Annonce :

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » Les matins de France Culture

Aller à la page : Précédent  1 ... 31 ... 59, 60, 61 ... 65  Suivant

Accueil / France Culture

Les matins de France Culture    Page 60 sur 65

Bas de page ↓   

591
Répondre en citant  
Re: Les matins de France Culture - le Mer 04 Oct 2017, 08:46

SamVa(http://www.regardfc.com/t19p580-les-matins-de-france-culture#29040) a écrit:On peut saluer la rédaction des "Matins", qui aujourd'hui a fait part d'une information qui peut paraître marginale, mais qui est significative de sa déontologie. (...) Je ne sais pas si d'autres médias ont communiqué sur cette précision. Je salue la rédaction de FC de l'avoir fait.
LE MONDE SCIENCE ET TECHNO 03 10 2017
Le patient sorti de l’état végétatif est mort
Le décès de cet homme, dont la stimulation électrique du nerf vague avait permis une récupération de bribes de conscience, n’avait pas été annoncé à la demande de la famille.


Maintenant, vous savez (pas très difficile de s'informer, quand on veut). Quant à faire l'éloge de la Rédaction pour avoir donné une information que l'AFP diffuse à tous les médias abonnés...

Voir le profil de l'utilisateur

masterkey 

avatar
Admin

592
Répondre en citant  
Re: Les matins de France Culture - le Mer 04 Oct 2017, 18:00

A propos de ce matin, je n'en ai écouté qu'une partie mais j'ai pu entendre l'invité, Gérald Bronner, sociologue que l'on entend souvent s'exprimer quand il s'agit d'analyser les croyances collectives ou de parler zététique (récemment invité à La Méthode Scientifique sur le sujet), s'ingénier à démonter non sans talent les poncifs les plus éculés ressortis par Guillaume Erner au sujet de la sociologie, des sciences dures et des autres molles. On l'entendait aussi tacler avec justesse un certaine pratique de la sociologie peu inquiète de sa teneur en scientificité.

A la réécoute, les deux premières minutes de l'émission ([son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13983-04.10.2017-ITEMA_21453558-2.mp3" debut="00:00" fin="02:00"]) résument tout ce qui est devenu détestable dans cette émission des matins : introduction sans aucun rapport avec le sujet, diffusion de "morceaux choisis" (par Mathilde Serrel ?) d'un blockbuster cinématographique qui n'ont aucun intérêt en radio, digressions qui se veulent sûrement drôles et décontractées de Guillaume Erner mais qui ne parviennent qu'à atteindre la vulgarité.

C'est quand même une matinale qui vaut d'être écoutée.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.regardfc.com

593
Répondre en citant  
La désinformation et l'outrance, marques de France Culture - le Sam 07 Oct 2017, 11:08

Les matins du samedi : La Fabrique médiatique par Caroline Broué, Crise catalane, les medias ont-ils jugé trop vite ?07/10/2017

Le chapeau : "Les français, pétris de culture jacobine, ont-ils les bonnes grilles de lecture pour comprendre l'indépendantisme catalan ? " [Les Français possèdent une majuscule quand on parle d'eux]

La prsentation : "Depuis une semaine les regards sont tournés vers l’Espagne et la région de la Catalogne qui a, malgré l’interdiction gouvernementale, voté dimanche pour son indépendance, dans un climat d’une extrême violence, les interventions de la police espagnole ayant fait des centaines de blessés".

"La Catalogne a voté" ? [Ah ? Affirmation/généralisation complètement erronée]
"dans un climat d’une extrême violence" ? [À côté, l'Égypte ou la Turquie, on ne parle même pas de la Russie, jouent petits bras...]
"les interventions de la police espagnole ayant fait des centaines de blessés." ? [Joli coup de propagande repris ici et démenti par les faits]

Le meilleur, car France Culture est au-dessus des vils médias... : "A écouter les radios, à lire la presse française et à regarder la télévision, il nous a semblé que la plupart des médias étaient dans l’embarras face à cette situation. Qu’ils avaient du mal à estimer ce qui se passait, à expliquer la complexité des enjeux, et qu’ils prenaient parfois parti en faveur d’un camp ou d’un autre."

France Culture dans ses journaux et dans nombre d'émissions, dans les textes publiés et l'iconographie choisie sur son site, n'a jamais pris parti pour le séparatisme, c'est l'évidence, n'est-ce pas ?  

France Culture est une radio publique nationale et ses producteurs l'ont transformée en média de combat politique privé.

Et à chaque jour son élément  de novlangue.

*********
Pour une émission de fond, voir Table ronde d’actualité internationale Indépendance catalane : le dilemme européen 06/10/2017.

Voir le profil de l'utilisateur

594
Répondre en citant  
Errare Philaunet est - le Sam 07 Oct 2017, 13:31

Philaunet(http://www.regardfc.com/t19p590-les-matins-de-france-culture#29060) a écrit:"La Catalogne a voté" ? [Ah ? Affirmation/généralisation complètement erronée] (...)
Eh oui ! Mais on sait bien qu'en Europe l'idée de référendum est insupportable : après le référendum français (contourné), le Brexit (résultat combattu de fait par la Commission), l'idée d'un référendum en Grèce (vite étouffée). Et on se souvient aussi des sarcasmes des participants à l"Esprit critique" version Meyer à propos de toutes ces expressions d'un vote populaire.

Philaunet(http://www.regardfc.com/t19p590-les-matins-de-france-culture#29060) a écrit:"dans un climat d’une extrême violence" ? [À côté, l'Égypte ou la Turquie, on ne parle même pas de la Russie, jouent petits bras...]
"les interventions de la police espagnole ayant fait des centaines de blessés." ? [Joli coup de propagande repris ici et démenti par les faits] (...)
Heureusement, en Espagne comme en France, la violence habituelle de la police n'atteint pas le niveau observé en Turquie ou en Egypte. Ce qui justifie pleinement la qualification reprise ci-dessus.

Tellement justifiée d'ailleurs, cette qualification de la violence policière espagnole, que "Madrid s'excuse pour les violences policières" (voir Ouest-France du 06/10) selon les termes mêmes des représentants de l'état espagnol en Catalogne.

Philaunet(http://www.regardfc.com/t19p590-les-matins-de-france-culture#29060) a écrit:France Culture dans ses journaux et dans nombre d'émissions, dans les textes publiés et l'iconographie choisie sur son site, n'a jamais pris parti pour le séparatisme, c'est l'évidence, n'est-ce pas ?
France Culture est une radio publique nationale et ses producteurs l'ont transformée en média de combat politique privé. (...)
L'émission du "Grain à moudre" d'hier 06/10 fut au contraire exemplaire sur ce sujet, à deux points de vue :

- l'un des participants (Ph. Manière) n'était là visiblement pas pour comprendre, mais juste pour exprimer son aversion pour ce vote catalan : arguments simplistes, dénigrement, il finit d'ailleurs par s'apercevoir qu'il va trop loin dans ce sens, le reconnaît en fin d'émission, mais continue malgré tout sur ce ton, on ne se refait pas.

- à l'inverse, un autre participant (Sylvain Bourmeau) et Hervé Gardette lui-même, ont un comportement plus intelligent, plus constructif, en bref plus culturel, et essaient d'analyser et de comprendre le fond de la réalité sociale, politique et culturelle qui a amené la Catalogne dans cette situation, et sa signification européenne.

Comme souvent, le "Grain à moudre" fut une émission de fond.

Voir le profil de l'utilisateur

595
Répondre en citant  
Re: Les matins de France Culture - le Sam 07 Oct 2017, 13:53

SamVa(http://www.regardfc.com/t19p590-les-matins-de-france-culture#29062) a écrit: (...) Eh oui ! Mais on sait bien qu'en Europe l'idée de référendum est insupportable : après le référendum français (contourné), le Brexit (résultat combattu de fait par la Commission), l'idée d'un référendum en Grèce (vite étouffée). Et on se souvient aussi des sarcasmes des participants à l"Esprit critique" version Meyer à propos de toutes ces expressions d'un vote populaire.
Mélenchon, sors de cette prose ! Vous avez déjà fait un tour par la Suisse ? Voyez ce qu'il est possible de réaliser dans le cadre de l'État de droit, ce qu'est l'Espagne. Vous préférez la sédition à l'État de droit ? Vu ce qu'on a lu de vous, rien d'étonnant.
Heureusement, en Espagne comme en France, la violence habituelle de la police n'atteint pas le niveau observé en Turquie ou en Egypte. Ce qui justifie pleinement la qualification reprise ci-dessus.
Vous lisez l'espagnol ? L'anglais ? Voyez ce qu'il est advenu des centaines de blessés. Évaporés ! Ensuite, mettez-vous devant un CRS qui vous demande de dégager la voie et ne bougez pas, vous allez voir si vous allez vous en tirer sans éraflures, ni bleus (des blessures, ouh la la !). Après, criez au fascisme (au franquisme, pour les manifestants, pas de point Godwin chez eux ?), vous allez être crédible, c'est certain !
Tellement justifiée d'ailleurs, cette qualification de la violence policière espagnole, que "Madrid s'excuse pour les violences policières" (voir Ouest-France du 06/10) selon les termes mêmes des représentants de l'état espagnol en Catalogne.
"L'État" possède une majuscule, déjà signalé. Pour le reste, réfléchissez à cette initiative.
Comme souvent, le "Grain à moudre" fut une émission de fond.
Affirmer le contraire de ce qui est ne le fera pas devenir vrai, vous savez. Le "Grain à moudre" est organisé un peu comme Répliques : afin de de conclure sur le point de vue du producteur, ici Hervé Gardette, représentatif de l'idéologie de France Culture. Comme celle-ci est la vôtre, vous vous aveuglez.

Attention à vos titres, cela pourrait vous revenir en boomerang. Je passe pour cette fois-ci.



Dernière édition par Philaunet le Sam 07 Oct 2017, 14:12, édité 4 fois

Voir le profil de l'utilisateur

596
Répondre en citant  
Re: Les matins de France Culture - le Sam 07 Oct 2017, 13:59

Quelle surprise, ceux que vous n'aimez pas ont tort, et ceux qui penchent du bon côté fournissent des analyses de fond, très fouillées, et qui font honneur à etc. Finalement, dans le débat intellectuel, vous vous comportez comme un consommateur de supermarché qui choisit ses marques. Seriez-vous un affreux libéral à la solde du Marché?

Il est évident (bien sûr) qu'un référendum régional organisé illégalement, dans un pays démocratique doté d'une constitution, n'a aucune espèce de valeur politique. C'est au mieux un genre de sondage peu fiable. Pourquoi ? Parce que les gens votent selon les règles d'un scrutin, choisissent ou non de se déplacer etc. C'est comme cela que Trump l'emporte face à Clinton malgré le fait d'avoir comptabilisé moins de bulletins qu'elle. Cela ne rend pas le scrutin invalide, c'est que les gens agissent et se déplacent selon les règles du jeu. Même au niveau "data", statistique, ce scrutin ne pèse pas dans les règles d'une société démocratique. Non content d'être un affreux libéral consommateur de marques idéologiques, vous êtes, en plus, un dangereux révolutionnaire ! Il faut vous décider.

Le fait que Madrid "s'excuse pour les violences" policières n'enlève pas la part d'exagération médiatique. Je sais que votre bord politique n'est pas très regardant lorsqu'il s'agit de parler de vérité tangible, mais là, avouez quand même que ça ne passe pas le test... Vous êtes un affreux libéral révolutionnaire de mauvaise foi.

Et enfin, vous semblez confondre scepticisme et aversion. Critiquer quelque chose qui ne vous plait pas, et hop, c'est le registre de l'émotion viscérale. On range les arguments au placard et on peut accuser son adversaire politique (car vous réfléchissez comme cela, bon/méchant etc.) de haine, de rancoeur, de détestation. C'est un outil usé, une façon de délégitimer un commentateur sans toucher à ses arguments.

Pourriez-vous nous surprendre, ne serait-ce qu'une fois ? Pourquoi être à ce point prévisible ?

Voir le profil de l'utilisateur

597
Répondre en citant  
Matins conformes - le Mer 25 Oct 2017, 12:43

Des Matins du 25/10/2017 conformes à la doxa, avec gros titre sur la page d'accueil : Claire Hédon, ATD Quart Monde : "Il y a une volonté plus ou moins consciente d'exclure la pauvreté, de cacher les pauvres" avec une photo de l'AFP (fauteuil roulant à quelques mètres d'un homme mendiant assis sur un pont) : Un sans-abri assis sur le sol d'un pont de Paris, le 29 septembre 2017 • Crédits : Lionel BONAVENTURE - AFP

Descriptif : Selon la définition adoptée, la France compte entre 5 et 8,9 millions de pauvres. Comptés à la louche... Qu'est-ce qu'une personne pauvre (enfants inclus ?) ? Quelle est la réalité de ce que certains nomment une personne pauvre ?

"de nombreux acteurs du secteur doutent néanmoins que c’est de ce gouvernement que viendra le changement qu’ils attendent." Peut-être de celui de la candidate arrivée seconde aux élections ? De celui du coureur automobile qui était favori de l'élection ? De celui du millionnaire vociférant ?

Le bon français de France Culture (jusqu'à présent le genre masculin détermine l'accord) : "Quelles que soient les solutions retenues, les promesses affichées et les moyens alloués,

Voir le profil de l'utilisateur

598
Répondre en citant  
''Restituer le patrimoine africain'' - le Jeu 14 Déc 2017, 22:36

À 7h16, et pour 6min, dans La Question du jour par Guillaume Erner du jeudi 14 décembre, ce sujet, Restituer le patrimoine africain : la promesse d’Emmanuel Macron est-elle tenable ?

[son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/16362-14.12.2017-ITEMA_21524559-0.mp3" debut="00:02" fin="06:58"]

Non qu'il faille faire une critique systématique de Guillaume Erner, il ne la mérite sans doute pas, mais ici on peut le trouver peu incisif face à Didier Rykner qui défend la conservation des œuvres ayant subi une translocation et qui adresse une critique, qu'on pourra juger pertinente, au Président de la République. Est-ce là la raison de son peu d'empressement à réagir à un discours qui s'oppose pourtant frontalement aux tirades victimaires entendues quotidiennement sur France Culture ? Il est vrai que les reprendre aurait pu donner l'impression de se ranger aux côtés du Président (et là, quelle horreur !).

Incidemment, le sujet subit une nouvelle fois la contrainte du direct et du créneau très court du matin (6') qui entraîne une parole précipitée de l'invité.

Pour un traitement en profondeur, il faut sans doute écouter les conférences du Collège de France sur le sujet, dont la 9e et dernière du 6 décembre dernier s'intitulait La venue à Berlin d'un trône royal issu du Cameroun en 1908** dans la série "A qui appartient la beauté? Arts et cultures du monde dans nos musées (9/9)" par Bénédicte Savoy, historienne, agrégée d'Allemand, professeur d'histoire de l'art à l'université technique de Berlin.


* Conservateurs,collectionneurs,galeristes,marchands d’art spécialisés dans l’art africain sont quelque peu bousculés depuis la visite d’Emmanuel Macron en Afrique,fin novembre.« D'ici 5 ans, je veux que les conditions soient réunies pour un retour du patrimoine africain à l'Afrique » avait-il déclaré. Mais cette restitution est-elle possible, légale, souhaitable ?

Pour en parler, nous recevons  Didier Rykner, directeur de la rédaction de latribunedelart.com, co-auteur avec Corinne Hershkovitch de « La restitution des œuvres d'art », ed. Hazan.


***************

** Doit-on restituer les œuvres qui ont été données en cadeaux ou lors d’échanges diplomatiques? Peut-on mesurer dans ce contexte le degré d’asymétrie d’une relation entre deux pays ou entre deux vendeurs? Comment le trône royal issu du Cameroun en 1908 est-il arrivé à Berlin ? demande Bénédicte Savoy.

Voir le profil de l'utilisateur

599
Répondre en citant  
Perles d'hiver - le Ven 15 Déc 2017, 07:30

De Erner ce matin, juste avant le journal de 7 H. À savourer.
Dans son billet, il cite la parution de lettres d'Albert Camus à Maria Casarès: "Je n'ai jamais rien lu d'aussi beau depuis les Lettres de Mitterrand à Anne Pingeot." Et rappelons aussi que ces lettres de l'ancien président datent d'octobre seulement.
Autre. Après nous avoir parlé de "Renault, voiture de gauche", ce qui est de l'humour très décalé, qui investit dans Challenge, le journal de Claude Perdriel en déficit chronique: "La presse ne se vend plus, c'est pour ça qu'on la rachète." , probablement de l'humour absurde.

Voir le profil de l'utilisateur

600
Répondre en citant  
Des Matins accusatoires - le Mer 03 Jan 2018, 13:10

Les Matins de la radio culturelle publique, France Culture, font le procès de l'État en compagnie d'invités (bien) choisis en publiant sur le site une photo classique  de contraste "bien-être/misère", genre qui a de nombreuses déclinaisons. SDF : l’Etat à la rue ? C'est binaire, c'est facile, ça frappe la mémoire. La photo de propagande ne fait pas mieux.

Comme Les Matins sont épuisés (la station va finir par faire un burn-out à force de tourner en rond sur les mêmes sujets), ils reprennent l'un des sujets médiatiques du moment, angle d'attaque contre le gouvernement.  Un des slogans de France Culture pourrait être "Soyons contre". L'injonction morale et politique est un des ressorts majeurs de la station, ce qui en fait une radio d'opinions et de militantisme plutôt que de diffusion des connaissances et de la création artistique. Passons.

Les associations représentées ce matin se sont indignées d'une phrase dite par Christophe Castaner, secrétaire d’Etat chargé des relations avec le Parlement, à savoir  « Des femmes et des hommes, dans le cadre des maraudes, refusent aussi d'être logés ».

C'est un constat que l'on ne peut nier sauf à être de mauvaise foi.  Le mot "logés" est cependant mal choisi, car des SDF ne refusent pas d'être "logés", mais ils refusent d'être "hébergés" dans des centres. Les mots ont leur importance.

Et pourquoi refusent-ils (le pourcentage pour être faible ne dément pas la réalité du phénomène) ? De l'avis de l'un d'entre eux : il y a trop de bagarres avec des gens alcoolisés, trop de contraintes.

Xavier Emmanuelli, fondateur du Samu social l'avait en son temps observé : on ne peut contraindre les SDF réticents à rejoindre une structure. Il faut les aider dans la rue.

On pouvait entendre Xavier Emmanuelli du 18 au 22 décembre 2017 dans A voix nue*.

* Le Samu social est attaché au nom de Xavier Emmanuelli, qui l’a créé en 1993, à Paris. Il travaillait alors comme médecin à la Maison de Nanterre où les vagabonds étaient examinés et reçus dans des conditions sanitaires épouvantables, après avoir été ramassés dans la rue avec brutalité.

Le Samu social allait, lentement, amorcer un changement de mentalités et mener son fondateur au secrétariat d’Etat entre 1995 et 1997, lorsqu’Alain Juppé était Premier Ministre.

En 1993, Xavier Emmanuelli avait une soixantaine d’années et une longue expérience de la médecine d’urgence. Dans ces entretiens pour A voix nue, il dit à quel point il aime cette médecine qu’il appelle « l’hôpital hors les murs » et qui est née au début des années 1970.


Lire aussi dans La Croix  Itinéraire d’un médecin de l’urgence sociale qui présente la série de France Culture. Xavier Emmanuelli ne cache pas sa foi chrétienne qui lui vaut invitation de Radio Notre Dame, entre autres. Et qui lui a sans doute inspiré le titre du livre pour lequel il est dans l'actualité, "Accueillons les migrants ! : ouvrons nos portes, ouvrons nos coeurs". À ce propos on notera l'identité de points de vue de l'extrême-gauche laïque et des Chrétiens engagés, individuellement ou dans des associations, comme celle reçue aux Matins de France Culture Insoumise, la Fondation Abbé Pierre.

Voir le profil de l'utilisateur

Invité 


Invité

601
Répondre en citant  
Re: Les matins de France Culture - le Mer 03 Jan 2018, 14:03

C'est très vilain de parler de soi mais je vais appeler ça "témoignage" et ça passera.

Je sais d'expérience que beaucoup de ceux qui vivent dans la rue sont alcooliques. D'où les problèmes dans les centres d'hébergement car on peut être alcoolique et ne pas aimer le comportements de ceux qui ont bu.

Tous ceux qui vivent dans la rue ne cherchent pas de logement. Loin de là. Ils sont bien dans la rue tant que les conditions climatiques sont acceptables et tant qu'ils peuvent se tenir à peu près propres.

Donc quand j'ai entendu ce matin associer les problèmes de logement en général et les SDF j'ai tiqué. France-culture triche une fois encore en choisissant les intervenants.

Contenu sponsorisé 


602
Répondre en citant  
Re: Les matins de France Culture -

Les matins de France Culture     Page 60 sur 65

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 31 ... 59, 60, 61 ... 65  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum