Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 21  Suivant

Accueil / Web & médias

Répondre au sujet

Sur le site de France Culture -    Page 2 sur 21

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Sur le site de France Culture - - le Mer 12 Mai 2010, 18:43

Rappel du premier message :

Bonjour à tous ceux qui n'y trouvent pas encore leur compte :
le nouveau site de France Culture est en démarrage, il faut prévoir un peu de tirage technique.

Dans ce fil, merci à tous ceux qui voudront déposer quelques infos utiles
en attendant que tout soit plus clair.
* * *

11
Répondre en citant  
Re: Sur le site de France Culture - - le Jeu 13 Mai 2010, 19:56

J'ai écrit -sans le savoir vraiment- dans la page des
commentaires à l'ouverture, celle dont je donne le lien
à 18h38. C'était un mix de félicitations + encouragement
+ une question sur les rubriques disparues.
Je la vois en ce moment même : 11 lignes,
posté le 12/05 parmi les 72 commenaires.
Et le mot-ci-dessus reporté (à la même heure)
je l'ai envoyé en courrier donc non public.

Quand à ma remarque sur blog pour demander -encore-
le rétablissement des pages d'archives, je la suppose
en attente de validation, aussi ai-je ajouté un 2e post
pour demander au blogmaster de ne pas valider,
mais de tenir compte de notre usage des pages
d'archives quand on réécoute une émission enregistrée
ou podcastée des mois ou des années plus tôt.

Sur le site des amis de la Fabrique de l'histoire,
qui propose des transcriptions, il y avait des
centaines de liens qui sont maintenant inopérants.
J'espère que Laurentin, en homme qui sait ce que
sont des archives et une bibliothèque, aura à coeur
de relayer les besoins des auditeurs, dans le cas où
Hervé Gardette aurait délégué une partie de ce travail
à quelqu'un qui aurait loupé ce besoin fondamental
des auditeurs de FC. Loupé qui n'est pas le premier,
hélas on redoute qu'il ne sera pas le dernier.

12
Répondre en citant  
remise à zéro des blogs - le Jeu 13 Mai 2010, 20:00

Quant aux blogs, ils ont été remis à zéro, au moins pour les
commentaires, comme on pouvait le prévoir. C'est dommage
surtout pour 3 d'entre eux, aux échanges enrichissants :
- le blog du Grain à moudre
- le forum d'Antoine Mercier
- le forum des Papous
Tous les trois soigneusement régulés et suivis par des producteurs qui
savaient quel travail ça demande et qui s'en sont acquité au mieux.

13
Répondre en citant  
Re: Sur le site de France Culture - - le Jeu 13 Mai 2010, 20:13

Merci Nessie pour vos réponses.
Dommage, en effet. J'aimais bien lire les billets de Kenique.
C'est une page qui se tourne.
Je vous souhaite une bonne soirée.

14
Répondre en citant  
Plan du nouveau site de France Culture - le Jeu 13 Mai 2010, 21:28

15
Répondre en citant  
Après quelques jours et avec un peu de recul - le Dim 16 Mai 2010, 11:38

J'écris tout ce qui suit sans hargne ni méchanceté, ni même ironie, et non plus sans esprit de plainte ; je le précise parce qu'à la relecture, je vois bien que ça peut donner ce genre d'impressions déplaisantes. Pourtant ça n'est pas le cas : c'est pas parce que le ricanement et le mauvais esprit s'installent de façon généralisée sur l'antenne de FC, que les auditeurs qui en ont un peu assez et qui maintenant doivent se tartiner les errances du nouveau site de FC, vont donner dans le même panneau ou dans la même facilité quand ils ont des critiques à émettre sur leur radio.

Alors revenons au sujet : le nouveau site internet de la chaîne. En quelques jours, on retrouve nos accès vers quelque chose comme des classements conformes aux habitudes cognitives, ce qui rend une lisibilité à ce petit foutoir initial. N'empêche qu'on se demande encore comment les responsables de ce site conçoivent le repérage dans une page :

a) les dates : apparemment certains n'ont toujours pas compris que le classement par dates a un sens. Les émissions sont donc référencées individuellement par un titre plus ou moins précis, et indexées par une étiquette de genre qui, sans être vraiment arbitraire, est parfois franchement discutable et en tous cas ne favorise pas du tout le repérage (et qu'est-ce que ça serait si on adoptait le principe des corrélats multiples).

b) le classement alphabétique par producteurs : il est fait en fonction du nom pour certains, et du prénom pour les autres. Déjà, le classement par les prénoms, je sais pas si c'est une mode venue de certains espaces branchouillous du Web, ou une idée d'un concepteur djénial (on trouve le même principe sur le site de France Musique). Mais voila, dans la case "A" on trouve certains producteurs dont le A est l'initiale du prénom, et d'autres pour qui c'est celle du nom : bref on trouve Abdelwahab Meddeb et Laure Adler. C'est terriblement pas conforme à la logique usuelle, ça. On se dit qu'à terme ça sera surement rectifié. Mais pour le moment ça sent l'urgence mal gérée, ou bien l'amateurisme, ou alors le n'importe quoi.

c) le classement des émissions, par univers et/ou par ordre alphabétique : ouf, on conserve ou on retrouve le principe élémentaire que Caroline Broué avait triomphalement et joyeusement déclaré "Fini !" (on se demande ce qui lui passe par la tête à Caroline quand elle chantonne ce genre de trucs). A mon avis l'écran n'est pas plus lisible que celui du système précédent, plutôt moins, mais je crois aussi que c'est une question d'habitude et que ça on s'y fera vite. Reste que sans les pages d'archives classées par années et par date, on ne peut toujours pas naviguer clairement, d'ailleurs on ne sait même pas sur quelle durée les pages d'archives ont été conservées puisqu'on ne trouve pas de commande "aller à la dernière page", qui est pourtant d'une grande commodité et d'usage universel sur le web.

d) Enfin ce qui me choque le plus car contrairement aux 3 points ci-dessus, n'est surement pas un plantage mais semble correspondre à une orientation délibérée active et probablement durable, c'est l'ordre des onglets : il n'est pas alphabétique mais tout aussi arbitraire, et il met en premier, devinez quoi , l'Information, vous avez gagné ! C'était déjà le cas dans le précédent système, notez bien, mais il me semble qu'en passant du menu vertical à un menu horizontal; l'ordre devient carrément une contrainte : dans un sommaire en colonne, on ne commence pas toujours par le début, alors que dans un sommaire horizontal, c'est le cas. Et dans le même temps qu'on a mis l'information au premier rang, on a fait disparaitre, par exemple, le portail de la Fiction. Et ça, ça ne sent pas bon du tout pour la radio culturelle.

./...

16
Répondre en citant  
après encore pas mal de temps à tourner en rond - le Dim 16 Mai 2010, 11:41

./..

Il y a donc en premier lieu une anti-ergonomie qui rappelle les bourdes des premiers claviers minitel, ainsi que les premières bornes interactives de la RATP : dans les deux cas, on n'avait rien trouvé de mieux que d'adopter un clavier à ordre alphabétique. Alors que le clavier usuel vieux d'un siècle depuis son invention par Sholes, s'était trouvé solidement fixé dans les usages même quand les contraintes mécaniques initiales ne le justifiaient plus. On l'a bien vu d'ailleurs avec ces claviers du premier minitel : une effarante lenteur du dialogue avec la machine, parce que l'utilisateur se trouvait bloqué par ces interfaces mal conçues, au point de s'arrêter même pour essayer de se rappeler ce qu'il était en train de chercher. Les constructeurs automobiles, allez donc savoir pourquoi, n'imaginent pas d'intervertir la pédale du frein avec celle de l'embrayage, ni de changer l'emplacement de l'accélérateur, sous prétexte qu'ils ont trouvé une nouvelle logique qui leur plait mieux à eux. En clair : il y a des normes certes arbitraires, mais sur lesquelles on ne revient pas, sauf quand on se soucie peu du client. Pour cette dernière raison, en France les ingénieurs du service public savent inventer des machines qui débranchent l'esprit de l'utilisateur, et c'est là un premier prodige. Le second prodige : 25 ans après ce qui est pourtant devenu un classique de l'erreur à ne pas faire, on voit que l'expérience n'a pas instruit tout le monde. Mais peut-être ceux qui nous ont pondu cette merveille n'étaient pas nés en 1985 ? Ou alors, si on est créatif, soyons le jusqu'au bout, nan ? Pourquoi ne pas plutôt classer en alphabétique, mais je sais pas moi, en se basant sur la dernière lettre du nom, ou bien la seconde, vala ça serait kan mème plus coule et feunne (lolle) ou mieux de chez mieux : classement alphabétique à partir d'une lettre choisie aléatoirement dans le mot, voila un chef d'oeuvre ergonomique qui reste à inventer, mais c'est peut-être pour la prochaine version ? (oqp déposer le brevet...)

A les voir ignorer à ce point l'utilité de commandes qui ont fait leurs preuves ainsi que la commode rapidité des systèmes de consultation usuels (chronologique et alphabétique), on peut raisonnablement se demander si les responsables de cette bizarrerie ergonomique ont jamais durablement fréquenté une bibliothèque ou consulté un catalogue. Je parierais aussi qu'ils n'ont pas chez eux plus d'une demi-douzaine de bouquins rangés ils savent où (un sur une armoire, un dans la cuisine, un dans le tiroir du garage, un dans les chiottes), et que ce classement spatial leur suffit. Je caricature, bien sûr, mais peut-être pas tant que ça. S'ils n'ont jamais recours aux classement usuels qui ont fait leurs preuves, alors tout simplement ils ne perçoivent pas les habitudes intellectuelles et cognitives d'un pays où l'écrit a façonné la culture ; il semble que tout cela leur échappe complètement. On peut aussi se demander pourquoi ils ont privé le site des commande universelles de consultation (par exemple : aller à la dernière page). Est-ce par choix délibéré, ou par négligence ? Bref ce nouveau site de FC qui réussit le prodige d'être moins ergonomique que le précédent tout en se montrant hyper-méga-plus ambitieux, il n'est que nième exemple dans une longue série de plantages du service public à la française, c'est à dire coupé de la réalité des utilisateurs, et cela, qu'on les appelle des abonnés, des clients, des auditeurs, ou ce qu'on voudra. Malgré les améliorations qui avancent, ou bien du fait même qu'on ait dû les réclamer ces améliorations, je ne vois qu'un mot pour qualifier tout ça : l'incompétence. Ca, c'est ma première conclusion provisoire.

Et la seconde, la plus dérangeante : est-ce qu'on est sur le site d'une chaine radio ? Ou bien n'est-ce pas plutôt un site d'info, fait par des journalistes pour des consommateurs d'info et sur un modèle formaté, avec notamment des rubriques qui sont les scies des pages internet surchargées d'inutilités : "les pages les plus lues", "ce qu'ils lisent". Voila qui doit faire ruer plus d'un auditeur de FC, malgré quelques posts de félicitation qui d'ailleurs sentent franchement le simulacre en interne. Et tout ça se passe sur une chaine dite culturelle, où depuis 10 ans la culture ne cesse de reculer face à l'actu et à l'info. C'est pas la même chose d'ailleurs : l'info c'est les journaux radio (sur FC c'est de la presse d'opinion), et l'actu c'est les magazines centrés sur le présent : éco, socio, politique. De voir ce site aussi mal foutu qui défavorise les émissions de la grille tout en valorisant l'info, on peut se demander si c'est pas un Nième épisode d'une amicale concurrence interne (ou d'une guerre larvée) entre d'une part la Rédaction qui réussit à infecter la chaine avec ses tics, et d'autre part la production des magazines qui tentent de résister, mais là viennent de perdre une bonne partie de leur territoire, ou de leur influence dans la station ?

17
Répondre en citant  
Piétinez vos meilleurs clients - le Dim 16 Mai 2010, 12:41

Sur le site de FC dans la page de réactions, on trouve 2 ou 3 posts qui jouent la félicitation et la justification, dont un qui dit en substance que "c'est inutile de conserver des pages de programme d'émissions qu'on ne peut plus écouter, c'est comme une librairie où on trouverait les couvertures de livres qui ne sont plus mis en vente".

De lire une telle bétise sur le site, -et je parierais que celle-là a été émise en interne- , voila qui en dit long sur l'indifférence de certains à FC envers le public de la chaine, et sur la méconnaissance de son travail et de sa mission. Méconnaissance probable du système tel qu'il existait et qu'on vient de détruire. Méconnaissance certaine de son utilité en général, et ignorance du fait que les bibliographies, programmes et résumés, demeurent usuellement des sources d'information et donc des documents précieux. En outre comme le dit Monk dans un post sur ANPR, cette masse d'info représente des milliers d'heures de travail, et on ne semble pas avoir pensé un instant à la destruction que ça pouvait représenter.

Pour répondre très précisément au post incriminé (ce qui est impossible puisque Gardette effrayé a bouclé la rubrique des commentaires), mais en tenant compte des remarques de ceux qui réécoutent les émissions stockées, on aurait pu même reprendre l'image de la librairie et des couvertures, et dire que la perte définitive d'accès aux pages d'archives serait l'exact contraire de l'argument invoqué : les auditeurs qui ont conservé des émissions enregistrées, classées chronologiquement sur les disques durs (notamment quand le titre des podcasts se réduisent à la date), ont besoin de se reporter au programme. Et jusque là ils consultaient à la fois les sommaires, les titres, les résumés, la composition du plateau, grâce au site de FC. Les priver de cette info, ça revient donc à laisser intacte à chacun sa bibliothèque, mais en retirant d'un coup toutes les couvertures des livres, c'est à dire les titres, le dos qui permet le classement personnalisé, et les infos de la 4eme.

Heureusement, dans la page des commentaires critiques, certains auditeurs posent clairement leur problème : ils voudraient réécouter une fiction qu'ils ont enregistrée l'an dernier, mais sans la page des archives ils sont privés du programme. Ou alors ils ont enregistré il y a quelque temps un débat sur tel sujet, mais sans la page des archives ils ne peuvent plus en retrouver la date, et donc ça ne va pas être commode pour accéder à l'émission stockée sur leur ordi. Je pense que cette façon de réclamer, c'est un assez bon moyen de faire comprendre les choses à des gens qui sont bouchés à l'émeri et n'arrivent pas à se représenter le problème qu'ils viennent de créer.

Car pour comprendre le problème que ça pose, encore faut-il le savoir ou pouvoir le deviner, qu'il y a des auditeurs qui conservent des émissions pour les écouter à leur heure, et pire, les réécouter peut-être après des mois ou des années ! Je me souviens qu'en décembre 99 dans le fameux Pot-au-feu sanglant en public, Jean Lebrun avait balancé à un auditeur qui expliquait comment il se débrouillait pour enregistrer plusieurs émissions, avec des magnéto et des timers : "dites, vous êtes pas un peu malade ? ". S'il est probable que de tels auditeurs-archiveurs sont en minorité, on peut aussi penser qu'avec la généralisation du podcast les émissions sont conservées sinon en masse, du moins avec régularité chez chacun, et que c'est au contraire assez fréquent que des collections se constituent, très probablement par centre d'intérêt ou alors pour certains, leur émission préférée. Et le seul fait qu'on n'ait pas su ou pas voulu en tenir compte, c'est encore le signe que le service public à la française ne marche pas bien.

Enfin il y a les cas des sites et des blogs qui renvoyaient à des pages du programme, et qui maintenant ne renvoient plus qu'à l'affreuse page d'accueil. Sur RFC dans le fil des programmes de Nuits, on en avait quelques unes, donc le dommage est limité. Mais sur le site Fabrique de sens, c'étaient des centaines de liens, qui renvoyaient aux pages de la Fabrique de l'histoire. La responsable de ce site est furieuse d'avoir vu FC détruire ainsi d'un coup et "joyeusement" sinon des années de travail, du moins tout son tissu de références et de liens. Ce qui se passe avec la mise en place de ce nouveau site, c'est donc en moins aigü mais en tout aussi révélateur, une nouvelle version de ce qu'on avait infligé lors de la rentrée de septembre 99 à un certain type d'auditeur : cette fois encore, le plus fidèle et le plus accroché à la chaine sera le plus malmené.

18
Répondre en citant  
Pire(anèse). - le Lun 17 Mai 2010, 10:59

Un petit tour aux archives

19
Répondre en citant  
Re: Sur le site de France Culture - - le Lun 17 Mai 2010, 15:06

Laughing Et encore, ton image paraît limpide à côté de ce fouillis flashy et participatif...


20
Répondre en citant  
Recrutement. - le Lun 17 Mai 2010, 15:40


Envoyer CV et copie permis C à Hervé Gardette.

21
Répondre en citant  
Chronique de la non-qualité - le Mar 18 Mai 2010, 14:57

Je continue à m'interroger sur les raisons d'une telle non-qualité.

Le site de FC était utilisé par les auditeurs comme un centre culturel,
avec ses bons coins et ses trucs utiles. Qu'on leur retire d'un coup, ça
s'explique peut-être tout simplement par le fait que les concepteurs n'en
ont rien à faire, de la culture, qu'eux mêmes ne consultent jamais le moindre
système de recherche d'aucune bibliothèque respectable, et que peut-être
enfin modernes eux, ils accèdent à l'info (et pas à la culture, dont ils se
foutent bien) par des prothèses comme les moteurs de recherche capables
de corriger leurs fautes, qu'elles soient d'orthographe ou de simple logique.

Que le maitre d'oeuvre d'un tel contre-exemple soit un des cadres de l'Info sur
FC, ça ne me semble pas du tout anecdotique, au contraire révélateur des défauts
de la Rédaction : soit l'incompétence, soit la négligence, soit une ignorance complète
de ce qu'est la pertinence, soit l'absence de prise en compte du public, et plus
vraisemblablement un mélange de tout ça.

Bref toute cette histoire serait comique si elle n'était le reflet au moins
partiel de ce qui, depuis 10 ans, ne tourne plus très rond à France Culture.
Non seulement on a changé la composition de la soupe, avec plus d'info
et moins de culture, mais même la partie info est mal faite. La soupe n'est
pas bonne. Avec les malfaçons de ce site, on a quelques pistes pour comprendre
les raisons de la malinformation que nous inflige la rédaction de FC

./...

Sur le site de France Culture -     Page 2 sur 21

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 21  Suivant

Accueil / Web & médias

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum