Annonce :

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » Les matins de France Culture

Aller à la page : Précédent  1 ... 33 ... 62, 63, 64  Suivant

Accueil / France Culture

Les matins de France Culture    Page 63 sur 64

Bas de page ↓   

621
Répondre en citant  
Re: Les matins de France Culture - le Mar 06 Mar 2018, 11:50

Merci.

Voir le profil de l'utilisateur

622
Répondre en citant  
Journaliste et rédaction plutôt classés à l'Elysée - le Mer 07 Mar 2018, 08:33

Dans le journal de 7h, Catherine Duthu évoque la réforme pénale et complète la présentation des annonces de M. Macron par les commentaires du syndicat de la magistrature. La journaliste fait précéder ces commentaires syndicaux par son appréciation du syndicat : "classé à gauche". Elle le fait dans la présentation des titres ("classé à gauche"), en introduction du sujet ("classé à gauche") et dans sa conclusion ("plutôt classé à gauche").

Cette journaliste, clairement modernisée, confond les fonctions syndicale et politique, mais oublie de nous indiquer que M. Macron, homme pourtant éminemment politique, est "classé à droite". Sans doute cet élément de langage n'a-t-il pas (encore) été fourni par le service de communication de l'Elysée...

Seule réserve : un vieux réflexe professionnel mal réprimé, un scrupule journalistique digne de l'ancien monde, lui fait édulcorer, lorsqu'elle trisse : "plutôt". L'Elysée saura-t-il lui pardonner cette défaillance ?

Voir le profil de l'utilisateur

623
Répondre en citant  
Les sels de M. Lustucru - le Mer 07 Mar 2018, 11:17




Pour tenter d'apaiser votre petite crise de conspirationnite chronique (ah, la mythologie ORTFienne du contrôle élyséen sur les médias publics...), je vous apporte un peu du baume habituel, pour votre coeur meurtri :

Sourire

Le sourire a de nombreuses vertus, pour ceux à qui on l’adresse, bien sûr, mais aussi pour la personne qui sourit. Car les liens entre le sourire et l’esprit sont à double sens. Si notre esprit est heureux, il fait sourire notre visage. Mais si notre visage est heureux, il fait sourire notre esprit.

Voir le profil de l'utilisateur

624
Répondre en citant  
Un producteur avocat des scooters - le Mer 04 Avr 2018, 14:14

Merci Olivier Razemon de L'interconnexion n'est plus assurée de répondre avec tant de pertinence à Monsieur Erner dans une séquence qui ne pouvait évidemment pas être dévolue à France Info ou France Inter, car le sujet est fort culturel comme le titre l'indique : "Faut-il généraliser le stationnement payant des motos et des scooters?" dans La Question du jour par Guillaume Erner 04/04/2018.

Guillaume Erner, comme chacun ou presque le sait, se targue de circuler à scooter à Paris. On comprend donc que ce sujet l'intéresse à titre personnel, moins peut-être qu'il doive concerner la France entière ou les auditeurs d'une station culturelle. Mais bon, on ne va pas répéter que le micro sert souvent à promouvoir les intérêts des présentateurs, directement ou indirectement. On n'ira pas jusqu'à supposer que les questions et assertions de M. Erner ("Ce mode de déplacement qui a beaucoup d'avantages") auront fait plaisir à son revendeur et réparateur qui pourrait lui faire une remise à l'occasion. L'antenne n'a pas assez de mots durs pour fustiger le lobbying en général, mais quand il s'agit d'édition, de produits culturels, de produits bio (voir en son temps Frédéric Lenoir) ou encore ici de scooter, on oublie aisément ses beaux principes...

En passant, on notera que France Culture confirme son statut de radio locale d'Île-de-France, car il n'est question que de celle-ci (chez Erner, car Razemon s'ouvre aux expériences étrangères, en grand spécialiste qu'il est). Il suffisait pourtant de lire en diagonale la presse française sur le sujet (pas seulement Libération...) pour voir que dans d'autres régions, dans d'autres villes, la question se pose également.

Extrait "dramatique" : "qu'est-ce qui va advenir de ces deux-roues ?" (les scooters) : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/16362-04.04.2018-ITEMA_21637930-0.mp3" debut="01:13" fin="01:27"]

Pour savoir qui est en ville le maudit animal, le pelé, le galeux, d'où vient tout le mal, selon Guillaume Erner, il faut écouter l'interview. Un indice cependant, le mot commence par "vé".

PS. Aucun lien sur la page n'est donné à cette heure vers le blog du Monde d'Olivier Razemon. La géométrie variable des références selon l'optique des producteurs sur un sujet est toujours amusante à observer

Voir le profil de l'utilisateur

625
Répondre en citant  
Bravo ! - le Mer 18 Avr 2018, 14:39

Un superbe exemple de langue française pour la page des Matins, émission phare de la station :

François Hollande : "Le président a des pouvoirs. C'est normal qu'à un moment, il soit jugé sur la manière dont il en a usés"
["usé", ne s'accorde pas ici / on ne parlera pas de la ponctuation...]

Alors que les projets de réformes se succèdent et que les mobilisations sociales se poursuivent, le service public français est au cœur des débats : certain affirme vouloir le « réformer » quand d’autres accusent le gouvernement de vouloir le « casser ».
["certain affirme", ah...]

Deux petites lignes de rien du tout et la rédaction contient des erreurs de grammaire de base dans chacune d'elles.

C'est France Culture à son meilleur, comme d'habitude.

L'Invité des Matins (2ème partie) par Guillaume Erner

Voir le profil de l'utilisateur

626
Répondre en citant  
Omerta - le Ven 20 Avr 2018, 11:51

L'hégémonie "idéologique" des collaborateurs de FC est proprement scandaleuse. Le manque de points de vue divers et variés est abyssal.  

Ce matin, en direct de Jérusalem, c'était le pompom.

A se demander si dans leur champ lexical, gauche a remplacé "bien, généreux, intelligent, créatif,..." et droite, "mal, bouseux, plouc, bête, méchant, inculte,...".

Pourquoi aucune réaction officielle?

Voir le profil de l'utilisateur

627
Répondre en citant  
Inimaginable - le Lun 30 Avr 2018, 08:47

Vocabulaire assez limité...

[son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13983-30.04.2018-ITEMA_21663862-2.mp3" debut="09:33" fin="11:46"]

Bravo d'être allé jusqu'au bout de ces deux minutes. En passant "le tact, la politesse ne sont pas soucieux de la vérité". Quel psychologue...

France Culture dans toute sa splendeur. Même un auditeur scandalisé au moment de la casse de France Culture en 1999 n'aurait pu imaginer ce type de dialogue (quand même presque 20 minutes de répétition du même mot).

L'Invité des Matins par Florian Delorme le 30 04 2018

Sur Florian Delorme, voir aussi le post de munstead de 7h59 Guillaume est à la plage



Dernière édition par Philaunet le Lun 30 Avr 2018, 14:03, édité 2 fois

Voir le profil de l'utilisateur

masterkey 

avatar
Admin

628
Répondre en citant  
Re: Les matins de France Culture - le Lun 30 Avr 2018, 13:36

Est-ce que vous avez écouté l'émission ? Elle m'a parue plus intéressante que la moyenne de ce que les matins produisent depuis 15-20 ans.

Certes on aurait pu y faire un effort pour donner un équivalent français au terme en question (bullshit, foutaises) et je comprends que sa répétition a de quoi faire mal aux oreilles, mais il était question d'exposer l'acception de ce gros mot qu'avait le philosophe Harry Frankfurt (philosophe analytique, enseignant à Yale puis à Princeton). Et, le distinguant du mensonge, tenter de faire saisir ce que ce mot a d'utile pour comprendre les diverses sortes d'avanies que subit la vérité dans le monde contemporain.

Rien de révolutionnaire, certes, mais ce genre d'émission a teneur nettement réaliste (quant à ce qu'est la vérité) participe à un certain combat contre le relativisme, pourvoyeur de bien des écueils de la pensée et de la généralisation d'une défiance de la société qui n'est pas sans danger pour cette dernière.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.regardfc.com

629
Répondre en citant  
Re: Les matins de France Culture - le Lun 30 Avr 2018, 14:20

masterkey(http://www.regardfc.com/t19p620-les-matins-de-france-culture#30504) a écrit:Est-ce que vous avez écouté l'émission ? Elle m'a parue plus intéressante que la moyenne de ce que les matins produisent depuis 15-20 ans.

Certes on aurait pu y faire un effort pour donner un équivalent français au terme en question (bullshit, foutaises) et je comprends que sa répétition a de quoi faire mal aux oreilles, mais il était question d'exposer l'acception de ce gros mot qu'avait le philosophe Harry Frankfurt (philosophe analytique, enseignant à Yale puis à Princeton). Et, le distinguant du mensonge, tenter de faire saisir ce que ce mot a d'utile pour comprendre les diverses sortes d'avanies que subit la vérité dans le monde contemporain.

Rien de révolutionnaire, certes, mais ce genre d'émission a teneur nettement réaliste (quant à ce qu'est la vérité) participe à un certain combat contre le relativisme, pourvoyeur de bien des écueils de la pensée et de la généralisation d'une défiance de la société qui n'est pas sans danger pour cette dernière.
L'extrait de deux minutes proposé contient dix fois le terme "bullshit" et trois fois le terme "bullshiteur".  Le terme est très grossier en anglais. L'invité bégaie sans cesse, tourne en rond. Delorme le lance sur le capitalisme, sous-entendant que celui-ci serait responsable du phénomène discuté.

Si l'émission est "plus intéressante que la moyenne de ce que les matins produisent depuis 15-20 ans", on n'ose pas imaginer ce que l'on y entend habituellement.

Je suis preneur d'un extrait éclairant, exprimé en français clair, sans sous-entendu idéologique et sans hésitations et bégaiements.

Par ailleurs, comment est étayée cette affirmation du descriptif : "Qui découvrirait aujourd’hui Twitter risquerait de subir un choc. Dans cet univers numérique parallèle, une démocratie participative de 300 millions d’internautes s’attèle chaque jour à réécrire l’Histoire et à transformer notre présent."

Je lis tous les jours un plaidoyer pro domo des journalistes de France Culture, on le retrouve ici " le socle de nos démocraties libérales : la confiance dans la parole politique, le respect du travail journalistique, l’autorité des scientifiques. " Florian Delorme se moque du monde : FC participe quotidiennement de l'entreprise de sape de la parole politique, de la décrédibilisation du métier de journaliste (par ce qui y est affirmé et sous-entendu autant que par ce qui est tu).

Le but de cette séquence, promouvoir une nouvelle émission de "décodage/décryptage" (le Monde a lancé la mode, et chacun a pu constater que ces décodeurs auto-proclamés sont loin de l'objectivité affichée) : France Culture apporte sa contribution à l’effort citoyen en lançant, en partenariat avec franceinfo, un nouveau programme : « Les idées claires ». Chaque semaine, Nicolas Martin traitera avec un expert d’une question que l’actualité et les « fake news » du moment malmènent. A l’occasion du lancement de cette émission qui s’articulera autour  d’un podcast audio de 9 minutes et d’un format vidéo court de 3 minutes pour les sites franceculture.fr, franceinfo.fr, et les réseaux sociaux, France Culture thématise son antenne.

France Culture et France Info, même combat... Même langue, même précipitation, même obsession de l'actualité et même présomption de se faire des éclaireurs.

Où était cette réflexion rare, mais si pertinente, selon laquelle l'enseignement de la littérature est à même de rendre les lecteurs plus prudents envers les affirmations fantaisistes ?  

Voir le profil de l'utilisateur

630
Répondre en citant  
Une histoire d'amour et des relations désintéressées - le Lun 30 Avr 2018, 19:08

Pendant que Florian Delorme tente, en vain, de faire parler son invité Sebastian Dieguez hors de son domaine de compétence, sur les fausses nouvelles et les informations fantaisistes, ce qui amène le psychologue à être hésitant et assez vague (cf. ci-dessus), le comparse politique du producteur, Frédéric Says, se fait largement l'écho d'une enquête de Médiapart dans la catégorie "Tous pourris" sous le titre tout en nuances Emmanuel Macron, les croquettes et les ristournes où est développé un ensemble de soupçons et leurs conséquences.

France Culture veut laver plus blanc que blanc. Depuis quelques années, la Rédaction cherche à marcher sur les brisées du Canard Enchaîné et comme elle n'en a aucune compétence, elle brode sur les enquêtes de Médiapart, dont le directeur Edwy Plenel a longtemps été rémunéré par la station pour ses chroniques aux Matins, créneau horaire très prisé (cf. Le Monde selon Edwy Plenel).

Puis Plenel s'est retrouvé "tout naturellement" au micro de France Culture pour faire la promotion de son livre le 3 mars 2016 "Dire nous" à France Culture. Ensuite de nouveau tribune aux Matins en 2017 (il connaît les couloirs par coeur) : Plenel France Culture les Matins 3 janvier 2017.

Plus récemment, France Culture a déplié le tapis rouge, il y a un mois, le 10 mars 2018, chez Caroline Broué pour célébrer l'anniversaire du journal en prétextant le sujet suivant :  Le métier de journaliste est-il menacé ?*

Entre France Culture et Médiapart, c'est une belle histoire d'amour, l'entreprise commerciale d'Edwy Plenel (qui s'applique lui-même un taux de TVA réduit, suivons tous son exemple !) a trouvé son prestataire de publicité gratuite à Radio France.  N'y a-t-il pas d'autres organes de presse privés qui aimeraient avoir le même privilège ?

Pour revenir à notre monsieur Says, son point de vue est présenté de manière impeccablement objective : "[le] meeting du 10 décembre 2016 à la porte de Versailles, vous savez c'est celui du fameux ''c'est notre projeeet''"...

À noter, le bon français, comme d'habitude :
La campagne d’Emmanuel Macron s’est ainsi bâti
l’un des sous-entendu


* Le 16 mars prochain, Mediapart fêtera ses dix ans d'existence, l'occasion de s'interroger sur le métier de journaliste face aux pouvoirs, politique et économique, avec Edwy Plenel, cofondateur et président du journal et Melissa Bell, correspondante de CNN en France.

Illustration de la page du descriptif (en gros):

Voir le profil de l'utilisateur

631
Répondre en citant  
Re: Les matins de France Culture - le Lun 30 Avr 2018, 19:22

Philaunet(http://www.regardfc.com/t19p620-les-matins-de-france-culture#30506) a écrit: (...) Plus récemment, France Culture a déplié le tapis rouge, il y a un mois, le 10 mars 2018, chez Caroline Broué pour célébrer l'anniversaire du journal en prétextant le sujet suivant :  Le métier de journaliste est-il menacé ?*

Entre France Culture et Médiapart, c'est une belle histoire d'amour, l'entreprise commerciale d'Edwy Plenel (qui s'applique lui-même un taux de TVA réduit, suivons tous son exemple !) a trouvé son prestataire de publicité gratuite à Radio France.  N'y a-t-il pas d'autres organes de presse privés qui aimeraient avoir le même privilège ? (...)

Sans vouloir être méchant (un peu quand même) Caroline Broué a-t-elle précisé que son père était un des fondateurs-associés de Médiapart?…

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


632
Répondre en citant  
Re: Les matins de France Culture -

Les matins de France Culture     Page 63 sur 64

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 33 ... 62, 63, 64  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum