Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 35, 36, 37  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Nouvelles vagues/Pas la peine de crier (Marie Richeux)    Page 36 sur 37

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Nouvelles vagues/Pas la peine de crier (Marie Richeux) - le Lun 13 Sep 2010, 00:53

Rappel du premier message :

Historique de ce sujet :  

- De septembre 2010 à la fin juillet 2011  : l'émission diffusée en pré-matinale de 6h à 7h a pour titre "Pas la peine de crier". Dans ce sujet : pages 1 à 16.  

- De la rentrée 2011 à juillet 2014 : Pas la peine de crier passe sur la tranche 16h-17h. Dans ce sujet : de la page 16à la page 26

- De septembre 2014 à .. .. ..  : l'émission demeure au même horaire mais devient "Nouvelles vagues". Dans ce sujet : depuis la page 26.
Lors de cette rentrée, la rubrique "Je déballe ma bibliothèque" a survécu en changeant de forme et de titre. Mais vu la qualité et la disponibilité de ses archives, son fil de discussion a toutes les chances de survivre.
* * *

351
Répondre en citant  
Re: Nouvelles vagues/Pas la peine de crier (Marie Richeux) - le Dim 29 Mai 2016, 17:15

Philaunet(http://www.regardfc.com/t216p340-nouvelles-vagues-pas-la-peine-de-marie-richeux#25911) a écrit:
(...)
Nostalgie de Marie Richeux : " lesnouvellesvagues a retweeté Catherine Petillon ‏@cathpn 27 mai

Une marelle géante pour partager ses expériences esthétiques! @lesnouvellesvag vs attendent le 04/06 @centrepompidou https://www.facebook.com/events/1008290492573333/?ti=icl
"

"Il y aura des ballons, des crayons de toutes les couleurs, des cadeaux, et toute l'équipe des Nouvelles vagues en tutu "

Jouer à la marelle, France Culture 2016.

Aucun doute que ce récit d'une expérience esthétique puissante fera bientôt l'objet d'une diffusion dans : Creation on air. Enrobée dans des mots pareils, France Culture n'est pas près de passer à côté de cette performance radiophonique radicale.

352
Répondre en citant  
Contre les insignifiants clapotis - le Dim 29 Mai 2016, 17:28

Demain, de 14h à 15h épargnez-vous la peine d'écouter Marie Richeux. Introduisez dans votre platine l'impeccable album Khomsa d'Anouar Brahem, de 1995. Vous y entendrez une "nouvelle vague" qui ne déçoit pas...

353
Répondre en citant  
Jeune/femme/jeune/femme/jeune/femme/jeune... - le Mar 07 Juin 2016, 16:35

Les femmes sont partout sur France culture, et comme de coutume, nous nous en réjouissons (tiens ce jour : Les femmes, le football et la compétition). Et sur le compte Twitter des Nouvelles vagues, nous lisons :

le 3 juin 2016 :
Nous souhaitons rencontrer à notre micro des jeunes femmes jouant à des jeux vidéo de foot. Ce week-end vous laisse le temps de nous écrire.

Le 7 juin 2016 : Bonjour, je renouvelle notre invitation à des joueuses de jeux vidéos foot à venir discuter avec nous demain @franceculture. Qui ? RT Smile Et encore : Jeunes joueuses amateurs évidemment ( précision tweet précédent ) Demain 14h en direct @franceculture

Le tout entrecoupé :

le 1er juin, de calins : cet après-midi on parle de nos sujets préférés après la révolution et la politique : Lee seexxxxxe et l'aaaamouurrrrr 14h, (mais pas de trop non plus, les renvois vers des articles sur les agressions faites aux femmes sont récurrents), le 29 mai 2016, d'autopromo : Je commence à préparer un petit best of pour l'été. N'hésitez pas à soumettre vos coups de <3. On publiera ça avant de partir en vacances [i.e. : mauvais signe, ça sent la rempile 2016/2017], le 27 mai 2016, de bisous : Chères nouvelles vagues des auditeurs, nous vous souhaitons un doux week-end. La semaine prochaine : LE FEU ( bisous ) ( @franceculture ), le 23 mai 2016, de poésie : Coucou cher Printemps, nous sommes très heureux de passer un moment avec toi., etc. (pas le courage de remonter plus loin). Richeux envoie des textos à ses ami(e)s sur Twitter. Du vent, du tout et du n'importe quoi. Effrayant.

354
Répondre en citant  
Re: Nouvelles vagues/Pas la peine de crier (Marie Richeux) - le Mar 07 Juin 2016, 22:41

L'ennui dont me remplit immanquablement Marie Richeux.
Pourquoi ?
Alors que : sérieux, voix, intellect, poésie, beauté, douceur de soie. Mille qualités, lorsque prises une à une.
Alors quoi, qu'est-ce qui sonne faux ? Ou bien qu'est-ce qui, dans l'ensemble, m'échappe chez Marie Richeux ? Ennui, vraiment.

355
Répondre en citant  
Flammes et révolte - le Mer 08 Juin 2016, 15:28

Vendredi dernier, la gentille Marie Richeux est « venue vers » Mehdi Meklat et Badroudine Saïd Abdallah, « reporters » et « chroniqueurs » (Bondy Blog, France Inter, Arte), afin de solliciter leurs lumières au sujet du feu.

L'émission à peine entamée, M. Meklat exprime un regret attendrissant, en parlant du film « Un prophète »  : [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13954-03.06.2016-ITEMA_21001053-1.mp3" debut="09:58" fin="10:08"]

[...] et j'ai l'impression que notre époque, même si elle est violente, même si elle est dure et cætera, elle manque de cette poésie [...]

Mise à part la curieuse idée qu'une époque devrait être poétique puisque violente et dure (si c'est bien ce qu'il voulait dire), cette pensée invite à se pencher sur la  « poésie » de M. Meklat lui-même. Par exemple  :

« Fallait lui casser les jambes à ce fils de pute. »

Haïku dédié à Alain Finkielkraut lors de son éviction de nuit debout. Dommage que M.Meklat n'ait pas croisé Alain Finkielkraut dans les couloirs de la Maison Ronde, il aurait pu joindre l'acte à la parole.

Quelques autres morceaux choisis de ce grand poète, si gentiment reçu par Marie et France Culture :

« Michel Houellebecq est... une pute ! »
« "Claude lelouch il a jamais tourné avec des rebeus ce fils de pute?"  »
« YANN MOIX J'AI ENVIE LUI TATOUER "FILS DE PUTE" SUR LE FRONT (DE FORCE) ET LE VOIR SOUFFRIR »
« Donc vous apprenez aujourd'hui que maud fontenoy est une pute? »
« "Être une femme soumise c'est voluptueux" sale grosse pute » (parlant de Natacha Polony)
« GROSSE PUTE TA GRAND MÈRE ELLE SE FAIT TASSER PAR JEAN PIERRE FOUFOU PETITE SALOPE. »

L'émission a également comporté un extrait de 45 secondes de Gaston Bachelard.

356
Répondre en citant  
Marie Richeux adorrrre Bondy et Bobigny - le Mer 08 Juin 2016, 19:15

Rowan(http://www.regardfc.com/t216p350-nouvelles-vagues-pas-la-peine-de-marie-richeux#26019) a écrit:Vendredi dernier, la gentille Marie Richeux est « venue vers » Mehdi Meklat et Badroudine Saïd Abdallah, « reporters » et « chroniqueurs » (Bondy Blog, France Inter, Arte), afin de solliciter leurs lumières au sujet du feu.
(...)
Mise à part la curieuse idée qu'une époque devrait être poétique puisque violente et dure (si c'est bien ce qu'il voulait dire), cette pensée invite à se pencher sur la  « poésie » de M. Meklat lui-même. Par exemple  :

« Fallait lui casser les jambes à ce fils de pute. »

Haïku dédié à Alain Finkielkraut lors de son éviction de nuit debout. Dommage que M.Meklat n'ait pas croisé Alain Finkielkraut dans les couloirs de la Maison Ronde, il aurait pu joindre l'acte à la parole. (...)
Marie Richeux adore ce genre de client. Elle s'endort le soir en rêvant d'insurrection, de subversion et de révolution, son ours en peluche serré fort contre son cœur. Quand est-ce que l'on va apprendre la bonne nouvelle de son passage à France Inter comme Laure Adler (vu le statut de sa mère, elle est partie pour rester à Radio France, hélas) ?

357
Répondre en citant  
Re: Nouvelles vagues/Pas la peine de crier (Marie Richeux) - le Sam 11 Juin 2016, 12:01

On vient d'apprendre les motivations sur lesquelles Marie Richeux base ses émissions (on le devinait en partie, mais n'imaginait peut-être pas son étendue) : les chiffres. Le contenu (s'il y en a) vient ensuite. Rien d'étonnant à voir les réguliers « appels à témoins » lancés la veille pour le lendemain.

Chez elle, peu importe ce que vous avez dans la tête, avant de l'ouvrir, on regarde vos papiers ou votre couleur de peau (voir ci-dessous les origines TRÈS BLANCHES des invités). Cela ressemblerait presque à de la discrimination positive, ou quelque chose du genre. C'est à s'y méprendre.

Sur Twitter, (décidément, on en apprend de très belles), Les nouvelles vagues ont donc posté le 8 juin 2016 une série de messages (9) regroupée sous le mot-clé : tweet bilan. Les voici reproduits ci-dessous :

Bonjour voici le tweet bilan de la saison 15-16 des Nouvelles vagues

1 - Plus de la moitié de nos invités ( on évalue à 60 %  ) y ont effectué leur toute première radio.  

2 - Nous avons tenu le pari d'inviter quasi exclusivement des personnes en dessous de 45 ans. Parfois + parfois bcp moins.

3 - Deux semaines délocalisées en établissements scolaires avec ateliers preparatifs. Élèves au micro et redac chef.

4 - Accueil en studio d'élèves spectateurs, mais aussi de jeunes gens institutions sociales ou médicales.

5 - Doctorants ou enseignants chercheurs de toute la France mais vraiment encore TROP de Paris.

6 - Organisation d'une grande marelle radio publique dans le cadre du WeImagine

7 - Parité respectée sur l'ensemble de l'année (certaines semaines + masculines, d'autres + feminines) en revanche TRÈS BLANCHES

8 - Auditeurs sollicités sur la prog via réseaux sociaux et parfois s'exprimant directement au micro

9 - Grande joie quotidienne de faire de la radio pour vous.


Je ne résiste pas à celui qui semble avoir été publié directement derrière, faisant montre de l'amour que porte Marie Richeux à la langue française :

MAIS LA POLLUTION SA MÈRE

La productrice qui, le 29 mai 2016 commençait déjà la préparation du meilleur de ses émissions pour la grille estivale, fournit une semaine plus tard un bilan annuel, à un mois ou plus de la fin officielle de la saison 2015/2016. C'est un minimum pour préparer ses vacances sereinement, après une année bien chargée. Car les chiffres (les paris) n'étaient pas faciles à tenir.

Chers vieux qualifiés ou non, (de + de 45 ans donc), passez votre chemin, on n'attend rien de vous ici : 2 - Nous avons tenu le pari d'inviter quasi exclusivement des personnes en dessous de 45 ans. Parfois + parfois bcp moins. / (...) Élèves au micro / Accueil en studio d'élèves spectateurs, mais aussi de jeunes gens / Organisation d'une grande marelle.

Un entretien de Laurence Bloch par Alexis Delcambre, intitulé : Sur France Inter, une génération laisse place à une autre, publié sur le site du Monde le 11 juin 2016, confirme cette obsession. Le chapô l'annonce d'emblée : Longtemps dans l’ombre, Laurence Bloch est devenue directrice de France Inter en 2014. Sous sa conduite, la radio publique a vu son audience progresser, mais reste en quête de rajeunissement. Alors que de nouvelles figures quittent Inter, elle présente ses choix à l’aube d’une saison qui s’annonce très politique.

Elle y parle de nouvelle génération, de bande (Je les ai choisis pour leur personnalité) quand vient cette question :

Alexis Delcambre : Avez-vous un objectif assumé de rajeunissement ?

Laurence Bloch : Si vous ne préparez pas le renouvellement des producteurs d’émissions, vous perdez vos auditeurs, qui ont besoin de changement. Il faut un mélange de générations. Nous constatons un début de rajeunissement de l’audience, avec un peu plus de 35-49 ans. L’autre levier de ce rajeunissement, c’est la viralisation des contenus, avec la forte progression de nos vidéos vues sur le Web.

Voilà la ligne de Radio France résumée, qui va emporter France Culture.

358
Répondre en citant  
Tweet and shoot - le Sam 11 Juin 2016, 13:11

En 30 s d'écoute M Richeux,  je l'ai compris,  parlait de foot hier vendredi.
C'est un ras le bol .
Culture opium du peuple.

Ma tweeter participation  pour Marie :

11 - Rexona au plus haut des cieux

359
Répondre en citant  
Chez le médiateur - le Mar 14 Juin 2016, 12:44

Attention portée au langage dans les émissions de France Culture

"Fidèle auditrice de France Culture, je suis parfois ahurie par les expressions utilisées dans certaines émissions de débat, par ailleurs de très grande qualité. En l’occurrence je me décide à vous écrire après avoir entendu, dans l'émission "les nouvelles vagues" de ce jour (lundi 13 juin), en l'espace de 5 minutes : "faire projet", "faire futur", et "faire France". Franchement, est ce qu'il n'est pas possible d'éviter de recourir à ces expressions - valise qui ne veulent pas dire grand chose ?

Je ne suis pas pour l'usage immodéré de l'imparfait du subjonctif, mais la précision du langage, sur une antenne dédiée à la culture, me paraîtrait être le "service minimum" ?

Merci de votre attention."

Laughing

360
Répondre en citant  
Madeleineproject.fr, une mémoire recomposée en réseau - le Mer 15 Juin 2016, 17:59

Après France Cul, maintenant Marie Richeux invente France Puériculture [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13954-15.06.2016-ITEMA_21010406-1.mp3" debut="12:15" fin="12:55"]

361
Répondre en citant  
Après le Madeleine Project, le Richeux Eject ? - le Mer 15 Juin 2016, 19:10

Rowan(http://www.regardfc.com/t216p350-nouvelles-vagues-pas-la-peine-de-crier-marie-richeux#26067) a écrit:Après France Cul, maintenant Marie Richeux invente France Puériculture [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13954-15.06.2016-ITEMA_21010406-1.mp3" debut="12:15" fin="12:55"]
Déjà le descriptif s'engage très mal : "Troisième moment de cette semaine que nous passons à arpenter nos mémoires. Ce mercredi, la mémoire se tisse sur Twitter. Avec l'auteur d'un projet qui sent la madeleine, nous parlons du rôle que joue ce réseau social dans une enquête intime partagée avec d'autres."
Après*, ça devient carrément incompréhensible. Mais Richeux peut dire et écrire n'importe quoi, ça passe à l'antenne et se lit sur le site. D'une certaine façon, c'est bien,  la médiocrité et le narcissisme de la productrice n'en sont que plus flagrants. Cette dernière est un fardeau pour cette chaîne qui devrait revoir d'urgence l'émission quotidienne devenue de plus en plus caricaturale et sans aucun contenu.

*"Avec Clara Beaudoux, journaliste, auteur de Madeleine Project (ed. du Sous-sol, mai 2016). Madeleine est le prénom de la femme qui a vécu pendant 20 ans, dans l’appartement où l'auteur s’installe un an après sa mort. "

Nouvelles vagues/Pas la peine de crier (Marie Richeux)     Page 36 sur 37

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 35, 36, 37  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum