Annonce :

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 21, 22, 23

Accueil / France Culture

Quelle est la vocation de France Culture ?    Page 23 sur 23

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Quelle est la vocation de France Culture ? - le Dim 05 Sep 2010, 15:12

Rappel du premier message :

La vocation de France Culture, là est la question de fond qu'on traite dans ce forum.
La culture en ce sens n'est pas facile à définir : ni ceux qui la défendent ni ceux qui la dénigrent, ne la définissent très précisément. On peut imaginer qu'il y a plusieurs façons de juger qu'un programme est culturel ou qu'il ne l'est pas.

Certains déplorent la part envahissante de l'actualité dans le programme de la chaine.
D'autres jugent que l'actu de la culture est un abaissement commercial.
D'autres encore demandent du documentaire culturel au lieu des reportages sociaux.
D'autres pensent que le France Culture regretté par ceux qui l'ont écouté dans les 90's, était (ou bien serait aujourd'hui ?) une radio vieillote et élitiste.

Tout ça vient d'être évoqué dans un autre fil. Avec des idées à rapatrier dans celui-ci.

Alors, qu'en pensez-vous ?

* * *

221
Répondre en citant  
Re: Quelle est la vocation de France Culture ? - le Mar 30 Jan 2018, 14:36

Yann Sancatorze(http://www.regardfc.com/t337p310-la-grande-table-tirons-la-nappe#29976) a écrit: (...) Le monde va de mieux en mieux, mais ne le dites surtout pas.

La légende raconte que la direction de France Culture subit un bref et intense tinnitus chaque fois que de tels articles sont publiés...
Texte plein de vigueur et qui appelle un chat un chat, la chute est amusante. Me rappelle les propos tenus hier sur les dangers de l'utopie en politique, autour de 12h55, par l'invité politique du journal de 12h30,  Philippe Langenieux-Villard, conseiller régional d’Auvergne-Rhône-Alpes, a quitté Les Républicains quand Laurent Wauquiez est devenu président du parti. Il lui consacre un essai intitulé "Le Dangereux" aux éditions Philippe Rey. Les oreilles des intervieweurs ont dû siffler là aussi...

Je ne serais pas étonné que, sentant le vent tourner, FC aille progressivement dans un autre sens ces prochains temps (voyez la création de l'émission J'ai déjà connu le bonheur qui est sur notre - très fournie - table de travail...). Non par équilibre et impartialité, mais pour correspondre à l'air du temps et tenter de gagner un extraordinaire 0,1% d'audience qui propulserait, qui sait, la station à un record inégalé au-delà du chiffre fétiche "2,5", l'opportunisme étant ce qui caractérise la Direction de la station.

222
Répondre en citant  
Le bonheur c'est toujours pour demain - le Mar 30 Jan 2018, 21:45

Enfin un post à visage découvert, ouf....

Pour moi la stratégie que vous évoquez n'existe pas.
Les invités sur Culture sont pris dans un vivier de diplômés,  d'écrivaillons ou parfois écrivains se servant de la station comme plateforme publicitaire, ayant un bouquin à vendre. Ce sont ces invités qui parlent du bonheur et du malheur du monde (tout en sachant qu'en parlant du malheur cela est plus vendeur) qui  font le baromètre de la station.
Ainsi va ce monde putassier, la déception du monde à venir dépassera toutes nos espérances et préparés ainsi  à cette éventualité nous en seront moins déçus.

J’ai déjà connu le bonheur, mais ce n’est pas ce qui m’a rendu le plus heureux." C’est le mot de Jules Renard qui guidera ces conversations avec un invité, célèbre ou anonyme, engagé dans la vie d’une manière remarquable, avec son parcours singulier et ses passions.

Par Jules Renard mes pensées vont à Nessie ex-contributeur.

223
Répondre en citant  
Re: Quelle est la vocation de France Culture ? - le Mar 30 Jan 2018, 22:32

Fontaine(http://www.regardfc.com/t337p310-la-grande-table-tirons-la-nappe#29980) a écrit:Enfin un post à visage découvert, ouf....

Pour moi la stratégie que vous évoquez n'existe pas.
Les invités sur Culture sont pris dans un vivier de diplômés, d'écrivaillons ou parfois écrivains se servant de la station comme plateforme publicitaire, ayant un bouquin à vendre. Ce sont ces invités qui parlent du bonheur et du malheur du monde (tout en sachant qu'en parlant du malheur cela est plus vendeur) qui  font le baromètre de la station (...)
À l'instant entendu la promotion France Culture avant le journal de 22h : Parlons bonheur cette semaine avec Entendez-vous l'éco ? de Maylis Besserie avec demain  "le bien-être en entreprise". C'est donc bien France Culture qui décide des thématiques et parmi tous les sujets de sciences sociales (les seules qui vaillent apparemment à FC), c'est "le monde va mal" qui domine largement. Et récemment, suite à des critiques sans doute, et pour faire croire à un contrepoids, on a le droit aux niaiseries de Christophe André, Monsieur Méditation de France Culture et aux sujets sur le bonheur digne des magazines dits féminins (que font les féministes pour s'attaquer aux clichés là-dedans ? Ah... ces magazines sont achetés et lus par des femmes !), comme dans les "conférences" promues en ligne. Notez encore une fois que dans l'émission J'ai déjà connu le bonheur l'on est encore et toujours dans le témoignage sur soi. Va-t-on enfin sortir du nombrilisme et du narcissisme à France Culture ? Le cul et le vécu sont devenus les piliers sur lesquels la station prospère (n'ajoutez pas "Yop la Boum", Fontaine !).
Citation : J’ai déjà connu le bonheur, mais ce n’est pas ce qui m’a rendu le plus heureux." C’est le mot de Jules Renard qui guidera ces conversations avec un invité, célèbre ou anonyme, engagé dans la vie d’une manière remarquable, avec son parcours singulier et ses passions.
Un aphorisme de Jules Renard qui ne veut pas dire grand-chose, et cela arrange bien France Culture qui se meut en terrain mouvant et paradoxal en permanence.

Carotte sans Poil 

224
Répondre en citant  
Mister Renard er Mister Renaud - le Mer 31 Jan 2018, 06:51

"J’ai déjà connu le bonheur, mais ce n’est pas ce qui m’a rendu le plus heureux."

Un aphorisme de Jules Renard qui ne veut pas dire grand-chose, et cela arrange bien France Culture qui se meut en terrain mouvant et paradoxal en permanence nous dit Philaunet.

... et votre rapport au bonheur comme le demande la grande philosophe Marie Richeux ?

Mon bonheur ne me rend pas heureux
Le bonheur des autres me rend heureux et dans ce bonheur reste une teinte de malheur
celui de tous les malheureux, une tache indélibile que rien ne peut effacer pour des raisons trop intimes.
( quand je me relis cela fait "unpeupompeux") et peut-être aussi que cela ne veut pas dire grand chose  et ne mérite  d'être repris que  par Frédéric Lenoir.    

je vais m'écouter du Beethoven sur les conseils de bishop  (post  27 de ce musicologue mélomane dans le fil "Œuvres musicales : consonances et associations".

Contenu sponsorisé 

225
Répondre en citant  
Re: Quelle est la vocation de France Culture ? -

Quelle est la vocation de France Culture ?     Page 23 sur 23

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 21, 22, 23

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum