Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Radio Classique: diagnostic nuancé    Page 1 sur 1

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Radio Classique: diagnostic nuancé - le Mer 07 Juil 2010, 19:51

Lassé de FC et de ses machines à créer du creux, je suis allé trainer mes galoches du côté de RC. Siffle 3 mois de tests. Au total: bof.
La matinale présentée par G. Durand, malgré ses invités prestigieux n'arrivent jamais à dépasser le niveau du harcèlement en vue de décrocher une "petite phrase", que l’on citera tout au long des journaux subséquents.
E. Ruggeri fait du E. Ruggeri. Pas mal parfois, mais enfin, tous les lieux communs de "l'histoire de la musique" y passent jour après jour (Ah Sand et Chopin ! Ah West Side Story! Oh Rossini et ses triomphes ...).
Après, toute la journée les chefs d'œuvres s'enchainent, présentées par des voix féminines et gourmandes. Et bien, comment dire sans rougir, c'est écoeurant, c'est trop. On a envie de temps en temps- entre telle sonate de Schubert, telle Symphonie de Beethoven, tel Grand Air de Mozart, telle Passion de Bach ....- d'une bonne petite chanson franchouillarde, d'une p'tite blague un peu lourdasse, enfin je sais pas moi mais trop de grandeur tue la grandeur.
Bref c'est saoulant.

2
Répondre en citant  
Re: Radio Classique: diagnostic nuancé - le Dim 11 Juil 2010, 14:06

Bonjour -
Merci d'avoir explicité votre "diagnostic nuancé"
Du coup, le présent message, vide et provisoire
est là pour attirer l'attention des visiteurs réguliers

3
Répondre en citant  
Entre deux Rembrandt, le robot mixeur - le Mar 04 Oct 2016, 17:46

En 2010
Gustave(http://www.regardfc.com/t176-radio-classique-diagnostic-nuance#3277) a écrit:Lassé de FC et de ses machines à créer du creux, je suis allé trainer mes galoches du côté de RC.  
"Créer du creux" en 2010. "Creusement du creux" en 2016...
@Gustave a écrit:3 mois  de tests. Au total: bof. (...)
Un cher et généreux contributeur de l'ANPR a mentionné ce numéro récent La Grande Galerie de Radio Classique : Rembrandt.
Petit coup d'oreille : c'est le responsable de la station qui parle avec un faux enthousiasme à la RTL et avec une prononciation tellement... "Lôkazion" ; "CÔrrespondance"  ; "cômmencer", etc. Petite pièce de Swelinck de 3 minutes (plus de la durée d'une chanson lasserait l'auditoire, sans doute) et hop, page de publicité à 6'50'' pour une chaîne d'électro-ménager. J'ai coupé après le nom de la marque.

Défendre et illustrer France Musique dans ses meilleurs moments avec les grands producteurs cultivés (Le Bail/Machart/Szymczak/ François/Goldet/ Venturini/Rousseau/Grant/Degeorges/Le Gallic/Rémond, etc.) : une mission de salut public !

4
Répondre en citant  
Re: Radio Classique: diagnostic nuancé - le Mar 11 Oct 2016, 05:56

Philaunet(http://www.regardfc.com/t176-radio-classique-diagnostic-nuance#27113) a écrit:
(...)
Un cher et généreux contributeur de l'ANPR a mentionné ce numéro récent La Grande Galerie de Radio Classique : Rembrandt.
Petit coup d'oreille : c'est le responsable de la station qui parle avec un faux enthousiasme à la RTL et avec une prononciation tellement... "Lôkazion" ; "CÔrrespondance"  ; "cômmencer", etc. Petite pièce de Swelinck de 3 minutes (plus de la durée d'une chanson lasserait l'auditoire, sans doute) et hop, page de publicité à 6'50'' pour une chaîne d'électro-ménager. J'ai coupé après le nom de la marque.

Défendre et illustrer France Musique dans ses meilleurs moments avec les grands producteurs cultivés (Le Bail/Machart/Szymczak/ François/Goldet/ Venturini/Rousseau/Grant/Degeorges/Le Gallic/Rémond, etc.) : une mission de salut public !

Vous avez coupé à 6'50'' et vous avez bien fait. Le ton du producteur Guy Boyer est en effet curieusement sur-articulé et son débit naturel de lecture au micro ralenti. Mais permettez-moi d'apporter deux nuances à votre post : 1/ les pièces musicales sont diffusées in extenso dans la suite de l'émission et durent toutes plus de trois minutes. Du coup, la lecture de l'histoire biographique de Rembrandt est réduite à portion congrue et littéralement saupoudrée (c'est peut-être le principe de l'émission). 2/ En dépit de l'annonce du producteur, dans la première partie écoutée du moins, aucune publicité n'est à déplorer dans la mesure où l'émission remontée en a été purgée.

En attendant d'écouter la deuxième partie, notons que l'exposition Rembrant intime tenue actuellement à Paris dans le cossu musée Jacquemart-André est de toute beauté, réunissant des oeuvres d'importance venues des plus grands musées. Mais les ridicules espaces d'exposition gâchent le plaisir et poussent le visiteur à fuir cet accrochage désastreux, contre son gré (une fois que ses pieds auront été suffisamment labourés par les autres visiteurs en gros).

Radio Classique: diagnostic nuancé     Page 1 sur 1

Haut de page ?   

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum