Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 35, 36, 37

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Nouvelles vagues/Pas la peine de crier (Marie Richeux)    Page 37 sur 37

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Nouvelles vagues/Pas la peine de crier (Marie Richeux) - le Lun 13 Sep 2010, 00:53

Rappel du premier message :

Historique de ce sujet :  

- De septembre 2010 à la fin juillet 2011  : l'émission diffusée en pré-matinale de 6h à 7h a pour titre "Pas la peine de crier". Dans ce sujet : pages 1 à 16.  

- De la rentrée 2011 à juillet 2014 : Pas la peine de crier passe sur la tranche 16h-17h. Dans ce sujet : de la page 16à la page 26

- De septembre 2014 à .. .. ..  : l'émission demeure au même horaire mais devient "Nouvelles vagues". Dans ce sujet : depuis la page 26.
Lors de cette rentrée, la rubrique "Je déballe ma bibliothèque" a survécu en changeant de forme et de titre. Mais vu la qualité et la disponibilité de ses archives, son fil de discussion a toutes les chances de survivre.
* * *

361
Répondre en citant  
Après le Madeleine Project, le Richeux Eject ? - le Mer 15 Juin 2016, 19:10

Rowan(http://www.regardfc.com/t216p350-nouvelles-vagues-pas-la-peine-de-crier-marie-richeux#26067) a écrit:Après France Cul, maintenant Marie Richeux invente France Puériculture [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13954-15.06.2016-ITEMA_21010406-1.mp3" debut="12:15" fin="12:55"]
Déjà le descriptif s'engage très mal : "Troisième moment de cette semaine que nous passons à arpenter nos mémoires. Ce mercredi, la mémoire se tisse sur Twitter. Avec l'auteur d'un projet qui sent la madeleine, nous parlons du rôle que joue ce réseau social dans une enquête intime partagée avec d'autres."
Après*, ça devient carrément incompréhensible. Mais Richeux peut dire et écrire n'importe quoi, ça passe à l'antenne et se lit sur le site. D'une certaine façon, c'est bien,  la médiocrité et le narcissisme de la productrice n'en sont que plus flagrants. Cette dernière est un fardeau pour cette chaîne qui devrait revoir d'urgence l'émission quotidienne devenue de plus en plus caricaturale et sans aucun contenu.

*"Avec Clara Beaudoux, journaliste, auteur de Madeleine Project (ed. du Sous-sol, mai 2016). Madeleine est le prénom de la femme qui a vécu pendant 20 ans, dans l’appartement où l'auteur s’installe un an après sa mort. "

362
Répondre en citant  
''C'est très engagé dans le corps'' - le Mer 22 Juin 2016, 13:42

Au fil de l'écoute... La musique 2/5 Comme un manque d'amour : la cata.

Une émission qui me rappelle le magazine "Jeunes et jolies" pour adolescentes de 12-15 ans.

En 2012, une auditrice trouvait bizarre que l'on écoute des émissions que l'on n'aime pas et qu'on les critique ensuite. L'exemple était déjà celui de Marie Richeux. C'était ignorer que, jusqu'à preuve du contraire, les émissions critiquées sur ce forum le sont  parce qu'elles ne correspondent pas à la vocation de France Culture et à ce qui est très précisément écrit dans son cahier des charges.

Il n' y a aucun plaisir particulier à écouter une mauvaise émission ou un extrait de celle-ci et à venir la critiquer ensuite. Il y a plutôt à l’œuvre, pour utiliser le vocabulaire actuel que les producteurs de France Culture aiment tant, une pratique de "lanceur d'alerte". Il y a aussi l'expression d'une solidarité (un mot aussi apprécié à France Culture) avec les documentaristes et créateurs de qualité qui sont privés d'antenne, parce qu'un long bail pour des émissions quotidiennes a été donné à telle ou telle (van Reeth, Broué, Kronlund, Richeux, Adler, etc) empêchant toute éclosion de nouvelles voix et personnalités au micro de l'antenne culturelle nationale .

Aussi, ce qui a été diffusé hier semble devoir être signalé pour illustrer le niveau de médiocrité en lieu et place de la qualité à laquelle on ne donne aucune chance.

Morceaux choisis :  "Il y a une moquette noire et une moquette rouge [dans le studio], ça fait un peu chambre d'adolescente" ; "c'est très engagé dans le corps".

On notera la profondeur des "questions" (et des réponses)... Enfin, Nessie, qui n'aime pas les "plein de", se gardera d'écouter ce passage qui en est plein..

Dunque, la "musique" et le dialogue entre Richeux et Juliette Armanet, "en live".
[son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13954-21.06.2016-ITEMA_21015303-1.mp3" debut="03:21" fin="08:07"]

363
Répondre en citant  
Re: Nouvelles vagues/Pas la peine de crier (Marie Richeux) - le Jeu 30 Juin 2016, 17:33

Il n'y a pas si longtemps, une saison radio se terminait autour du 20 juillet, soit presque trois semaines de plus que la présente année 2015/2016 qui prend fin dimanche 3 juillet 2016. Les producteurs travaillaient jusque-là sans penser à leurs vacances (ou à leur compilation estivale) dès les premiers jours du mois de juin.

Il n'y a guère que Marie Richeux sur cette antenne pour imaginer - et quelle imagination, convenons-en - une dernière semaine d'émissions consacrée à l'été. C'est léger, c'est frais. Pour l'émission du jour, jeudi 30 juin 2016 intitulée Amour de vacances, il est pas inutile de se reporter au compte Twitter des Nouvelles vagues pour connaître les références culturelles de la productrice :



légende : lire un message de 140 caractères de Richeux = écouter une heure d'émission Les nouvelles vagues.

Cela fleure bon l'enfance passée devant le téléviseur des années 90. De celle évoquée par Marie Richeux elle-même quand l'hebdomadaire Les Inrocks l'interrogeait le 24 août 2014 (Marie Richeux, une des plus belles voix de la radio) :

Elle a 29 ans et s’entretient quotidiennement avec des intellos haut de gamme sur France Culture. Et pourtant, de son propre aveu, dans sa prime jeunesse : “Je n’écoutais pas la radio mais j’étais gaga de télé. Gavée de toutes les séries AB Productions qui passaient entre 16h et 19h30. Le miel et les abeilles, Hélène et les garçons, Les filles d’à côté. Vraiment fat quoi.” Et aussi : “Je n’ai quasiment pas lu jusqu’à 20 ans. Je n’avais pas encore trouvé la porte d’entrée.”

C'étaient les premières lignes de l'article et on voit que deux ans après, la « trentenaire » est toujours fidèle à ses fondamentaux (relisez à ce propos les contributions postées dans ce fil à partir de ce message, page 27).

Et demain, pour la dernière de la saison ? Un concours de devinette (blind test cinéma, le troisième de l'année = petit apéro pré-dinatoire entre amis) : Marie Richeux a bien travaillé cette année.

364
Répondre en citant  
Re: Nouvelles vagues/Pas la peine de crier (Marie Richeux) - le Ven 01 Juil 2016, 19:43

Merci à Jean-Luuc pour le billet ci-dessus. Oui, c'est consternant au plus haut point. À tel point même que nombreux sont ceux à avoir abandonné la partie devant une telle imbécillité pour ne pas se souiller les oreilles. L'ennui, c'est que pendant ce temps-là Madame Richeux (fille) poursuit son petit bonhomme de chemin sans opposition marquante. Les ondes sont donc utilisées pour diffuser la bêtise la plus crasse qu'on ait entendue sur cette antenne (sauf chez Mathilde Nova Serrell).

Bref, comme personne n'est obligé de lire (ni d'écouter) quoi que ce soit, je me permettrai de revenir sur la dernière émission qui est un vrai numéro collector. Il sera aussi intéressant de comparer ce qui est donné par le podcast et ce qui a été réellement diffusé en direct, notamment au tout début de l'émission que j'ai enregistrée à dessein.

Le sujet de ce 1er juillet : Et 1, et 2, et 3 : CAMPING !!! "Blind test cinéma".

Nous aussi nous allons jouer... Et d'abord, un petit amuse-gueule grammatical : "Zoé Sfez, Thomas Baumgartner et Alain Kruger porte la bannière des « Oursins »."  

Ensuite une sorte de mystère : "Notre stagiaire de troisième de décembre, Simon, est maitre du jeu." Que veut dire "Notre stagiaire de troisième de décembre" ? C'est un élève de troisième ? Un enfant de quatorze ans ?

Enfin, faut-il s'poiler en lisant "La liste des films – (attention SPOILER pour ceux qui veulent jouer)" ? "Spoiler" ?

La lecture des noms des participantes devrait faire blêmir certain lecteur du forum, spécialiste des humanités gréco-latines (mais que vient donc faire Baumgartner dans cette galère ? Kruger, ça n'étonne qu'à moitié) :

Intervenants

   Géraldine Mosna-Savoye
   Pascaline Bonnet
   Antoine Lachand
   Zoé Sfez
   Thomas Baumgartner : producteur sur France Culture
   Alain Kruger : journaliste et producteur

365
Répondre en citant  
Re: Nouvelles vagues/Pas la peine de crier (Marie Richeux) - le Sam 02 Juil 2016, 00:28

Philaunet(http://www.regardfc.com/t216p360-nouvelles-vagues-pas-la-peine-de-crier-marie-richeux#26198) a écrit:
(...) L'ennui, c'est que pendant ce temps-là Madame Richeux (fille) poursuit son petit bonhomme de chemin sans opposition marquante. Les ondes sont donc utilisées pour diffuser la bêtise la plus crasse qu'on ait entendue sur cette antenne (sauf chez Mathilde Nova Serrell).

(...)

Pardon d'empiéter sur votre futur post Philaunet, mais les deux minutes d'introduction de l'émission après lesquelles poursuivre l'écoute relève du défi, méritent d'être transcrites ici :

0'44'' :
Marie Richeux : (...) Nous avons oscillé cette saison entre des polarités extrêmes. Début novembre, nous rencontrions des lycéens dyonisiens à l'occasion de l'une des semaines de radio les plus marquantes pour nous et le 13 novembre, Saint-Denis, leur ville et Paris étaient soufflées par la violence. Fin mars, nous rencontrions les élèves du Lycée Jacques Decour à Paris, remplis de rêves et de vie et cette même semaine, des bombes meurtrières explosaient dans l'aéroport de Bruxelles. Il y a deux jours, nous découvrions, émus, l'intensité musicale des jeunes adultes autistes des Harry's sur scène qu'on avait reçus ici, et quelques jours plus tôt, c'était l'aéroport d'Istanbul qui explosait. Alors voilà, la puissance de vie des uns a toujours répondu très présente face à la puissance de mort des autres et c'est bête à dire mais c'est exactement cet équilibre qui m'est revenu ce matin en pensant aux 220 émissions de la saison et à vous qui les avez écoutées. (...)

Vous ne rêvez pas, Richeux rapporte à sa petite émission l'horreur des attentats commis dans le monde cette année. Rien que ça. Enfin dans le monde, disons en Europe. Ce qui s'est passé à Orlando n'a manifestement pas retenu son attention, pour ne parler que des États-Unis.

Quel melon faut-il avoir pour lier directement la parole de ses invités aux victimes innombrables de ces violences aveugles sans commune mesure ? Réponse : c'est bête à dire mais c'est exactement cet équilibre qui m'est revenu ce matin en pensant aux 220 émissions de la saison. Émue par la qualité de son travail, (nous rencontrions des lycéens dyonisiens à l'occasion de l'une des semaines de radio les plus marquantes pour nous et le 13 novembre, Saint-Denis, leur ville et Paris étaient soufflées par la violence.) Richeux n'a pas trouvé mieux pour valoriser son oeuvre que de la confronter aux pires crimes qui soient. C'est bête et honteux.

366
Répondre en citant  
Marie Richeux, fossoyeur de la radio culturelle - le Dim 03 Juil 2016, 10:36

Jean-Luuc(http://www.regardfc.com/t216p360-nouvelles-vagues-pas-la-peine-de-crier-marie-richeux#26207) a écrit: (...) les deux minutes d'introduction de l'émission après lesquelles poursuivre l'écoute relève du défi, méritent d'être transcrites ici :
(...)
Vous ne rêvez pas, Richeux rapporte à sa petite émission l'horreur des attentats commis dans le monde cette année. Rien que ça. Enfin dans le monde, disons en Europe. Ce qui s'est passé à Orlando n'a manifestement pas retenu son attention, pour ne parler que des États-Unis.

Quel melon faut-il avoir pour lier directement la parole de ses invités aux victimes innombrables de ces violences aveugles sans commune mesure ? Réponse [de Marie Richeux] : "c'est bête à dire mais c'est exactement cet équilibre qui m'est revenu ce matin en pensant aux 220 émissions de la saison. Émue par la qualité de son travail, (nous rencontrions des lycéens dyonisiens à l'occasion de l'une des semaines de radio les plus marquantes pour nous et le 13 novembre, Saint-Denis, leur ville et Paris étaient soufflées par la violence.)" Richeux n'a pas trouvé mieux pour valoriser son oeuvre que de la confronter aux pires crimes qui soient. C'est bête et honteux.
Encore merci pour ce relevé dont voici la pastille complétée par les présentations. MISE EN GARDE : il est déconseillé, voire interdit, à tout auditeur cultivé d'écouter cette pastille. Au choix, crève-cœur, honte de France Culture ou toute autre expression censurée par le médiateur de Radio France qui ne publie aucune lettre concernant cette émission (comme c'est curieux ! Smile)
[son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13954-01.07.2016-ITEMA_21023862-1.mp3" debut="00:00" fin="06:21"]
Vous écoutiez France Culture. Pas un sketch, non, l'authentique et historique antenne qui a porté le nom (à raison) de plus grande radio culturelle du monde (c'était avant le XXI e siècle). Vous ne le croyez pas ? C'est ici, du début à 6'20 : Et 1, et 2, et 3 : CAMPING !!!

367
Répondre en citant  
Re: Nouvelles vagues/Pas la peine de crier (Marie Richeux) - le Sam 16 Juil 2016, 21:25



Laughing Laughing Laughing

Je reste persuadé que "Marie Richeux" n'est que le nom d'un grand canular qui nous sera révélé plus tard. Peut-être est-ce un documentaire caché sur l'imposture d'un certain milieu culturel ? (cultureux plutôt).

Pensent-ils vraiment que cet exercice est ... intéressant ? Pour qui ? Pour quelles raisons ?
C'est tellement caricatural que je vais finir par renifler la blague potache.

368
Répondre en citant  
De la radio à cloche-pied - le Sam 13 Aoû 2016, 10:06

Les copains et copines de Marie Marelle, alias miss tigre en peluche (dernier §) : [son mp3="https://static.franceinter.fr/sites/default/files/sons/2016/05/s19/net-fi-0f59caa7-882f-4227-ac18-7ec6db4329f1.mp3" debut="05:59" fin="06:52"]

Vous avez reconnu Jean Lebrun à France Inter. Ce numéro de La marche de l'histoire du 9 mai 2016, Le Moyen Âge et ses rythmes, ne suscite pas un enthousiasme démesuré

Yann Sancatorze(http://www.regardfc.com/t216p360-nouvelles-vagues-pas-la-peine-de-crier-marie-richeux#26337) a écrit:

Laughing Laughing Laughing

Je reste persuadé que "Marie Richeux" n'est que le nom d'un grand canular qui nous sera révélé plus tard. Peut-être est-ce un documentaire caché sur l'imposture d'un certain milieu culturel ? (cultureux plutôt).

Pensent-ils vraiment que cet exercice est ... intéressant ? Pour qui ? Pour quelles raisons ?
C'est tellement caricatural que je vais finir par renifler la blague potache.
.

369
Répondre en citant  
Re: Nouvelles vagues/Pas la peine de crier (Marie Richeux) - le Mar 30 Aoû 2016, 10:56

Apparemment ce connaisseur de la radio publique et notamment de Marie Richeux à France Culture ne partage pas un des avis récemment publiés sur ce forum. On peut faire confiance au rédacteur de radiofanch, il a salué les tout débuts de la productrice et s'exprime maintenant non sans avoir à plusieurs reprises pris contact avec elle. Peut servir de complément ou de synthèse à ce qui a été maintes fois écrit dans cette rubrique : Soudain l'été dernier… 1/6

370
Répondre en citant  
Un thème : ''les non-dits sociétaux autour du corps féminin'' - le Mer 12 Oct 2016, 14:03

Le corps des femmes Avec Naïké Desquesnes et Sharmila Naudou, membres de la Revue Z, revue itinérante d’enquête et de critique sociale.

Et quelques éléments de langage bien chez eux dans cette émission quotidienne (on a de la peine à le croire, mais c'est comme ça).

''Le n°10 (...)  mène l’enquête à Marseille, « au prisme de questionnements féministes » / "nous questionnons les enjeux de la transmission et du partage des connaissances"''

Et puis un sujet très original et jamais traité à l'antenne : " Faire correspondre son corps à son genre", en 5 X 10 minutes de témoignage.

C'est de la culture, on vous dit !

371
Répondre en citant  
Question qui taraude Marie Richeux - le Ven 28 Oct 2016, 22:38

Petit coup de sonde en passant devant le descriptif de LA MENSUELLE #2

 sujet 2) Est-ce que le futur c’est d’être la moitié de sa vie un homme, et l’autre moitié une femme ? : [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13954-28.10.2016-ITEMA_21118290-1.mp3" debut="44:09" fin="47:16"]

Vous êtes bien sur (Île-de-) France Culture et ce sont les discussions de l'après-midi.

Nouvelles vagues/Pas la peine de crier (Marie Richeux)     Page 37 sur 37

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 35, 36, 37

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum