Annonce : Un défaut a eu lieu récemment sur le système de vérification des messages, empêchant les utilisateurs non-inscrits de contribuer. Ce défaut est maintenant corrigé, il n'est plus nécessaire d'être inscrit pour participer.

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 34, 35, 36  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

La Direction de France Culture et son projet culturel    Page 35 sur 36

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
La Direction de France Culture et son projet culturel - le Mer 18 Aoû 2010, 13:21

Rappel du premier message :

Bonjour,

l'article est ici :
http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2010/08/18/les-remaniements-a-france-televisions-chamboulent-france-culture_1400012_3236.html#ens_id=1271929&xtor=RSS-3208

Je ne sais pas, j'ai l'impression que tout le monde a toujours su que Bruno Patino était là en attendant de se propulser ailleurs (peut-être qu'il me fera mentir en refusant finalement la proposition!)
J'ai l'impression qu'il n'a pas laissé une empreinte énorme sur cette radio, ni en bien ni en mal.
* * *

Pong-Ping 

341
Répondre en citant  
j'achète mon poisson à Montreuil - le Dim 24 Jan 2016, 18:19

Merssie Neci pour le guillemeteux article du Parisien.(renvoi du post 340)
La photo de Sandrine y est plutôt bonne : lunettes, sourire pincé, tenue du micro,blouson de cuir (loubarde de la culture ?) fond noir et fauteuil rouge ( ah, le rouge et le noir...).
J'y extrais aussi ce passage :
Les feuilletons radiophoniques ou "séries sonores", comme Tintin et "Les Cigares du pharaon" en février, ou l'adaptation des trois premiers volumes de "Millénium" récemment sont autant d'aventures exaltantes pour une chaîne comme France culture, puisées dans des genres totalement différents, et traitées de manière contemporaine. .

On croirait une critique au second degré rédigée par un forumeur de Regards, fermez les guillemets.

le posteur ajoute :"on trouvera en prime les scies habituelles de bonheur, jubilation et tout le tintouin dans un style qui sent son Caroline Broué"
Scuzez-moi mais si Caroline scie, ici dans cet article c'est de la tronçonneuse . "Faut-il"" sauver"" Caroline"du "massacre" ? fermez le guilledou.

342
Répondre en citant  
Au fil du forum - le Dim 31 Jan 2016, 22:16

Avec son fil 2015, un coup de projecteur sur les contributions au Forum, Philaunet nous a fichu un sacré coup derrière la nuque, et permis une rétrospective fort instructive.

Cliquant sur certaines contributions, je suis retombé sur ce message de Rowan, posté le 26 août 2015 :

Rowan a écrit:[son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/08/s35/NET_FC_1155cb2d-ce27-496a-8841-8a695ccbf2b3.mp3" debut="02:35" fin="04:40"]

Y a pas de... y a pas de... y a pas de... mots.

A 5 mois de distance, l'extrait fait froid dans le dos. La connerie promise pendant cette présentation de rentrée a dépassé toutes les espérances. Une petite transcription pour mémoire avant que la pastille ne s'envole :

Sandrine Treiner : Vous nous dites : La culture est partout, surtout là où on ne l'attend pas, alors ça, ce sont des mots. En réalité, quelles sont les règles du jeu ?

Mathilde Serrell : En réalité, il y a pas de règles. Le principe, c'est qu'il y a pas de limites, on a envie de mordre les lignes, on a envie d'ouvrir le terrain de jeu, on veut étendre le périmètre de la culture. Donc il y a toutes sortes de joueurs qui sont invités à participer, toutes sortes de disciplines, même celles qu'on ne connaît pas encore, y'a pas d'académisme, y'a pas de bureau de la modernité, y a pas de salons des refusés, bref, si vous m'autorisez un seul anglicisme, promis, je dirais que le principe c'est : Enlarge your culture.

(blanc)

Martin Quenehen : Enlarge your culture. Il y a une autre maxime que Ping Pong fait sienne, c'est celle du rappeur hardcore Emmanuel Kant Sapere Aude : Ose savoir, et puis également comme le Wu Tang Clan et le tatoo artiste René Descartes, on ne refuse jamais un peu de méthode dans Ping Pong, c'est simple donc puisque Mathilde disait qu'il n'y avait pas de règles, il y a quand même 4 joueurs chaque soir, deux animateurs, deux invités (...)

Qu'aurait pensé le « joueur » Claude Lanzmann, invité le 26 octobre 2015 de cette belle introduction ? Savait-il où il mettait les pieds quand il a accepté l'invitation ? Curieusement, les producteurs ont moins fait les malins en l'interrogeant qu'en ce jour de pré-rentrée.

Souhaitons que la rentrée 2016 soit moins obscène que celle qui nous a été servie en août dernier.

343
Répondre en citant  
Re: La Direction de France Culture et son projet culturel - le Jeu 06 Juil 2017, 12:37

En l'absence d'un réel lieu d'échanges, officiel et hébergé par Radio France (le site du médiateur étant un contre-exemple absolu en matière de relation avec les auditeurs), on trouve par-ci par-là, sur Facebook, quelques commentateurs qui ne mâchent pas leurs mots. Comme on le signale souvent, France Culture n'a plus vraiment de communauté d'auditeurs et cela se ressent sur Facebook, où les interventions sont d'abord politiques, sociales, et pour le reste, à peine intelligibles. Rien sur la culture. Sandrine Treiner et ses prédecesseurs ont réussi à faire le vide. Bravo! Quel bilan! Mais de temps en temps, on peut lire la réaction de tel ou tel auditeur excédé, qui connait bien la station et déplore son évolution. En voici un bon exemple : posté en réaction à l'annonce de la grille d'été, cet auditeur y va franchement. Vous ne lirez pas cela chez le médiateur, c'est garanti...

"France Culture est devenue à disons 90% un organe de propagande de la doxa multiculturelle et néo libérale: la "France" est en train de disparaître de la "culture" que diffuse cette radio. Du reste le nouveau slogan de la station "L'Esprit d'ouverture" a le mérite de la clarté. L'ouverture à l'autre, l'étranger, le paria, le "différent" est devenu raison suffisante d'une éthique absolue.
A ce titre, je me suis amusé à relever un mois durant les sujets traités en matinée et vers midi : édifiant. C'est radio-village global, radio minorités, radio "gender" et tutti quanti
Les animateurs/producteurs actuels sont au service , consciemment ou pas, de cette idéologie: les atroces Richeux, Gesbert, Brouet, Emilie Chaudet (sidérante de mièvrerie bobo) Martin Quenehen (affligeant de nullité satisfaite) , l'infâme Laporte et cie....Ce sont eux qui donnent le la.
Le résultat est catastrophique : une floppée de "sussureuses" (Chaudet, Gesbert, Richeux ) qui confondent animation de débat et bande-son d'un film érotico-soft. Contenu de leurs émissions confondant de conformisme content de soi. Il s'agit de véhiculer un discours formatisé, anesthésique, sûr de son bon droit pseudo humaniste.La liste des invités réguliers est instructive à cet égard.

Passons sur Couturier (il doit avoir un bon piston pour toujours officier sur cette station) passé du statut de chantre ultra libéral (avant la crise de 2008)à celui de promoteur de la même chose mais...en plus discret. Ce type n'est ni un penseur ni un journaliste: c'est un valet .

L'un des pires est l'horrifiant Arnaud Laporte (qu'il la prenne enfin, la porte !!!). Certes j'avoue que sa voix de cire-pompes mondain m'insupporte: quand il parle, on a l'impression qu'il lèche son micro. Sa "Dispute" n'en est pas une; il s'agit seulement d'une bouillasse "culturelle" branchée, charriant là aussi les pires clichés de la modernité avec son lot d'onanisme "conceptuel" et de subversifs subventionnés. Laporte et ses collègues sont de plus infichus de s'exprimer de façon articulée: ils parlent un français d'une laideur incroyable.

Voilà ! Adieu, pauvre radio: France Culture aura été digne jusqu'à vers le tout début des années 2000 (en étant sympa); il suffit de comparer d'ailleurs la qualité des émissions (diction, tenue du débat, choix des sujets) des decénnies passées rediffusés parfois la nuit et la nullité de la plupart programmes des actuels.

Et tout ça payé avec vos deniers, citoyens...
"

344
Répondre en citant  
''L'espace entre les corps'' - le Jeu 06 Juil 2017, 22:06

Yann Sancatorze(http://www.regardfc.com/t194p340-la-direction-de-france-culture-et-son-projet-culturel#28436) a écrit:En l'absence d'un réel lieu d'échanges, officiel et hébergé par Radio France (le site du médiateur étant un contre-exemple absolu en matière de relation avec les auditeurs), on trouve par-ci par-là, sur Facebook, quelques commentateurs qui ne mâchent pas leurs mots. Comme on le signale souvent, France Culture n'a plus vraiment de communauté d'auditeurs et cela se ressent sur Facebook, où les interventions sont d'abord politiques, sociales, et pour le reste, à peine intelligibles. Rien sur la culture. Sandrine Treiner et ses prédecesseurs ont réussi à faire le vide. Bravo! Quel bilan! Mais de temps en temps, on peut lire la réaction de tel ou tel auditeur excédé, qui connait bien la station et déplore son évolution. En voici un bon exemple : posté en réaction à l'annonce de la grille d'été, cet auditeur y va franchement. Vous ne lirez pas cela chez le médiateur, c'est garanti...

"France Culture est devenue à disons 90% un organe de propagande de la doxa multiculturelle et néo libérale: la "France" est en train de disparaître de la "culture" que diffuse cette radio. Du reste le nouveau slogan de la station "L'Esprit d'ouverture" a le mérite de la clarté. L'ouverture à l'autre, l'étranger, le paria, le "différent" est devenu raison suffisante d'une éthique absolue. (...) Laporte et ses collègues sont de plus infichus de s'exprimer de façon articulée: ils parlent un français d'une laideur incroyable. (...)"

Voilà ce que donne, par exemple, en matière de "français d'une laideur incroyable" le pire de ce qu'on aura entendu à France Culture durant deux ans de 19h à 20h, de la part d'une ex-animatrice de Radio Nova devenue intervieweuse ("acquérie" plutôt qu'aguerrie), ici dans la série si mal nommée Les Masterclasses, numéro au titre si attendu Angelin Preljocaj : "Je me demande souvent comment le corps imprime le monde" : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/17397-06.07.2017-ITEMA_21380312-2.mp3" debut="37:06" fin="38:46"]

Mathilde Serrell, productrice de Ping Pong sur France Culture
Coordonnées par Arnaud Laporte, enregistrées durant l’année, en public ou en studio, les quarante premières productions de cette ambitieuse collection seront diffusées à l’été 2017.

345
Répondre en citant  
« Le poids des mots, le choc des photos », l'esprit Paris Match à France Culture - le Ven 06 Oct 2017, 17:03

Le "poids" des mots :  
Philaunet(http://www.regardfc.com/t19p580-les-matins-de-france-culture#29038) a écrit: (...) Je ne vois pas trop l'intérêt de diffuser à 7h30 du matin (et à toute autre heure de la journée) sur la station culturelle une description sensationnaliste reprise du New York Times  qui fait plus de 350 mots.  Paris Match a de la concurrence... "Melissa, 41 ans, raconte qu'elle buvait et riait avec ses amis lorsqu'un homme est tombé près d'elle avec une balle dans le cou. «Il y avait du sang partout", dit-elle. "Et puis soudain, c'était le chaos total». Beaucoup suivront leur instinct en se couchant ou simplement en s’accroupissant, ne sachant pas qu'ils restaient ainsi encore exposés au tireur, embusqué à la fenêtre du 32ème étage d’un hôtel casino."
Le choc des photos :
Philaunet(http://www.regardfc.com/t681p120-de-l-image-dans-votre-radio#29055) a écrit:Pourquoi, sous un titre biaisé, illustrer d'une photo la présentation d'un des sujets traités dans le journal de 18h du 5 octobre ?  Pourquoi choisir, parmi toutes celles disponibles, celle que Jose Jordan, photographe freelance, a vendue à l'AFP ? En format réduit (le grand format est sur la page de France Culture) la photo et sa légende :


Une manifestante pro-indépendance à Barcelone le soir du référendum d'auto-détermination pour l'indépendance (01/10/17)• Crédits : JOSE JORDAN - AFP

Ne plus s'étonner ensuite quand Alain Genestar, ancien directeur de la rédaction de Paris Match, est la vedette du reportage d'Éric Chaverou Photoreporters, lycéens : ce qu'ils tirent des images de guerre pour dire : "Une image de guerre montre une facette de la guerre. Sachant qu'il y a 1 000 facettes de la guerre. Donc, ce n'est pas forcément une image violente. C'est une image qui informe, qui décrit, qui témoigne.".

Ce qui justifie la diffusion de n'importe quelle photo bien sanglante, comme l'on sait...

346
Répondre en citant  
Re: La Direction de France Culture et son projet culturel - le Mer 11 Oct 2017, 23:56

Quand une capture d'écran du site internet de la station condense la misère culturelle du projet directorial...
Avec en prime un problème d'accord à "Education National".

Le voici, notre fleuron culturel radiophonique...


347
Répondre en citant  
Le programme, demandez le programme ! - le Mar 17 Oct 2017, 07:38

Celui du jour (d'hier et de demain) : guerre, féminisme, "genre", ouragans et cyclones, "dérèglement climatique", politique (refonder la démocratie, égalitarisme), transhumanisme, etc.

France Culture : les mots exclusivement pour les maux, réels ou prétendus.  La transmission du savoir ? La présentation des succès, des découvertes, des améliorations ? Ne sont pas au programme.

Comme l'écrit une auditrice dans un courrier lucide à France Inter/Radio France intitulé ironiquement « Le monde est horrible » : "Quelle est votre intention exactement en faisant ces choix ?" [réponse dans plusieurs rubriques de ce forum].

L'Invité des Matins
Violences faites aux femmes : Christine Angot, mots à maux

La Grande table (2ème partie)
Les citoyens au pouvoir

La Méthode scientifique
Dans l’oeil du cyclone

LSD, La série documentaire
Rouge comme les règles (2/4) : Avoir ses règles

Du Grain à moudre
En fait-on trop avec le genre ?

Fictions / Le Feuilleton
Dix jours qui ébranlèrent le monde de John Reed (2/10) : A bas la guerre

Matières à penser avec René Frydman
L’homme en moins, l’homme en plus : et la médecine dans tout ça

L'Atelier fiction
Amours en marge de Yoko Ogawa

348
Répondre en citant  
Demandez la culture - le Mar 17 Oct 2017, 10:25

Philaunet(http://www.regardfc.com/t194p340-la-direction-de-france-culture-et-son-projet-culturel#29125) a écrit:(...)
France-Culture ne fait que refléter l'évolution - regrettable - de nos sociétés. Sous l'influence de la Mondialisation, la diversité des cultures est écrasée, laminée, un scandale aux Etats-Unis devient une question mondiale. Le Marché libéralisé généralise la lutte de chacun contre tous. L'état modernisé s'inscrit pleinement dans cette culture financière et "twitterisée", installant et valorisant la vulgarité du langage et et des modèles : le but dans la vie ne saurait être que l'enrichissement personnel pour se payer un costard.

La culture est ainsi devenue un lieu de luttes, parce que c'est la culture elle-même qui est ainsi menacée. Cet état de fait est tout à fait regrettable, et pas seulement pour son impact sur les programmes de FC et notre plaisir d'écoute, mais surtout pour l'évolution (pardon : Transformation) qu'elle accompagne dans nos sociétés.

Devant cet état de fait, vous faites penser aux petits enfants qui ont besoin, pour s'endormir, d'écouter de belles histoires. On peut suggérer de relire Le Petit Prince, et de compter les moutons en rêvant d'être un mouton-premier-de-cordée... pendant ce temps-là ce sont les librairies qui disparaissent et les réseaux sociaux qui s'imposent. La culture que nous regrettons, ce n'était pas non plus la culture-confiture de cette émission politique dominicale (heureusement rénovée), où les intervenants l'étalaient, leur "culture", répétant des mots nouveaux qu'ils venaient de découvrir (sérenpidité, procrastination...) tout en discutant du déficit budgétaire.

France Culture n'est que le reflet de cet état de fait. Cependant, on y parle encore, mais moins bien, de Socrate, Virgile, Marx, Ovide et tant d'autres. On peut surtout regretter sa dérive vers les réseaux sociaux : que va faire FC dans ces galères ? cette station devrait se recentrer sur son métier, la radiophonie.

NB : le choix de la majuscule ou minuscule pour l'initiale de certains termes ci-dessus est pleinement assumé, pour s'inscrire dans l'effort de Modernisation (pardon : Transformation) de notre société.

349
Répondre en citant  
Re: La Direction de France Culture et son projet culturel - le Mar 17 Oct 2017, 10:44

SamVa(http://www.regardfc.com/t194p340-la-direction-de-france-culture-et-son-projet-culturel#29129) a écrit: France-Culture ne fait que refléter l'évolution - regrettable - de nos sociétés (...)
France Culture ne fait que refléter la misère intellectuelle et spirituelle de ses cadres et de la majorité des producteurs (surtout féminins). France Culture ne reflète pas "la société", elle en produit une image. Elle et Radio France dans son ensemble produisent une vision du monde martelée quotidiennement , c'est donc dès qu'on allume son poste : anxiété, crainte, insatisfaction, radicalisme du "changez tout", mise en opposition des catégories (les bons contre les méchants), fascination pour la violence, goût pour l'instabilité et l'insécurité des normes, etc.

Allez voir ailleurs ce qui est diffusé (Un passionnant week-end thématique) et vous verrez que le monde n'est pas celui que vous vous imposez de voir dans une délectation morose pour le morbide, comme dirait munstead.

À suivre, car votre Saint-Exupéry m'a amusé (c'est une des vertus de vos messages).

350
Répondre en citant  
Re: La Direction de France Culture et son projet culturel - le Mar 17 Oct 2017, 14:37

@SamVa a écrit:La culture est ainsi devenue un lieu de luttes, parce que c'est la culture elle-même qui est ainsi menacée. Cet état de fait est tout à fait regrettable, et pas seulement pour son impact sur les programmes de FC et notre plaisir d'écoute, mais surtout pour l'évolution (pardon : Transformation) qu'elle accompagne dans nos sociétés.

Avouez que c'est difficile de ne pas éclater de rire en vous lisant. Pourriez-vous nous dire si France Culture remplit admirablement sa mission de service public, ou si son programme se dégrade à cause des forces invisibles de la main du marché mondialisant néolibéral? Comme vous dites les deux à la fois, je suis un peu perdu. Pourriez-vous m'éclairer ? Aussi, je ne suis pas sûr de comprendre ce que vous dites lorsque vous suggérez que pour défendre la culture, il faut en diffuser le moins possible (c'est un luxe archaïque pour rentiers dilettantes apparemment) et soutenir les émissions qui font du commentaire politique ? Vous voyez ? C'est un peu quantique votre affaire. J'ai comme dans l'idée que vous êtes en faveur de ce qui s'accorde à votre réseau d'idées, et contre tout ce que défend ce forum. Mais comme vous êtes insoumis par nature, je pense que cela s'explique : vous refusez de vous soumettre à vos propres idées et vous défendez le contraire lorsque votre point de vue peut s'apparenter à du néolibéralisme (invisible mondialisant etc.). C'est ce qu'on peut appeler l'esprit d'ouverture. Le problème, c'est que c'est inconséquent et qu'on ne comprend rien à ce que vous racontez. Enfin, si. Il suffit de coller une étiquette "néolibérale" sur quelque chose pour que vous ne vouliez plus en manger.

Comme toujours, avec ce raisonnement de politisation à outrance de la culture (c'est à dire exclure ceux qui ne pensent pas comme vous, discriminer contre ceux qui ne partagent pas votre projet "culturel"), on répond qu'il suffit d'imaginer une bibliothèque où l'on envoie tous les fonds au pilon pour les remplacer par des rayonnages de magazines et de revues. On vide les musées pour n'installer que de l'art à message. On impose aux cinémas une programmation de documentaires engagés. C'est cela, pour vous, la vie culturelle d'un pays ? C'est votre vaste horizon culturel ? Quelle drôle d'époque où les militants essaient de confisquer le terrain culturel pour le transformer de l'intérieur et en faire un outil de conquête électorale. Je sais que cela ne vous plait pas beaucoup, mais la littérature, le cinéma, les œuvres etc. nous appartiennent à tous. Nous avons le tort, dans ce forum, de défendre une vision démocratique de la culture. Pourquoi ne pas vous joindre à nous SamVa ? Vous apprendrez des choses.

351
Répondre en citant  
''Madame Pompadour – Protectrice des beaux-arts'' - le Ven 27 Oct 2017, 09:22

Yann Sancatorze(http://www.regardfc.com/t194p340-la-direction-de-france-culture-et-son-projet-culturel#29134) a écrit:
@SamVa a écrit:La culture est ainsi devenue un lieu de luttes, parce que c'est la culture elle-même qui est ainsi menacée. Cet état de fait est tout à fait regrettable, et pas seulement pour son impact sur les programmes de FC et notre plaisir d'écoute, mais surtout pour l'évolution (pardon : Transformation) qu'elle accompagne dans nos sociétés.
(...) Comme toujours, avec ce raisonnement de politisation à outrance de la culture (c'est à dire exclure ceux qui ne pensent pas comme vous, discriminer contre ceux qui ne partagent pas votre projet "culturel"), on répond qu'il suffit d'imaginer une bibliothèque où l'on envoie tous les fonds au pilon pour les remplacer par des rayonnages de magazines et de revues. On vide les musées pour n'installer que de l'art à message. On impose aux cinémas une programmation de documentaires engagés. C'est cela, pour vous, la vie culturelle d'un pays ? C'est votre vaste horizon culturel ? Quelle drôle d'époque où les militants essaient de confisquer le terrain culturel pour le transformer de l'intérieur et en faire un outil de conquête électorale. (...)
Ah les journées spéciales ! Invention de Poivre d'Arvor, reprise par Sandrine Treiner et importée sur France Musique par Marc Voinchet.

Aujourd'hui c'est "Journée spéciale : # Violencessexistes : et maintenant ?"

Et maintenant que vais-je faire ? Écouter SWR2 Alte Musik Madame Pompadour – Förderin der schönen Künste [''Madame Pompadour – Protectrice des beaux-arts'']

Contenu sponsorisé 

352
Répondre en citant  
Re: La Direction de France Culture et son projet culturel -

La Direction de France Culture et son projet culturel     Page 35 sur 36

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 34, 35, 36  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum