Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 19 ... 34  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

La chronique des chroniques    Page 4 sur 34

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
la moraline de Cécile Ladjali - le Lun 07 Sep 2009, 07:40

Rappel du premier message :

La chronique de Cécile Ladjali, c'est tout ce qu'il faudrait éviter: de la moraline, des amalgames, des choses mille fois entendues, "la culture n'a pas empêché la barbarie nazie, les gardiens des camps de concentration écoutaient de la musique", des choses fausses, "qu'on aurait protesté contre la sentence à l'encontre de Fofana".Elle mélange tout, la pauvre chérie. Epargnez-nous de type de baratin convenu qui fait changer de chaîne.
Henry
* * *

31
Répondre en citant  
Re: La chronique des chroniques - le Jeu 04 Nov 2010, 13:31

Merci Henry, pour moi et aussi pour les autres pouvez-vous nous dire qui est sur la photo ? Je ne suis pas sûr que ce soit… mais si c'est lui je ne l'écoute jamais dans la matinale !! Quand la Semaine de RF (hebdo programmes)s'est mise à publier les photos de "nos" producteurs je leur ai fait part de mon mécontentement. La radio n'oblige pas à reconnaître le visage de quelqu'un et la petite idée qu'on s'en fait vaut aussi bien que d'en découvrir la réalité.

32
Répondre en citant  
LA CHRONIQUE DE CLEMENTINE AUTAIN - le Sam 06 Nov 2010, 00:31

Mince, elle avait disparu l'année dernière, et voici que non seulement elle reprend sa chronique mais qu'en plus elle fait désormais partie des journalistes autorisés à participer à la converstation avec l'invité de la tranche 7-9 ; ie : promotion. quels sont donc les critères de promotion sur cette tranche ? la popularité médiatique ou la qualité intellectuelle. CA est sidéralemnt vide et bien pensante : l'autre jour avec Michel Rocard, elle faisait pitié. Pitié délivrez nous de CA !

33
Répondre en citant  
Re: La chronique des chroniques - le Sam 06 Nov 2010, 06:50

@Henry Faÿ a écrit:La chronique de Cécile Ladjali, c'est tout ce qu'il faudrait éviter: de la moraline, des amalgames, des choses mille fois entendues, "la culture n'a pas empêché la barbarie nazie, les gardiens des camps de concentration écoutaient de la musique", des choses fausses, "qu'on aurait protesté contre la sentence à l'encontre de Fofana".Elle mélange tout, la pauvre chérie. Epargnez-nous de type de baratin convenu qui fait changer de chaîne.
Henry

Ha elle est parfaite, je réussissais parfois à passer entre les gouttes ; l'art de parler pour ne rien dire ; l'art d'écrire pour ne rien dire en se faisant mousser à bon compte (son livre d'entretiens avec G.Steiner, à pleurer d'ennui quand on a lu Steiner) ; une vraie préchi-précha et un(e) de plus !

34
Répondre en citant  
Re: La chronique des chroniques - le Sam 06 Nov 2010, 06:52

@Henry Faÿ a écrit:La chronique de Cécile Ladjali, c'est tout ce qu'il faudrait éviter: de la moraline, des amalgames, des choses mille fois entendues, "la culture n'a pas empêché la barbarie nazie, les gardiens des camps de concentration écoutaient de la musique", des choses fausses, "qu'on aurait protesté contre la sentence à l'encontre de Fofana".Elle mélange tout, la pauvre chérie. Epargnez-nous de type de baratin convenu qui fait changer de chaîne.
Henry

Ha elle est parfaite, je réussissais parfois à passer entre les gouttes ; l'art de parler pour ne rien dire ; l'art d'écrire pour ne rien dire en se faisant mousser à bon compte (son livre d'entretiens avec G.Steiner, à pleurer d'ennui quand on a lu Steiner) ; une vraie préchi-précha et un(e) de plus !

35
Répondre en citant  
C DE KERVASDOUE - le Sam 06 Nov 2010, 07:06

@Nessie a écrit:Elle est vraiment marrante à écouter, chaque matin la revue de presse internationale de Cécile de Kervasdoué : on se croirait au Guignol du Luxembourg, où la pièce donnée serait une parodie d’info tissée d’extraits soigneusement choisis pour aller tous dans le même sens, en gros l’idéologie de la Rédaction. En fait de revue de presse, c’est un numéro d’éditorialiste engagée, déguisé en montage d’info. Des éditos engagés, dans la matinale il y en a d’autres et pas qu’un seul, sauf qu’ils s’annoncent pour ce qu’ils sont, et sont proposés par des gens confirmés. On est d’accord ou pas avec des Duhamel, Slama, Adler, mais enfin ils ont mis des années à gagner leurs galons d’éditorialistes et donc un certain droit à manipuler les idées et surtout une certaine qualité pour parler aux cerveaux. Là c’est une gamine qui nous sert un numéro de manipe, et on est en droit de le trouver saumâtre. De cela il faut parler, et on va le faire ci-dessous. Mais c’est pas tellement par là que cette revue de presse se distingue (car finalement c’est presque tout ce que nous sert la Rédac qui est sous le signe de la manipe, alors), mais plutôt par un autre aspect encore plus remarquable dans ce petit numéro narcissique servi chaque matin, une innovation ondique-scénique qui mérite d’être saluée : une diction de montreuse de marionnettes.

Ne sous-estimons pas les qualités radiophoniques de Cécile, douée d’un bon esprit de synthèse (toujours mono-orientée, mais belle synthèse quand même) et surtout d’une remarquable présence vocale dont elle use pour marteler toujours la même prestation à l’orientation hyper-prévisible. Le trick de Cécile, son invention-à-elle, sa signature ondique, sa marque de fabrique, c’est la tagadac-tac-tique du guignol. Parce que sa revue de presse, c’est toujours torché comme un dialogue bidon orchestré par la marionnettiste, et le message va toujours dans le même sens : celui des idées obligées dans cette intelligentsia éclairée qu’est la gent journalistique. Marrants d’ailleurs ces journalistes : ce sont les mêmes qui se sont fait emballer par un candidat en 2007, qui ensuite n’ont cessé de parler de lui à chacune de leurs éditions pour pester contre ce président qui veut qu’on parle de lui, et qui maintenant lui tirent dessus à la Gattling sans se demander rien qu’un instant si par hasard à terme ils ne seraient pas -une fois de plus- en train de faire son jeu. A France Culture on ne semble pas trop s’en garder : qui osera stigmatiser cet anti-sarkozysme primaire qui fait plus de brouillard que de clarté ? Pour ça je n’ai entendu que Glucksman dans un "Retours du dimanche", et un des invités sceptiques dans "La rumeur du monde". Mais passons, car dans ce post il faut parler de la chronique de Cécile, pas seulement en tant que nième mouton d’un troupeau de fonctionnaires de la révolution en chaussons, mais en ce qu’elle a de particulier : son ambiance-guignol. J’y reviens, donc.

Parce que l’ambiance ne vient pas seulement du découpage-remontage d’extraits de la presse habilement sélectionnés, mais encore plus de la musiquette vocale dans laquelle on fait baigner l’ensemble de la prestation. Chaque matin ça donne quelque chose comme << Le Guardian fait écho à la Stampa qui a dit, tout comme la Vanguardia, que... etc etc >> . << A-Lors-La-Van-Guar-Dia-ré-pond "ah-mais-NOOOON- " >>. Et là vient la lecture des phrases qui font mouche. Ecoutez-moi ça comme c’est mar-te-lé : bien séparé surtout les syllabes hein Cécile !! Et puis aux moments importants on appuie bien sur la syllabe d’attaque hein ! Et en fin de baratin on alterne pour finir TOUjoursFORTsurLAderNIEREsylLaaaabe ! (et la dernière un demi-ton plus bas quand même, donc se détache encore mieux). Du grand art... de guignolade, oui. Ah comment qu’entends-je ? On me dit que j’exagère ? Il y a des auditeurs qui ne me croient pas ? Alors écoutez-la donc, écoutez bien, et vous verrez : ça marche !! Evidemment, comme c’est chaque matin le même cirque à force ça nous sonne un peu dans les oreilles sur l’air de PINponPINponPINponPIN, même certains jours on a l’impression d’entendre un moutard qui joue sur le tapis du salon avec son camion de pompiers. Non franchement c’est trop finaud, le trick oratoire de Cécile. En fait il ne lui manque plus que de ponctuer d’un sonore "Oh-lalalala-lépetitzenfaaaaants". Au moment où elle achève son numéro, on peut se demander combien d’auditeurs pointent du doigt la porte des chiottes en hurlant "il est parti par là le gendarmeuh!!". Non, parce qu’avec la radio chez les gens il s’en passe de drôles, vous savez...

De deux choses l’une : soit cette fille nous prend pour des branques, soit elle ne sait même pas ce qu’elle fait. Pour toucher du doigt l’outrance de son numéro, il faudrait qu’elle se réécoute avec une oreille d’adulte un peu critique. On n’en rêve pas trop, vu que chaque matin elle conclut son exercice d’un "bonne journée !" des plus enjoués, et ça même quand la chronique était purement ApoCAlypTIKK !! A peine balancée la revue de ce pléonasme absolu qu’est la compromission du politique, du retour de la super-crise-éco qui nous attend pour demain matin, de la pollution qui s’étend sur le monde tandis que la banquise en fondant va bientôt submerger le Mont Blanc, des contagions qui sont à la porte de tous les foyers et des tttYrrans qui exploitent un peu partout la misère du monde, Cécile conclut son dialogue de marionnettes par le toujours joyeux "bonne journée !" toute fiérote de son numéro qui la laisse gonflée à bloc pour les 24h à venir. Ca en dit long sur le niveau de cinéma et de réalité qu’il faut chercher dans la chronique, cette conclusion lancée chaque matin avec un ton parfois pétant d’auto-satisfaction, parfois plutôt mutin ; je dis mutin comme "mutine", hein pas comme "mutinerie" dans cet antre de conformisme idéologique qu’est le 7-9 de France culture. On a plutôt l’impression que Cécile a trouvé à France Culture un bon créneau pour valoriser sa belle présence vocale et son art de la découpe à gros traits digne d’une Kronlund, et ainsi participer chaque matin au petit festival de manipulation que nous livre la Rédaction en nous faisant croire que c’est de l’info. L’info à France Culture, c’est de l’info d’opinion. Tous les matins à 7h35 on intoxique l’auditeur qui se gave de bonnes idées à la mode qui lui font plaisir, un peu comme dans le journal dit "de la réinformation" sur Radio-Courtoisie, qui n’est jamais qu’un populisme dans l’autre sens et qui balance un peu les mêmes choses, du coup. Mais hormis en lisant l’Humanité ou en écoutant Radio-Courtoisie (si vous ne connaissez pas ce festival de populisme essayez-donc, vous m’en direz des nouvelles) ça sera difficile de trouver plus outrancier. Si vous êtes d’un côté ou de l’autre et que vous cherchez des nouvelles ou des thèses étayées, mieux vaut tenter de lire Présent ou Libé. L’info c’est pas tellement une question de camp ou de bord, c’est plutôt une question d’honnêteté intellectuelle. La rédaction de France Culture fait son petit cirque idéologique et vend à l’auditeur de l’info comme des croissants. Ceux qui aiment le goût de cette boulange sont contents chaque matin (sauf qu’ils n’apprennent rien). Quant aux autres, ceux qui ne goûtent ni le rance ni l’ersatz, ils disent "beuh" et tournent le bouton, ou bien ils ne branchent qu’après 7h40 et ainsi loupent les Enjeux Internationaux. Et ça franchement c’est dommage. Heureusement qu’on peut les podcaster.


Tout à fait d’accord. Sur le fond : ronron petitpatapon, on croirait le Monde Diplomatique radiodiffusé ; sur la forme : tout simplement inaudible. Résultat : je ferme mes esgourdes, car sinon je suis à la limite de l’écoeurement matinal devant tant d’informations orientées qui ne le disent pas (ce n’est pas une "chronique") et la diction d’institutrice racontant une histoire, le coté fat de la dame.

36
Répondre en citant  
Re: La chronique des chroniques - le Sam 06 Nov 2010, 09:00

Bonjour Groschatblanc et bienvenue dans la souricière Laughing Sympa votre post… mais pas obligé de reprendre tout le post de nessie surtout si vous êtes d'ac. Si vous voulez reprendre un point vous le mettez entre quote et quote qui apparaisse en tête et en fin de message cité et vous jartez le reste. Ah vous lire, je m'exclame.

37
Répondre en citant  
Re: La chronique des chroniques - le Sam 06 Nov 2010, 09:13

@fanch a écrit:Bonjour Groschatblanc et bienvenue dans la souricière Laughing Sympa votre post… mais pas obligé de reprendre tout le post de nessie surtout si vous êtes d'ac. Si vous voulez reprendre un point vous le mettez entre quote et quote qui apparaisse en tête et en fin de message cité et vous jartez le reste. Ah vous lire, je m'exclame.
Bonjour à tous les deux moi je trouve ça très bien cette reprise en intégral car ça multiplie la visibilité d'un message prophylactique contre ce fléau radiophonique.

Je vais peut-être faire de même pour le complément rédigé par Frédéric...

38
Répondre en citant  
C DE KERVASDOUE - le Sam 06 Nov 2010, 12:43

Ha oui bonne idée... je ne suis pas encore très au fait du fonctionnement technique du site. Bonne journée et à vous lire en effet


@fanch a écrit:Bonjour Groschatblanc et bienvenue dans la souricière Laughing Sympa votre post… mais pas obligé de reprendre tout le post de nessie surtout si vous êtes d'ac. Si vous voulez reprendre un point vous le mettez entre quote et quote qui apparaisse en tête et en fin de message cité et vous jartez le reste. Ah vous lire, je m'exclame.

cat

39
Répondre en citant  
Re: La chronique des chroniques - le Mer 10 Nov 2010, 09:42

Je n'arrive plus à retrouver le fil dans lequel Frédéric parlait du son à FC et à France musique, de la compression, nécessaire, apparemment.
Donc, je viens d'écouter Cécile de K. sur F Musique et j'étais éberluée quand elle a commencé à parler, avant d' entrer dans sa chronique, ce matin sur le Maroc: il y a beaucoup de sensibilité dans sa voix! mais, à mesure qu'elle parle, la voix perd ces intonations sensibles, même sur FM. et elle reprend toutes ses manies de discours dont a longuement parlé Nessie. Et il y a sans cesse des "il faut" (tenez-vous bien! vous avez intérêt), du sang, des larmes!

40
Répondre en citant  
Re: La chronique des chroniques - le Mer 10 Nov 2010, 10:00

Quelquefois à vous lire à propos de ma compatriote lol! je me demande si j'ai gardé mes oreilles en alerte. Autrefois quand j'écoutais la mat' avec B. je trouvais CdK pimpante, alerte et rafraîchissante. J'avais l'impression qu'elle écrivait sa petite chanson et qu'elle avait plaisir chaque matin à nous la chanter idem sur Fm où je la sentais même plus décontractée !! Vous avez tous sûrement raison je fais confiance à votre écoute aiguisée, mais moi ça ne me dérange pas et si je devais comparer je dirai qu'autrefois Alex Taylor parlant d'Europe sur Inter (aujourd'hui matinale sur Fm) me gênait à cause de son accent joli mais un peu trop appuyé. On touche là, sans doute, à la sensibilité de chacun et à ses propres "capacités" auditives.

41
Répondre en citant  
Re: La chronique des chroniques - le Mer 10 Nov 2010, 12:18

Pour être juste, je préfère 3654 fois entendre les propos de C de K , plutôt que les atroces niaiseries de qui vous savez ou les formules en boucle de certains journalistes. Mais ils m'atteignent trop, c'est souvent tellement dur (quoique bien fait), qu'on n'en peut plus : quoi faire? je l'aimais bien aussi au début mais il faut peut-être l'écouter dans certaines conditions pour ne pas la prendre en pleine poitrine.

La chronique des chroniques     Page 4 sur 34

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 19 ... 34  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum