Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 28 ... 52  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Les matins de France Culture    Page 4 sur 52

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Les matins de France Culture - le Dim 30 Aoû 2009, 10:03

Rappel du premier message :

Ce fil, le plus volumineux de notre forum, a été victime de son succès : ayant atteint les limites fixées par l'hébergeur il a été scindé en deux parties. Dans le premier commentaire après cette introduction, nous redémarrons à la rentrée de septembre 2014.

Nos lecteurs trouveront les 5 premières années (2009-2014) de commentaires sur la matinale de FC dans ce fil d'archives.
* * *

31
Répondre en citant  
Re: Les matins de France Culture - le Mer 05 Nov 2014, 11:29

Il y avait un défaut dans l'organisation même de cette matinale : l'absence d'un acteur essentiel dans cette crise, celui que pointent les doigts accusateurs : c'est le rapport qui a emporté la décision de 43 sur 46 des décideurs (sur les 3 autres, un contre et deux abstentions). Car ce rapport est incriminé par un des militants présents, un homme qui joue la carte du calme mais qui ne se prive pas de faire exactement ce qu'il reproche à ses adversaires dans ce conflit, jouant du "je connais la réalité et j'ai raison", "c'est pas nous m'sieu eh, c'est l'autre" (sous-entendu : la violence c'est eux) et le fameux "non mais rendez vous compte qu'on se fait traiter de djihadiste par ces miliciens" (la perle du jour) ce qui prouve bien que c'est les partisans du barrage qui sont les méchants. Eh non, pas l'ombre d'un argument concret. Tout reste dans la surface du conflit.

En fin de compte on aura à peine progressé, et en s'arrêtant au noeud de l'affaire. C'est déjà pas mal, me direz-vous. Ca permettra même de livrer ultérieurement un nouvel épisode.

Pourtant Voinchet avait tenté le coup du débat contradictoire. Oh mollement : en mettant face aux militants non pas un partisan du barrage, mais au moins un bon connaisseur des rouages de l'Institution. Le contradictoire en radio, d'autres savent le faire et bien mieux : en tant que principe d'organisation du débat, il est la règle évidemment dans "Répliques", quoi qu'on puisse en dire par ailleurs. Et tout autant dans l'Economie en questions ainsi que dans l'Esprit public. Il est la règle encore dans "Science publique". Il a toujours été la règle dans Du grain à moudre, repris à Couturier par Gardette qui hélas présente son émission comme une buse et anime le débat comme une bûche mais au moins ses tables sont habituellement bien équilibrées. Ca lui évite d'ailleurs la moitié du boulot et aussi de dire trop d'âneries.

Mais ce matin c'est loupé : on nous dit que ce rapport est une manipulation. Et il n'y a personne pour en parler ? Personne pour le présenter ou le défendre ? Quand on a entendu depuis 20 minutes les deux militants écologistes eux-même manipuler le débat, en rejetant comme à leur habitude l'intégralité de la responsabilité sur l'adversaire, en montrant qu'ils ne sont pas plus des partisans de la négociation ou du dialogue social que ne le sont les élus, on aimerait bien en savoir plus. Rapport biaisé ? Rapport tendancieux ? Rapport mensonger ? Va-t-on nous ressortir cette fois encore le trick passe-partout du "conflit d'intérêt" qui est l'alpha et l'oméga de l'analyse de l'aménagement public telle qu'on la pratique à France Culture ? On ne saura pas.

Il faut dire que l'erreur n'est pas exclusive de Voinchet : aussi bien Garapon que Marie-Hélène Fraïssé et à l'occasion Laure Adler invitent des invités pour un face-à-face en fait un exercice de parole sans contradicteur. Là ils peuvent déblatérer tant qu'ils veulent sur un absent, qu'ils peuvent dénigrer et diffamer. Ils ont antenne libre pour diffuser une thèse à sens unique et sans l'ombre d'une nuance, sans la moindre opposition. C'était une habitude régulière des émissions militantes de Philippe Petit, et quand on entend chez Adèle van Reeth des propos polémiques, c'est toujours à sens unique, sans aucune possibilité laissée à l'auditeur de se faire un avis informé, plural.  Un des exemples les plus choquants en a été donné dans Continent Sciences du lundi 27 octobre. Ce jour là Stéphane Deligeorges a produit une émission abjecte que j'espère pouvoir commenter largement ce jour même si j'en trouve le temps.

Enfin après 25 minutes de débat alors que s'approche l'heure fatidique où vont retentir pour la 356e fois depuis sa mort les premières notes de Frank Sinatra, voila la surprise : Joe Dassin ? Et dans la foulée, une autre surprise : Voinchet ne force aucun de ses invités à pousser la chansonnette (la semaine dernière il a essayé sur 4 ou 5 victimes potentielles). Décidément c'est la matinale de toutes les surprises ! Aurait-il reçu des touittes d'engueulade ?

32
Répondre en citant  
Ces matins qui me rendent grognonne - le Mer 05 Nov 2014, 13:53

Bien d'accord avec vous Nessie ! Ce matin, on avait franchement l'impression d'être tombé dans un guet-apens de militants anti-capitaliste et il y en a même eu un pour dire "peu importe" quand Brice Couturier lui a rappelé que le Conseil général du Tarn avait voté à la majorité moins une voix, le projet du barrage... Peu importe la démocratie, donc !!!

33
Répondre en citant  
De la nuance et de l'attention aux mots chez les auditeurs de France Culture - le Mer 05 Nov 2014, 14:44

@Jeanne Jorette a écrit:Bien d'accord avec vous Nessie ! Ce matin, on avait franchement l'impression d'être tombé dans un guet-apens de militants anti-capitaliste et il y en a même eu un pour dire  "peu importe" quand Brice Couturier lui a rappelé que le Conseil général du Tarn avait voté à la majorité moins une voix, le projet du barrage... Peu importe la démocratie, donc !!!

Le « militant » est, si vous avez suivi les prises de parole du débat, présenté comme Ben Lefetey, porte-parole des militants de la ZAD du TESTET.

Le passage que vous incriminez a été assez représentatif de la manière qu'a Brice Couturier de reprendre son interlocuteur (sur l'expression "peu importe"et sur le mot "milice"). Réécoutez attentivement le passage où M. Lefetey précise ce qu'il veut dire par "peu importe".

De toute façon, en cette affaire deux logiques s'affrontent et chacun, selon ses convictions défendra l'une ou l'autre : Le Conseil Général a voté à la quasi unanimité pour le projet (qui et comment sont élus les Conseillers généraux, revoyons nos cours d'éducation civique), il faut donc s'incliner (comme il aurait fallu le faire pour Plogoff, non ?) ; des citoyens étudient le dossier et y trouvent des irrégularités, ils demandent des explications et des études indépendantes qui leur sont refusées, ils décident de saisir la justice. Sauf que, durant la procédure (deux à trois ans), le projet est poursuivi afin qu'il n'y ait pas de retour en arrière, quelle que soit la décision rendue après-coup (combien de temps faut-il pour détruire une villa bâtie illégalement sur un espace protégé ? 5 ans, 10 ans ? Et parfois elle n'est jamais détruite bien que déclarée illégale, bref mettre devant le fait accompli est une stratégie courante). Du coup, les associatifs (les appeler "djihadistes verts", voilà du langage de négociateur politique, c'est évident...) occupent le terrain illégalement, mais légitimement selon eux.

Qu'est-ce que la démocratie ? Je crois qu'on peut lire et relire avec profit l'intelligente chronique de Brice Couturier Sivens : qui doit décider en démocratie ?. Elle donne des pistes sur la manière de négocier entre partenaires à notre époque (le parallèle avec le Larzac a été maladroit, nous sommes en 2014 à l'ère d'Internet, pas en 1971) , et, si j'ai bien écouté Ben Lefetey chez Ruth Stégassy, ce souhait de pouvoir négocier dans la transparence est le souci premier de ce Collectif.  Après, si l'on préfère caricaturer c'est un autre débat sur l'expression publique.


** Pour d'autres commentaires, voir la page de l'émission : La contestation écologique est-elle en train de se radicaliser ?

34
Répondre en citant  
Re: Les matins de France Culture - le Mer 05 Nov 2014, 16:35

@Philaunet a écrit:Qu'est-ce que la démocratie ? Je crois qu'on peut lire et relire avec profit l'intelligente chronique de Brice Couturier Sivens : qui doit décider en démocratie ?. Elle donne des pistes sur la manière de négocier entre partenaires à notre époque (le parallèle avec le Larzac a été maladroit, nous sommes en 2014 à l'ère d'Internet, pas en 1971) , et, si j'ai bien écouté Ben Lefetey chez Ruth Stégassy, ce souhait de pouvoir négocier dans la transparence est le souci premier de ce Collectif.  Après, si l'on préfère caricaturer c'est un autre débat sur l'expression publique.

** Pour d'autres commentaires, voir la page de l'émission : La contestation écologique est-elle en train de se radicaliser ?
Oui, la chronique de Brice Couturier montre bien qu'il n'est pas facile de décider en démocratie quand les décideurs n'ont pas toutes les cartes en main.On leur demande de se déterminer pour un SEUL projet pour lequel ils n'ont, dans l'immense majorité des cas, aucune compétence. Alors que font-ils? ils font confiance au rapporteur du projet unique.
L'émission Terre à terre donne le déroulé impeccable de toute l'histoire et qui n'est pas à l'honneur de certaines autorités.
Ne confondons pas certains Verts tirant un bénéfice politique de l'histoire avec les véritables écologistes de terrain, les naturalistes, les agronomes, les géologues qui constatent les destructions et y assistent, impuissants.

35
Répondre en citant  
Re: Les matins de France Culture - le Mer 05 Nov 2014, 18:48

@Jeanne Jorette a écrit:....quand Brice Couturier lui a rappelé que le Conseil général du Tarn avait voté à la majorité moins une voix, le projet du barrage... Peu importe la démocratie, donc !!!

Cela devait plutôt être "à l'unanimité moins une voix"; cela rendrait l'argument encore plus probant.

36
Répondre en citant  
Re: Les matins de France Culture - le Mer 05 Nov 2014, 22:10

Je 'ai pas entendu ainsi son "peu importe". Mon impression était plutôt qu'il était quelque peu agacé de devoir s'arrêter sur un détail : les 3 représentants qui n'ont pas voté oui n'ont pas non plus voté non, comme il l'avait laissé sous-entendre (involontairement peut-être). Sur les trois, un seul a voté non tandis que les deux autres se sont abstenus. J'ai cru entendre son agacement plutôt de se voir interrompu en pleine péroraison.

37
Répondre en citant  
Re: Les matins de France Culture - le Jeu 06 Nov 2014, 10:11

Chaque jour cela éclate avec plus d'évidence : de fines réparties, un ton digne du maître des lieux... Bref, Amélie Perrier a décidément trop de talent pour ne pas bientôt faire l'objet d'une promotion dans cette grande chaîne.

38
Répondre en citant  
Le cas Métézeau - le Ven 14 Nov 2014, 07:55

Ce matin, nouveau billet du chef du service politique de FC. Métézeau. Sa conclusion d'une originalité confondante est: "En politique, une parole en efface une autre". Dans les trois minutes qui précèdent il a accumulé de petits faits, des déclarations sur les affaires récentes, sortis de son fond de tiroir. Strictement aucun intérêt, si ce n'est l'idée sous-jacente et validée par lui que ce qui compte en politique, c'est la communication. Et il est responsable du service politique! Ce monsieur, venu de Radio Bleue et du "Téléphone sonne" a donc été propulsé, encore jeune, par quelque mystérieux mécanisme de promotion à un poste de premier plan. Et aucun de ses éditoriaux n'a le moindre contenu, le moindre intérêt, n'est repris ailleurs. Il se contente d'aligner affaires, rumeurs, résultats de sondages, mini-controverses, dans la lignée de son prédécesseur disparu à Mediapart, Huertas. Une fois de plus, les auditeurs de FC sont pris pour des buses.

39
Répondre en citant  
Voinchet-Perrier, les mauvais clowns - le Mar 18 Nov 2014, 20:45

@Szut a écrit:Chaque jour cela éclate avec plus d'évidence : de fines réparties, un ton digne du maître des lieux... Bref, Amélie Perrier a décidément trop de talent pour ne pas bientôt faire l'objet d'une promotion dans cette grande chaîne.

Par exemple ce jour au début de l'émission Quelle place pour la France dans le Pacifique ? où les blagues entre les deux sont d'une bêtise à pleurer. Est-on vraiment sur la chaîne du nom de France Culture ?  On se pince, on n'y croit pas. C'est nul et archi-nul.

40
Répondre en citant  
Re: Les matins de France Culture - le Mer 19 Nov 2014, 07:39

Ce matin à 7h30 c'était l'annonce "Ne riez pas hu hu amélie hi hi aujourd'hui c'est la journée hin hin devinez la journée de quoi ? La journée de l'homme ouaf ouaf".

Entre deux éclats de rire hormonal, Amélie répond "Mais est-ce que c'est pas tous les jours.....
(l'auditeur retient son souffle : va-t-elle signaler qu'on croule sous les journées spéciales ??)
... tous les jours la journée de l'homme ?"
(zut, raté !)

Magnifico. Dans leur marivaudage à la mords-moi-le-noeud, elle a réussi à glisser un coup en direction du paradigme maison. Elle avait le choix : écologisme, féminisme, ouvriérisme, égalitarisme, tiers-mondisme ? Grace à la bonne passe que lui fait Voinchet, Amélie choisit la godasse Féminisse ou plutôt l'escarpin, et peut ainsi envoyer le ballon au fond des filets. Elle ouvre la marque d'entrée de jeu, bien avant l'arrivée de Cluzel ou de Métézeau mais on peut compter sur eux pour égaliser.

41
Répondre en citant  
Mieux que l'ânerie du jour - le Mer 19 Nov 2014, 08:40

Toutes affaires cessantes, interrompant le programme (très confus sur la tour Triangle), Poivre d'Arvor vient triomphalement annoncer (manquent que les roulements de tambour) que l'audience de FC a encore augmenté, et il part en faisant "un bisou" à Amélie Périer (à moins que ce ne soit Voinchet, on ne sait plus-, entre les rires de la journaliste, les mouvements de chaises…). Le mot grotesque a-t-il encore un sens, se demandent certains atrabilaires? Oui, Le petit Poivre vient de nous le montrer.

Les matins de France Culture     Page 4 sur 52

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 28 ... 52  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum