Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Programmes de rentrée 2010    Page 2 sur 2

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Programmes de rentrée 2010 - le Ven 27 Aoû 2010, 10:34

Rappel du premier message :

La grille de rentrée à l'automne 2010 va encore faire grincer des dents. Comme chaque année d'ailleurs : Eloge du savoir déplacé à minuit et réduit à 30 minutes, comme les Passagers de la nuit. Du jour au lendemain rogné de 5 minutes. Caroline Broué et Hervé Gardette tous les jours sur la tranche de 12h-13h30, pitié !!!! Mais tout ça n'est pas encore bien clair, alors qu'on n'est qu'à 3 jours de la réouverture. Sur le site de FC on peut chercher un bon moment le simple tableau des programmes de France Culture. Puis on renonce. D'ailleurs ça serait bien le premier tableau clair et lisible qu'on y trouverait depuis l'ouverture de ce foutoir, à la mi-mai dernier. Donc rêvons, rêvons : une simple page, lisible directement, sans avoir à moletter ou à clicker sur une police de trois pouces de hauteur. Bref un truc comme on a toujours su en faire mais voila, non, ne rêvons plus. Ils ne savent pas faire, ils ne savent plus. Il y a quand même une solution, pour ceux qui n'ont pas encore rejoint le club du boycott de la molette de souris et du clicks-en-gros : le programme par journées. Et là surtout, pas de panique : il n'est pas encore vraiment au point le programme des journées, même si on y voit déjà quelques nouveautés.

Et puis on se rabat sur les sources externes. Par exemple on apprend par Politis que l'Atelier Littéraire de Pascale Casanova est fermé, sans que la raison en soit clairement dite. En fait on n'y apprend presque rien dans cet article de Politis qui évoque "un désaccord" entre la productrice et la Direction de la chaine. C'est du même niveau de précision que quand Hervé Gardette invoque "un problème technique" pour chacune des applications à plantage et pennes en festival sur le site de FC. En tous cas le désaccord évoqué par Politis a toutes les chances d'être bien réel, lui : peut-être est-ce lui qui est à l'origine du paragraphe vengeur dans la notice Wikipedia de Pascale Casanova, où on peut lire << En juillet 2010, la direction de France Culture décide de supprimer l'émission et de proscrire la critique littéraire des ondes >>. Allons bon ! peut-être sous le coup de la déception, voila quelqu'un qui ne fait pas dans la dentelle. A lire ces mots revanchards on se croirait plutôt sur un site de militants ou sur un forum de râleurs cultureux (par exemple regardsFC). Mais au fait (doute, doute) des émissions de critique littéraire il y en aura quand même à la rentrée, ou pas ? Après tout on peut s'inquiéter : d'abord avec le tandem annoncé entre 12h et 13h30, c'est pas encore cette année qu'on va y retrouver le punch du Panorama, sur la tranche du midi . Quant au "jeux d'épreuves" de Joseph Macé-Scaron est-il encore à l'affiche ? Comme les après-midi n'ont visiblement pas été mis à jour dans les programmes consultables en ligne, il faudra attendre encore un peu avant d'être fixés là-dessus.
* * *

11
Répondre en citant  
Les 10' de Fiction à 11h50 - le Lun 30 Aoû 2010, 12:20

Oh oh qu'entends-je un peu avant midi ce jour ?

Belle idée : une fiction quotidienne de 10 minutes, en fin de matinée.
Belle surprise : en écoutant au vol, on reconnait tout de suite le style Fiction-France Culture
Belle déception : au bout d'une minute on comprend que c'est adapté d'une série télé : les Soprano.
Belle dégringolade : la désannonce par une voix immature, qui nous promet en prochain épisode Sex in the city.

Bilan : France Culture crève de s'aligner sur la télé, et à force d'en imiter les "trouvailles", fait crever tous ceux de ses auditeurs qui la fuient la télé.

Après la présentation en duo masculin-féminin (Broué-Gardette), après les interviews connement agressives et faussement impertinentes (Martel) imitées de Fogiel ou de la mère Ferrari, après le débat-quotidien-sur-sujet-de-sauciété-à-l'ordre-du-jour, voici le repompage des fictions télé dans le genre soap-décoincé-branchy-mauderne.

Aura-t-on un jour pitié de l'auditeur qui s'imagine que la culleture sert à enrichir l'esprit en le nourrissant pour de bon, et non à le gaver de produits standarts vite avalés, vite digérés, vite expulsés, quand ils ne sont pas tout de suite restitués dans un renvoi de dégout.

12
Répondre en citant  
Re: Programmes de rentrée 2010 - le Mer 01 Sep 2010, 07:43

La nouvelle émission de la belle Marie Richeux n'est pas écoutable, ou alors d'une oreille franchement distraite. Je ne vois pas comment on pourrait ne pas être assommé par l'empilement des chroniques, bulles, pastilles et chansons.
Et puis Ezine a refourgué sans vergogne sa chronique d'un livre dans le masque et la plume.

13
Répondre en citant  
Re: Programmes de rentrée 2010 - le Mer 01 Sep 2010, 19:05

Pour ce qui est de ces chroniques, pastilles, vignettes etc ..., je crois que ce sont des choix stratégiques : à cette heure de la journée, les gens écoutent la radio de façon très discontinue. Hop, on branche, hop, on coupe, hop, on part au boulot. Il me semble d'ailleurs que le taux d'audience soit mesuré en ... quart d'heures ! Donc formats adaptés au temps d'écoute brefs ???? Y'é ne sé pas mais pose la question.

14
Répondre en citant  
Re: Programmes de rentrée 2010 - le Mer 01 Sep 2010, 21:29

bonjour,

en parcourant la grille de rentrée, je n'ai pas retrouvé l'émission macadam philo. certes cette émission n'était plus au niveau des vendredis de la philosophie mais c'était une des dernières émissions de philosophie. François Noudelmann est-il producteur d'une nouvelle émission?

merci

15
Répondre en citant  
Re: Programmes de rentrée 2010 - le Mer 01 Sep 2010, 23:30

Bonsoir,
Non, désormais François Noudelmann produit une émission de philosophie et musique : Je l'entends comme je l'aime, le dimanche matin à 7h, coincé entre Culture d'Islam et Foi et tradition, l'émission orthodoxe.

Macadam Philo savait allier nombre d'éléments que je n'aime pas : sujets d'actualité, discutés par des invités qualifiés dans d'autres domaines que celui abordé, et le style Noudelmann, loin d'être parmi les plus agréable de la station.
Aux vendredis de la philosophie, ses "Philosophies en situation" souffraient un moment difficilement la concurrence des "Commentaires" d'Enthoven, plus enlevées, moins arides. Plus frou-frou et nombrilesques aussi, c'est vrai : Noudelmann est un type sérieux, il ne donne pas l'impression d'avoir l'égo gonflé aux stéroïdes, ni le goût du star-system en vigueur.

Souhaitons-lui bonne chance pour son émission musicale, il aura peut-être plus à y donner à raconter que sur les trottoirs bitumés des questions d'actualité.

16
Répondre en citant  
Re: Programmes de rentrée 2010 - le Jeu 02 Sep 2010, 09:03

A noter que François Noudelmann est passionné par la musique. Il a d'ailleurs écrit un livre sur la relation de certains philosophes ou intellectuels à la musique : "Le toucher des philosophes". On peut donc espérer que cette nouvelle émission lui permettra de développer avec finesse et profondeur des thèmes qui lui sont chers.

17
Répondre en citant  
3 émissions neuves, 3 véritables échecs - le Mer 06 Oct 2010, 10:00

Les nouveautés de cette rentrée ne sont pas franchement convaincantes. L'émission de Marie Richeux divise, mais au moins on la voit et on l'entend. Il y a un fil esspécial. Mais pour le reste, pardon :

- Le champ des possibles. Joseph COnfavreux fidèle à son orientation alter et tiers-mondisse, explique ce que sera la société de demain. Exemple vendredi dernier : en réaction à l'ouverture du Mondial de l'Auto, un numéro consacré au transport de demain, certainement le Rickshaw parce que si ça vient de chez les pauvres c'est forcément mieux que chez nous. A condition de ne pas voir que c'est un vulgaire triporteur. C'est ça l'avenir du transport urbain comme le voit Confavreux : le triporteur. On se demande par quel miracle la bestiole n'est pas reliée à une machine à laver pour économiser sur la centrale nucléaire et finalement arriver à remplacer celle-ci par des éoliennes pour la mini-part résiduelle qui resterait à produire. 40 minutes de bavardage dignes d'une radio alternative faite dans un squatt d'une ville de province dont le mairie fait preuve de tolérance et réussissant à accueillir les profs de l'université locale pour que le ton en studio ne fasse pas trop zonard. Mais leur triporteur pédale dans la choucroute. Il ne manque vraiment plus que Julie Clarini. Pitié.

- La grande table : plusieurs fois écouté mais pas jusqu'au bout, n'empêche : jamais entendu une de ces émissions sans remarquer des énormités de Broué ou de Gardette. Ils ont beau imiter la télé avec la parole alternée homme/femme, ils n'ont pas de teleprompter et ils n'arrêtent pas de se planter à tous niveaux : ils confondent les noms, les dates, les homonymes qui sont les frères ou les cousins ou rien du tout. Les deux pdocuteurs-présentateurs sont le contraire de ce qu'on appelle de la culture. Du coup chaque jour ils se font rectifier par leurs invités. C'est franchement pitoyable.

- Juste avant c'est pas mieux, avec Question d'époque : émission composite, sans âme, sans unité. C'est la réunion de la carpe, du lapin et de la cage. Chaque jour une question d'économie ou de politique internationale par Florian Delorme + une question plus ou moins liée au monde scolaire ou aux djeunz, par Louise Touret + une rubrique pour Sylvie Andreu. On a critiqué l'empilement de pastilles dans "Pas la peine de crier", mais à 11h c'est pire. Et toujours cette présentation bi-sexe H/F en imitation de la télé. Insipide au possible.

18
Répondre en citant  
Re: Programmes de rentrée 2010 - le Mer 06 Oct 2010, 11:21



- La grande table : plusieurs fois écouté mais pas jusqu'au bout, n'empêche : jamais entendu une de ces émissions sans remarquer des énormités de Broué ou de Gardette. Ils ont beau imiter la télé avec la parole alternée homme/femme, ils n'ont pas de teleprompter et ils n'arrêtent pas de se planter à tous niveaux : ils confondent les noms, les dates, les homonymes qui sont les frères ou les cousins ou rien du tout. Les deux pdocuteurs-présentateurs sont le contraire de ce qu'on appelle de la culture. Du coup chaque jour ils se font rectifier par leurs invités. C'est franchement pitoyable.


J'ai peu, très peu écouté cette émission. Mais, de fait, pouvait-on espérer autre chose ?

Je ne saurais dire si le tandem dit des conneries. Pour le peu que j'ai pu écouter, j'ai surtout trouvé qu'il y avait un côté petites notes, bien sérieuses mais prises sans distance, sans mise-en-perspective.

Et c'est là que la bât blesse. Les deux sont des journalistes. Et ... ils ne savent pas de quoi ils parlent donc ils en parlent comme des journalistes, à coups d'approximations et sans vision plus globale.
C'est le problème de ce type de magazine, soit on demeure dans l'approche myope, soit on vire du côté de la discutaille vague.

Par exemple, si le magazine d'Elisabeth Couturier, a contrario, est bon, c'est simplement parce que Couturier connaît bien ce dont elle parle.

Pour ce qui est de leur style radiophonique, il est juste qu'il y a un petit côté bonimenteur de foire. Ca ou autre chose ... Au moins, cherchent-ils à changer de boniment, d'une émission, l'autre ... C'est un effort.

19
Répondre en citant  
Re: Programmes de rentrée 2010 - le Mer 06 Oct 2010, 17:53

Tout à fait d'ac avec votre point de vue sur les journalistes. Mes débuts sur Culture (fin 80) c'est avec Culture-Matin (jean Lebrun) je déserte la cireuse de pompe Patricia Martin (sur Inter) qui donne l'heure à … Ivan levaï, summum de la vanité et du syndrome "je sais tout". Lebrun (je ne sais pas qu'à l'époque il vient de La Croix) assure avec culture, références précises, jeux de situation avec ses invités et mise en valeur de jeunes (Laurentin à la revue de presse, et Voinchet qui y fera suite, Angelier aussi et le futur inoxydable Ezine que Lebrun moque à l'envi). IL prépare ses émissions. Il a des tics mais il a toute sa place dans ce qui ne s'appelle pas encore une matinale. Il sort du cadre le plus souvent possible.
Je le répète, pardon si vous trouvez que je radote, Borzeix savait repérer ou déceler des talents. Depuis Adler c'est copinage et sciencepot (sic).
J'attends de la part de Lebrun qu'il ose écrire "La République des journalistes" ou ce sera Plenel, mais bon ils risquent quelques impasses. Bedos peut-être !!!
Malgré le binôme F/M c'est monocorde et sans rythme, donc j'écoute plus !!

Programmes de rentrée 2010     Page 2 sur 2

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum