Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 20 ... 37  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Nouvelles vagues/Pas la peine de crier (Marie Richeux)    Page 4 sur 37

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Nouvelles vagues/Pas la peine de crier (Marie Richeux) - le Lun 13 Sep 2010, 00:53

Rappel du premier message :

Historique de ce sujet :  

- De septembre 2010 à la fin juillet 2011  : l'émission diffusée en pré-matinale de 6h à 7h a pour titre "Pas la peine de crier". Dans ce sujet : pages 1 à 16.  

- De la rentrée 2011 à juillet 2014 : Pas la peine de crier passe sur la tranche 16h-17h. Dans ce sujet : de la page 16à la page 26

- De septembre 2014 à .. .. ..  : l'émission demeure au même horaire mais devient "Nouvelles vagues". Dans ce sujet : depuis la page 26.
Lors de cette rentrée, la rubrique "Je déballe ma bibliothèque" a survécu en changeant de forme et de titre. Mais vu la qualité et la disponibilité de ses archives, son fil de discussion a toutes les chances de survivre.
* * *

31
Répondre en citant  
Re: Nouvelles vagues/Pas la peine de crier (Marie Richeux) - le Mar 28 Sep 2010, 20:08

Je n'ai pas beaucoup écouté "La grande table" mais pour les émissions que j'ai écoutées, j'ai noté un vrai travail de présentation de tandem Gardette-Broué. Ils s'ingénient à trouver une accroche, valorisent les critiques, ont pris deux anglo-saxons et organisent de vrais micro-débats. Je crois qu'ils bossent, qu'ils savent de quoi ils vont parler et, pour l'instant, n'ont pas sombré dans l'auto-satisfaction ou la facilité.
Disons que les rôles m'ont paru bien répartis entre eux dans leur rôle d'animateurs et les critiques. C'est plutôt tonique sans être démago.

32
Répondre en citant  
j'ai du mal a comprendre SUITE - le Mar 28 Sep 2010, 23:28

Excusez-moi M. MESSIE, aucune agressivité dans mon propos, juste un questionnement. Effectivement, je ne fais pas partie de votre communauté et j'ose implorer votre pardon pour mettre introduite dans celle-ci alors que personne ne m'y avait invitée. Non pas d'agressivité (c'est d'ailleurs un trait de caractère qui m'est tout à fait inconnu, j'ai d'autres défauts mais pas celui-là), juste un étonnement face à cette nouvelle coutume qui gangrène notre société : certaines choses nous déplaisent, rien ne nous oblige à les supporter mais on le fait tout de même ! curieux. Nous, nous avons supprimé la télévision depuis une dizaine d'années car cela nous incommodait d'avoir cette intrusion dans notre petite famille, même éteint, l'appareil était une agression. Voilà c'est aussi simple que cela. Mais je pense que je ne suis pas au niveau de votre communauté. D'ailleurs Monsieur Messie, je n'ai pas tout compris à votre prose, je ne suis qu'une modeste auditrice heureuse d'avoir la possibilité d'ouïr des propos intelligents, proposés démocratiquement, à savoir libre à moi de les accepter ou pas. Pour en revenir au forum, je dois reconnaître que j'ai toujours été très déçue, car inévitablement ils dérivent vers la critique systématique, d'autant plus facilitée que l'on signe sous des pseudos, ce qui me semble-t-il pose le problème de la critique assumée. Pour finir, oui naïvement j'avais pensé que les auditeurs de FC accordant du temps à dialoguer sur un forum (mon dieu, que cela nous prend du temps ! c'est d'ailleurs une des raisons qui me les font abandonner très vite), concentreraient leur savoir et leur plume pour des échanges enrichissants et constructifs. En ce qui concerne "mes généralités" il suffit, cher M. MESSIE de lire les échanges sur le sujet de M. RICHEUX.
Je vous souhaite à tous une bonne nuit
Marie KOPP (ceci n'est pas un pseudo)

33
Répondre en citant  
Re: Nouvelles vagues/Pas la peine de crier (Marie Richeux) - le Mer 29 Sep 2010, 00:07

Bonsoir Marie,
Le pseudo est une commodité, tenez, moi en vrai je m'appelle Balthazar, alors vous comprendrez.
Vous savez qu'on a un point en commun ? Oui oui, la télé. Il y a vingt ans, j'ai fait l'expérience suivante : un soir que la télé m'agaçait et que le tonnerre tonnait, j'ai sorti la télé, une masse et un long piquet de ferraille. J'ai enfoncé le piquet à la masse (je n'étais pas fier sous l'orage malgré ma grande jeunesse) et j'ai benné la télé au pied. Vous me croirez si vous voudrez mais ça a marché "du tonnerre". Il n'est rien resté de ma télé.
Eh bien figurez-vous que tout-à-l'heure, j'étais bien déçu que ça ne tonne pas dehors en écoutant La grande table, parce que j'ai toujours une masse, un piquet et l'envie ponctuelle de me livrer à quelque expérience pyrotechnique quand on se fout de ma gueule, je suis constructif. Pas comme vous qui n'avez pas pris la peine de lire posémment ce que d'autres ont pris le temps de vous répondre.

34
Répondre en citant  
Re: Nouvelles vagues/Pas la peine de crier (Marie Richeux) - le Mer 29 Sep 2010, 04:23

MARIE a écrit: Non pas d'agressivité (c'est d'ailleurs un trait de caractère qui m'est tout à fait inconnu, j'ai d'autres défauts mais pas celui-là)

Vous faites bien de le préciser, pour l'instant ce n'est pas flagrant...

Pour en revenir à M. Richeux, j'ai l'impression que beaucoup sont touchés par sa voix, sa sensibilité et sa fraicheur. Mais je suis désolé, un empilement de chroniques et deux journaux ne peuvent pas faire une émission de radio. Je crois que M. Richeux est typiquement le genre de producteur dont on se dit qu'ils ont probablement le potentiel pour faire beaucoup mieux que ce qu'ils font actuellement. Qu'elle fasse évoluer son émission pour y donner la mesure de son talent, c'est tout le mal que je lui souhaite.


Est-ce qu'il est possible de débattre de nos gouts radiophoniques? Il me semble que Delorme, Enthoven, Onfray, Richeux ne font pas l'unanimité, ni pour eux, ni contre eux, et que nous avons pu échanger assez sereinement jusqu'ici sur les qualités et les défauts que nous trouvons à leurs émissions, selon nos attentes respectives.
C'est vrai que ce sera plus délicat pour Martel ou Goumarre de trouver des défenseurs crédibles; je comprends que ça vous semble facile d'écrire ça caché derrière un clavier et un pseudo, mais d'un autre côté il faut aussi un peu relativiser : je ne crois pas que ce soit une insulte de dire qu'ils auraient plus leur place sur d'autres radios que sur FC.

35
Répondre en citant  
Re: Nouvelles vagues/Pas la peine de crier (Marie Richeux) - le Mer 29 Sep 2010, 04:30

Bonjour Marie Kopp, voilà que vous nous trouvez un Messie sur le forum et nous qui ne le savions pas !!!! Vraiment surprenant que vous ne trouviez que de la critique systématique ! Vous devez lire en diagonale !!! Lisez bien les derniers post de Lola ou les avis sur les Passagers de la nuit et vous trouverez au contraire quelques ravissements !! Et jetez une oreille du côté des "Mythologies de Poche de la radio" et vous apprécierez les documentaires sur… la radio !! Comme vous je n'ai pas la télé et ça ça rend l'oreille très aiguisée !! Bonne journée et au plaisir que vous continuiez à venir nous faire part de vos avis et découvertes !!!

36
Répondre en citant  
Re: Nouvelles vagues/Pas la peine de crier (Marie Richeux) - le Mer 29 Sep 2010, 04:53

Donc le forum tourne aussi la nuit !!! Merci cancoillotte de préciser à Marie que ce n'est pas l'empilement qui fait une émission. L'empilement c'est une mode détestable qui consiste à faire un mille-feuilles très disparate. Par contre pour proposer et tenir une émission de 50mn faut un tout petit peu se creuser les méninges !!! M. Richeux a des qualités mais elle est très loin de "faire une émission". Elle réalise quelques minutes agréables elle-même; Entre temps elle sert la soupe à Lavigne, Ezine (qui se recopie à l'infini) et aux inévitables journalistes qui encombrent lourdement ce créneau horaire !!! "ON" n'a pas besoin d'infos à 6h ou 6h30 pour ça ya F.info ou F. inter !! La matinale a été tuée par la chronique et l'impérialisme des infos, nous guette le fondu du 6/7 avec le 7/9 et là FC sera définitivement franceinterisé ! Y'aura plus qu'à fondre les deux chaînes et les cohortes de chroniquailloux n'auront plus qu'à demander leur statut de journaliste (s'ils ne l'ont déjà) ! C'est alors que la République de la parole chère à Jean Lebrun aura engendré la monarchie des journalistes ! Il sera temps de prendre les ondes et d'en faire une Révolution… à moins que nous ne voulions mourir étouffé sous l'info !!

37
Répondre en citant  
Une création sonore de Marie Richeux chez T. Baumgartner. - le Ven 01 Oct 2010, 08:52

Pour celles et ceux qui cherchent à situer la toute nouvelle productrice, Marie Richeux, voici que hier, Baumgartner a proposé la rediffusion d'une de ses création sonore faite pour "Les passagers".
Je vous la signale donc. Elle permet de situer ses choix esthétiques comme son intérêt pour la forme radiophonique.
http://www.franceculture.com/emission-les-passagers-de-la-nuit-quand-ca-commence-2010-09-30.html

38
Répondre en citant  
à l'attention de Marie Kopp. - le Ven 01 Oct 2010, 09:07

Madame, à chacun sa façon de se situer. Je crois pouvoir affirmer que le rôle de ce forum n'est pas une critique stérile fondée sur la méchanceté ou je ne sais quoi de cet ordre. Je le considère au contraire comme une sorte d'ilôt de résistance. Vous écoutiez France Inter, cette radio vous a déçue, vous avez cessé de l'écouter.
Eh bien, ici, sur ce forum, nous n'avons pas l'intention de laisser tomber. Je vous rappelle que FC est un service public. Et de qualité, encore, et c'est pour cela que nous ne lâchons pas prise. Nous n'avons aucune envie que cette radio perde de son authenticité et nous ferraillons pour défendre ce qui nous semble remarquable chez elle.

Au demeurant, si on suit votre raisonnement, on ne ferme tout dès que ce n'est plus conforme à ce qu'on attend et on ferme sa gueule. Soit mais, du coup, ce sont uniquement des décisions et des choix unilatéraux qui prévalent et l'auditeur se retrouve spolié.

En ce qui concerne Marie Richeux, il semble évident que notre curiosité a été aiguisée par l'arrivée de toute jeune et toute nouvelle productrice, dans une tranche horaire et un format d'émission particuliers. Nous avons donc été attentifs à son travail et si vous avez lu les posts sur ce film, vous pouvez constater qu'ils sont plutôt variés dans leur approche.

"Faut pas dire de mal ?" Eh bien, si c'est mauvais, si c'est honteux pour FC, si ! Il faut le dire !

Enfin, les journalistes du service public évoluent dans un petit monde très confortable. Je ne crois pas que la critique soit inutile. Elle permet aussi un retour sur leur production et peut (pour les plus honnêtes) leur rappeler qu'il y a des exigences à respecter. Et à travers ces exigences, des auditeurs.

39
Répondre en citant  
à l'attention de Marie Kopp. - le Ven 01 Oct 2010, 09:33

Mais je pense que je ne suis pas au niveau de votre communauté. D'ailleurs Monsieur Messie, je n'ai pas tout compris à votre prose, je ne suis qu'une modeste auditrice heureuse d'avoir la possibilité d'ouïr des propos intelligents, proposés démocratiquement, à savoir libre à moi de les accepter ou pas.


"Modeste auditrice" etc.
Peut-être, un jour, Madame, cette possibilité d'écouter des propos "intelligents", proposés de façon "démocratique", vous ne l'aurez plus ou vous l'aurez moins.

Au demeurant, quels sont vos critères pour décider que des propos sont intelligents ? Pour ma part, dans maints domaines, je suis parfaitement ignorante et totalement incapable de discerner ce qui est intelligent ou pas, original ou pas. Alors pour ce qui est de la proposition démocratique, vu que je n'ai ni les connaissances, ni la distance critique nécessaires pour savoir de quoi il retourne, je suis potentiellement une buse.

Dès lors, la lecture de ce forum, avec des contributions plus informées m'a permis d'être moins naïve et de réfléchir à certaines propositions.

Ce n'est pas parce qu'on cause dans la radio qui a "culture" dans son nom qu'on ne dit pas n'importe quoi, n'importe comment, parfois et que par un quelconque miracle, on échappe à la paresse intellectuelle, au conformisme, aux modes et tutti cuanti.

40
Répondre en citant  
Sur la demande radio - le Ven 01 Oct 2010, 17:07

MARIE a écrit:[...] Je vous souhaite à tous une bonne nuit
Marie KOPP (ceci n'est pas un pseudo)
Bien, et moi je vous souhaite de continuer à avoir des réveils plaisants grâce à Marie Richeux.

Essayons de dégonfler l'agacement peut-être réciproque mais surement bénin qui a percé dans cet échange. Agacement qui ne vient probablement que des risques de tension inhérents à la communication de forum, et vous avez donc bien raison de vous en méfier. De toutes façons, la critique agace, c'est aussi son lot, et même pour qui la juge nécessaire elle aura toujours ce je-ne-sais-quoi de pénible. Peut-être faudra-t-il en parler de nouveau dans le fil "Critique de la critique", ailleurs dans le forum. Anyway, un forum de râleurs ne peut éviter d'être agaçant, au moins à certains moments : quand je me relis je suis agacé plus souvent peut-être que certains des lecteurs du forum.

Regardons plus loin que ce malentendu sans gravité. Le post de Marie a l'intérêt de faire comprendre ceci aux auditeurs focalisés sur FC comme des pisteurs sur leur guidon, et demandeurs à toute heure de conférences et débats profonds : le matin à partir de 6h ou 6h30, il y a une autre demande d'une radio de qualité, et cette demande diffère de la nôtre. On peut donc choisir de faire une radio adaptée au début de journée des gens moins disponibles à cette heure là pour une écoute concentrée et en continuité. Ce qu'ils font à d'autres heures, d'ailleurs. Parce qu'en début de matinée il y a une famille qui s'éveille, parce qu'il y a des tâches à faire, et on peut imaginer un tas de raisons, ça nous aiderait à comprendre. Et que très probablement c'est vers cette demande que France Culture a décidé de se tourner à partir de 7h (et ça, ça fait des années que ça dure), et même dès 6h du matin depuis la rentrée. Voila comment expliquer simplement le déplacement de L'Eloge du savoir à minuit, et tant pis pour l'auditeur minoritaire de 6h, si à cette heure-là maintenant on veut servir l'autre demande. L'important est que ça se fasse avec un souci de qualité, même diverse. Et justement à mon avis, avec Marie Richeux c'est plutôt le cas et malgré disons certains moments moins réussis, la qualité radio est quand même là.

41
Répondre en citant  
Re: Nouvelles vagues/Pas la peine de crier (Marie Richeux) - le Sam 02 Oct 2010, 16:26

Pour en revenir à Marie Richeux dans son rôle de productrice, il y a quand même pour une nouvelle arrivée sur la radio, deux choses qu'on peut supposer:
1) Elle a un réel souci et un vrai goût de la forme radiophonique.
2) Vu le choix des personnes qu'elle a jusqu'à présent choisi de rencontrer pour son émission, elle n'a pas l'air de vouloir galoper après l'air du temps. Ce qui relèverait peut-être d'une forme d'indépendance d'esprit.

Nouvelles vagues/Pas la peine de crier (Marie Richeux)     Page 4 sur 37

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 20 ... 37  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum