Annonce :

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » Au fil de l'écoute

Aller à la page : Précédent  1 ... 37 ... 71, 72, 73, 74  Suivant

Accueil / France Culture

Au fil de l'écoute    Page 72 sur 74

Bas de page ↓   

711
Répondre en citant  
Re: Au fil de l'écoute - le Jeu 26 Juil 2018, 22:59

Pourquoi Alain Connes, l'imagination et l'infini ? Parce que Masterkey CR de l'émission du 17 mai  et les posts à partir du n°37 de la Méthode scientifique.

Donc le 3e numéro d'une série estivale intitulée "Imaginations" (et non "Imagine" de mauvais souvenir) par un certain Alain Prochiantz qui ne me semble pas inconnu sur la chaîne et dans ce forum, voyons... ah oui : L'Éloge du savoir - Le Collège de France.

Alain Prochiantz : combien de fois dit-il "euh" dans ces deux minutes et quel est le sujet de l'émission ?  [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/19090-22.07.2018-ITEMA_21749462-0.mp3" debut="00:35" fin="02:44"]

Voir le profil de l'utilisateur

712
Répondre en citant  
Re: Au fil de l'écoute - le Dim 05 Aoû 2018, 09:42

Petit cadeau de Philippe Garbit, dans l'année 1966 : 1/4, un extrait inédit des entretiens diffusés en septembre 1966 avec la princesse Marthe Bibesco. Dans celui-ci, elle se souvient d'une conversation entre Proust et une reine qu'elle ne veut pas nommer (les contemporains de Proust interviewés dans ces années se plaisent souvent à restituer en imitant les situations qu'ils ont vécues, c'est assez réjouissant). Le voici in extenso (5 minutes) : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/17417-03.08.2018-ITEMA_21760683-0.mp3" debut="32:04" fin="37:45"]

Voir le profil de l'utilisateur

713
Répondre en citant  
Plutôt Berg que ''l'underground hexagonal'' - le Lun 13 Aoû 2018, 22:35

Il faut l'avouer, de temps en temps je fais de la résistance à la Masterkey et allume le poste à l'ancienne, c'est-à-dire sans connaître le programme (surtout en été). Ces dernières années, je ne suis "pas déçu" comme ce soir sur France Culture à 21h52 : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/17397-13.08.2018-ITEMA_21769886-13.mp3" debut="54:15" fin="55:54"] (de la grande poésie...) La pop française fait elle aussi sa révolution (on appréciera le descriptif). France Culture va finir par couler Radio Libertaire...

Du coup, je passe sur une autre radio culturelle (frontalière) et y reste scotché durant une demi-heure  : Montpellier Festival : Alban Berg: Lyrische Suite, Quartet Gerhard (Konzert vom 20. Juli im Le Corum, Montpellier).

Un concert qui a été diffusé en direct et présenté par François-Xavier Szymczak sur France Musique le 20 juillet dernier : Concert du Quatuor Gerhard en direct du Festival Radio France Occitanie Montpellier

Alban Berg 1885-1935
Suite lyrique
Allegro giovale
Andante amoroso
Allegro misterioso – Trio estatico
Adagio appassionato
Presto delirando – Tenebroso
Largo desolato

Quatuor Gerhard
Lluís Castán Cochs  violon
Judit Bardolet Vilaró  violon
Miquel Jordà Saún  alto
Jesús Miralles Roger  violoncelle

Voir le profil de l'utilisateur

masterkey 

avatar
Admin

714
Répondre en citant  
Re: Au fil de l'écoute - le Dim 19 Aoû 2018, 00:19

Philaunet(http://www.regardfc.com/t163p710-au-fil-de-l-ecoute#30923) a écrit:
Pourquoi Alain Connes, l'imagination et l'infini ? Parce que Masterkey CR de l'émission du 17 mai  et les posts à partir du n°37 de la Méthode scientifique.

Donc le 3e numéro d'une série estivale intitulée "Imaginations" (et non "Imagine" de mauvais souvenir) par un certain Alain Prochiantz qui ne me semble pas inconnu sur la chaîne et dans ce forum, voyons... ah oui : L'Éloge du savoir - Le Collège de France.

Alain Prochiantz : combien de fois dit-il "euh" dans ces deux minutes et quel est le sujet de l'émission ?  [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/19090-22.07.2018-ITEMA_21749462-0.mp3" debut="00:35" fin="02:44"]

Merci, Philaunet, de m'avoir fait découvrir cette série d'émissions.

C'est la carte blanche traditionnellement donnée à un scientifique, ici Alain Prochiantz (neurobiologiste, actuel administrateur du Collège de France, plusieurs fois entendu au micro complice de Stéphane Deligeorges, notamment pour ce Grand Entretien intitulé "Pourquoi ne sommes-nous pas des singes" : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/14312-25.07.2016-ITEMA_21038035-0.mp3" debut="00:00" fin="60:00"]). Avant lui, ç'avait été Hubert Reeves, André Brahic ou Etienne Klein (pour la très bonne série "Cinq grandes questions métaphysiques") qui avaient eu des rôles similaires.

L'émission avec Alain Connes était assez bonne quoique confuse. Un bon moment où le mathématicien explique pourquoi selon lui la radio est un bien meilleur canal que la vidéo pour diffuser de la connaissance scientifique et mathématique en particulier,  en raison du recours à l'imagination de l'auditeur qui sera en situation de se forger ses propres images et ne sera pas distrait par celles toutes faites qu'on lui aurait proposées. Par ailleurs, la jovialité de l'invité est toujours un bonheur à écouter.

D'autres numéros s'écoutent sans peine, avec Françoise Combes (astrophysicienne, spécialiste de la matière noire), très scolaire comme à l'habitude, mais avec une digression finale sur les probabilités d'existence d'une vie extraterrestre intéressante, l'invitée et le producteur ayant des points de vue divergents; avec Claudine Tiercelin (métaphysicienne analytique au Collège de France, pour faire court), émission technique, disputée et prenante.

Alain Prochiantz se révèle comme beaucoup de producteurs néophytes moins bon hôte qu'invité, mais cette série fera partie des émissions que je retiendrai de cet été, grâce à vous donc, Philaunet, elle m'avait complètement échappé jusqu'ici.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.regardfc.com

715
Répondre en citant  
Re: Au fil de l'écoute - le Lun 20 Aoû 2018, 15:13

En voilà un qui sait parler aux femmes : Je me dis que vous deviez être une actrice particulière, enfin en tout cas pour les réalisateurs, puisque de par votre formation et le fait d'avoir plongé immédiatement dans la Nouvelle vague, très jeune, en tout cas un type de cinéma tout à fait nouveau pour l'époque, vous deviez être une actrice étrange à diriger, enfin pas comme les autres, pas comme celles qui sortaient des formations classiques - conservatoires ou des choses comme ça ? [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/17397-20.08.2018-ITEMA_21776814-10.mp3" debut="61:20" fin="61:56"]

Il reste une minute d'émission, il faut meubler, vite racontons n'importe quoi. Pas de chance, ça tombe sur Anna Karina. On espère que Sandrine Treiner a écouté de Becdelievre cet été.

Voir le profil de l'utilisateur

716
Répondre en citant  
Conversations scientifiques et réflexions religieuses - le Ven 24 Aoû 2018, 11:14

Quelques réflexions à la croisée de différents thèmes : émissions religieuses de FC, Conversation scientifique, France Inter radio culturelle ? ...

France Inter radio culturelle ? un élément de réflexion hier. En attendant le bulletin d'information de 17h, voici ce que l'on a pu entendre à la fin d'une émission "scientifique" de France Inter (le Temps d'un bivouac, "pour comprendre de quoi est fait le monde"),

à propos de la présence de l'humanité sur la Terre : "on se dit quelle chance on a d'être dans cet endroit [la planète Terre] pile adapté à ce que nous sommes" [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13019-23.08.2018-ITEMA_21780952-0.mp3" debut="50:47" fin="50:54"].

C'est du pur créationnisme, tel que le dispensent les prédicateurs évangélistes (l'homme a été créé, tel qu'aujourd'hui, merci au génial Créateur de l'avoir créé ainsi et justement sur cette planète !), mais là c'est malheureusement la réflexion d'un journaliste "scientifique" (Daniel Fievet)

Il y a quelques temps, Philaunet s'interrogeait et s'inquiétait (mais je n'ai pas retrouvé le message) d'une similitude entre les programmes scientifiques de France Inter et de France Culture. Heureusement, on constate ici la différence (au moins à propos de la science) entre une radio "grand public" (FI, du niveau de "Science et Vie") et une radio "culturelle" (FV plutôt du niveau "La Recherche"). Sur FC, il y a un créneau horaire pour l'expression religieuse (toute une matinée, tout de même) qui permet de dire n'importe quoi à condition d'être religieux et d'avoir l'air d'y croire. L'existence de ce créneau permet théoriquement de mieux sérier croyance et science, et de ne pas mêler sur FC les religions à la construction intellectuelle qu'est la science.

Une réserve tout de même à propos d'Etienne Klein (Conversation scientifique), s'émerveillant sans réserves de citations d'Einstein qui ressortissent souvent plus de la philosophie voire de la religion que de la science ; et les anagrammes (toujours surprenantes) qu'il nous propose, ont-elles à ses yeux une signification cabalistique ? Je ne l'ai jamais entendu se prononcer à ce sujet... Une réflexion menée par des psychologues , dans les Conversations scientifiques, sur la façon dont notre esprit gère ces coïncidences anagrammatiques serait intéressante.

Il faut aussi mentionner le profil professionnel de Daniel Fievet, du moins te qu'on peut le trouver sur Internet Fievet journaliste scientifique :
"De formation scientifique, Daniel Fievet est producteur, animateur, chroniqueur et reporter à Radio France. Sur France Inter il anime occasionnellement l’émission scientifique “La tête au carré", émission pour laquelle il a d'abord été chroniqueur et reporter. Il a également produit et animé les émissions “On verra ça demain” sur le thème du futur et “Le temps d’un bivouac" sur le thème de l'aventure et de l'exploration. Sur France Info, il a présenté la chronique Info sciences. Coté audiovisuel, il a présenté le journal des sciences sur la chaîne parlementaire. Il réalise régulièrement des reportages vidéos sur des sujets scientifiques pour des institutions comme la Cité des sciences et de l’industrie, le Cnes, l’Inserm ou encore le synchrotron Soleil."

Quand on pense qu'il est capable de dire sur un ton enthousiaste de telles âneries !

Voir le profil de l'utilisateur

717
Répondre en citant  
La vie dans le poulailler - le Ven 31 Aoû 2018, 09:53

Dans le journal de 8h ce matin, annonce par Marie Viennot d'un reportage sur la crise des subprimes, avec une enquête en Arizona. Un extrait nous est proposé avec l'interview d'un agent immobilier américain : [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10057-31.08.2018-ITEMA_21790426-0.mp3" debut="14:55" fin="15:30"].

C'est bien cela qu'il faut entendre, c'est la seule réalité, donc le fondement de la culture, la parole simple du renard libre dans le poulailler, et celle des poules également libres dans le même poulailler. Loin des experts, des théories, des statistiques. Rien de tel pour comprendre ce qu'est le libéralisme. La théorie économique, c'est juste pour expliquer pourquoi le renard a raison.

Espérons que l'émission de cet après-midi tiendra ses promesses, au niveau du poulailler, loin des réflexions politiques, géopolitiques, systémiques.

Ce soir, 17h - 18h sur France Culture.

Voir le profil de l'utilisateur

718
Répondre en citant  
France Culture en boucle - le Lun 03 Sep 2018, 19:59

Philaunet le pointait ailleurs. Accolez les mots « Marcel » et « Proust » dans le titre d'une émission de France Culture et vous aurez 50 pour cent de chances de deviner avant même d'avoir cliqué qui seront les invités conviés : soit Antoine Compagnon (voir encore samedi dernier dans Répliques : La mort de la grand-mère dans À la recherche du temps perdu (01 septembre 2018)), soit Jean-Yves Tadié (dernier exemple en date, la Grande table d'été : La petite sonate de Proust (11 juillet 2018)) :

Philaunet(http://www.regardfc.com/t735p140-les-sujets-obsessionnels-de-france-culture-et-ses-icones#30868) a écrit:
(...) Cela ne fait que 26 ans finalement, ce qui doit être moins que pour Jean-Yves Tadié (35 ou 40 ans ?), le seul critique de Proust aux 20e et 21e siècles à France Culture, en France et dans tout l'univers.

Faites de même pour  les mots « Stanley » et « Cavell » et vous ne serez pas surpris de constater que c'est presque toujours Sandra Laugier qu'on invite au micro pour en parler depuis 15 ans (en alternance maintenant avec Marc Cérisuelo). Quelques exemples d'émissions dans ce qui reste écoutable (son patronyme colle aussi à tout ce qui touche la pensée philosophique américaine, mais cela, je le laisse de côté) :

- Les chemins de la philosophie (03 septembre 2018)
- La suite dans les idées (09 mai 2015)
- Les bons plaisirs (29 juillet 2013)
- Pas la peine de crier (02 janvier 2013)
- Les nouveaux chemins de la connaissance (05 novembre 2012)
- Les nouveaux chemins de la connaissance (21 novembre 2011)

Vous aurez remarqué que si Adèle van Reeth aime parler de cinéma, elle aime aussi surtout réinviter LE ou LA spécialiste doué(e) de « radiogénie » (au sens de cinégénie ou de photogénie, pardon pour ce néologisme) dès qu'un sujet s'y prête. Autre exemple pris au hasard dans la même émission : Kafka et la loi. Chaque fois qu'il a été question de réunir ces deux mots, un seul patronyme a répondu présent : Denis Salas (sans cela, c'est le magistrat attitré de la chaîne dès qu'il est question de justice)

- le 06 février 2018
- le 14 décembre 2015
- le 22 avril 2015

S'atteler à un travail de recherche de spécialistes demande du temps, ce qu'une quotidienne ne permet sans doute pas. Les universitaires docteurs sans postes et en quête de publications (ou déjà publiés à leur propre compte, du type des éditions l'harmattan) et qui ne demandent qu'à partager le fruit de leur thèse ou mémoire ne manquent pourtant pas ! Las, ce sont toujours les mêmes têtes qui reviennent. Désolant.

Voir le profil de l'utilisateur

719
Répondre en citant  
Collisions dans l'information - le Jeu 06 Sep 2018, 10:15

Depuis les années 80 (Bernard Tapie ?) l'entreprise est devenue un paradigme de la pensée culturelle. Ce matin 06/09 dans le journal de 7h, le ministre de l'Économie confirme totalement cette orientation : [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10055-06.09.2018-ITEMA_21798424-0.mp3" debut="9:29" fin="9:37"] "aux entreprises la transformation de notre vie quotidienne" c'est-à-dire de notre culture.

Quelques minutes plus tard, dans le même journal, une chronique à propos de l'affaire Méric souligne sobrement que deux groupes de jeunes, l'un d"extrême-droite" (!?!), l'autre d'"extrême-gauche" (?!?) se sont affrontés en sortant tous les deux d'une vente privée d'une boutique de vêtements à la mode... [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/16362-06.09.2018-ITEMA_21798775-0.mp3" debut="2:35" fin="2:52"] Et c'est la réalité. Un mort.

Dans un tout autre secteur, le journal de 12h30 d'hier 05/09 indiquait que Radio France, média public, a conclu un accord avec Amazon : [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10059-05.09.2018-ITEMA_21796978-0.mp3" debut="25:00" fin="25:17"]. Les restrictions budgétaires à Radio France, pour compenser les allégements fiscaux, sont évidemment le prétexte. Pour couronner le tout, le journal de ce matin (mais je n'ai pas retrouvé l'extrait) nous précisait que l'équipe de France de football "vaut" (sic) dorénavant 750 000 euros.

L'évolution de France Culture ne fait que refléter l'évolution de la culture.

Voir le profil de l'utilisateur

720
Répondre en citant  
Re: Au fil de l'écoute - le Jeu 06 Sep 2018, 10:34

Lvstvcrv(http://www.regardfc.com/t163p710-au-fil-de-l-ecoute#31224) a écrit:Depuis les années 80 (Bernard Tapie ?) l'entreprise est devenue un paradigme de la pensée culturelle. (...)
Merci de nous faire partager votre écoute de France Culture, les pastilles ci-dessus sont informatives et le travail de collectage qu'elles représentent est à saluer.

Si le commentaire est libre, il ne faut pas s'étonner que des retours virulents peuvent être faits à la lecture d'éléments de langage ridicules maintes fois répétés. Ainsi ce dont vous ne cessez de nous rebattre les oreilles et qui personnellement commence à m'échauffer (modérément, vu que c'est une opinion attendue) :
Les restrictions budgétaires à Radio France, pour compenser les allégements fiscaux
Cette affirmation ne repose sur rien et est un pur slogan.

La limitation des dépenses à Radio France est une bonne chose et elle reste dans un cadre qui permet de faire fonctionner la Maison ronde. Une étude approfondie du volet dépenses de Radio France serait intéressante, mais de ceci personne ne veut entendre parler (la soupe est trop bonne). Comme partout, selon syndicats et employés, il faudrait que l'argent public coule à flots sans contrôle.
L'évolution de France Culture ne fait que refléter l'évolution de la culture.
Vous l'avez déjà écrit plusieurs fois et cela se défend. France Culture, néanmoins, se veut le chantre de l'indignation, de la rébellion, de la résistance, de la révolution, etc. Comment expliquer que quotidiennement elle enfourche le cheval du conformisme le plus béat ?

Voir le profil de l'utilisateur

721
Répondre en citant  
Le flot des stagiaires - le Ven 07 Sep 2018, 08:07

Philaunet(http://www.regardfc.com/t163p710-au-fil-de-l-ecoute#31225) a écrit:[justify]
La limitation des dépenses à Radio France est une bonne chose (...) Comme partout, selon syndicats et employés, il faudrait que l'argent public coule à flots sans contrôle.
L'argent qui coulerait à flots à Radio France, vous êtes sûr ? il y a c'est vrai, par exemple de plus en plus de stagiaires, France Culture, comme  tout Radio France, en est là. Ils demandent à être mieux payés, voire à être payés, simplement.
Ne soyons pas "virulents", même si les syndicats s'en mêlent : on ne peut leur en vouloir.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


722
Répondre en citant  
Re: Au fil de l'écoute -

Au fil de l'écoute     Page 72 sur 74

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 37 ... 71, 72, 73, 74  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum