Annonce :

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » La chronique des chroniques

Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 39, 40, 41, 42  Suivant

Accueil / France Culture

La chronique des chroniques    Page 40 sur 42

Bas de page ↓   

391
Répondre en citant  
Re: La chronique des chroniques - le Ven 24 Aoû 2018, 21:06

Guillaume Erner, le grand moraliste de FC
Au secours, il est devenu fou! aujourd'hui 24 août, à 17h55,j'entends à nouveau cette chronique,  l'avais déjà entendue en juillet,sidérée.
Il entreprend en 5mn une analyse de   l'ensemble des chansons de Jacques Brel, les trouvant toutes tristes, racontant des échecs.Jusqu'ici, pourquoi pas, bien que ce soit très, très sommaire.Mais voilà t-il pas qu'il nous fait entendre la chanson "Ne me quitte pas".
Pour lui, c'est la chanson de la soumission complète de l'homme,.Il n'hésite pas à traiter cet homme(Jacques Brel donc?)de con et de raté.Soi-disant, cette chanson a été mal accueillie par certains, lors de sa sortie, donnant une épouvantable image de l'homme.
Où va t-il chercher un pareil commentaire?: cette chanson plait encore maintenant par la mélodie, le rythme, la poësie("moi, je t'offrirai des perles de pluie , venues de pays où il ne pleut pas"), et parce qu'elle exprime des sentiments que nous  pouvons éprouver parfois ,sur le moment, lorsque nous sommes "lâchés"!
Le pauvre,il ne comprend rien à l'écriture! donc à la littérature.

Voir le profil de l'utilisateur

392
Répondre en citant  
La joie malveillante, la ''Schadenfreude'', chez G. Erner - le Ven 24 Aoû 2018, 22:45

Merci Antonia pour le post ci-dessous, je partage votre colère, Guillaume Erner a le don d'énerver par la joie malveillante sous-tendant la plupart de ses propos (une sorte de marque de fabrique). Pour votre déplaisir sans doute, Erner revient sur l'antenne dans quelques jours avec l'ensemble de ses collègues dans une grille inchangée. Comme le dit Jean-Luuc ironiquement "On ne change pas une équipe qui gagne"...

Concernant la chronique qui se termine par "Bonne journée puisque vous n'êtes pas Jacques Brel", il faut quand même noter qu'Erner, quoique exprimant son point de vue à travers ses choix, cite pour se dédouaner de tout parti pris directement exprimé.

En l'occurrence, c'est Jacques Brel qui dit que le sujet de sa chanson est un raté et un con. Et c'est Édith Piaf qui disait à la sortie de la chanson qu'un homme ne devrait pas chanter cela.

Ce que ne dit pas le sociologue Erner (il ne le peut pas, vu que son fonds de commerce est la morale à la petite semaine), c'est la poésie qui infuse dans les chansons de Brel  et qui transcende la triste réalité sentimentale qui est ici dévoilée sans pudeur par le chroniqeur.

Guillaume Erner incarne bien ce manque de sensibilité de France Culture où la vulgarité de ton va de pair avec la trivialisation de tout sujet dans une indifférence, voire une hostilité, à la beauté et à la délicatesse du sentiment.
antonia(http://www.regardfc.com/t171p380-la-chronique-des-chroniques#31072) a écrit:Guillaume Erner, le grand moraliste de FC
Au secours, il est devenu fou! aujourd'hui 24 août, à 17h55,j'entends à nouveau cette chronique  l'avais déjà entendue en juillet,sidérée.
Il entreprend en 5mn une analyse de   l'ensemble des chansons de Jacques Brel, les trouvant toutes tristes, racontant des échecs.Jusqu'ici, pourquoi pas, bien que ce soit très, très sommaire.Mais voilà t-il pas qu'il nous fait entendre la chanson "Ne me quitte pas".
Pour lui, c'est la chanson de la soumission complète de l'homme,.Il n'hésite pas à traiter cet homme(Jacques Brel donc?)de con et de raté.Soi-disant, cette chanson a été mal accueillie par certains, lors de sa sortie, donnant une épouvantable image de l'homme.
Où va t-il chercher un pareil commentaire?: cette chanson plait encore maintenant par la mélodie, le rythme, la poësie("moi, je t'offrirai des perles de pluie , venues de pays où il ne pleut pas"), et parce qu'elle exprime des sentiments que nous  pouvons éprouver parfois ,sur le moment, lorsque nous sommes "lâchés"!
Le pauvre,il ne comprend rien à l'écriture! donc à la littérature.

Voir le profil de l'utilisateur

393
Répondre en citant  
Re: La chronique des chroniques - le Sam 25 Aoû 2018, 10:54

Encore Jacques Brel
Autant pour moi! j'ai fait une erreur d'écoute!
tant mieux si Guillaume Erner n'est pas l'idiot que j'ai cru un moment.
Merci Philaunet pour votre indulgence envers ma mauvaise interprétation.

Voir le profil de l'utilisateur

Invité 


Invité

394
Répondre en citant  
Re: La chronique des chroniques - le Sam 25 Aoû 2018, 11:58

Indépendamment de Jacques Brel ce journaliste, prétendument "sociologue", juge et condamne à partir d'idées reçues, souvent de façon brutale et ricanante.

Il me semble que c'est une évolution générale à FC que d'être moqueur,  excessif et, bien sûr, soumis à la mode journalistique bien-pensante.

Effectivement la poésie, elle, n'est pas à la mode. Le sentiment non plus. Soyons sardoniques.

395
Répondre en citant  
Re: La chronique des chroniques - le Sam 25 Aoû 2018, 16:08

antonia(http://www.regardfc.com/t171p390-la-chronique-des-chroniques#31074) a écrit: (...) tant mieux si Guillaume Erner n'est pas l'idiot que j'ai cru un moment (...)
Au contraire, il est intelligent et sans doute travailleur. Il sait plaire. On n'ira pas jusqu'à dire qu'il aime flatter, mais en tous les cas, il est déjà bien en cour à FC et dans divers événements publics, ce qui devrait le conduire comme déjà sa consœur Van Reeth à faire de la télé (parce que la radio est un sous-genre, n'est-ce pas ?). À  moins qu'Europe 1 ait encore une place à côté d'Enthoven ou que BFM n'ait pas son quota d'ex de FC avec Antoine Mercier.
Смотри(http://www.regardfc.com/t171p390-la-chronique-des-chroniques#31075) a écrit: (...) ce journaliste, prétendument "sociologue", juge et condamne à partir d'idées reçues, souvent de façon brutale et ricanante. (...)
Erner a un doctorat de sociologie. Nessie, spécialiste du domaine, a dit dans ce forum ce qu'il  pensait de ce diplôme-ci et des compétences de sociologue du matinalier.
Il me semble que c'est une évolution générale à FC que d'être moqueur,  excessif et, bien sûr, soumis à la mode journalistique bien-pensante.

Effectivement la poésie, elle, n'est pas à la mode. Le sentiment non plus. Soyons sardoniques.
La télé toujours :  le phénomène "moquerie" plus ou moins méchante et attaque sur la vie personnelle a vraiment pris de l'ampleur avec les Guignols de Canal +

Pour ce qui est de la poésie, au sens de sensibilité à ce qui n'est pas trivial, cherchez dans la grille et tentez de trouver un employé de micro qui l'incarne ou la défend. Ce n'est pas le genre de la maison. Le genre contemporain à FC c'est se faire justicier et dispensateur d'injonctions morales, tout cela au féminin, bien sûr.

Voir le profil de l'utilisateur

396
Répondre en citant  
Mal chronique - le Sam 25 Aoû 2018, 18:08

Philaunet(http://www.regardfc.com/t171p390-la-chronique-des-chroniques#31073) a écrit:
Merci Antonia pour le post ci-dessous, je partage votre colère, Guillaume Erner a le don d'énerver par la joie malveillante sous-tendant la plupart de ses propos (une sorte de marque de fabrique).
Antonia n'avait pas perçu le second degré des chroniques d'été de G. Erner. Mais le problème est plus profond, celui de ces interventions de quelques minutes, qui doivent intervenir chaque jour (30 pendant l'été !) sur un concept unique et deux difficultés s'ensuivent.

Trouver 30 sujets significatifs nécessite évidemment d'utiliser des cas "tirés par les cheveux" pour rentrer dans le concept de base, il faut chaque jour alimenter l'antenne ; même si le concept était intéressant, difficile de trouver 30 exemples significatifs d'œuvres ou d'artistes récusés avant de devenir célèbres (si j'ai bien compris le concept d'Erner).

Mais surtout, cinq minutes, cela n'est pas la durée d'une réflexion culturelle, si le sujet est culturel. La veille de l'épisode "Brel", le sujet de G. Erner était le rejet de "Palace", de Claude Simon, à nouveau proposé anonymement en 2014 à plusieurs éditeurs, qui ont tous refusé de le publier. Ce dernier cas mériterait un approfondissement pendant 52 mn, sur ce qui fait qu'une œuvre est un chef d'œuvre : adéquation avec l'époque, attente du public, aura de l'auteur, etc... Au contraire ce sujet est maintenant "grillé" par ces 5 mn caricaturales de la chronique d'Erner.

Dans le même ordre d'idées et pire encore, mais dans un tout autre domaine, Ph. Cassard a réussi à me dégoûter pour longtemps du Clair de Lune de Debussy. Chaque jour de la semaine, en 5 mn sur France-Musique, il nous faisait écouter une version ou une adaptation de cette sonate. Après 2 semaines, je n'en pouvais plus, même l'indicatif de cette chronique était un extrait de cette sonate.... Il me faudra bien attendre un an avant de l'écouter à nouveau.
Pourtant, le principe était intéressant : comparer différentes interprétations de cette œuvre célèbre, mais cela aurait mérité de s'attarder sur l'accentuation de telle ou telle mesure, d'un changement de rythme, de l'effet sur l'auditeur, l'évolution du goût du public etc. bref un véritable montage musical et des commentaires techniques et artistiques. Au lieu de cela Ph. Cassard présentait en quelques secondes (et encore pas toujours) l'interprétation du jour.

Voir le profil de l'utilisateur

Invité 


Invité

397
Répondre en citant  
Re: La chronique des chroniques - le Sam 25 Aoû 2018, 19:22

@Philaunet a écrit: (...)La télé toujours :  le phénomène "moquerie" plus ou moins méchante et attaque sur la vie personnelle a vraiment pris de l'ampleur avec les Guignols de Canal +(...)
Voilà pourquoi je n'ai plus de télé chez moi depuis bien des années. Mais je sais par d'autres voies que la méchanceté moqueuse y sévit souvent. Il est tellement bon et fin de ricaner.

{au passage, merci de m'avoir fait connaitre l'existence des excellents messages de Nessie sur la sociologie}

@Lvstvcrv a écrit:Dans le même ordre d'idées et pire encore, mais dans un tout autre domaine, Ph. Cassard a réussi à me dégoûter pour longtemps du Clair de Lune de Debussy. Chaque jour de la semaine, en 5 mn sur France-Musique, il nous faisait écouter une version ou une adaptation de cette sonate.
Certes. Je vous comprends.
De mon coté je suis exaspéré par ces crissements de cigales qui nous sont infligés chaque après-midi de l'été sur France-Musique. L'été est-il inconcevable sans ces stridulantes bestioles ?

398
Répondre en citant  
Rêvons en souriant - le Dim 26 Aoû 2018, 10:40

Смотри(http://www.regardfc.com/t171p390-la-chronique-des-chroniques#31084) a écrit:
@Philaunet a écrit: (...)La télé toujours :  le phénomène "moquerie" plus ou moins méchante et attaque sur la vie personnelle a vraiment pris de l'ampleur avec les Guignols de Canal +(...)
Voilà pourquoi je n'ai plus de télé chez moi depuis bien des années. Mais je sais par d'autres voies que la méchanceté moqueuse y sévit souvent. Il est tellement bon et fin de ricaner.
Les plus anciens se souviennent avec nostalgie des Chansonniers des années 50-60 (sur Paris-Inter mais je ne suis pas sûr), puis de l'Oreille en coin des années 1970 et finalement les Guignols ont pris le relais à Canal+, toujours dans la même tradition d'un contre-pouvoir irrévérencieux.

Aujourd'hui, où en sommes-nous ? la modernisation libérale écrase tout contre-pouvoir : les médias publics n'ont plus les budgets qui permettaient la création et finissent par adopter les éléments de langage dispensés par les équipes de com' ministérielles et présidentielles ; le pouvoir agresse les médias publics ; les Guignols sont effacés par la puissance du capital.

Que reste-t-il ? d'une part un petit marquis qui ironise, dans un palais transformé en studio d'enregistrement, sur la solidarité qui lui coûte un pognon de dingue ; et d'autre part une émission de "vannes" du niveau d'une cour de récré de collège, sur France Inter. Face à face, deux néants de l'esprit et de la culture.

Rêvons un peu : à la rentrée, retour mais sur France Culture de l'Oreille en coin, le dimanche matin comme il se doit, à la place des émissions religieuses...

Voir le profil de l'utilisateur

Invité 


Invité

399
Répondre en citant  
Re: La chronique des chroniques - le Dim 26 Aoû 2018, 11:14

@Lvstvcrv a écrit: (...) la modernisation libérale (...) les Guignols sont effacés par la puissance du capital.
Que reste-t-il ? d'une part un petit marquis (...) d'autre part une émission de "vannes" du niveau d'une cour de récré de collège, sur France Inter. Face à face, deux néants de l'esprit et de la culture.

Nous ne nous connaissons pas (pas encore) mais je sens que nous ne serons pas toujours d'accord parce que l'utilisation d'un certain vocabulaire bloque toute discussion.
Je suis extrêmement attentif aux choix des mots dans une affirmation ou un échange.
Mon pseudo n'est pas sans rapport avec cette question. Il signifie "regarde" mais j'aurais ou aussi bien choisir слушай : écoute.

Ceci dit d'accord pour "l'oreille en coin" en complément des émissions religieuses.

400
Répondre en citant  
Ce qu'il fallait écrire - le Mar 28 Aoû 2018, 09:48

Nessie, qui a pris un congé sabbatique, avait posté un billet il y a 18 mois qui peut faire comprendre la nature journalistique de celui qui est considéré comme la locomotive de la station (la Matinale est prétendue entraîner l'écoute de toute la journée). Donc à cette exclamation :
antonia(http://www.regardfc.com/t171p390-la-chronique-des-chroniques#31072) a écrit:Guillaume Erner, le grand moraliste de FC
Au secours, il est devenu fou! aujourd'hui 24 août, à 17h55,j'entends à nouveau cette chronique,  l'avais déjà entendue en juillet, sidérée.
Nessie observe (je mets des passages en gras) :
Nessie(http://www.regardfc.com/t639p90-des-producteurs-de-france-culture#27913) a écrit:En traversant un Paris gelé malgré le soleil matinal, vu ce dimanche à l'affiche d'un kiosque en sursis la Une du dernier Charlie hebdo. Surprise : en appui d'un dessin de couverture fidèle à la formule classique de cet hebdo, on trouve l'indication d'un article de Guillaume Erner : "2016, l'année des trolls politiques".

Donc voila que Guillaume Erner est sur la couverture de Charlie Hebdo. Ceux qui ne le savaient pas -c'est mon cas- découvrent alors que Guillaume Erner est membre de cette équipe depuis des semaines, des mois, en fait bien plus d'une année. Je ne sais si l'on a déjà évoqué la chose dans ce forum. En tous cas on en apprend plus ici-meme

Il semble que cela ne choque personne, de voir un journaliste émarger dans deux medias aussi différents que France Culture et Charlie Hebdo. Le second est dévolu à la subversion, tandis que le premier l'est à la culture ; du moins en principe. Ce rapprochement ne peut que nuire à l'identité fondamentale des deux, à moins qu'il ne soit le signe de leur affadissement, et de leur voisinage complice dans le bain médiatique des années 2010, définitivement peuplé de parasites et de faussaires.

Cela dit, au vu de cette nouvelle qui n'a rien de nouveau on comprend mieux pourquoi les billets d'humeur de Guillaume Erner sont aussi stérilement sarcastiques, et pourquoi ses interviews sont à ce point politiquement orientées. Encore que s'il était entièrement fidèle à l'esprit de Charlie Hebdo, au lieu de mettre sur le grill seulement les représentants de l'autorité ou les tenants de l'économie triomphante, il se paierait aussi les leaders du progressisme. Mais pour cela, encore faut-il en avoir dans la culotte et ne pas être un arriviste des médias. Précisément ce qu'est Guillaume Erner dont la soumission à la subversion tendance masque difficilement son appartenance politique : oeuvrant dans une feuille de chou qui n'est plus que l'ombre de ce qu'en avaient fait ses créateurs, Erner n'est pas écartelé entre Charlie Hebdo et Radio-France, mais entre France Culture et Terra Nova.
./...

Voir le profil de l'utilisateur

Invité 


Invité

401
Répondre en citant  
Re: La chronique des chroniques - le Mar 28 Aoû 2018, 10:21

@Philaunet a écrit:(la Matinale est prétendue entraîner l'écoute de toute la journée).
Ah ! D'accord, c'est pour ça que souvent j’arrête la radio après quelques minutes d'écoute d'icelle.

Contenu sponsorisé 


402
Répondre en citant  
Re: La chronique des chroniques -

La chronique des chroniques     Page 40 sur 42

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 39, 40, 41, 42  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum