Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

À voix nue    Page 5 sur 8

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
À voix nue - le Mer 15 Sep 2010, 23:23

Rappel du premier message :

Puisqu'il n'existe pas encore de fil consacré à cette émission à la production tournante, il faut le créer.

Cette semaine en est une belle occasion : Stéphane Deligeorges - qui produit Continent Sciences chaque lundi à 14h - reçoit ces cinq jours ouvrés Nicole Ledouarin.

Nicole Ledouarin est grande biologiste, secrétaire perpetuelle de l'Académie des sciences, et protagoniste de ce qu'on appelait naguère la "teratologie" : Son terrain de départ est l'embryologie, spécialité dans laquelle elle s'est consacrée entre autre à l'étude et à la fabrique de monstres génétiques !

Le propos est évidemment passionnant, on passe des rappels essentiels et précis aux coups de phare sur l'état de l'art de la recherche, ce n'est jamais lassant, plutôt rythmé, toujours compréhensible : un travail de vulgarisation des plus réussi.

La faute à l'invité, personnalité qu'on sent riche et passionnée, pleine d'un savoir qu'elle offre avec bonheur à l'auditeur.

L'autre coupable est Stéphane Deligeorge, qui nous a habitué de longue date aux entretiens scientifiques de qualité, art qu'on lui retrouve pleinement ici. Ses principales qualités tiennent à son expression, simple et claire, à son  enthousiasme permanent, à sa connaissance souvent solide des sujets traités, dissimulée sous une naïveté feinte mais bien utile à l'auditeur. Au travail de documentation sérieux qu'on peut imaginer derrière ces entretiens, et à la conduite de l'émission, qui navigue habilement entre un parcours panoramique du sujet et son illustration par l'anecdote.

Une bonne semaine pour cette émission donc, ce mercredi est consacré aux cellules souches, à la mort cellulaire, à la régénération de l'hydre...
* * *

41
Répondre en citant  
Claudie Haigneré par Lydia Ben Ytzhak - le Mer 22 Jan 2014, 09:11

Lydia Ben Ytzhak, dont il a été question à propos d'un producteur (Stéphane Deligeorges ?) prononçant mal son nom (help Nessie, quand était-ce ?), Lydia Ben Ytzhak, donc, interroge avec sobriété et intelligence Claudie Haigneré dans un À Voix nue de fin décembre 2013.

Ce premier numéro laisse augurer un ensemble de bonne facture, car il est mené et réalisé avec professionnalisme par la journaliste dont la voix et le ton nous changent agréablement des productrices qui ne brillent pas dans l'art de l'entretien...

42
Répondre en citant  
Re: À voix nue - le Mer 22 Jan 2014, 10:40

C'était bien chez Delidjeorges. On trouvera ça dans le fil Continent Sciences.

C'est une bonne nouvelle de retrouver cette productrice qui a été une formidable documentariste, dévouée à la chaîne et peu avare de ses efforts pour nombre d'émissions de la Matinée des autres, Une vie une oeuvre, etc. Un talent et une fidélité que la maison ne traite pas au mieux, d'ailleurs pourquoi est-elle absente de "Une vie une oeuvre" ? Parce que Garrigou Lagrange, imitant en cela son maître Lebrun, s'attache à faire travailler le moins possible les producteurs qui ont plus d'expérience et de savoir faire que lui ? Hélas, ça en fait du monde...

Ceux qui ne font travailler que les moins grands qu'eux nous préparent une société de nains.
Ceux qui font travailler les plus grands qu'eux nous bâtissent une société de géants.

43
Répondre en citant  
Sabotage ? Amateurisme ? J'm'en foutisme ? On veut le numéro 2 ! - le Mer 22 Jan 2014, 11:29

@Nessie a écrit:C'était bien chez Delidjeorges. On trouvera ça dans le fil Continent Sciences.

C'est une bonne nouvelle de retrouver cette productrice qui a été une formidable documentariste, dévouée à la chaîne et peu avare de ses efforts pour nombre d'émissions de la Matinée des autres, Une vie une oeuvre, etc. (...)

Merci de nous avoir renvoyés vers cet échange. Je me souvenais que vous aviez tempéré mon impression négative, comme vous le faites souvent pour rendre justice à celles et ceux qui le méritent.

Maintenant pour confirmer le bon lancement de cette série avec Claudie Haigneré, on aurait bien aimé entendre le deuxième numéro  sur un lecteur MP 3, mais voilà la deuxième émission du 31 décembre n'est pas téléchargeable. Soupir... Quelle perte de temps pour tous et quel manque de respect pour l'invitée, les producteurs, les auditeurs. Ceci sera-t-il réparé ? Personne ne l'a-t-il signalé ? On craint que l'audience de France Culture soit loin de ce qui est annoncé, en tous les cas pour toute la grille, comme l'avait signalé naguère masterkey en étudiant les statistiques claironnées immodestement par le Directeur (est-il resté à Haïti, celui-là, ou nous prépare-t-il une nouvelle journée spéciale dispendieuse aux antipodes ?).

44
Répondre en citant  
Pallions les pas de pot de caste - le Mer 22 Jan 2014, 11:57

Aïe aïe, les branquignols de FC ont encore frappé. Un numéro de A voix nue inexplicablement absent du service podcast. Il faudrait resserrer les boulons, les gars !

Anattendant, j'ai récupéré le mp3 par Firefox et je l'ai déposé ici pour téléchargement : mediafire.com listen/m0xpffj3ghj3z7z
(après 5 secondes de patience vous pourrez passer l'écran d'annonce en clickant en haut à droite de votre écran, puis on vous oblige à l'écoute mais le bouton de téléchargement "Download" est lui aussi en haut de l'écran, pas tout à bout à droite mais enfin bien sur la droite quand même).

Un avantage : on évite le gingle "Vous écoutez France Culture" qui me colle la honte à chaque fois que je me laisse surprendre et que je n'ai pas le temps de l'audioscotomiser.

Par contre vous ne couperez pas à la musique d'intro avec son bruissement de serpent à sonnette.

45
Répondre en citant  
Claudie Haigneré, 2e - le Jeu 23 Jan 2014, 07:51

@Nessie a écrit:Aïe aïe, les branquignols de FC ont encore frappé. Un numéro de A voix nue inexplicablement absent du service podcast. Il faudrait resserrer les boulons, les gars !

Merci pour la récupération du numéro. Lydia Ben Ytzhak reste discrète et montre une volonté de décontracter l'invitée. Elle le fait bien, Claudie Haigneré n'étant visiblement pas un boute-en train ni  une personne à se laisser bousculer ou à supporter des questions oiseuses.

46
Répondre en citant  
William Christie - le Jeu 20 Fév 2014, 00:09

Qui est Stéphane Bonnefoi ? On ne le sait, mais tout le monde a entendu parler de William Christie. Le premier interviewe le second ici : William Christie (1/5)

Bon, Nessie, si dans La nuit des morts-vivants vous avez trouvé,  il y a peu, Albane Penaranda assez terne lors de ses entretiens pour la Nuit rêvée de Nicole Garcia , vous ne devriez pas vous relever de la lecture initiale et des questions de Stéphane Bonnefoi dans ce premier numéro d'A voix nue avec le maestro Christie, grand interviewé devant l'Éternel.

Une fois ceci posé, je me pose une question : n'est-ce pas très paradoxalement bien joué de mettre un/e timide, une jeune personne sans expérience et non formée, naïve, incapable de relancer l'entretien, devant une personne aguerrie d'un certain âge n'ayant plus rien à prouver ?

William Christie a été interviewé dans plusieurs langues sur toutes les chaînes de radio et de télé du monde et le voici, pour France Culture, face à un « petit nouveau ». Au lieu de penser trop vite qu'on se moque de nous, on peut imaginer que peut-être l'interviewé blasé sera plus à l'aise, plus frais, plus généreux en confidences  et moins sur ses gardes avec un débutant souriant et de bonne volonté qu'avec un intervieweur rompu aux ficelles du métier dont il se méfiera. Qui sait ?

De fait, William Christie déroule très tranquillement ici (chez lui, vu l'ambiance sonore) son parcours de vie et, pour l'avoir entendu parler à France Musique chez Lionel Esparza, on peut dire qu'il n'endosse pas le rôle convenu de vedette qu'on lui connaît.

Je me demande donc si la candeur et l'admiration muette portée au vis-à-vis ne peuvent pas être des atouts face à un vieux routier. Il en irait bien sûr différemment avec une personnalité moins "faite", moins revenue de tout et devant encore se battre  pour être reconnue.

Albane, Stéphane, pas des idiots, mais des débutants, qui font sourire par leur naïveté, laquelle crée cependant moins de tension que l'expérience usante d'une Laure Adler, par exemple (soyons économes en noms).

Suite peut-être au deuxième numéro...

47
Répondre en citant  
Christie - le Jeu 06 Mar 2014, 02:33

Hé Philaunet, tu connais que les stars de FC ? Tu sais que ce sont des producteurs tournants, vieux de dix ou vingt de radio, ceux que tu appelles des "petits nouveaux" avec un rien de moquerie qui la font tourner au quotidien ? Perrine Kervran et d'autres sont là depuis une bonne dizaine d'années, tu n'as qu'à taper leur nom sur Google. Quant à l'entretien dont tu parles ("A voix nue" Christie), c'est peut-être parce qu'il n'est pas signé par un Lionel Esparza que tu ne l'as pas aimé. L'as-tu écouté entièrement ? Christie y parle notamment de la découverte de sa sexualité, différente, dès l'enfance, il évoque aussi sa relation à sa mère, il critique également la politique culturelle française actuelle... Où as-tu entendu cela auparavant ? Dis-le moi stp car j'ai du mal à comprendre ta critique véhémente. Qualifier les producteurs ou productrices de limite idiots, cela va loin... Et puis ne pas harceler l'invité(e) de questions est-ce une faute ?
Je trouve ton commentaire très léger, qui ne témoigne pas d'une écoute attentive selon moi. Lorsque l'on écoute la moitié d'une émission sur 5, on peut au moins se passer de (ta) violence.

48
Répondre en citant  
William Christie intégralement - le Jeu 06 Mar 2014, 07:47

Fabien66 a écrit: (...) Christie (...) parle notamment de la découverte de sa sexualité, différente, dès l'enfance, il évoque aussi sa relation à sa mère, il critique également la politique culturelle française actuelle...  (...) Et puis ne pas harceler l'invité(e) de questions est-ce une faute ?

Merci pour votre message. Vous me donnez l'occasion de revenir sur ces cinq entretiens que j'ai écoutés intégralement avec un intérêt croissant. Vous n'avez pas tort de trouver ma critique déséquilibrée et essentiellement à charge ; j'aurais dû la poursuivre après l’écoute complète en signalant combien j'ai apprécié la confiance régnant entre l'interviewé et l'intervieweur, Stéphane Bonnefoi, sur des sujets délicats. J’en avais l’intention, mais mon attention s’est portée ailleurs, votre réaction est donc bienvenue.

Stéphane Bonnefoi permet à William Christie de s'exprimer sans gêne, ni contrainte, et surtout, comme je l'ai écrit, sans que ce dernier ait à endosser « le rôle de star » qu'un Lionel Esparza, qui fait souvent le clown à France Musique, l'aurait obligé à prendre. L'écoute respectueuse de Stéphane Bonnefoi est à mettre à son crédit et je garde son chaleureux timbre de voix en mémoire. Autre chose positive à relever, l'absence de ricanement parasite que l'on entend si souvent à France Culture.

Ce n'est pas moi qui dirai qu'il faut harceler un invité « de questions », au contraire. Le sujet L'art de l'entretien indique assez quel type d'interview les auditeurs attentifs préfèrent ici, pas celui d'un Souchier, ni des autres zébulons de la chaîne.

Je ne mentionnais pas Perrine Kervran dans le post que vous incriminez, mais Albane Penaranda que je défendais et que je mettais en parallèle avec Stéphane Bonnefoi. Tous deux, non par manque d'expérience, mais par discrétion (prise à tort  pour de la candeur chez le dernier) permettent à un invité de qualité de déployer son propos et, pour William Christie, de dire des choses qu'on a rarement entendues.

49
Répondre en citant  
Re: À voix nue - le Lun 24 Mar 2014, 21:06

Le nom, la filiation.
Ce soir, on écoute Michel-Edouard Leclerc( oui, celui des hypermarchés) interviewé par Olivia Giesberg.Je ne le connais pas,jamais vu à la télé, mais c'est sympathique. Bon, mais O. Giesberg lui demande, je ne sais combien de fois, pourquoi il a donné son propre nom aux hypermarchés.Cela semble être honteux de laisser son nom à ce qu'on a aidé à créer. Et encore pire! les enfants  de M.E.Leclerc gardent ce nom de Leclerc. J'ignorais que Leclerc était un nom inavouable, qu'il faut cacher à tout prix.Mais qu'a t-elle en tête cette Olivia Giesbert, comment ça marche dans sa cervelle? c'est parce qu'elle pense que c'est un sale capitaliste? parce qu'elle est capable d'en juger?
En fait, c'est la filiation qu'on n'aime pas à FC, sauf quand ça sert à être pistonné.
Je me demande si FC n'organise pas des séminaires pour son personnel ,où on peut se ressourcer pour intégrer à fond les fondamentaux, tels que: "comment parler tous les jours du Front national", "comment bavasser sans cesse sur des sujets foireux, sans rapport avec la réalité", prendre des tons catastrophés sur une question et ne plus s'en souvenir deux jours plus tard", etc

50
Répondre en citant  
Rezvani - le Mer 16 Juil 2014, 00:32

Je mets en proposition d'écoute un numéro d'A voix nue. Il sera donc dans le médaillon de proposition d'ici peu.

Accessoirement, voici le lien sur le site de FC : http://www.franceculture.fr/emission-a-voix-nue-serge-rezvani-25-2013-10-29

C'est le deuxième entretien donné à la fin octobre à Blandine Masson par Serge Rezvani. Rezvani commence à être un peu franchement âgé mais la voix ne laisse pas deviner ses 86 ans donc on espère qu'il va tenir encore longtemps. Il a écrit avec "Les années Lula" un des plus beaux livres qui soient sur l'amour vécu, un des plus sensuels et aussi un des plus touchants. Il a raconté au micro de Laure Adler comment tout ça s'était fini, sa vie avec Lula. Il le dit aussi à Blandine Masson dans cette deuxième émission et je trouve que c'est mieux raconté. A part ça, on a aussi la philosophie du bonhomme, je veux dire comment il voit la vie et l'existence. C'est tout de même un original, mais nullement un excentrique. Il est original par son bon sens et sa simplicité, ce qui pour un artiste est peut-être rare ?

Une fois l'émission mise en proposition d'écoute, je conseille de faire comme en cas de pastille sonore longue : laissez dévider le bobineau (25 minutes) et parcourez le forum en ouvrant une autre page, un autre onglet.

Et pour retrouver les 5 entretiens avec Rezvani, ils sont là pour encore 2 années environ :
- http://www.franceculture.fr/emission-a-voix-nue-serge-rezvani-15-2013-10-28
- http://www.franceculture.fr/emission-a-voix-nue-serge-rezvani-25-2013-10-29
- http://www.franceculture.fr/emission-a-voix-nue-serge-rezvani-35-2013-10-30
- http://www.franceculture.fr/emission-a-voix-nue-serge-rezvani-45-2013-10-31
- http://www.franceculture.fr/emission-a-voix-nue-serge-rezvani-55-2013-11-01

51
Répondre en citant  
Jean-Jacques Pauvert - le Ven 17 Oct 2014, 09:17

On apprécie ou non Jean-Jacques Pauvert. Moi franchement pas du tout, mais enfin il a quand même écrit 'une belle page' comme on dit, de l'histoire de l'édition en France. Deuxième écueil : interviewé par Christine Goémé, là c'est trop pour moi. Mais ça intéressera certainement  plus d'un auditeur.

Et pourquoi donc une belle page ? Pour s'en convaincre, écoutons l'hommage rendu par Christophe Bier, François Angelier et les invités de Mauvais genres du 4 octobre : [son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2014/10/s40/NET_FC_2e4a87bc-c05b-4c52-8f1d-d9306adef4f0.mp3" debut="13:43" fin="24:15"]

Les 5 'A voix nue' de Pauvert sont donc disponibles jusqu'à juillet 2017 à cette page pour le 1er épisode et pour les 4 autres :

http://www.franceculture.fr/emission-a-voix-nue-jean-jacques-pauvert-25-hommage-2014-10-14
http://www.franceculture.fr/emission-a-voix-nue-jean-jacques-pauvert-35-hommage-2014-10-15
http://www.franceculture.fr/emission-a-voix-nue-jean-jacques-pauvert-45-hommage-2014-10-16
http://www.franceculture.fr/emission-a-voix-nue-jean-jacques-pauvert-55-hommage-2014-10-17

À voix nue     Page 5 sur 8

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum