Annonce :

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » La chronique des chroniques

Aller à la page : Précédent  1 ... 22 ... 40, 41, 42  Suivant

Accueil / France Culture

La chronique des chroniques    Page 41 sur 42

Bas de page ↓   

Invité 


Invité

401
Répondre en citant  
Re: La chronique des chroniques - le Mar 28 Aoû 2018, 10:21

@Philaunet a écrit:(la Matinale est prétendue entraîner l'écoute de toute la journée).
Ah ! D'accord, c'est pour ça que souvent j’arrête la radio après quelques minutes d'écoute d'icelle.

masterkey 

avatar
Admin

402
Répondre en citant  
Re: La chronique des chroniques - le Mar 28 Aoû 2018, 11:45

Bien mal m'en a pris de venir défendre Aurélien Bellanger, celui-ci vient de produire une des plus navrantes chroniques que j'ai pu entendre de lui. J'en suis au point de me demander si ce texte imbécile sur les dîners de droite ne se voulait pas une sorte de farce, d'auto-caricature ou quelque chose du genre.

La mise en boîte et même l'enfoncement du chroniqueur entendus peu après par le président, cabotin au possible - mais il fallait s'y attendre -, n'étaient rien moins que mérités, quoiqu'un rien forcés et naturellement surjoués.

Edition : j'ai enfin retrouvé la chroniquette, la voici : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/18292-28.08.2018-ITEMA_21786155-0.mp3" debut="00:00" fin="60:00"]

On oubliera l'élégant "l'habilité" qui démarre l'exercice, mais on remarquera que France Culture a sagement préféré couper l'exercice de la vidéo et de l'audio de la matinale, qu'on peut toutes deux retrouver ici : https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-des-matins/la-grande-crise-10-ans-apres-invite-exceptionnel-nicolas-sarkozy

masterkey(http://www.regardfc.com/t171p380-la-chronique-des-chroniques#31055) a écrit:
Philaunet(http://www.regardfc.com/t171p380-la-chronique-des-chroniques#31053) a écrit:
Le Monde fait un article (pour ses abonnés) sur Aurélien Bellanger, le lourdissime, illisible et inécoutable chroniqueur de fin de matinale de FC l'année dernière : Aurélien Bellanger : « On compte  sur la sensibilité du romancier ».

J'aime bien cet unique commentaire qui montre l'auditeur attentif : "J'espère qu'il ne reviendra pas sur France-Culture. C'était lourd, non dans son écriture (quoique ?), mais dans sa diction : dire un texte est autre chose que l'écrire ; je pense qu'un comédien l'aurait dit beaucoup mieux que lui, c'est son métier."

Sur Aurélien Bellanger dans ce forum Neuneu & ''Parle-t-on pour les auditeurs à France Culture ?'' (une auditrice) & Les journaux et la rédaction de FC, etc.

Quelques mots pour défendre Aurélien Bellanger : je suis loin d'être un fanatique de son écriture ou de sa lecture mais ses chroniques l'année passée étaient les seules qui pouvaient me faire revenir à l'écoute de FC en fin de matinale. Parfois et même souvent, c'étaient les seuls moments un peu chargés de sens durant ce bien trop long 7-9.

Bien sûr Aurélien Bellanger usait de la dérision et de l'autodérision à outrance, ses textes étaient plein de facilités littéraires, de tics agaçant de l'écriture contemporaine, mais enfin quand on passe avant ou après Mathilde "Ping-pong" Serrell et consort, difficile de faire la fine gueule.

Par ailleurs, s'il y avait sans doute trop d'exercices rhétoriques assez creux imposés par la quotidienneté de la chronique (travers auquel un Philippe Meyer n'a pas échappé non plus en son temps), j'ai souvent entendu dans ces chroniques, derrière leur air d'en faire beaucoup trop, quelques réflexions très bien vues, jamais de crasse bêtise, et une connaissance solide des questions de philosophie de la nature, de métaphysique et de philosophie analytique. Je me souviens d'une belle évocation d'Alfred Whitehead qui, après les 1h50 de navigation en eaux basses question intelligence que produit la matinale quotidienne, avait su me réconcilier pour un instant avec la chaîne.

Le commentaire du billet "neuneu" qui fait part de sa préférence pour Xavier de la Porte comme chroniqueur ne fait que me conforter dans mon avis positif sur Aurélien Bellanger.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.regardfc.com

Invité 


Invité

403
Répondre en citant  
Re: La chronique des chroniques - le Mar 28 Aoû 2018, 13:06

@masterkey a écrit:Bien mal m'en a pris de venir défendre Aurélien Bellanger, celui-ci vient de produire une des plus navrantes chroniques que j'ai pu entendre de lui. J'en suis au point de me demander si ce texte imbécile sur les dîners de droite ne se voulait pas une sorte de farce, d'auto-caricature ou quelque chose du genre.
Ayant du m'éloigner de la radio je n'avais entendu ce matin que les premiers instants de cette chronique. Je m'étais dit "enfin de l'humour à France-Culture" mais voilà quand on écoute tout c'est effectivement navrant.
C'est le mauvais Bellanger qui monte à la surface. Dommage car en général je l'aime bien.

404
Répondre en citant  
Bellanger usé depuis le début - le Mar 28 Aoû 2018, 13:24

Pozinas(http://www.regardfc.com/t171p400-la-chronique-des-chroniques#31123) a écrit: (...) C'est le mauvais Bellanger qui monte à la surface. (...)
C'est simplement con, comme tout ce qu'il produit. Ça a donc sa place dans la Matinale.

Avec l'habituel name-dropping pour faire "culture" (ici Fragonard, Watteau Piranèse, comme des cheveux sur le mauvais brouet), puis à l'instar de ces metteurs en scène qui placent bien en vue une voiture allemande haut de gamme dans leurs films pour se faire subventionner par la marque, une mention en fin de chronique d'une marque de Hifi de luxe (moyen d'avoir une discrète réduction chez le fournisseur ?).

Et pendant ce temps-là, personne ne s'interroge sur l'absence de programme culturel à l'antenne...

******
Déjà observé : l'écrivain est fâché avec la grammaire
Les hommes politiques de droites
Il ne cherchent pas
Leurs chances électorales logiquement sont moindre
des tableaux d’histoires
l’une de ses caractéristiques essentielle


Voir le profil de l'utilisateur

Invité 


Invité

405
Répondre en citant  
Re: La chronique des chroniques - le Mar 28 Aoû 2018, 13:45

@Philaunet a écrit:C'est simplement con, comme tout ce qu'il produit. Ça a donc sa place dans la Matinale.
Jugement clair et net. C'est peut-être pour ça que je n'ai jamais pu dépasser les premières pages de ses livres.

Pour ma "défense" j'avoue écouter généralement cette fin de matinale dans ma salle de bain et me rasant à l'ancienne je suis d'abord attentif à l'action de ma main. Ce serait bête de se retrouver égorgé pendant que le bruit culturesque se propage...

masterkey 

avatar
Admin

406
Répondre en citant  
Re: La chronique des chroniques - le Mar 28 Aoû 2018, 14:37

Pozinas(http://www.regardfc.com/t171p400-la-chronique-des-chroniques#31125) a écrit:
@Philaunet a écrit:C'est simplement con, comme tout ce qu'il produit. Ça a donc sa place dans la Matinale.
Jugement clair et net. C'est peut-être pour ça que je n'ai jamais pu dépasser les premières pages de ses livres.

Pour ma "défense" j'avoue écouter généralement cette fin de matinale dans ma salle de bain et me rasant à l'ancienne je suis d'abord attentif à l'action de ma main. Ce serait bête de se retrouver égorgé pendant que le bruit culturesque se propage...

En cela, on a droit au désaccord et vous n'avez aucun besoin de vous défendre. A mon humble avis, le contenu de la chronique était certes simplement con, mais au contraire de ce qu'AB produit d'ordinaire.

L'inconvénient, c'est que sur un tel petit sujet, ni moi , ni vous, ni Philaunet je le crains n'aurons le coeur d'aller exhumer suffisamment de contenu ni d'en faire l'analyse sémantique circonstanciée pour décider si on peut objectiver un tant soit peu nos jugements. Aussi a-t-on le droit de déposer tout cela dans le grand placard des affaires de goût et de constater qu'en la matière il peut y avoir des divergences bien naturelles.

Pour autant, nos avis mieux étayés sur l'ensemble de la chaîne et l'évolution de son programme n'en restent pas moins très convergents.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.regardfc.com

Invité 


Invité

407
Répondre en citant  
Re: La chronique des chroniques - le Mar 28 Aoû 2018, 15:29

@masterkey a écrit:Aussi a-t-on le droit de déposer tout cela dans le grand placard des affaires de goût et de constater qu'en la matière il peut y avoir des divergences bien naturelles.
Pour autant, nos avis mieux étayés sur l'ensemble de la chaîne et l'évolution de son programme n'en restent pas moins très convergents.

Nous ne pouvons évidemment pas argumenter texte à l'appui sur tout ce qui est dit en 24 h. et, ayant rôdé quelques temps sur ce forum avant de m'enregistrer, j'ai bien vu que souvent l'impression, le sentiment, l'exaspération, sous-tendent les interventions. La citation exacte est alors plus un appui qu'un argument enveloppant complètement la question.

Ce cher Aurélien Bellanger retient souvent mon attention le matin car il a un ton plaisant et généralement peu pontifiant. Je soulignais seulement que pour une raison très concrète cette attention est superficielle.
Mais il est vrai que ses livres me sont tombés des mains.

408
Répondre en citant  
Faire une chronique sur la lune, c'est pas sorcier - le Mar 25 Sep 2018, 20:31

Tiens, ce pourrait être intéressant ? Sur la page des Petits matins, hier on pouvait lire : "La pleine lune est pour demain, l’occasion d’évoquer un riche univers symbolique". Cliquer sur le lien envoie vers ce titre Sorcières.

Jacques Munier (quel déclin, pour ne pas dire quelle déchéance, quand on l'a connu il y a 20 ou 30 ans) n'en rate pas une.

"La lune libère un espace saturé de représentations, notamment érotiques." C'est la première phrase. Ne pas s'étonner, France ex-Culture se prononce "France sexe culture".

Après ça se corse. La lune n'a pas grand intérêt, mais les femmes accusées , oui. "Héritière des hérésies et de leur répression, la grande chasse aux sorcières est un phénomène contemporain de la mise en place de machines administratives employées à fabriquer de l’ordre « et qui, pour ce faire, ont besoin du désordre ». C’est dans le contexte de la genèse de l’Etat moderne que s’est ainsi produite une cogestion avec l’Eglise, sur le plan du droit et de la justice pénale, chacun apportant à l’autre son pouvoir spécifique dans l’entreprise de construction et de consolidation de la puissance souveraine de l’Etat. Le gouvernement des âmes à l’appui du pouvoir sur les corps… « Quel est le profil de ces femmes accusées d’être maléfiques ? – demande Mona Chollet. Des femmes fortes, insolentes, indépendantes. Les veuves ou sans époux, échappant à toute autorité masculine, sont surreprésentées parmi les victimes. » D’autant que les sorcières étaient aussi guérisseuses, voire avorteuses « et que le sabbat était considéré comme la fête de la stérilité ». D’où les résonnances [sic] contemporaines de cette histoire, à l’heure où le droit des femmes sur leur corps, notamment le droit à l’avortement, est partout mis en cause. "

Le sujet était prétendument la lune.

Voir le profil de l'utilisateur

409
Répondre en citant  
Re: La chronique des chroniques - le Ven 28 Sep 2018, 08:37

À quoi sert ça, et combien ça coûte à la station ? Dépenser son argent : un problème de riches ? le 28/09/2018.

Pas un jour sans qu'un employé (h/f) de la radio culturelle nationale parle des "riches", "très riches" "super riches" et de leurs pendants "les pauvres" dans une vision binaire caricaturale. Pour commencer la journée, penser "argent", consommation de sacs et de voitures (citations de marques qui remercient pour la bonne publicité, comme chez Bellanger). Railler pour faire ricaner, c'est tout ce que sait faire Guillaume Erner dans ses billets. C'est bien triste et à l'image d'une station qui  semble avoir pour mission de créer des affrontements, accuser et faire geindre.

Voir le profil de l'utilisateur

410
Répondre en citant  
Tous riches d'espérance - le Ven 28 Sep 2018, 17:17

Philaunet(http://www.regardfc.com/t171p400-la-chronique-des-chroniques#31362) a écrit:Pas un jour sans qu'un employé (h/f) de la radio culturelle nationale parle des "riches", "très riches" "super riches" et de leurs pendants "les pauvres" dans une vision binaire caricaturale. Pour commencer la journée, penser "argent" (...) C'est bien triste et à l'image d'une station qui  semble avoir pour mission de créer des affrontements, accuser et faire geindre. [/justify]
Oui, vos inquiétudes sont bien compréhensibles.
Il est vrai, comme vous dites, que les pauvres pensent "argent" dès le début de la journée, parfois même la nuit ! Mais rassurez-vous : à l'heure à laquelle G. Erner s'exprime, les pauvres sont déjà ou encore au boulot, ou bien se font renverser en essayant de traverser la rue. Et puis, l'existence de riches, c'est pour eux l'espérance toujours renouvelée d'un ruissellement, et ça les fait vivre !
Non, le véritable danger, ce serait que les "très riches" apprennent qu'il existe des "super riches". Evidemment, cela les exciterait, et vous les connaissez, les "très riches" : ce serait encore au détriment des pauvres, avant de ruisseler bien entendu.
Mais les "très riches", à l'heure de G. Erner, ils dorment encore.

Voir le profil de l'utilisateur

411
Répondre en citant  
Marx, le voilà - le Ven 28 Sep 2018, 17:49

Lvstvcrv(http://www.regardfc.com/t171p400-la-chronique-des-chroniques#31365) a écrit:(...) les pauvres pensent "argent" dès le début de la journée, parfois même la nuit ! Mais rassurez-vous : à l'heure à laquelle G. Erner s'exprime, les pauvres sont déjà ou encore au boulot, ou bien se font renverser en essayant de traverser la rue. Et puis, l'existence de riches, c'est pour eux l'espérance toujours renouvelée d'un ruissellement, et ça les fait vivre !
Non, le véritable danger, ce serait que les "très riches" apprennent qu'il existe des "super riches". Evidemment, cela les exciterait, et vous les connaissez, les "très riches" : ce serait encore au détriment des pauvres, avant de ruisseler bien entendu.
Mais les "très riches", à l'heure de G. Erner, ils dorment encore.
Rien sur la radio, mais uniquement des clichés marxisants qui résonnent de ricanements haineux et de ressentiment. Votre France Culture révolutionnaire à la petite semaine (la pauvre petite fille riche Richeux sur les barricades !) vous ressemble.

J'avais aussi parié que vous auriez une réaction de cette sorte. Vous êtes tellement prévisible.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


412
Répondre en citant  
Re: La chronique des chroniques -

La chronique des chroniques     Page 41 sur 42

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 22 ... 40, 41, 42  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum