Annonce :

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

L'Éloge du savoir - Le Collège de France    Page 6 sur 6

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
L'Éloge du savoir - Le Collège de France - le Lun 28 Sep 2009, 17:52

Rappel du premier message :

J'ai failli poster cette contribution dans le fil où l'on de dit que du bien, car je n'en pense que du bien, mais cette émission mérite son sujet propre. Et tôt ce matin, pour une fois, si rare, que j'étais présent devant mon poste à cette heure peu convenable aux couche-tard drunken, le hasard à fait qu'un des conférenciers, souvent diffusé, que j'écoute avec le plus d'attention : Jacques Bouveresse, y dispensait une lecture de Leibnitz sur une de mes marottes : la thématique de la liberté.

Le titre de la conférence : Dans le labyrinthe : nécessité, contingence et liberté chez Leibnitz.
Recollant les morceaux entendus, il semble que Leibnitz ait une vision de la liberté et de la nature de la volonté extrêmement moderne, c'est-à-dire défaite de toute illusion concernant le libre arbitre, notamment celle de l'exercice d'un libre arbitre dans la volonté, et développe sur les apories que représenteraient la volonté de vouloir quelque chose.

Merci donc à Leibnitz d'avoir écrit là-dessus, je ne pensais pas que cet éminent esprit, qu'on connait souvent trop mal, avait des vues aussi modernes à ce sujet.
Merci à Jacques Bouveresse de ses lectures toujours sérieuses et largement documentées (ses séries sur Gödel étaient également passionnantes), malgré une certaine monotonie de son phrasé au-delà duquel il est nécessaire d'aller.
Merci enfin à Christine Goémé de nous choisir ces leçons pour le moins roboratives. A quand une reprogrammation de l'éloge du savoir deux heures plus tard ? (et les matins de 6h à 8h...)

En revanche et malheureusement, la leçon de ce matin en est déjà à l'épisode 6 sur les 13 de la saison, et visiblement (je n'étais pas passé sur cette section du site depuis longtemps), il est devenu impossible de remonter très loin en arrière confused ! Il y a quelques années, il était possible d'écouter toute la série des conférences depuis le 1er janvier. Auriez-vous quelques pistes permettant de récupérer les épisodes récemment disparus ?
* * *

51
Répondre en citant  
Re: L'Éloge du savoir - Le Collège de France - le Dim 14 Jan 2018, 16:05


Philaunet(http://www.regardfc.com/t766p20-1914-1918-regards-sur-des-emissions-thematiques#29840) a écrit:
La voix (...) qui présente désormais les Cours du Collège de France et qui s'écoute parler dans chacun des longs tunnels d'introduction
Parmi les cours du Collège de France, beaucoup sont passionnants et relativement accessibles même pour un public non spécialiste dans la matière enseignée. Mais on peut s'interroger sur l'intérêt de les diffuser sur France Culture alors qu'ils sont librement accessibles et téléchargeables (en audio mais souvent aussi en vidéo) sur le site du Collège de France. Quelle est la valeur ajoutée par une station de radio ? il serait étonnant qu'une productrice ajoute quelque chose d'intéressant à un cours faisant la synthèse d'études récentes sur des sujets souvent "pointus". Et que dire de l'interruption musicale insérée parfois au milieu du cours ?
Au contraire, la diffusion radiophonique impose un format horaire (52 mn je crois), contraignant certains intervenants qui s'en sont plaints, pour caser générique, introduction et pause musicale... Certains cours ont même été légèrement tronqués par FC pour satisfaire à cette contrainte, en coupant l'introduction (ou la conclusion) du professeur qui commentait par exemple le plan de son cours.
Alors, à quoi bon cette diffusion radiophonique ? peut-être uniquement à faire savoir que ces cours existent et sont accessibles. Mais sitôt cette information reçue, il vaut mieux aller sur le site du Collège, choisir et télécharger tous les cours d'un cycle, sans pause musicale ni introduction ni coupures.
En allant voir sur le site de FC, je suis étonné par cette mention pour la diffusion : "les samedis et dimanches de 15h à 16h, rediffusion de 21h à 22h" ??? à ma connaissance, ces cours sont diffusés de 5h à 6h le matin...


52
Répondre en citant  
Re: L'Éloge du savoir - Le Collège de France - le Dim 14 Jan 2018, 18:14

Lvstvcrv(http://www.regardfc.com/t183p40-l-eloge-du-savoir-le-college-de-france#29849) a écrit:Parmi les cours du Collège de France, beaucoup sont passionnants et relativement accessibles même pour un public non spécialiste dans la matière enseignée. Mais on peut s'interroger sur l'intérêt de les diffuser sur France Culture alors qu'ils sont librement accessibles et téléchargeables (en audio mais souvent aussi en vidéo) sur le site du Collège de France. Quelle est la valeur ajoutée par une station de radio ? il serait étonnant qu'une productrice ajoute quelque chose d'intéressant à un cours faisant la synthèse d'études récentes sur des sujets souvent "pointus". Et que dire de l'interruption musicale insérée parfois au milieu du cours ?
Oui. Nessie l'a dit ailleurs dans ce forum, une conférence du Collège de France n'est pas de la radio et j'ai été l'un de ceux répondant non (un "non, mais") à la suggestion de se tourner vers des conférences pour pallier la médiocrité des émissions culturelles de jour.  

" Quelle est la valeur ajoutée par une station de radio ?" Justement celle de l'incitation, de la contextualisation, de la présentation pédagogique. Au lieu de cela nous avons d'abord un long montage qui n'apporte rien (détail en cliquant sur la flèche de Les Cours du Collège de France) et ensuite une présentation amateur orale et écrite des deux conférences diffusées en une heure, avec maintes fautes de grammaire et d'orthographe (un comble...). Pourquoi cet amateurisme ? Allez savoir.
Au contraire, la diffusion radiophonique impose un format horaire (52 mn je crois), contraignant certains intervenants qui s'en sont plaints, pour caser générique, introduction et pause musicale... Certains cours ont même été légèrement tronqués par FC pour satisfaire à cette contrainte, en coupant l'introduction (ou la conclusion) du professeur qui commentait par exemple le plan de son cours.
Alors, à quoi bon cette diffusion radiophonique ? peut-être uniquement à faire savoir que ces cours existent et sont accessibles. Mais sitôt cette information reçue, il vaut mieux aller sur le site du Collège, choisir et télécharger tous les cours d'un cycle, sans pause musicale ni introduction ni coupures.
Aussi pourrait-on imaginer une véritable introduction pédagogique et appétissante de chacune des émissions en 7 minutes,  en diffusion hertzienne, et un lien mis en valeur sur le site chaque jour.
En allant voir sur le site de FC, je suis étonné par cette mention pour la diffusion : "les samedis et dimanches de 15h à 16h, rediffusion de 21h à 22h" ??? à ma connaissance, ces cours sont diffusés de 5h à 6h le matin...
Oui, vu aussi. Une chose que le facteur de Radio France signalera au responsable h/f quand cela lui aura été signalé par un auditeur attentif.


53
Répondre en citant  
Antoine Compagnon et ''les effets de la guerre sur l’écriture'' - le Dim 14 Jan 2018, 18:51

Toujours des échos du colloque autour de 1914 (voir ici et ).

Une conférence très accessible et instructive comme on peut l'entendre dans les premières minutes : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/11921-10.01.2018-ITEMA_21551323-0.mp3" debut="04:05" fin="11:15"]

Étrange remarque de Compagnon, ici  [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/11921-10.01.2018-ITEMA_21551323-0.mp3" debut="23:14" fin="24:03"] "Orfcer" terme difficile à traduire ? Pas à comprendre, on suppose (cf. 14e ligne avant la fin ici de Parade's End). Signaler comment le mot avait été traduit en français aurait éclairé la lanterne des auditeurs (ofchié ?). Qui cherche la trouvaille du traducteur du roman ?

On notera la forme écrite de la présentation (qui est dite au micro) : "Quelles relations entre la littérature, le cinéma et la guerre moderne, industrielle et démocratique à l’ère des masses ?" (ne connaît pas "Au commencement était le Verbe"...).

"Quel rôle a pu jouer l’argot des poilus, alors que tout le monde écrit dans les tranchées, lettres, poèmes, récits? " Le rapport logique ?

"L’historien de la littérature, Antoine Compagnon interroge en première partie les effets de la guerre sur l’écriture... Du rapport à la démocratisation dans la tranchée pour un Drieu de La Rochelle à la ''pagaïe discursive'' dans No more parades de Ford Madox Ford".

À propos de "Parades" :  Parade The Essay, Minds at War, Thu 25 Jun 2015, déjà signalé ici.

Contenu sponsorisé 

54
Répondre en citant  
Re: L'Éloge du savoir - Le Collège de France -

L'Éloge du savoir - Le Collège de France     Page 6 sur 6

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum