utilisateur

705
Répondre en citant  
''Panoramique sur le cinéma 68'' - le Dim 13 Mai 2018, 22:53

Beaucoup de choses qui suscitent réflexion dans ce numéro de "C'était les années 60" du dimanche 06 mai 2018, 1968 (Septembre Décembre) 3/3. Choix intelligent, comme toujours, du tandem Mourthé/Garbit. Place est faite à d'assez longs extraits d'émissions, notamment celui en pastille ci-dessous que l'on peut mettre en parallèle avec "La Dispute / cinéma" de 2018. Pastille sonore dédiée au créateur de la rubrique Du cinéma à la radio (Plan Large, d'Antoine Guillot)- le Ven 21 Oct 2016.

"Panoramique sur le cinéma 68", avec Jacqueline Lenoir, qui représente "le spectateur averti", M. Fontanier "un jeune étudiant en médecine, passionné de cinéma" (cela ne s'entend pas...), M. Michel Maure, critique cinématographique,  M. Jean-Pierre Melville. Il faut patienter quelques minutes avant d'entrer dans le vif du sujet :  [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/17417-06.05.2018-ITEMA_21670866-0.mp3" debut="41:33" fin="58:16"]

Voir le profil de l'utilisateur

706
Répondre en citant  
À écouter : l'acteur et metteur en scène Gabriel Dufay à propos de Beckett - le Lun 21 Mai 2018, 19:20

Une belle voix, un débit radiogénique, une élocution claire, un savoir authentique, c'est l'acteur et metteur en scène Gabriel Dufay qui évoque le personnage de Winnie dans Oh les beaux jours de Samuel Beckett. L'émission d'une demi-heure : Personnages en personne du 20/05/2018*

Gabriel Dufay dans le même discours donne l'impression de pouvoir s'adresser aussi bien à quelqu'un qui ne connaitrait pas l’œuvre de l'écrivain irlandais qu'à un connaisseur, c'est remarquable [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/18722-20.05.2018-ITEMA_21685217-2.mp3" debut="12:09" fin="14:58"]

Sur la beauté [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/18722-20.05.2018-ITEMA_21685217-2.mp3" debut="18:34" fin="21:27"]

* L'occasion, Festival "Oh les beaux jours" du 22 au 27 mai 2018, à Marseille où l'on retrouve une "modératrice" du midi, un "modérateur" du matin et un autre, hebdomadaire (Angelier) œuvrant sur France Culture et un ancien nom de la station (Raspiengas).

Œuvre : Oh les beaux jours, pièce de théâtre, écrite en anglais sous le titre Happy Days en 1961, traduite en français par Beckett lui-même en 1963.
Personnage : Winnie.
Des objets vont se manifester au fur et à mesure de la pièce et vont avoir une importance capitale puisqu'ils dialoguent... Parmi ces objets, il y a l'ombrelle et le revolver, l'ombrelle signifie une forme d'envol, une aspiration à l'élévation et aussi de poésie et le revolver qui symbolise la tentation du suicide.

Voir le profil de l'utilisateur

707
Répondre en citant  
De la littérature - le Mer 04 Juil 2018, 14:21

[son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/17417-19.05.2018-ITEMA_21684835-0.mp3" debut="16:40" fin="18:27"]  En ?

1969...

C'était les années 60 du samedi 19 mai 2018

Voir le profil de l'utilisateur

708
Répondre en citant  
Salvador Dali en 1969 - le Sam 07 Juil 2018, 14:37

Toujours dans C'était les années 60, 1969 troisième émission d'une série de 4 (le samedi 19 mai 2018)

Salvador Dali à l'hôtel de Ritz [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/17417-19.05.2018-ITEMA_21684835-0.mp3" debut="50:30" fin="55:25"] (musique du générique de fin sur les dernières secondes) .

Une parole libre du genre que l'on ne peut plus entendre et surtout une intervieweuse qui a du chien et de l'humour. Cherchez cela en 2018 sur France Culture, bonne chance !

Voir le profil de l'utilisateur

709
Répondre en citant  
''Moi j'irai dans la lune'' (René de Obaldia) - le Dim 08 Juil 2018, 09:32

Denis Podalydès qui semble l'unique lecteur (et mauvais de surcroît) de poésie sur France Culture peut aller se rhabiller ! En 1969, une voix féminine interprétait "Moi j'irai dans la lune"* de René de Obaldia :  [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/17417-19.05.2018-ITEMA_21684835-0.mp3" debut="31:53" fin="33:03"] (31'53 à 33'03).

C'était les années 60, 1969 troisième émission d'une série de 4 (le samedi 19 mai 2018)

*"Moi j'irai dans la lune..."  de René de OBALDIA

Moi, j'irai dans la lune
Avec des petits pois,
Quelques mots de fortune
Et blanquette, mon oie.
Nous dormirons là-haut
Un p'tit peu de guingois
Au grand pays du froid
Où l'on voit des bateaux
Retenus par le dos.
Bateaux de brise-bise
Dont les allées sont prises
Dans de vastes banquises.
Et des messieurs sans os
Remontent des phonos.
Blanquette sur mon cœur
M'avertira de l'heure :
Elle mange des pois
Tous les premiers du mois,
Elle claque du bec
Tous les minuits moins sept.
Oui, j'irai dans la lune !
J'y suis déjà allé
Une main dans la brume
M'a donné la fessée.
C'est la main de grand-mère
Morte l'année dernière.
(La main de mon Papa
Aime bien trop les draps !)
Oui, j'irai dans la lune,
Je vais recommencer.
Cette fois en cachette
En tenant mes souliers.
Pas besoin de fusée
Ni de toute une armée,
Je monte sur Blanquette
Hop ! On est arrivé !


Voir le profil de l'utilisateur

710
Répondre en citant  
''Le, le , le, heu, heu, heu, le...'' - le Dim 15 Juil 2018, 14:37

Tombé sur ceci en allumant le poste à 13h (et en l'éteignant à 13h01), Yann Sancatorze et Jean-Luuc devraient apprécier, car c'est "une question" (de grande hauteur de vue...). On est prêt ? Allons-y : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13983-15.07.2018-ITEMA_21743158-5.mp3" debut="21:24" fin="21:53"]

Le Magazine du week-end par Isabelle Lasserre et Tiphaine de Rocquigny (pour la parité, ce n'est pas gagné...).

Voir le profil de l'utilisateur

711
Répondre en citant  
Re: Au fil de l'écoute - le Jeu 26 Juil 2018, 22:59

Pourquoi Alain Connes, l'imagination et l'infini ? Parce que Masterkey CR de l'émission du 17 mai  et les posts à partir du n°37 de la Méthode scientifique.

Donc le 3e numéro d'une série estivale intitulée "Imaginations" (et non "Imagine" de mauvais souvenir) par un certain Alain Prochiantz qui ne me semble pas inconnu sur la chaîne et dans ce forum, voyons... ah oui : L'Éloge du savoir - Le Collège de France.

Alain Prochiantz : combien de fois dit-il "euh" dans ces deux minutes et quel est le sujet de l'émission ?  [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/19090-22.07.2018-ITEMA_21749462-0.mp3" debut="00:35" fin="02:44"]

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


712
Répondre en citant  
Re: Au fil de l'écoute -

Au fil de l'écoute     Page 71 sur 72

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 37 ... 70, 71, 72  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum