Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

À voix nue    Page 2 sur 8

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
À voix nue - le Mer 15 Sep 2010, 23:23

Rappel du premier message :

Puisqu'il n'existe pas encore de fil consacré à cette émission à la production tournante, il faut le créer.

Cette semaine en est une belle occasion : Stéphane Deligeorges - qui produit Continent Sciences chaque lundi à 14h - reçoit ces cinq jours ouvrés Nicole Ledouarin.

Nicole Ledouarin est grande biologiste, secrétaire perpetuelle de l'Académie des sciences, et protagoniste de ce qu'on appelait naguère la "teratologie" : Son terrain de départ est l'embryologie, spécialité dans laquelle elle s'est consacrée entre autre à l'étude et à la fabrique de monstres génétiques !

Le propos est évidemment passionnant, on passe des rappels essentiels et précis aux coups de phare sur l'état de l'art de la recherche, ce n'est jamais lassant, plutôt rythmé, toujours compréhensible : un travail de vulgarisation des plus réussi.

La faute à l'invité, personnalité qu'on sent riche et passionnée, pleine d'un savoir qu'elle offre avec bonheur à l'auditeur.

L'autre coupable est Stéphane Deligeorge, qui nous a habitué de longue date aux entretiens scientifiques de qualité, art qu'on lui retrouve pleinement ici. Ses principales qualités tiennent à son expression, simple et claire, à son  enthousiasme permanent, à sa connaissance souvent solide des sujets traités, dissimulée sous une naïveté feinte mais bien utile à l'auditeur. Au travail de documentation sérieux qu'on peut imaginer derrière ces entretiens, et à la conduite de l'émission, qui navigue habilement entre un parcours panoramique du sujet et son illustration par l'anecdote.

Une bonne semaine pour cette émission donc, ce mercredi est consacré aux cellules souches, à la mort cellulaire, à la régénération de l'hydre...
* * *

11
Répondre en citant  
Re: À voix nue - le Mar 29 Mar 2011, 22:26

J’ai bien aimé l’entretien avec Lobo Antunes de ce soir surtout pour la belle histoire qu’il raconte à la fin.
Par contre,j’ai rien compris au feuilleton qui suivait ou est-ce la forme utilisée qui m’a fait décrocher.fgv

12
Répondre en citant  
Re: À voix nue - le Mer 30 Mar 2011, 07:41

bonjour chris
cette histoire était , je le trouve aussi, très belle
le feuilleton est confus, mal dit peut-être?

13
Répondre en citant  
Re: À voix nue - le Jeu 31 Mar 2011, 16:55

D’après ce que j’ai compris de l’émission d’hier,la confusion fait partie du style de l’auteur.Il est adepte du récit haché à plusieurs voix et son oeuvre semble naitre d’un état second du à la fatigue consécutives à de longues séances d’écritures.
Lors de l’entretien aussi sa pensée m’a paru confuse,certaines de ses réponses semblaient décalées par rapport aux questions posées.
Sinon,la question:ʼʼquel écrivain situez-vous le plus haut?ʼʼme parait stupide.On est pas dans le hit parade ou dans un concours sportif.fgvfgvfgv

14
Répondre en citant  
Semaine du 9 mai : Maurice Garrel - le Lun 09 Mai 2011, 21:59

Maurice Garrel cette semaine dans A voix nue.

Le comédien arrive lentement à sa 90eme année. Un visage à la Roger Vailland vous me direz qu’à la radio ça ne se voit pas. Mais on l’a vu au cinéma chez Desplechins et avant ça : chez Chéreau, Rivette, Chabrol (un beau rôle dans Nada), Truffaut, Carné. Et si on ne l’a pas vu dans les films de son fils Philippe Garrel c’est pas parce qu’il en était absent bien au contraire, mais parce que ce sont des films qui ne passent jamais nulle part (remarquez, il suffit d’en voir un pour comprendre).

Alors, de 1923 à 2010, de l’entre-deux guerres où l’on croise Boutang, à la IVeme puis la Veme république en passant chez Dullin et Tania Balachova, ce qu’on entend c’est la parole d’un témoin. Par là, cette série d’interviews s’annonce proche, au moins dans l’esprit, de ce que nous donnait une émission disparue : "Mémoires du siècle". En 5 épisodes, 5 x 25 minutes.

Dans le premier épisode : les premières années, dans la décennie de l’après-guerre. Souvenirs du père déglingué par la guerre, puis malade. Ensuite, les années d’enfance au Maroc. Souvenirs de Pierre Boutang. Au passage on voit que Maurice Garrel sait faire la part des choses.

Interviewer pas trop présent, donc pas un de ces pénibles qui s’interposent entre l’invité et le public. Bref ça s’écoute très bien.

15
Répondre en citant  
Bon à savoir - le Lun 16 Mai 2011, 16:23

Bon à savoir :
la semaine A voix nue
qui commence ce soir,
c'est Michael Lonsdale
au micro de Luc de Goustine.

C'est donc une nouvelle série,
puisque celle de mars 2006
avec le même Lonsdale
était due à Luc Ponette.

Bon à savoir.

16
Répondre en citant  
Yves Jaigu - le Jeu 23 Juin 2011, 15:32

Cette semaine, Yves Jaigu interviewé par Geneviève Guicheney.

Je conseille l'écoute du 3eme épisode, presque entièrement consacré aux années 1975-1984, celles où Yves Jaigu fut directeur des programmes de France Culture.

Et pourquoi ce conseil ? Parce que Jaigu parle d'une radio qui n'existe plus, mais comme il ne le sait pas il en parle au présent et ça fait un drôle d'effet. Il cite des émissions comme si elles étaient toujours dans le programme (par exemple les émissions de poésie : 4 rendez-vous quotidiens vous vous rendez compte ? ), il fait l'éloge d'une conception de la radio qui est maintenant mise au rancart (celle de Trutat et de Veinstein). Il parle des missions de la culture, notamment aider à comprendre le monde, alors que l'actuel France Culture assène une vision du monde.

Bref il est bien sympa Yves Jaigu, mais lui-même ne doit plus beaucoup l'écouter cette radio. Des contradictions entre ce qu'il s'imagine être France Culture et ce qu'on n'y entend plus, des contradictions entre son tableau ému et élogieux et la réalité présente de la chaine, ça aurait mérité un fil esspécial. Cela dit, à côté des fils élogieux, le forum est plein de tels fils pour parler de jivarisation de la culture sur France Culture, alors...

17
Répondre en citant  
transit - le Dim 18 Déc 2011, 10:56

Le "A voix nue" de la semaine dernière était consacré à Alain Krivine. Perrine Kervran en est l'auteur. Un auteur fort respectueux, voire assez platement et ridiculement béat dans l'approche du personnage. Or ce qui est amusant dans cette série, c'est que Krivine semble demeurer relativement libre dans sa lecture du monde. Un comble, sans doute, de la part d'un individu qu'on pourrait soupçonner d'être un idéologue pur et dur.
Le dernier épisode de la série, notamment, nous permet d'écouter un homme plutôt critique de la comédie du pouvoir, intéressant en ceci qu'il aime à dire que tel ou tel milieu croisé au cours de sa vie ont été l'occasion d'une observation critique. Autre moment intéressant, le retour sur la vie politique des extrêmes, le rôle du parti communiste du temps qu'il était influent. Bref, autant de points qui permettent de mesurer les changements connus par la scène politique française ces trente dernières années.

http://www.franceculture.fr/emission-a-voix-nue-alain-krivine-55-2011-12-16

18
Répondre en citant  
Azouz Begag à voix nue, ou ''Comment déshonorer la sociologie''. - le Jeu 22 Déc 2011, 20:29

Azouz Begag au micro de Virginie Bloch-Lainé.

Est-il possible de passer autant de temps au micro pour en fin de compte, dire si peu de choses ? Et pourra-t-on un jour battre ce record ?

Réponse : oui, il est possible de faire pire, c'est Azouz Begag lui-même qui s'y employait hier quand il a chanté "Toulouse".

Ce soir, retour au rien. Ouf.


Un grand moment de radio.

19
Répondre en citant  
Jean Blot (du 20 au 24 février 2012) - le Mar 03 Avr 2012, 22:04

Voici une belle série d'entretiens menés de main de maître par Philippe Garbit.
http://www.franceculture.fr/emission-a-voix-nue-jean-blot-15-2012-02-20

Ici on n'a rien contre les nonagénaires, au contraire. Le ton et la voix de Jean Blot captent l'attention, ses propos sont toujours agréables, enrichissants et teintés d'humour, malgré les drames vécus. L'auteur se rend de bonne grâce aux prières de Philippe Garbit qui, fort de la connaissance de l'oeuvre de son invité, pose ses questions à bon escient. Un bonheur d'écoute, dans la veine des meilleurs numéros de "Mémoires du siècle".

20
Répondre en citant  
Entretiens avec Jean Clair - le Mer 05 Sep 2012, 11:27

http://www.franceculture.fr/emission-a-voix-nue-jean-clair-15-2012-09-03

De Jean Clair, je savais peu de choses et quoique j'aie vu son exposition "Mélancolie" au Grand Palais, ce peu de choses était contaminé par sa réputation de vieux con réac, voire borné. IL faut dire que ma lecture de son "Journal atrabilaire" m'avait confirmée dans cette opinion que je considère désormais comme sotte et expéditive.

En un mot, si "A voix nue" est souvent fadasse, embarrassé d'anecdotes inutiles, de révérences mondaines, etc, cette semaine est un bon cru.

Jean Clair se raconte avec simplicité, exigence et fait montre d'un rapport à la vérité, au retour critique sur soi d'autant plus remarquable que les aspects autobiographiques éclairent son travail d'historien de l'art.

21
Répondre en citant  
Re: À voix nue - le Jeu 13 Sep 2012, 03:29

il me semble qu'il est assez rare que les producteurs tournants de cette émission invitent des scientifiques.

À voix nue     Page 2 sur 8

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum