Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1 ... 29 ... 54, 55, 56, 57  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Répliques, dernier refuge ?    Page 55 sur 57

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Répliques, dernier refuge ? - le Sam 24 Avr 2010, 10:10

Rappel du premier message :

En ce  moment, magnifique  dialogue  de  grincheux: l'excellent  Finkielkraut  et  le  non moins  excellent  Lucchini. Il  est de  bon ton de  souligner  les  outrances  et  le supposé  histrionisme  de ce  dernier, mais  on lui   doit  de transmettre  sa  passion de la  lecture  avec  fougue.  Et  ses  choix  de  textes  sont  toujours  formidables. Son franc-parler  et  sa  verve  sont  absolument  toniques.  Rien  d'un consensuel  mou  sur les  bienfaits de  la  Culture, dont  se  gargarisent  nos  faux  cultureux.  


La question du jour, c'est Muray.  À  ceux  qui se  lancent  inconsidérément  dans des lectures  trapues, je  déconseille  fortement Muray :   aux  timorés, aux  bien-pensants,  aux  moutons de  Panurge,  aux parvenus de  l'Aculture, aux  brutes  épaisses,  aux  hypocrites,  aux  pisse-vinaigre, aux  sainte-nitouche,  aux  faux  cœurs  purs,  aux  bas-bleus  de  sous-préfecture, aux  retourneurs de veste,  aux  aigris, aux  Judas, aux  vaniteux  impénitents, Muray  est  interdit.

Remarque de Finkie : "France  Culture, c'est  une instance,  et  ça  peut devenir  aussi une  "agence  du  Culturel"  ?  Oui, Alain Finkielkraut,  vous  avez mille  fois   raison  d'avoir des  craintes, mais   vous  êtes  bien trop  gentil  vis-à-vis de  vos  compagnons  de  chaine  qui  ne  partagent  sans  doute  pas   vos  craintes,  trop  timidement   exprimées.  Allez-y  franco  par  pitié !   Écoutez-vous  certaine  émission de fin d'après-midi ?  Écoutez-vous  certaine  émission de  midi  ? Vous   croyez  vraiment  que  vous  n'y  êtes  pas  dans le  "festivus, festivus"  et  dans le grand  tout  Culturel  auto-célébrant  ?  FC  est  bien une  agence  d'événementiel   culturel, et  plus cette  chaîne de  transmission  qu'elle  fut  il  n'y a  guère, et  dans laquelle  vous  croyez  encore  travailler. La  bien-pensance  y  est  partout  installée, et  pour  la  trouver, nul  besoin de  se  rendre  sur  les  chaînes  voisines. Il  suffit  d'écouter.  Écoutez-vous assez  France  Culture  M. Finkielkraut ?


Ah la la  la  suite de l'émission....  Aïe  aïe aïe ...    Antibioc, CAmenbert, Madame  Collet,  bouchez  vos  chastes   oreiiles, cela  n'est  pas  pour  vous  !!
Et  alors, la  fin,  l'apothéose  !! Rien  n'y  manque, pas  même  l'insulte  suprême, "élitiste", mais  quelle horreur.... !!!!  

Un délice. Un immense merci  à  eux  deux.
* * *

541
Répondre en citant  
Eylau, Jean-Pierre Kauffmann ! - le Sam 23 Avr 2016, 19:10

Rowan(http://www.regardfc.com/t165p525-repliques-dernier-refuge#25584) a écrit:Après BHL, maintenant A.Finkielkraut invite Clémentine Autain, ce qui réduit « Répliques » au niveau de « On refait le monde » sur RTL.

Ça nous a tout de même offert un moment comique, quand Clémentine a confondu Régine Pernoud, médiéviste, et Laurence Pernoud, auteur de « J'attends un enfant » [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13397-23.04.2016-ITEMA_20968512-0.mp3" debut="26:50" fin="27:10"]
Eh bien Rowan, celle-là il fallait l'attraper, félicitations ! Si l'on comprend bien (dans le brouhaha du débat), c'est Eugénie Bastié qui conseille de lire "La femme au temps des cathédrales" de Régine Pernoud et Clémentine Autain qui l'interrompt pour dire qu'elle évite de lire Régine Pernoud (la prenant pour Laurence Pernoud) et qu'elle la déconseille aux femmes enceintes. Voilà qui est révélateur du niveau de culture et de la manière de prendre la parole de Mme Autain.

Sinon pour cette émission (Le féminisme : état des lieux) qui semble loin d'être le dernier refuge de l'auditeur de France Culture, Alain Finkielkraut a présenté le sujet de manière peu habile terminant sur cette question (à France Culture on pense en termes binaires et Répliques est un bon exemple de cette approche) : "Diriez-vous que le féminisme a gagné la partie ou que nous vivons encore dans une société patriarcale et que le combat continue ?".

Une grande nouveauté qu'il faut saluer, parce que c'est le producteur qui décide en la matière, la page de présentation est ouverte aux commentaires, cinq réactions à cette heure. Quelle est la règle de modération adoptée, sachant que c'est une entreprise extérieure (dixit le médiateur) qui se charge de ce service, on aimerait bien le savoir. Pour autant, le savon que se fait passer Finkielkraut laisse augurer d'une certaine liberté de critique.

Finalement, on pourra préférer un numéro récent de Répliques, bien plus subtil dans son approche : Le Colonel Chabert. On se demande ce que faisait là Pierre Pachet, en dehors d'être un invité régulier et proche d'Alain Finkielkraut, mais le dialogue entre Jean-Paul Kauffmann et Alain Finkielkraut sur l'histoire, la littérature et le temps mérite l'écoute.  

542
Répondre en citant  
Inquiétude sur Finkielkraut - L'élégante réserve de Sylvain Bourmeau - le Dim 24 Avr 2016, 12:07

Philaunet(http://www.regardfc.com/t165p525-repliques-dernier-refuge#25585) a écrit:
Une grande nouveauté qu'il faut saluer, parce que c'est le producteur qui décide en la matière, la page de présentation est ouverte aux commentaires, cinq réactions à cette heure. Quelle est la règle de modération adoptée, sachant que c'est une entreprise extérieure (dixit le médiateur) qui se charge de ce service, on aimerait bien le savoir. Pour autant, le savon que se fait passer Finkielkraut laisse augurer d'une certaine liberté de critique.

Avec pour conséquence mon inquiétude. Si le producteur n'est pas le gestionnaire de l'espace alors c'est n'importe quoi, mais dans une entreprise sous influence stalinienne ça ne serait qu'une connerie idéologique de plus. Le mieux serait que les producteurs modèrent leur page, après une formation à la déontologie ce qui d'ailleurs serait nécessaire pour la quasi-totalité des gens de micro dans cette baraque.

Cela dit, modérer est une chose, répondre en est une autre : le producteur se voit-il aussi retirer ce droit ? Que ce soit le cas ou non, mon inquiétude persiste vu que, sauf progrès récent, Finkie s'est toujours dit allergique au Net. Et qu'il n'y a encore pas si longtemps (lors du portrait-documentaire diffusé il y a quelques années) il reconnaissait "n'avoir jamais pu se mettre à l'ordinateur" (je cite textuellement) .

Peut-être une fois mis à la retraite a-t-il trouvé le temps de "s'y mettre ". A défaut, j'aurai du mal à croire que cette ouverture d'un espace critique soit de son fait, non parce que je le soupçonne d'une quelconque intolérance à la critique mais parce que ciblé par tous les dingues du canton, enfin ceux qui savent écrire et ça fera tout de même une quantité, il sera probablement dans l'incapacité de répondre. En fin de compte, il n'est même pas certain qu'il soit informé de ce changement, qui serait là comme un nouveau coup bas venu de l'intérieur de la maison. Les coups bas sont parfois visibles, comme quand Bourmeau lui demande en direct et aussi en face -je crois- sa démission. C'était  dans Les matins de Nicolas Demorand en 2006, lors de l'affaire Haaretz, et Demorand a ensuite perpétré contre lui diverses agressions radiophoniques dans la période suivant de sa carrière, dans la matinale d'Inter. Quant à Bourmeau, il a tout récemment balancé par tweet une torpille au célèbre réactionnaire Brice Couturier. Tout ça laisse songeur surtout quand on a entendu Antoine Gallimard déclarer au micro de Philippe Garbit dans un entretien nocturne ce qui suit :  [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13915-20.03.2016-ITEMA_20938348-7.mp3" debut="10:56" fin="11:26"]

Donc les coups bas ne sont pas toujours affichés ; ils peuvent être plus sournois. Finkie est bon à brûler, c'est bien connu, et il faut absolument rééquilibrer la fleur que vient de lui faire Guillaume Erner (est-il depuis surnommé Erner-le-traître ?) en le laissant s'exprimer librement dans la matinale.

Affaire à suivre...

_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

543
Répondre en citant  
Les répliques des auditeurs sur la page de Répliques - le Dim 24 Avr 2016, 14:33

Il semble que le service des commentaires fasse du zèle pour l'émission Le féminisme : état des lieux puisque 9 commentaires sur ce numéro ont été ajoutés ce dimanche.

Comme l'ont bien compris certains journaux et comme plusieurs lecteurs l'ont relevé parmi les 1325 commentaires d'un article du Guardian, justement sur la modération des commentaires en ligne (How do we make the Guardian a better place for conversation?), la fonction commentaire est la garantie d'un grand nombre de visites des pages des médias, surtout quand le sujet est polémique et clivant. Alain Finkielkraut est pain bénit pour la direction de France Culture, comme Michel Onfray qui y a toujours son billet (voir le dernier sur Kiev). Guillaume Erner l'a bien compris.

Une comparaison bien envoyée (cf. post précédent)
Nessie(http://www.regardfc.com/t165p525-repliques-dernier-refuge#25587) a écrit: (...) Tout ça laisse songeur surtout quand on a entendu Antoine Gallimard déclarer au micro de Philippe Garbit dans un entretien nocturne ce qui suit : [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13915-20.03.2016-ITEMA_20938348-7.mp3" debut="10:56" fin="11:26"]

544
Répondre en citant  
La page de l'émission et ses commentaires d'auditeurs - le Mar 26 Avr 2016, 09:25

À propos de la fonction commentaire activée pour l'émission Répliques
Nessie(http://www.regardfc.com/t165p525-repliques-dernier-refuge#25587) a écrit: (...)  Si le producteur n'est pas le gestionnaire de l'espace alors c'est n'importe quoi, mais dans une entreprise sous influence stalinienne ça ne serait qu'une connerie idéologique de plus. Le mieux serait que les producteurs modèrent leur page, après une formation à la déontologie ce qui d'ailleurs serait nécessaire pour la quasi-totalité des gens de micro dans cette baraque.

Cela dit, modérer est une chose, répondre en est une autre : le producteur se voit-il aussi retirer ce droit ? Que ce soit le cas ou non, mon inquiétude persiste vu que, sauf progrès récent, Finkie s'est toujours dit allergique au Net. Et qu'il n'y a encore pas si longtemps (lors du portrait-documentaire diffusé il y a quelques années) il reconnaissait "n'avoir jamais pu se mettre à l'ordinateur" (je cite textuellement) . (...) Affaire à suivre...
À suivre en effet, et régulièrement, puisque le service des commentaires ajoute des réactions chaque jour (cinq nouvelles hier). Un certain Ben, en 2e position, habille Clémentine Autain pour le froid printemps. C'est bien écrit (France Culture devrait prendre exemple) et fait mouche ! Le féminisme : état des lieux

545
Répondre en citant  
« Des vaches et des hommes » - le Sam 30 Avr 2016, 11:01

Des vaches et des hommes "La cause animale, l'élevage, la ferme des mille vaches" : il va être difficile d'y amener l'islam, l'immigration et l'école en déroute. Peut-être y a-t-il eu néanmoins un mot sur l'abattage "rituel" ? Les vidéos de l'association L 214 sont rares (= inexistantes) dans ces abattoirs. À suivre.

PS. Le fil de commentaires de la précédente émission sur le féminisme a désormais 33 commentaires dont 10 à la suite d'un certain Gilles. Combien de commentaires à venir sur le sujet "Animal/manger de la viande" ?

546
Répondre en citant  
Heurts et malheurs de la société multiculturelle - le Dim 15 Mai 2016, 21:14

Après les émissions rase-mottes avec BHL ou Autain, « Répliques » reprend de la hauteur avec Heurts et malheurs de la société multiculturelle.

La dialectique et la raison face à l'affect et la bien-pensance. Un régal.

547
Répondre en citant  
Et les heurs ? - le Lun 16 Mai 2016, 00:13

Rowan(http://www.regardfc.com/t165p540-repliques-dernier-refuge#25791) a écrit:Après les émissions rase-mottes avec BHL ou Autain, « Répliques » reprend de la hauteur avec Heurts et malheurs de la société multiculturelle.

La dialectique et la raison face à l'affect et la bien-pensance. Un régal.
Le débat ne se résume pas entièrement à ces deux positions opposées. Alain Renaut essaie de nuancer, cherche des solutions, tandis que Mathieu Bock-Côté a des certitudes. Ces dernières sont séduisantes et il les a exprimées avec talent tout récemment dans un entretien au Figaro : Mathieu Bock-Côté : «L'homme sans civilisation est nu et condamné au désespoir». Par ailleurs on a déjà mentionné à plusieurs occasions le sociologue et essayiste canadien ici et (voir posts qui suivent).

Alain Renaut est moins séduisant, car moins bon orateur et peut-être plus complexe (mais il ne rechigne pas à attaquer personnellement son contradicteur signe de faiblesse et de manque d'arguments). Disons qu'il cherche, mais... tarde à trouver. Il lance le sujet des jours fériés sans proposer quoi que ce soit tandis que Bock-Côté a une réponse et n'évite pas de nommer ce qui est, à savoir le calendrier chrétien quand Renaut utilise le vocabulaire France Culture, à savoir "les jours spécifiques"...

À propos du titre de l'émission "Heurts et malheurs de la société multiculturelle", espérons que c'est un jeu de mots assumé sur "Heurs et malheurs".

548
Répondre en citant  
Des vaches et des hommes (30.04.2016) - le Lun 16 Mai 2016, 16:49

Une conversation intelligente entre personnes de bonne volonté : La cause animale, l'élevage, la ferme des mille vaches avec deux intervenants aux expériences différentes qui ne sont pas des militants aux visions simplistes, Jocelyne Porcher, agronome et Yann Sergent, vétérinaire.

Touchant début où Alain Finkielkraut demande le parcours de l'un et l'autre afin de situer leurs perspectives (d'où tu parles ?, comme on disait dans les années 1970). Finkielkraut s'intéresse depuis longtemps à la condition animale, voir ses invitations à Élisabeth de Fontenay, il y a déjà pas mal d'années. Il y met une sincérité stimulante pour l'auditeur.

Pas de caricature, ni d'affrontement dans cette conversation à trois. Pas de pensée unique (à charge) comme chez Ruth Stégassy de Terre à terre. L'émission s'écoute bien du début jusqu'à la fin, depuis la nature de l'élevage comparé à la production industrielle, jusqu'à la question du spécisme, en passant par les formules exprimant le respect pour l'animal tué.

Passage intéressant, entre autres, où Yann Sergent rappelle quelques faits en matière économique (et je laisse après les voix d'Alain Finkielkraut et de Jocelyne Porcher) : [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13397-30.04.2016-ITEMA_20974052-0.mp3" debut="30:13" fin="35:52"].

À propos de l'abattage, plusieurs fois mentionné au cours de l'émission, on pourra réécouter un numéro exceptionnel de Sur les Docks du 25 mars 2014 : Territoires interdits (2/4) : « Tuer »

549
Répondre en citant  
« La mémoire de la guerre d'Algérie » (le 7 mai 2016) - le Mar 17 Mai 2016, 20:27

Un bon numéro de Répliques : La mémoire de la guerre d'Algérie . Une impression se fait jour à l'écoute des trois derniers numéros de l'émission, celle qu'Alain Finkielkraut est plus calme, plus neutre, plus attentif à respecter les voix de chacun. J'ai trouvé quelques beaux passages de modération professionnelle dans ses interventions.

En tous les cas, j'ai trouvé cette conversation policée enrichissante, notamment grâce aux deux intervenants* qui ont su s'entretenir avec intelligence. Un plaisir d'écoute.

À noter que la fonction commentaire semble n'être activée qu'en fonction de certaines émissions. Il semble en effet peu probable que l'émission sur les animaux et celle-ci n'aient pas suscité de commentaires d'auditeurs

*Intervenants
Benjamin Stora : Historien, président du Conseil d’orientation de l’Établissement public du Palais de la Porte Dorée- Musée de l’histoire de l’immigration-Aquarium de la Porte Dorée
François d'Orcival : éditorialiste et membre de l'Institut

550
Répondre en citant  
Re: Répliques, dernier refuge ? - le Jeu 19 Mai 2016, 21:26

À propos de l'émission mentionnée dans le post 547 plus haut, un auditeur a écrit un long texte au médiateur où il met le producteur en accusation. On peut le lire ici en recherchant les dates et heures indiquées :  "Finkielkraut – Répliques: « Heurts et malheurs de la société multiculturelle » Thomas Mercier 19/05/2016 à 13:23:07 France Culture".

J'ai particulièrement apprécié la réponse d'Alain Finkielkraut (en dehors de quelques fautes de français...) :

"Monsieur,
Je ne suis pas un animateur de débats. Je participe aux conversations que j’organise: c’est la règle du jeu de Répliques depuis toujours ….…mais je ne vous laisserai pas dire que je n’ai pas permis à Alain Renaut de s’exprimer. J’ai même eu soin de lui donner le dernier mot.
« Ridicule », » affligeant", « guignol", "débat truqué"…votre colère politique vous égare.
J’ai, après votre courrier, réécouté l’émission enregistrée dans les conditions du direct et je ne vois rien qui mérite votre agressivité et la remise en cause violente de mon travail et de mon propre engagement.
Je crains que ce soit vous qui supportez difficilement des points de vue différents des vôtres.
Puisque la question multiculturelle vous intéresse je vous conseille le livre de Matthieu Bock Côté vous y verrez que sa pensée plus subtile que vous ne le dîtes avait toute sa place sur France Culutre. J’ajoute que Alain Renaut est un invité récurrent de mon émission.
Je ne réponds pas à votre observation sur le féminisme..si demain seuls les femmes ont le droit de discuter des femmes, les juifs des juifs, les musulmans des musulmans, et les Noirs des Noirs, c’en sera fini de la conversation civique en France.
Je vous renvoie à mon émission de la semaine dernière sur le féminisme….deux femmes ça vous va ? ou devais- je me faire remplacer ?
Bien à vous, malgré tout.
Alain Finkielkraut
"

551
Répondre en citant  
Des thèmes pour des invités pour un air du temps - le Jeu 02 Juin 2016, 13:46

Un salon de conversation à la française à nul autre pareil : Alain Finkielkraut annonce le prochain débat radiophonique (04 06 16) "Faut-il avoir peur du monde qui vient" avec Luc Ferry et MIchel Onfray. Il vient de s'entretenir, (le 28 05 2016) avec Pascal Bruckner et Jacques Julliard sur le thème "Faut-il bénir ou maudire l'argent ? ".  Des pastilles sont... sous presse !

Répliques, dernier refuge ?     Page 55 sur 57

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1 ... 29 ... 54, 55, 56, 57  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum