Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Quelle est la vocation de France Culture ?    Page 18 sur 19

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Quelle est la vocation de France Culture ? - le Dim 05 Sep 2010, 15:12

Rappel du premier message :

La vocation de France Culture, là est la question de fond qu'on traite dans ce forum.
La culture en ce sens n'est pas facile à définir : ni ceux qui la défendent ni ceux qui la dénigrent, ne la définissent très précisément. On peut imaginer qu'il y a plusieurs façons de juger qu'un programme est culturel ou qu'il ne l'est pas.

Certains déplorent la part envahissante de l'actualité dans le programme de la chaine.
D'autres jugent que l'actu de la culture est un abaissement commercial.
D'autres encore demandent du documentaire culturel au lieu des reportages sociaux.
D'autres pensent que le France Culture regretté par ceux qui l'ont écouté dans les 90's, était (ou bien serait aujourd'hui ?) une radio vieillote et élitiste.

Tout ça vient d'être évoqué dans un autre fil. Avec des idées à rapatrier dans celui-ci.

Alors, qu'en pensez-vous ?

* * *

171
Répondre en citant  
Re: Quelle est la vocation de France Culture ? - le Sam 11 Juil 2015, 07:49

Ce 10 juillet 2015, Marie-Pierre Vérot pose à Frédéric Schlesinger la question suivante : « Quelle est la vocation de France Culture ? » (à 1'06 dans le 4e son)

Marie-Pierre Vérot : « Quelle est la vocation de France Culture,  est-ce qu'elle va se recentrer sur ses missions premières, c'est-à-dire une chaîne plus culturelle et une petit peu moins généraliste ? »

F. Schlesinger : « Non (...) c'est une chaîne qui a trouvé le mix parfait, en d'autres termes *où bien positionner le curseur et je vous rappelle... ».

* Il semblait à la première 'écoute qu'une coupe ait été faite ici, car le propos n'est pas très logique, mais non, c'est bien la langue de Schlesinger à côté de laquelle celle d'OPDA est du niveau de l'Académie française...  

Qu'est-ce donc que ce "mix parfait" ? Ce qu'on entend depuis ces dernières années et que les auditeurs exigeants dénoncent depuis belle lurette ?

Toute personne un peu informée sait que ce n'est pas Gallet qui est aux manettes depuis son arrivée, mais Schlesinger.

Le 2e son mérite aussi l'attention (bon billet de Marie-Pierre Vérot), notamment pour le mot : « mutualisation »... Il y est par ailleurs question de  Philippe Meyer.

172
Répondre en citant  
Re: Quelle est la vocation de France Culture ? - le Dim 12 Juil 2015, 07:26

La page en question sur le site de FC est donc à visiter périodiquement : évolutive, modifiée par des ajouts sonores et par des réactions de la ministre la plus cultivée du gouvernement Valls. Elle donne à penser (la page, pas la ministre) que la décision du PDG a été fort mal ressentie, et que nous pourrions avoir une surprise à la rentrée. Mathieu Gallet a lourdé un homme de l'appareil socialiste, or de telles choses ne se font pas.

Il est à la fois doublement scandaleux et des plus logiques qu'on s'interroge sur l'indépendance, alors que la chaine toute indépendante qu'elle soit, est elle-même le contraire de la neutralité. Le socialisme à la française tolère et même organise le détournement de France Culture à des fins de militantisme, mais semble digérer difficilement qu'un homme d'appareil placé par lui dans la maison rencontre une réprobation de sa hiérarchie.

Le projet a-culturel de Poivre d'Arvor est confirmé : il a tout l'aval des éléphants du PS.
Mathieu Gallet est un gêneur. Je ne serais pas surpris que cette décision lui coûte son poste.

_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

173
Répondre en citant  
Re: Quelle est la vocation de France Culture ? - le Dim 12 Juil 2015, 10:57

@Philaunet a écrit:
Marie-Pierre Vérot : « Quelle est la vocation de France Culture,  est-ce qu'elle va se recentrer sur ses missions premières, c'est-à-dire une chaîne plus culturelle et une petit peu moins généraliste ? »

Bravo à elle d'avoir osé poser la question interdite.

174
Répondre en citant  
Re: Quelle est la vocation de France Culture ? - le Dim 12 Juil 2015, 13:18

@Nessie a écrit:La page en question sur le site de FC est donc à visiter périodiquement : évolutive, modifiée par des ajouts sonores et par des réactions de la ministre la plus cultivée du gouvernement Valls. Elle donne à penser (la page, pas la ministre) que la décision du PDG a été fort mal ressentie, et que nous pourrions avoir une surprise à la rentrée. Mathieu Gallet a lourdé un homme de l'appareil socialiste, or de telles choses ne se font pas.

Il est à la fois doublement scandaleux et des plus logiques qu'on s'interroge sur l'indépendance, alors que la chaine toute indépendante qu'elle soit, est elle-même le contraire de la neutralité. Le socialisme à la française tolère et même organise le détournement de France Culture à des fins de militantisme, mais semble digérer difficilement qu'un homme d'appareil placé par lui dans la maison rencontre une réprobation de sa hiérarchie.

Le projet a-culturel de Poivre d'Arvor est confirmé : il a tout l'aval des éléphants du PS.
Mathieu Gallet est un gêneur. Je ne serais pas surpris que cette décision lui coûte son poste.

Merci de nous préciser que la page est évolutive et c'est Mister Chaverou qui s'en occupe..

Vous insistez sur les mots "socialiste", "socialisme",  "PS".  Cette "affaire" (disparue de toutes les pages des médias, ce qui est un peu curieux) est-elle d'abord une affaire politique ? Une confrontation droite-gauche ? D'Arvor, gauche c. Gallet, droite ?J'en doute.

Mathieu Gallet a-t-il laissé un bon souvenir de gestionnaire à l'INA ? Fallait-il nommer cet homme de 38 ans (oui, on sait que la valeur n'attend pas le nombre des années, mais tout de même !) à la tête de Radio France ? A-t-il bien géré les accusations à son encontre ? A-t-il réussi à dialoguer lors de la grève ? N'a-t-il pas pour projet de démanteler France Musique ? Il nomme Surville qui ne connaît rien à la radio et à la musique, et un an après il l'échange contre Voinchet. Et maintenant, est-il malin de ne pas reconduire OPDA qui se glorifie de sa comptabilité d'auditeurs, qui lance des grands projets, qui donne à France Culture de la visibilité par le culte de diverses personnalités, dont au premier chef la sienne ?

Gallet a fait une erreur. Et d'ailleurs la réponse de l'éminence grise de Gallet (futur pdt de Radio France ?), quoique langue de bois, est très claire. On ne changera rien à France Culture, car elle est "un mix parfait". En d'autres termes OPDA  a réussi la transformation de la chaîne et elle va continuer sur le modèle qu'il a mis en place.

Gallet n'est pas un homme de culture et de communication alors qu'Olivier Poivre d'Arvor est très à l'aise dans ce monde.

Gallet veut détruire France Musique et voudra détruire France Culture pour au final fusionner les deux stations et se glorifier d'avoir réduit les coûts. Sauf que Radio France n'est pas une entreprise privée, et heureusement.

Comme vous le dites ailleurs, on pourrait fort bien avoir une surprise à court ou moyen terme concernant ce Mathieu Gallet (à qui serait confiée une mission de - pré -figuration... ?).

175
Répondre en citant  
Re: Quelle est la vocation de France Culture ? - le Dim 12 Juil 2015, 13:43

@Philaunet a écrit:Vous insistez sur les mots "socialiste", "socialisme",  "PS".  Cette "affaire" (disparue de toutes les pages des médias, ce qui est un peu curieux) est-elle d'abord une affaire politique ? Une confrontation droite-gauche ? D'Arvor, gauche c. Gallet, droite ?J'en doute.

Non à mon sens elle n'est pas en premier lieu politique, mais elle risque de le devenir.
Oui j'insiste "là dessus" (cf extrait supra) dans nombre de mes billets, persuadé qu'on (je) réalise beaucoup trop tardivement que la dégradation de la chaîne n'est qu'une conséquence somme toute secondaire d'un autre plan : sa transformation en agence idéologique, qui aura entrainé l'abandon de sa mission essentielle.

Moi non plus je ne crois pas que le positionnement politique de l'un ou des autres soit au coeur de l'affaire Poivre, sauf si Gallet a décidé de suicider sa carrière, ou s'il a entrepris de renverser la vapeur et de faire de France Culture une agence de propagande de droite. Ce qui, pour l'auditeur, augurerait d'une nouvelle période de foutage de gueule et de déni de culture, avec la certitude que les âneries vont continuer et que le retour de la qualité du programme n'est pas près d'être au programme.

Par contre, l'affaire peut se politiser car on sait que le socialiste ne lâche pas facilement ses prérogatives ni ses prébendes. Aussi je mets une pièce sur la liquidation de Gallet avant l'ouverture de la campagne présidentielle, précisément pour assurer le coup. La qualité du programme (de France Culture comme de France Musique) est reléguée au Nième rang des préoccupations. Je sais peu de choses de France Musique, mais concernant Inter et Culture, il me semble de plus en plus clair que Radio-France est infectée depuis qu'elle est devenu un enjeu tactique au service des moins scrupuleux propagandistes de notre classe politique. Pour FC, la mutation commencée avec la nomination de Laure Adler n'a fait qu'empirer jusqu'à Poivre.

_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

176
Répondre en citant  
Un conservatoire ? - le Dim 08 Nov 2015, 09:16

Faire connaître et transmettre l'héritage ? Personne n'en doute. Aussi, je me demandais où trouver la page du site de France Culture dédiée à la période 1914-1918.

La BBC et SWR ont en effet des pages spécifiques avec de nombreux documents et liens. Je ne m'imagine pas que France Culture n'ait rien prévu pour le centenaire de 1914-1918.

Pourtant un petit doute me saisit en parcourant le site : je vois bien la Mecque, les banlieues, les élections régionales et la réforme de la justice en bandeau, mais pas de renvoi à l'histoire. En déroulant la page d'accueil, je ne vois pas non plus parmi les vingt sujets mis en lumière une émission concernant la Première Guerre Mondiale, pourtant nous approchons de la commémoration de l'armistice du 11 novembre.

Voyons les colonnes à droite : Prix (dits) littéraires, nécrologie, Jim Morrison, publicité pour les CD d'Onfray, des tweets.

Peut-être sous l'onglet « Histoire » ? Volkswagen, haschich, le crime, Moïse, l'Indochine. Ah, ce dossier complet sur 1914-1948 se cache ailleurs !

Il faut alors regarder sous « Émissions » ? Par Thèmes, bien sûr ! Mince, rien non plus ! Sans doute ai-je mal cherché. Qui peut m'aider ?

En attendant un conseil, je vais regarder la page de SWR 2 Der Erste Weltkrieg (La Première Guerre Mondiale) où je trouve des pages sur le sujet concernant :

La Politique
L'Art
La Littérature
Le Théâtre
Le Cinéma
La Musique
Les Expositions

Je vois aussi :

Un panorama des émissions passées et à venir
Une exposition de gravures
La commémoration du génocide arménien

Et puis :

Une chronologie commentée
Un onglet Se souvenir qui contient des résumés d'émissions et de longs (et passionnants) textes de réflexion
Des onglets Audio et Vidéo
Un jeu interactif
Une galerie de photos

Et enfin :

Un lien vers ce que fait dans le domaine ARD la chaîne de l'audiovisuel public, qui rassemble pour les Allemands ce qui est chez nous  France Télévision et Radio France.
De l'information sur un projet intitulé "14 - Tagebücher des Ersten Weltkriegs". (« 1914 - Journaux intimes de la Première Guerre Mondiale »).

France Culture ne peut pas avoir fait moins, où est donc ce dossier complet ?

177
Répondre en citant  
Le fond est-il touché ? - le Mar 10 Nov 2015, 17:25

F.C. est-elle en train de devenir un moulin à opinions ?

Via les réseaux sociaux Twitter et Facebook, F.C. n'a rien de mieux à faire que de collecter les souvenirs des spectateurs d'une salle de cinéma parisienne promise à la destruction/reconversion/rénovation (je ne comprends pas bien) : La Pagode. Combien de Français sont-ils concernés par cette brève remontée en haut de la page d'accueil du site sous cette merveille de titre : Pour vous, la Pagode, c'était ?

En voici le descriptif : La célèbre salle de cinéma parisienne lancée en 1931 ferme ce mardi soir. Ultime séance après trois ans de procès entre le propriétaire et l'exploitant. La société propriétaire qui promet "un haut lieu culturel", après des travaux. Voici vos premiers souvenirs de ce petit temple japonais de la cinéphilie, aux façades, toitures et jardin classés un temps exploité par Louis Malle. Continuez à réagir : #LaPagodecetait

Un petit clin d'oeil n'est pas de trop pour convaincre n'importe quel internaute (parce que là, il ne s'agit plus d'auditeurs) de poser son com' :

Réagissez, votre témoignage rejoindra le générique ci-dessous Wink http://www.franceculture.fr/2015-11-10-pour-vous-la-pagode-c-etait

Voici en esclu à quoi devrait ressembler la nouvelle mouture du site de F.C. (qui rappelons-le veut du jeune, du jeune, du jeune) :

J'épargne au forum les pseudos et noms donnés et copie uniquement les avis postés via facebook :

- Encore "une madeleine" qui disparaît. Beaucoup de nostalgie et de beaux souvenirs : j'y ai vu mon premier film quand j'étais petite "Singing In The Rain"...

- Et bien de très bons souvenirs : Petite,ma grand Mere que j'adorais m amener pendant les vacances ... Snif snif!!

- J'étais aller voir Melancholia et un spectateur s'était mis à ronfler. C'était magique.

- Oui tres beau souvenir de la salle de cinema dont les yeux des serpents s'illuminaient pendant le film. Dommage que ca va devenir un lieu culturel qui n'a rien a voir avec cette salle de cinema. Tous les curieux y venaient pour y voir cette curiosite unique a Paris et prendre un the a la sortie du film ds le parc de La Pagode. Dommage....Dommage...Dommage...!!!

Voilà le F.C. de demain : du R.M.C. Info

178
Répondre en citant  
Re: Quelle est la vocation de France Culture ? - le Jeu 12 Nov 2015, 09:52

@Jean-Luuc a écrit:F.C. est-elle en train de devenir un moulin à opinions ?

Via les réseaux sociaux Twitter et Facebook, F.C. n'a rien de mieux à faire que de collecter les souvenirs des spectateurs d'une salle de cinéma parisienne promise à la destruction/reconversion/rénovation (je ne comprends pas bien) : La Pagode. Combien de Français sont-ils concernés par cette brève remontée en haut de la page d'accueil du site sous cette merveille de titre : Pour vous, la Pagode, c'était ?  (...)

Voilà le F.C. de demain : du R.M.C. Info

Ah, c'est le nom d'Éric Chaverou qui apparaît en bas de ce webreportage ? Étonnez-vous après !

Dans le nom de l'antenne, Il y a deux mots qui n'ont pas leur place : « France », parce que l'antenne est essentiellement parisienne et qu'elle se concentre sur de micro-événements dont n'a rien à cirer la majorité des auditeurs du pays et de l'étranger ;  « Culture », là reportez-vous aux actuelles contributions de l'espace critique Regards sur France Culture...

179
Répondre en citant  
Robert Misrahi en a une idée, mais... - le Dim 15 Mai 2016, 00:33

Alain Barcat a attiré notre émisison sur Robert Misrahi invité dans l'émission Ping Pong (voir aussi le billet en rubrique Philo) :
Alain Barcat(http://www.regardfc.com/t738p20-les-partenariats-de-france-culture-en-question#25769) a écrit: (...)
Le financement d’État à 100% est évidemment l'idéal à condition qu'il ne mène pas à la course à l'audience comme on peut en constater déjà les conséquences lamentables que nous rappelait encore hier soir Robert Misrahi à l'émission Ping-pong. (...)
Après une séquence consacrée à l'annulation du concert prévu pour la fin de la commémoration de la bataille de Verdun (avec le biais que l'on imagine), voici que Robert Misrahi prend la parole du haut de ses 90 ans et balance aux deux animateurs de NRJ, de France (ex) Culture des paroles qui leur ont sifflé aux oreilles et qui font du bien aux nôtres.  Reste que la fin de la séquence pourrait s'intituler  "Comment étouffer un vieillard", avec en exécuteurs le "joyeux" duo Quenehen et Serrell : [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/14485-13.05.2016-ITEMA_20984606-1.mp3" debut="36:10" fin="38:10"]

Ping Pong, Robert Misrahi/Ray Lema

180
Répondre en citant  
Le jeunisme forcé ou comment faire fause route - le Sam 11 Juin 2016, 13:40

Comment étouffer un homme de 90 ans à France Culture ? Voir ci-dessus Robert Misrahi en a une idée, mais....

Comment massacrer et dépecer un homme de 72 ans, "jusque dans son lit" ?  Voir ici par Laure Adler 35'50'' : « Vous n'êtes pas un acteur alors ? » Adler à Jean-Pierre Léaud et plus loin .

Jean-Luuc(http://www.regardfc.com/t216p350-nouvelles-vagues-pas-la-peine-de-crier-marie-richeux#26046) a écrit:On vient d'apprendre les motivations sur lesquelles Marie Richeux base ses émissions (on le devinait en partie, mais n'imaginait peut-être pas son étendue) (...) La productrice qui, le 29 mai 2016 commençait déjà la préparation du meilleur de ses émissions pour la grille estivale, fournit une semaine plus tard un bilan annuel, à un mois ou plus de la fin officielle de la saison 2015/2016. C'est un minimum pour préparer ses vacances sereinement, après une année bien chargée. Car les chiffres (les paris) n'étaient pas faciles à tenir.

Chers vieux qualifiés ou non, (de + de 45 ans donc), passez votre chemin, on n'attend rien de vous ici : 2 - Nous avons tenu le pari d'inviter quasi exclusivement des personnes en dessous de 45 ans. Parfois + parfois bcp moins. / (...) Élèves au micro / Accueil en studio d'élèves spectateurs, mais aussi de jeunes gens / Organisation d'une grande marelle.

Un entretien de Laurence Bloch par Alexis Delcambre, intitulé : Sur France Inter, une génération laisse place à une autre, publié sur le site du Monde le 11 juin 2016, confirme cette obsession. Le chapô l'annonce d'emblée : Longtemps dans l’ombre, Laurence Bloch est devenue directrice de France Inter en 2014. Sous sa conduite, la radio publique a vu son audience progresser, mais reste en quête de rajeunissement. Alors que de nouvelles figures quittent Inter, elle présente ses choix à l’aube d’une saison qui s’annonce très politique.

Elle y parle de nouvelle génération, de bande (Je les ai choisis pour leur personnalité) quand vient cette question :

Alexis Delcambre : Avez-vous un objectif assumé de rajeunissement ?

Laurence Bloch : Si vous ne préparez pas le renouvellement des producteurs d’émissions, vous perdez vos auditeurs, qui ont besoin de changement. Il faut un mélange de générations. Nous constatons un début de rajeunissement de l’audience, avec un peu plus de 35-49 ans. L’autre levier de ce rajeunissement, c’est la viralisation des contenus, avec la forte progression de nos vidéos vues sur le Web.

Voilà la ligne de Radio France résumée, qui va emporter France Culture.

Radio France et France Culture : une vision obsolète de la radio, celle du jeunisme.

L'écoute du professeur Andreas Kruse dans une des émissions les plus intéressantes qu'il m'ait été donné d'entendre ces dix dernières années nous apprend (ou nous redit des évidences ?) qu'à notre époque et dans nos sociétés développées, avec l'âge (il parle des plus de 60-65 ans), les facultés de créativité, d'organisation, la rapidité de décision, l'altruisme et la bienveillance se développent et sont des atouts pour le fonctionnement d'une société.

Les gens sont bien sûr les gens et l'âge n'apporte aucune garantie de sagesse  (voir Laure Adler 66 ans, et se chanter Brassens, "quand on est c.."). Mais l'idéologie jeuniste et féministe, à France Culture par exemple, fait des ravages. Toutes les péronnelles incultes de l'antenne gâchent une décennie de radio. Richeux, mais aussi la bande des Nouveaux Chemins et de la Fabrique de l'histoire, des Ateliers de Création, de Rue des écoles, la Nova girl de Ping Pong et l'on en passe. On est en pleine régression et à France Inter/France Culture, on s'en félicite. Misère !

Mon amie de 96 ans, Madame D., ancienne auditrice de France Culture, chanteuse-diseuse, historienne de Paris et poète à ses heures, me disait récemment avec l'ironie redoublée que donne l'âge avancé : "Pour vivre heureux, vivons coaché".  Si ce n'est pas un exemple de créativité...

181
Répondre en citant  
Donner des rires en bruit de fond ? - le Mer 22 Juin 2016, 13:09

L'objectif actuel de France Culture, quand il n'est pas idéologique (volontairement ou non), semble être celui de la distraction et de produire du fond sonore à teneur pseudo-intellectuelle et à l'atmosphère de rigolade. Parfois, la productrice ne fait même pas semblant, elle présente une émission de variétés (voir le numéro de Marelle Richeux d'hier, ou les émissions de Mathilde Serrell, dite Nova Girl, à 19h) .

C'est pourquoi des rappels réguliers du genre de celui posté hier par Yann Sancatorze dans le fil BBC 4 me semblent bien utiles. Un (r)appel à la résistance contre l'abêtissement de l'antenne :
Yann Sancatorze(http://www.regardfc.com/t13p150-bbc-radio-4#26101) a écrit: (...)
Ainsi, à mille lieues des vagues questions floues qui tiennent lieu de sujets d'émission ("la violence est-elle acceptable?" "Depuis quand l'homme a-t-il été mouillé par la pluie?", "quel est notre rapport au rapport de notre altérité de l'autre en rapport avec autrui?"), et qui semblent-être une contamination directe du monde de l'université (une émission de radio n'est pas un sujet d'examen), on pourra conseiller l'écoute des numéros de The Life Scientific. (...)
France Culture devrait savoir que la compétition radiophonique se joue sur le terrain des contenus, sur la qualité immédiate de leur transmission, et non pas sur celui des tranches d'âges d'audience, sur celui de la représentativité biologique (âge et sexe) des producteurs, ou même sur celui de l'affichage de son appartenance politique. France Culture, un radio culturelle sans stratégie, sans mission et bientôt, sans savoir-faire.

Quelle est la vocation de France Culture ?     Page 18 sur 19

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum