Annonce :

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1 ... 30 ... 57, 58, 59  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Répliques, Alain Finkielkraut    Page 58 sur 59

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Répliques, Alain Finkielkraut - le Sam 24 Avr 2010, 10:10

Rappel du premier message :

Répliques, dernier refuge ?

En ce  moment, magnifique  dialogue  de  grincheux: l'excellent  Finkielkraut  et  le  non moins  excellent  Lucchini. Il  est de  bon ton de  souligner  les  outrances  et  le supposé  histrionisme  de ce  dernier, mais  on lui   doit  de transmettre  sa  passion de la  lecture  avec  fougue.  Et  ses  choix  de  textes  sont  toujours  formidables. Son franc-parler  et  sa  verve  sont  absolument  toniques.  Rien  d'un consensuel  mou  sur les  bienfaits de  la  Culture, dont  se  gargarisent  nos  faux  cultureux.  


La question du jour, c'est Muray.  À  ceux  qui se  lancent  inconsidérément  dans des lectures  trapues, je  déconseille  fortement Muray :   aux  timorés, aux  bien-pensants,  aux  moutons de  Panurge,  aux parvenus de  l'Aculture, aux  brutes  épaisses,  aux  hypocrites,  aux  pisse-vinaigre, aux  sainte-nitouche,  aux  faux  cœurs  purs,  aux  bas-bleus  de  sous-préfecture, aux  retourneurs de veste,  aux  aigris, aux  Judas, aux  vaniteux  impénitents, Muray  est  interdit.

Remarque de Finkie : "France  Culture, c'est  une instance,  et  ça  peut devenir  aussi une  "agence  du  Culturel"  ?  Oui, Alain Finkielkraut,  vous  avez mille  fois   raison  d'avoir des  craintes, mais   vous  êtes  bien trop  gentil  vis-à-vis de  vos  compagnons  de  chaine  qui  ne  partagent  sans  doute  pas   vos  craintes,  trop  timidement   exprimées.  Allez-y  franco  par  pitié !   Écoutez-vous  certaine  émission de fin d'après-midi ?  Écoutez-vous  certaine  émission de  midi  ? Vous   croyez  vraiment  que  vous  n'y  êtes  pas  dans le  "festivus, festivus"  et  dans le grand  tout  Culturel  auto-célébrant  ?  FC  est  bien une  agence  d'événementiel   culturel, et  plus cette  chaîne de  transmission  qu'elle  fut  il  n'y a  guère, et  dans laquelle  vous  croyez  encore  travailler. La  bien-pensance  y  est  partout  installée, et  pour  la  trouver, nul  besoin de  se  rendre  sur  les  chaînes  voisines. Il  suffit  d'écouter.  Écoutez-vous assez  France  Culture  M. Finkielkraut ?


Ah la la  la  suite de l'émission....  Aïe  aïe aïe ...    Antibioc, CAmenbert, Madame  Collet,  bouchez  vos  chastes   oreiiles, cela  n'est  pas  pour  vous  !!
Et  alors, la  fin,  l'apothéose  !! Rien  n'y  manque, pas  même  l'insulte  suprême, "élitiste", mais  quelle horreur.... !!!!  

Un délice. Un immense merci  à  eux  deux.
* * *

571
Répondre en citant  
Re: Répliques, Alain Finkielkraut - le Ven 30 Juin 2017, 08:34

Philaunet(http://www.regardfc.com/t165p560-repliques-alain-finkielkraut#28403) a écrit:Les émigrés bretons et poitevins en Acadie seraient retournés dans le pays de leurs ancêtres après avoir été chassés du Canada par les Anglais ?
Oui, trois mille d'entre-eux y trouvèrent refuge selon le premier article en lien. Je ne voulais pas dire que leurs ancêtres étaient originaires de ces régions; d'autre part, il s'agissait bien d'une expulsion brutale et meurtrière.

572
Répondre en citant  
Civilisation - Debray - 1 Juillet 2017 - le Dim 09 Juil 2017, 16:20

Lors de sa dernière émission de la saison, Finkie citait un article de l'Opinion sur la pratique de l'anglicisme dans la macronsphère. Intitulé "Bottom up, draft, process... Avec Macron, la langue de l’entreprise envahit les palais nationaux", il semble très informé sur les nouvelles pratiques langagières de ces mini-sbires ultra cools.

Quelle différence, au fond, entre ce sabir managérial américanisé et les  emprunts à l'angliche perpétrés  régulièrement sur France-Culture (Mathilde Serell y est un exemple frappant) ? Les uns et l'autre produisent les mêmes mots compactés, ambigus et référentiels. Dans le premier cas il s'agit d'utiliser le language pour contrôler, dans le second pour épater. Dans les deux, cela passe par un appauvrissement volontaire du sens et l'anéantissement de toute nuance.

573
Répondre en citant  
De la caricature comme prémisse - le Jeu 27 Juil 2017, 22:21

Romain(http://www.regardfc.com/t165p570-repliques-alain-finkielkraut#28441) a écrit:Lors de sa dernière émission de la saison, Finkie citait un article de l'Opinion sur la pratique de l'anglicisme dans la macronsphère. Intitulé "Bottom up, draft, process... Avec Macron, la langue de l’entreprise envahit les palais nationaux", il semble très informé sur les nouvelles pratiques langagières de ces mini-sbires ultra cools.

Quelle différence, au fond, entre ce sabir managérial américanisé et les  emprunts à l'angliche perpétrés  régulièrement sur France-Culture (Mathilde Serell y est un exemple frappant) ? Les uns et l'autre produisent les mêmes mots compactés, ambigus et référentiels. Dans le premier cas il s'agit d'utiliser le language pour contrôler, dans le second pour épater. Dans les deux, cela passe par un appauvrissement volontaire du sens et l'anéantissement de toute nuance.
Alain Finkielkraut aime bien choisir un article de presse qui  conforte ses thèses. Malheureusement, encore une fois son choix est hasardeux. Non seulement le média en ligne aborde-t-il un phénomène marginal et probablement éphémère, monté en épingle comme il se doit, mais il se disqualifie clairement par le côté approximatif du texte. Par exemple, on lit : "le document que devait remettre jeudi chaque ministre au Premier ministre, dans lequel chacun devait préciser sa feuille de route et ses objectifs, a-t-il reçu l’appellation révélatrice, dans les cabinets, de draft. Un brouillon, en français. On ne saurait mieux dire l’importance accordée à ce document…".

Non, pas "un brouillon", mais "un projet", éventuellement "une ébauche". Mal traduire afin de pouvoir faire un commentaire politique sarcastique, voilà du journalisme de haute volée... Auquel une des grandes figures de France Culture se devait de faire de la publicité.

574
Répondre en citant  
L'ouverture, du score ? - le Mar 12 Sep 2017, 20:46

SamVa(http://www.regardfc.com/t163p600-au-fil-de-l-ecoute#28808) a écrit: (...)
Suite à la controverse récente ci-dessus, j'ai voulu réentendre Finkielkraut pour vérifier mon jugement de sa prestation radiophonique. Le thème ce matin était le football, AF se présentant de manière inattendue (au moins pour moi) comme un grand amateur de ce sport.
Vous avez bien fait d'ajouter la parenthèse ci-dessus : Petite pause - le Ven 23 Oct 2015 ("Peut-on encore aimer le football ?") ou plus ancien encore Répliques, Alain Finkielkraut - le Sam 07 Juil 2012 (à propos de l'équipe nationale "black-black-black" de football (2005) )
C'est bien cela, l'esprit d'ouverture.
?

575
Répondre en citant  
Virgile par Finkielkraut et Darcos - le Sam 23 Sep 2017, 11:04

J'attendais beaucoup de l'émission consacrée ce matin à Virgile, dont l’œuvre me passionne, et je suis malheureusement déçu. J'ai cependant manqué 15 mn.

Deux invités, X. Darcos dont le titre principal est d'avoir été ministre, académicien accessoirement. Hélène Casanova-Robin, professeur de littérature latine à la Sorbonne.

A. Finkielkraut donne la parole surtout à X. Darcos, qui intervient principalement à propos des aspects historiques de l’œuvre, (composition de l’œuvre, et récit de l'Enéide) et de la personnalité de Virgile, quelques banalités. H. Casanova-Robin intervient surtout en contre-point pour compléter la parole de l'ancien ministre, vedette de l'émission.

Deux regrets de ma part :
- la présence d'un invité célèbre, moins compétent mais plus médiatique, qui impose sa parole ;
- la valeur poétique de l’œuvre de Virgile n'est pratiquement pas abordée, analysée ou simplement présentée. Mme Casanova-Robin aurait probablement pu développer ce point de vue, qui me parait essentiel, ainsi que les problèmes techniques et poétiques que pose la traduction de ce latin.

A titre de consolation, je propose aux lecteurs de ce Forum la traduction du dernier verset de la première Bucolique, par Philippe Heuzé (dans la Pléiade), supérieure à toutes celles de ma bibliothèque, dont les deux derniers vers particulièrement m'hypnotisent par leur rythme, leur structure, leur sonorité et la chute :

    Ici pourtant tu pourrais reposer avec moi cette nuit,
    sur le feuillage vert. J'ai pour nous des fruits mûrs,
    des châtaignes fondantes, du lait caillé en abondance.
    Dans le lointain déjà fument les toits des fermes
    et du sommet des monts tombent en grandissant les ombres.


Je suis incapable de faire la part de ce qui revient à Virgile (les images, l'imaginaire bien sûr) et au traducteur, mais ce genre de perles, nombreuses dans cette œuvre, auraient mérité quelques développements.

576
Répondre en citant  
Re: Répliques, Alain Finkielkraut - le Sam 23 Sep 2017, 13:10

SamVa(http://www.regardfc.com/t165p570-repliques-alain-finkielkraut#28951) a écrit:J'attendais beaucoup de l'émission consacrée ce matin à Virgile, dont l’œuvre me passionne, et je suis malheureusement déçu. J'ai cependant manqué 15 mn.

Deux invités, X. Darcos dont le titre principal est d'avoir été ministre, académicien accessoirement. Hélène Casanova-Robin, professeur de littérature latine à la Sorbonne.

A. Finkielkraut donne la parole surtout à X. Darcos, qui intervient principalement à propos des aspects historiques de l’œuvre, (composition de l’œuvre, et récit de l'Enéide) et de la personnalité de Virgile, quelques banalités. H. Casanova-Robin intervient surtout en contre-point pour compléter la parole de l'ancien ministre, vedette de l'émission.

Deux regrets de ma part :
- la présence d'un invité célèbre, moins compétent mais plus médiatique, qui impose sa parole ;
- la valeur poétique de l’œuvre de Virgile n'est pratiquement pas abordée, analysée ou simplement présentée. Mme Casanova-Robin aurait probablement pu développer ce point de vue, qui me parait essentiel, ainsi que les problèmes techniques et poétiques que pose la traduction de ce latin.

A titre de consolation, je propose aux lecteurs de ce Forum la traduction du dernier verset de la première Bucolique, par Philippe Heuzé (dans la Pléiade), supérieure à toutes celles de ma bibliothèque, dont les deux derniers vers particulièrement m'hypnotisent par leur rythme, leur structure, leur sonorité et la chute :

    Ici pourtant tu pourrais reposer avec moi cette nuit,
    sur le feuillage vert. J'ai pour nous des fruits mûrs,
    des châtaignes fondantes, du lait caillé en abondance.
    Dans le lointain déjà fument les toits des fermes
    et du sommet des monts tombent en grandissant les ombres.


Je suis incapable de faire la part de ce qui revient à Virgile (les images, l'imaginaire bien sûr) et au traducteur, mais ce genre de perles, nombreuses dans cette œuvre, auraient mérité quelques développements.

Je pense que vous êtes déçus parce que, comme d'habitude, vous partez d'un a priori. Darcos a été ministre de l'EN? donc il ne vaut rien. Lisez au moins sa fiche wikipedia et vous verrez qu'il a quelques titres à nous parler de Virgile.
Quant à votre appréciation de la traduction de Heuzé, difficile d'en juger sans le texte latin

577
Répondre en citant  
Xavier Darcos, professeur de littérature - le Sam 23 Sep 2017, 13:32

munstead(http://www.regardfc.com/t165p570-repliques-alain-finkielkraut#28952) a écrit:
SamVa(http://www.regardfc.com/t165p570-repliques-alain-finkielkraut#28951) a écrit:J'attendais beaucoup de l'émission consacrée ce matin à Virgile, dont l’œuvre me passionne, et je suis malheureusement déçu. J'ai cependant manqué 15 mn.

Deux invités, X. Darcos dont le titre principal est d'avoir été ministre, académicien accessoirement. Hélène Casanova-Robin, professeur de littérature latine à la Sorbonne.

A. Finkielkraut donne la parole surtout à X. Darcos, qui intervient principalement à propos des aspects historiques de l’œuvre, (composition de l’œuvre, et récit de l'Enéide) et de la personnalité de Virgile, quelques banalités. H. Casanova-Robin intervient surtout en contre-point pour compléter la parole de l'ancien ministre, vedette de l'émission.

Deux regrets de ma part :
- la présence d'un invité célèbre, moins compétent mais plus médiatique, qui impose sa parole ;
(...)

Je pense que vous êtes déçus parce que, comme d'habitude, vous partez d'un a priori. Darcos a été ministre de l'EN? donc il ne vaut rien. Lisez au moins sa fiche wikipedia et vous verrez qu'il a quelques titres à nous parler de Virgile. (...)
Xavier Darcos a publié une Anthologie de la poésie française (PUF) que j'ai achetée suite à l'écoute de l'émission mentionnée dans le post Darcos - Lectures en public - le Lun 17 Déc 2012.

Dans le fil Ça rime à quoi, un contributeur exprimait plus loin son sentiment sur Xavier Darcos :
stein(http://www.regardfc.com/t522p10-ca-rime-a-quoi#13401) a écrit:les entretiens avec Xavier Darcos étaient formidables . Je me suis dit en les écoutant que ce type était habité  par une passion , qu'il nous faisait partager , et très loin du carcan de la parole politique . C'était une autre personne . Confiez lui une série de 25 émissions sur la poésie , il ferait le bonheur des petits et des grands .
Ses cours de littérature  à la Sorbonne était très prisés, paraît-il , on veut bien le croire.

578
Répondre en citant  
Autre époque - le Sam 23 Sep 2017, 17:39

munstead(http://www.regardfc.com/t165p570-repliques-alain-finkielkraut#28952) a écrit:Je pense que vous êtes déçus parce que, comme d'habitude, vous partez d'un a priori. Darcos a été ministre de l'EN? donc il ne vaut rien. Lisez au moins sa fiche wikipedia et vous verrez qu'il a quelques titres à nous parler de Virgile.
Quant à votre appréciation de la traduction de Heuzé, difficile d'en juger sans le texte latin
Je ne vois pas en quoi le fait d'avoir enseigné quelques années en khâgne et quelques années en littérature comparée lui donne une compétence significative à propos de Virgile, surtout devant une professeur universitaire, carrière en littérature latine et traductrice de Virgile.

Philaunet(http://www.regardfc.com/t165p570-repliques-alain-finkielkraut#28953) a écrit:Xavier Darcos a publié une Anthologie de la poésie française (PUF) que j'ai achetée suite à l'écoute de l'émission mentionnée dans le post Darcos - Lectures en public - le Lun 17 Déc 2012.
Cela me fait penser à G. Pompidou, président dont je respecte beaucoup la mémoire, issu de la banque Rothschild à une époque où les financiers avaient souvent une réelle culture humaniste, artistique, où les présidents se livraient à des conférences de presse en répondant spontanément à des questions de journalistes en citant Apollinaire.

Il avait lui aussi réalisé une anthologie de la poésie française. Mais je doute qu'il aurait prétendu pour autant être un expert en littérature, car à cette époque une telle culture était normale, sinon attendue à ces niveaux de responsabilité financière, politique ou industrielle.

C'était une autre époque, d'autres hommes.

579
Répondre en citant  
Re: Répliques, Alain Finkielkraut - le Dim 24 Sep 2017, 07:14

SamVa(http://www.regardfc.com/t165p570-repliques-alain-finkielkraut#28955) a écrit:
Je ne vois pas en quoi le fait d'avoir enseigné quelques années en khâgne et quelques années en littérature comparée lui donne une compétence significative à propos de Virgile

Vous vous surpassez dans le ridicule.

580
Répondre en citant  
Re: Répliques, Alain Finkielkraut - le Dim 24 Sep 2017, 09:05

Cancoillotte(http://www.regardfc.com/t165p570-repliques-alain-finkielkraut#28958) a écrit:
SamVa(http://www.regardfc.com/t165p570-repliques-alain-finkielkraut#28955) a écrit:
Je ne vois pas en quoi le fait d'avoir enseigné quelques années en khâgne et quelques années en littérature comparée lui donne une compétence significative à propos de Virgile

Vous vous surpassez dans le ridicule
.
Je plussoie. Post initial de SamVa néanmoins utile pour l'incitation qui suit à s'intéresser à Virgile et à Xavier Darcos.

Par ailleurs, l'on ne voit pas pas beaucoup, sur ce forum, de posts élaborés ayant trait à la poésie et à la littérature. Et pas beaucoup non plus ailleurs. Aussi, faire la part des choses avant de lancer des roquettes. Qui a écouté cette émission et veut en faire un compte-rendu contrasté ?
SamVa(http://www.regardfc.com/t165p570-repliques-alain-finkielkraut#28951) a écrit:J'attendais beaucoup de l'émission consacrée ce matin à Virgile, dont l’œuvre me passionne, et je suis malheureusement déçu. J'ai cependant manqué 15 mn.

Deux invités, X. Darcos dont le titre principal est d'avoir été ministre, académicien accessoirement. Hélène Casanova-Robin, professeur de littérature latine à la Sorbonne.

A. Finkielkraut donne la parole surtout à X. Darcos, qui intervient principalement à propos des aspects historiques de l’œuvre, (composition de l’œuvre, et récit de l'Enéide) et de la personnalité de Virgile, quelques banalités. H. Casanova-Robin intervient surtout en contre-point pour compléter la parole de l'ancien ministre, vedette de l'émission.

(...) je propose aux lecteurs de ce Forum la traduction du dernier verset de la première Bucolique, par Philippe Heuzé (dans la Pléiade), supérieure à toutes celles de ma bibliothèque, dont les deux derniers vers particulièrement m'hypnotisent par leur rythme, leur structure, leur sonorité et la chute :

  Ici pourtant tu pourrais reposer avec moi cette nuit,
   sur le feuillage vert. J'ai pour nous des fruits mûrs,
   des châtaignes fondantes, du lait caillé en abondance.
   Dans le lointain déjà fument les toits des fermes
   et du sommet des monts tombent en grandissant les ombres.


Je suis incapable de faire la part de ce qui revient à Virgile (les images, l'imaginaire bien sûr) et au traducteur, mais ce genre de perles, nombreuses dans cette œuvre, auraient mérité quelques développements.

581
Répondre en citant  
Virgile à « Regards sur France Culture » - le Dim 24 Sep 2017, 09:14

À propos de Virgile, ce post de Fred de Rouen : Francesca, volupté d'un âge d'or - le Ven 01 Jan 2016 suivi d'une contribution d'Alain Machefert donnant le lien vers l'émission (lien qui n'est plus valide, mais la communauté d'auditeurs de RFC le retrouvera) .

Où se cachent également les deux fois 5 heures  sur Virgile (31 aout et 1er septembre 1985) par Jean Thibaudeau et Claude Moattide signalées ici ? Heure d'hiver - Virgile - 3 Labiche - Nuit magnétique Veinstein - le Sam 30 Oct 2010 ?

Contenu sponsorisé 

582
Répondre en citant  
Re: Répliques, Alain Finkielkraut -

Répliques, Alain Finkielkraut     Page 58 sur 59

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1 ... 30 ... 57, 58, 59  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum