Annonce : Un défaut a eu lieu récemment sur le système de vérification des messages, empêchant les utilisateurs non-inscrits de contribuer. Ce défaut est maintenant corrigé, il n'est plus nécessaire d'être inscrit pour participer.

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21, 22  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Quelle est la vocation de France Culture ?    Page 20 sur 22

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Quelle est la vocation de France Culture ? - le Dim 05 Sep 2010, 15:12

Rappel du premier message :

La vocation de France Culture, là est la question de fond qu'on traite dans ce forum.
La culture en ce sens n'est pas facile à définir : ni ceux qui la défendent ni ceux qui la dénigrent, ne la définissent très précisément. On peut imaginer qu'il y a plusieurs façons de juger qu'un programme est culturel ou qu'il ne l'est pas.

Certains déplorent la part envahissante de l'actualité dans le programme de la chaine.
D'autres jugent que l'actu de la culture est un abaissement commercial.
D'autres encore demandent du documentaire culturel au lieu des reportages sociaux.
D'autres pensent que le France Culture regretté par ceux qui l'ont écouté dans les 90's, était (ou bien serait aujourd'hui ?) une radio vieillote et élitiste.

Tout ça vient d'être évoqué dans un autre fil. Avec des idées à rapatrier dans celui-ci.

Alors, qu'en pensez-vous ?

* * *

191
Répondre en citant  
Et dire qu'ils ont sans doute payé pour ce slogan ! - le Ven 16 Juin 2017, 21:46

Qu’y a-t-il de plus stupide que le slogan actuel de France Culture : « L’esprit d’ouverture » ?

Ouverture à la médiocrité ? A la sous-culture ? Ouverture totale des frontières pour les amateurs de la suppression des nationalités ?

Nous sommes déjà ouverts et d’ailleurs peut-être un peu trop. Nous écoutons les musiques du monde, nous passons des journées entières, grâce à France Culture, avec des émissions sur l’Islam, en oubliant qu’il n’y a pas que des islamistes sur terre et en oubliant même de parler de nos propres aberrations (par exemple électorales).

L’esprit d’ouverture oui mais à condition que l’ouverture se fasse sur quelque chose qui nous apporte quelque chose et non pas l’ouverture stupide et niaise.

Et dire qu'ils ont sans doute payé pour ce slogan !

192
Répondre en citant  
Re: Quelle est la vocation de France Culture ? - le Ven 23 Juin 2017, 07:21

De moins en moins la radio culturelle, voire de moins en moins la radio tout court, comme le montre la Une du portail du 22 06 2017 : Au procès de la filière djihadiste de Cannes-Torcy*. Est-ce une transcription d'entretien radiodiffusé ? Aucun lien ne l'indique.  France Culture marche sur les plates-bandes des journaux en ligne pour être, selon le vœu de Poivre d'Arvor, un média "global". Funeste orientation.

* Accusé de l'attentat contre une épicerie juive de Sarcelles en 2012, Jérémy Bailly encourt la réclusion criminelle à perpétuité. Son père a suivi tout le procès, pour comprendre et pour soutenir son fils. Nous l'avons rencontré avant le verdict rendu ce jeudi.

Post complété : Le Nouvel Observateur du 23 06 met en ligne Filière djihadistes Cannes - Torcy : le calvaire du père de Jérémy Bailly
Qu'elle est lourde, l'étiquette "père-du-terroriste"... Le père de Jérémy Bailly, numéro 2 de la cellule Cannes-Torcy, a assisté aux deux mois du procès de son fils et des autres prévenus. Tout en dignité et douleur. Portrait.

Visiblement un bon client.

Pour concurrencer France Culture, le Nouvel Obs devrait se mettre à faire de la radio...

193
Répondre en citant  
Re: Quelle est la vocation de France Culture ? - le Dim 09 Juil 2017, 18:07

Bonjour,

Tombé par hasard sur le site, je viens de m'y inscrire. Il me semble que la notion de radio culturelle devrait s'entendre au sens le plus ouvert. Je suis tombé sur le fil déjà ancien concernant Philippe Meyer et son émission "L'Esprit public" et je suis assez surpris que le fil n'ait pas été repris récemment, sauf erreur de ma part, suite à l'annonce de la suppression de son émission à l'issue de cette saison. A mes yeux, cette émission s'inscrivait parfaitement dans le cahier des charges de cette radio, dans la mesure où elle permettait de décrypter les enjeux de notre monde contemporain sous l'angle politique; à mes yeux les questions politiques, dont les enjeux touchent à la vie de la cité, sont pleinement parties prenantes de la culture. L'annonce de cette disparition programmée n'a suscité aucun écho ni sur ce site ni plus largement dans la presse, comme si la disparition de cette émission n'avait aucune importance, comme si l'éviction de l'antenne de France Culture de Philippe Meyer relevait simplement du phénomène générationnel: bref, l'âge du capitaine, et le format déjà ancien de la formule. Alors qu'on ne peut s'empêcher de faire le rapprochement avec la crise de Radio France, la tribune que Meyer avait publiée dans Le Monde mettant en cause le projet ou l'absence de projet du pdg de RF, et la suppression déjà de son émission sur France Inter, comme une première mesure de représailles. Je ne sache pas qu'il y ait l'équivalent de l'Esprit Public sur aucune autre chaîne de radio française. Et je doute qu'elle soit remplacée par une émission comparable sur France Culture. La coïncidence de cette disparition avec les débuts de la nouvelle mandature n'est sans doute qu'une coïncidence, mais je ne suis pas sûr que cela ne traduise pas la volonté d'en finir avec ce type de format qui malgré son austérité donnait aux auditeurs curieux d'un éclairage sur le politique la possibilité de confronter leurs interrogations avec les réflexions des participants régulièrement invités, même si leur vision de l'actualité pouvait souvent paraître assez conformiste, pour ne pas dire conforme le plus souvent avec la doxa la plus répandue sur les grandes questions.

194
Répondre en citant  
Re: Quelle est la vocation de France Culture ? - le Dim 09 Juil 2017, 20:24

Lionel Povert(http://www.regardfc.com/t209p190-quelle-est-la-vocation-de-france-culture#28443) a écrit:Bonjour,

Tombé par hasard sur le site, je viens de m'y inscrire. Il me semble que la notion de radio culturelle devrait s'entendre au sens le plus ouvert. Je suis tombé sur le fil déjà ancien concernant Philippe Meyer et son émission "L'Esprit public" et je suis assez surpris que le fil n'ait pas été repris récemment, sauf erreur de ma part, suite à l'annonce de la suppression de son émission à l'issue de cette saison. A mes yeux, cette émission s'inscrivait parfaitement dans le cahier des charges de cette radio, dans la mesure où elle permettait de décrypter les enjeux de notre monde contemporain sous l'angle politique (...)  leur vision de l'actualité pouvait souvent paraître assez conformiste, pour ne pas dire conforme le plus souvent avec la doxa la plus répandue sur les grandes questions.
Bonjour et bienvenue. La notion de radio culturelle a été très largement "ouverte" ces 15 dernières années au commentaire de l'actualité socio-politique dans nombre d'émissions de débats avec plus ou moins les mêmes invités venant de cercles en faveur à FC.

Ce prétendu esprit d'ouverture a pour résultat la disparition de la radio de savoir et de création (architecture, ethnologie, urbanisme, linguistique, arts picturaux, etc). Qui peut honnêtement ignorer le renfermement progressif de cette station sur ses thèmes militants ? L'auditeur d'une radio culturelle ne veut pas subir un quelconque pilonnage idéologique mais se voir proposer des sujets qui suscitent sa curiosité.

"décrypter les enjeux de notre monde contemporain sous l'angle politique ", c'est exactement ce que prétend faire la station et avec quoi elle nous bassine du matin au soir, sept jours sur sept, et c'est également aussi pour cela que les amateurs de vraie culture ont déserté ce forum pour écouter des archives, des radios étrangères ou encore des livres audio (entre autres).  

195
Répondre en citant  
Les meurtres d'enfants - le Dim 30 Juil 2017, 19:35

Dans le fil Les journaux, sous le titre Grégory
munstead(http://www.regardfc.com/t94p360-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#28542) a écrit:Une fois encore, ce matin, dans un journal estival réduit, deux minutes entières avec intervention d'on ne sait qui sur un vague développement de cette sinistre affaire Gregory. Qui écoute FC pour avoir des nouvelles de ce drame monté en épingle par les médias depuis vingt ans ou plus? Honnêtement, est ce être élitiste que de dire que les faits divers de ce genre ne devraient pas  être présents dans les journaux de FC.? La rédaction en chef de FC pense-t-elle améliorer les chiffres de son audience (son seul critère de qualité) en parlant de ce sujet? Une émission approfondie sur le rôle des médias dans cette affaire qui n'est qu'un misérable assassinat  dans le cadre familial, comme il y en a de nombreux chaque année, serait intéressant , mais répercuter jour après jour les avancées et égarements de cette enquête ne devrait pas occuper l'antenne.
Votre billet rencontre la lecture faite ce jour du descriptif d'une série dite documentaire de 40 épisodes de dix minutes intitulée Estelle, disparue*

Si France Culture consacre tant de ressources à un "feuilleton documentaire" sur l'enlèvement d'un enfant, il ne faut pas s'étonner que la Rédaction donne deux minutes au feuilleton "Grégory" (prochain documentaire ?  "Grégory" est mentionné dans une des pages descriptives d'"Estelle").

La question se pose simplement de l'esprit général des programmes de France Culture. Est-il dans la mission de la chaîne de réaliser près de 7h de "feuilleton" sur la disparition d'un enfant et son probable meurtre ?

*  Pour la première fois, France Culture propose un programme en "podcast first". Les internautes pourront écouter avant la diffusion radio l’intégralité d’une semaine, donc d’un chapitre de l'enquête sur Estelle Mouzin, disparue le 9 janvier 2003 à Guermantes.

Jeudi 9 janvier 2003, Estelle Mouzin, neuf ans, disparaît sur le chemin du retour de son école à Guermantes. Elle sera aperçue pour la dernière fois devant la boulangerie de cette petite ville de Seine-et-Marne alors qu’elle rejoignait le domicile de sa mère Suzanne. Quatorze ans après, l’enquête n’a pas progressé, mais le drame continue à agir au sein de la famille bien entendu, mais aussi auprès des enquêteurs et influe jusqu’à la géographie des lieux. Ce feuilleton documentaire propose une plongée dans un fait divers : c’est un récit à plusieurs voix, hors du temps, autour du père (Eric Mouzin), sa compagne (Dominique), ses avocats (Corinne Hermann et Didier Seban), Stéphanie Duchatel la policière en charge du dossier au SRPJ de Versailles, et avec les témoignages inédits du frère de la disparue (Arthur) et de sa demi-soeur prénommée comme la disparue, Estelle. Tous font le récit de l’absence et de l‘ignorance, de la recherche et de la vie qui malgré tout, continue.

Cette collection de récits sonores est illustrée de photographies prises spécifiquement pour enrichir ce travail d’une iconographie inédite.

196
Répondre en citant  
Deux France Culture - le Dim 17 Sep 2017, 08:41

En réponse à un contributeur dans le fil Les Journaux et la rédaction,
Yann Sancatorze(http://www.regardfc.com/t94p450-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#28868) a écrit:Merci pour votre réponse, je réponds à mon tour, point par point :

- Remarque 1 : selon vous, il est plus logique qu'une station culturelle de service public célèbre la fête annuelle du Parti Communiste que l'ensemble de ce qui fait son patrimoine, matériel comme immatériel, ses institutions patrimoniales, ses passionnés, les habitudes des publics etc. Selon vous, le rôle de France Culture n'est donc pas d'accompagner la vie culturelle de ce pays, mais d'illustrer les attachements politiques de ce pays. C'est un point de vue surprenant et je m'étonne que vous l'écriviez ici avec autant de franchise.
et dans le fil L'esprit public,
Yann Sancatorze(http://www.regardfc.com/t126p200-l-esprit-public-depuis-septembre-2017-emilie-aubry#28859) a écrit: (...) il faut dépolitiser la station et la refonder entièrement. C'est un projet culturel qu'il lui faut, soutenu par une direction, par la présidence de RF et par le ministère de la culture. Mais personne ne semble plus s'y intéresser aujourd'hui. Demain, ce sont les journées du patrimoine. Que fait France Culture? Un weekend en musées, en sites historiques, avec de l'archéologie? De l'histoire de l'art. Non, rien du tout. Le patrimoine intéresse les Français, c'est leur grande porte d'entrée dans le monde culturel, mais France Culture ne fait rien. La station n'est même pas au courant. Le patrimoine, la transmission c'est ringard. Il vaut mieux créer une autre émission de table ronde avec des débiteurs d'opinion professionnels. C'est ça la priorité, en effet. France Culture ne fait rien pour les Journées du Patrimoine, mais par contre, elle propose un jeu pour gagner des DVD à l'occasion de la Fête de l'Huma. (...)
France Culture a simplement délégué à Philippe Garbit, pour les Nuits de France Culture du samedi au dimanche, le rôle de sélectionner des archives (1948, 1946, 1952, 1962, 1999, 2002, 1963, 1974, 2014, 1969) et de faire  deux entretiens. Le début de la Nuit spéciale : Pour la Nuit du patrimoine 2017, Philippe Garbit reçoit Gaël Robin et le détail des émissions ici, la page de présentation n'étant pas capable de mettre toutes les émissions en lien dans une liste (la colonne de droite est incomplète et ne cliquez pas sur "Voir plus" pour la suite, vous tombez sur autre chose). En revanche les fenêtres "À découvrir" ouvrent sur des pistes alléchantes.

On pourra aussi explorer ce que donnent les numéros de la semaine de la Série Documentaire sur le Mont Saint-Michel, le 4e par exemple qui est mis en valeur sur le portail de la station :  Prouesses architecturales du Mont-Saint-Michel

Se confirme de toute façon la direction prise par la chaîne de radio : aux nuits les émissions de qualité du passé et aux jours le prosélytisme politique, le réformisme social, le martelage des temps apocalyptiques à venir, la lamentation sur le présent, l'encouragement à la plainte, l'indignation et la rébellion.

Le passé de France Culture a plus d'avenir que son présent.

197
Répondre en citant  
Re: Quelle est la vocation de France Culture ? - le Dim 17 Sep 2017, 20:48

En effet, Philippe Garbit sauve la réputation de la station, qu'il en soit remercié et en effet, son passé représente bien l'avenir de la station, il suffit d'oublier le présent (l'antenne de jour).

Et j'allais le signaler avant que ne l'ayez fait vous même : les pubs font leur retour dans les podcasts après une longue trêve. Le médiateur, saisi, avait expliqué aux petits auditeurs (qu'il croit sans doute être tous en classe de CP) que les podcasts coûtent de l'argent. Il faut avouer que ce genre de pratique, un podcast pour la marque Toyota en tête de chaque fichier de podcast sent vraiment la misère ou le manque de discernement budgétaire. Il faut passer un peu de temps pour nettoyer ces têtes de fichiers, et c'est bien pénible.

198
Répondre en citant  
La direction de la subversion - le Lun 18 Sep 2017, 05:10

Philaunet(http://www.regardfc.com/t209p190-quelle-est-la-vocation-de-france-culture#28871) a écrit:Se confirme de toute façon la direction prise par la chaîne de radio (...)
    le prosélytisme politique,
    le réformisme social,
    le martelage des temps apocalyptiques à venir,
    la lamentation sur le présent,
    l'encouragement à la plainte,
    l'indignation
    et la rébellion.
Dans une tentative désespérée (et désespérante) d'épuiser le sujet avec vous, je suggère d'ajouter à la liste :

- la subversion de la république ;
- la perversion de la jeunesse ;
- la contestation de l'autorité

malheureusement, je ne doute pas que d'autres pourront encore compléter cette liste accablante...

199
Répondre en citant  
Re: Quelle est la vocation de France Culture ? - le Lun 18 Sep 2017, 07:38

SamVa(http://www.regardfc.com/t209p190-quelle-est-la-vocation-de-france-culture#28880) a écrit: (...) je ne doute pas que d'autres pourront encore compléter cette liste accablante...
L'accablement, c'est ce qui prend à la lecture de commentaires toujours à côté du sujet et systématiquement railleurs (vous faites une surdose du Canard), un genre qui pourrait finir par attirer des remarques moins amènes que les miennes.

200
Répondre en citant  
Re: Quelle est la vocation de France Culture ? - le Lun 18 Sep 2017, 09:57

L'humour est en effet le moyen le plus calme de réagir à vos arguments qui sont, au sens propre, in-discutables : l'invocation dérisoire d'une vox populi d'Europe orientale à l'égard d'une caste française, ou l'énumération des caractères subversifs de FC dont la liste décourage l'argumentation.

Dans ces cas-là un peu d'humour permet de remettre de la mesure dans l'argumentation.

En même temps Very Happy , j'écoute Callas sur FM dans la Somnambule...

201
Répondre en citant  
Un inutile mépris envers les libérés du joug totalitaire - le Lun 18 Sep 2017, 11:32

SamVa(http://www.regardfc.com/t209p190-quelle-est-la-vocation-de-france-culture#28887) a écrit:L'humour est en effet le moyen le plus calme de réagir à vos arguments qui sont, au sens propre, in-discutables : l'invocation dérisoire d'une vox populi d'Europe orientale à l'égard d'une caste française, ou l'énumération des caractères subversifs de FC dont la liste décourage l'argumentation.
Car contre-argumentation, il ne peut y avoir, les faits étant les faits, illustrés concrètement jour après jour ici (dernier en date les Canuts).
Ailleurs, vous prétendez voyager, mais avez-vous jamais discuté avec des gens ayant vécu sous le régime que par allusion vous encensez ? Voyez-vous, avant de lancer des propos en l'air, il est bon de discuter avec des gens qui ont connu la prison ou dont les parents ont été exclus de leur emploi pour cause de non-conformisme à l'idéologie socialiste. Enfin, à France Culture, on ne parle aucune langue étrangère ou si peu, on attend que les gens vous parlent français... Re-enfin, vous montrez un certain mépris à l'endroit de gens ayant vécu l'expérience totalitaire dite socialiste (par exemple dans les pays du Caucase). Un peu d'information de première main ne serait pas du luxe.
En même temps Very Happy , j'écoute Callas sur FM dans la Somnambule...
Vous faites bien.

Quelle est la vocation de France Culture ?     Page 20 sur 22

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21, 22  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum