Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

anipassion.com

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

"Tentatives premières", Ali Baddou : amis de la vulgarité, bonjour !    Page 1 sur 5

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
"Tentatives premières", Ali Baddou : amis de la vulgarité, bonjour ! - le Sam 18 Sep 2010, 15:36

"Amis de la vulgarité, bonjour !" est le slogan de Guy Luxus, animateur de jeux du cirque dans un épisode d'Astérix.

Je suis en train d'écouter le générique de fin. L'ensemble est insupportable. De jeunes animateurs en herbe se succèdent pour une sorte de radio crochet. On a même eu droit à un faux jeu radiophonique sur le mode branché, décalé et Ali criait "j'adôre !".

Un grand moment de radio où je me suis dit que ces gens devaient avoir des comptes à régler avec France Culture.

Or, ils devraient remercier le service public de les accueillir, personne dans le privé n'accepterait une telle nullité inutile. Ou alors, ils iraient montrer des filles à poil à la télé. Et ils y seraient mieux.

2
Répondre en citant  
Re: "Tentatives premières", Ali Baddou : amis de la vulgarité, bonjour ! - le Sam 18 Sep 2010, 23:56

Quel dommage, en plus, d'avoir piqué le nom d'une séquence d'émission (de Clair de Nuit, de Jean Couturier) qui lançait de jeunes producteurs avec leurs fictions, par cette espèce d'école des fans pour journalistes. Il ne manque que Pino Latucca.

3
Répondre en citant  
Re: "Tentatives premières", Ali Baddou : amis de la vulgarité, bonjour ! - le Dim 19 Sep 2010, 11:03

Ce qui est aussi bien dommage, c'est que cette émission -contrairement à ce qui est annoncé dans sa présentation sur le site de FC - fonctionne en vase clos. Il n'y a pas de "recherche de jeunes talents" comme on dit. Les aspirants producteurs qui ont participé à cette école des fans sont tous, déjà employés par FC. Il ne s'agit donc pas de découvrir, de rechercher, de repérer mais de répéter.
L'exercice de style radiophonique (puisqu'il s'agit de cela dans les prétendues intentions) est donc faussé en partie puisque l'émission de Baddou n'est ouverte qu'à quelques personnes, toujours les mêmes.

4
Répondre en citant  
Pitié... ! - le Mar 21 Sep 2010, 14:09

Je suis en train de me farcir le numéro de samedi dernier, c'est fascinant de niaiserie et bien sûr c'est exempt de tout esprit de culture. Je suis pas certain de tenir jusqu'au bout. J'ai noté quand même un progrès : Ali Baddou geulardise nettement moins que jadis dans les esgourdes de l'auditeur. A part ça, il est toujours aussi costaud pour ponctuer l'émission avec son rire niais et avec des clichés de radio-pour-djeunz. Je me dis que si j'étais étudiant à Sciences Po j'éviterai ses cours comme un allergique évite une porcherie. Et en tant qu'amateur de radio pour adultes, j'éviterai à l'avenir ces conversations de poteaux qui s'amusent entre eux sans se demander un instant quel intérêt ça peut avoir pour un auditeur de France Culture, leurs niaiseries d'ados attardés.

Dans l'émission de samedi dernier, on entend surtout un sujet pour "Place de la toile" mais traité à la sauce "Chérie FM". Résultat c'est moins instructif que chez Xavier Delaporte (normal : faut voir l'ambition du projet radiophonique de TP hein) et largement aussi exaspérant que le Xave quand il faisait ses premiers pas dans l'animation estivale il y a 4 ans ou plus récemment quand il nicassait la nuit avec Aude Lavigne. Car depuis, Delaporte a fait des progrès et donc il n'est pas dans cette émission, normal. Mais Ali Baddou qui a 10 ans de radio, plus ça va plus son niveau dégringole. Son cours à science-po c'est une garderie de lardons ou quoi ? Donc moins instructif que Place de la toile, mais aussi aaahhhh ouiiii c'est 10 fois plus dynamique. Enfin sauf quand on interviewe un rôliste aussi énergique qu'un spaghetti recuit, là on se croirait dans une séquence trashy de Les pieds sur terre. Ensuite il y a le fameux pseudo-jeu radiophonique où ils font mu-muze avec une boite-à-meuh et Ali qui balance son 6ème "j'adore !" comme une marquise radiophonique. Pitié, mais pitié !!!

Ah un truc drôle : pour illustrer le sujet "Poker", un couplet d'Aznavour on trie les carte j'ai pris deux cartes et lui trois cartes et y'a du bluff dans l'air (cut). Et notre Ali de souligner lourdement "Y'a du bluff dans l'air". Mais c'est toi qui es tout bluff, voyons, Ali. Ton émission c'est du bluff, du vent, un soufflé radiophonique, et qui n'assure même pas la promesse de son titre ! Car quoi de "tentative première" là-dedans ?? Réponse : rien. Ali a beau dire que c'est l'émission-pépinière avec des gens qui ne sont pas de la maison, tous les noms de l'équipe cités en ouverture sont des noms déjà bien connus. Bon évidemment, ça n'est qu'un cas supplémentaire au dossier déjà bien chargé à France culture on ne sait pas ce que veut dire le mot "Titre" et on ne se soucie pas trop du sens des mots, de façon générale. Donc même là on n'apprend rien ? Ben non : on n'apprend rien. Avec Ali Baddou je n'ai jamais rien appris, sauf peut-être l'art de la patience.

5
Répondre en citant  
Re: "Tentatives premières", Ali Baddou : amis de la vulgarité, bonjour ! - le Mar 21 Sep 2010, 19:20

Défense de Delaporte : du temps où il accompagnait Aude Lavigne, j'avais le sentiment que le malheureux tentait de toutes ses forces de sauver les meubles face à une catastrophe radiophonique, critique et journalistique. J'entends qu'il essayait de trouver et de poser quelques questions intelligentes dans un magma de réflexions inabouties et sans direction.
Pour ce qui est de Baddou, il se fout de la gueule du monde. Pour des raisons obscures, il voulait garder un pied à FC, on lui a trouvé cette planque et il est bien content d'y être. Objectivement, pour ce qui est de ses cours à Sc Po, on peut espérer qu'ils sont mieux préparés, même si les journalistes français font souvent figure de larves à l'étranger.
Ceci étant, pour des gens ignorants, cette surenchère (même maladroite, même inesthétique) d'effets vocaux, musicaux et autres est une excellente supercherie et un bon cache-misère. Vous ne savez pas écrire ? Dès que vous alignez deux mots, vos idées sont confuses ? MAIS vous voulez faire du journalisme ? Essayez la radio, solution à vos maux !

Ceci dit, vu le parcours de Baddou (dont on peut supposer qu'ila appris à faire des choses, à raisonner etc ...), cette déchéance en dit assez long sur le personnage. Je n'ai rien contre les arrivistes. Mais, par pitié, pourquoi faut-il que cet homme se serve de FC comme marche-pied ? Il serait très bien sur TF1 et il y serait mieux payé et tout le monde serait content.
Las, Baddou ne doit pas être le type d'arriviste taillé pour TF1. C'est bien dommage.
Pour ce qui est de ses cordes vocales, il peut les épargner, ce sont les autres qui braillent à sa place.
Résultat : 30 minutes d'antenne fichues en conneries.

6
Répondre en citant  
Ce que "Tentatives premières" ne fait pas, se trouve dans "Les passagers de la nuit". - le Sam 25 Sep 2010, 13:35

Dans ma grande naïveté (et parce que c'était ce qui était apparemment proposé comme but de l'émission), je croyais que les auditeurs auraient la chance de découvrir ce que pouvaient faire les étudiants de cette formation. Je croyais aussi que les dits étudiants auraient la chance et l'opportunité de montrer leur travail ... Hélas ! Il aurait fallu qu'Ali Baddou prépare son émission et sorte de la plus évidente facilité.

Enfin ... Thomas Baumgartner aura eu l'idée d'aller à la rencontre de celles et ceux qui se préparent au métiers du son. Rendons donc à César ce qui lui appartient !
http://www.franceculture.com/emission-les-passagers-de-la-nuit-vendredi-hors-serie-4-autour-du-creadoc-d-angouleme-2010-09-24.htm

7
Répondre en citant  
Tentatives premières - le Lun 25 Oct 2010, 17:27

Il doit falloir une bonne dose d'égo démesuré pour oser, alors que ça fait à peine dix ans qu'on anime une émission de radio, accompagner "des petits jeunes" qui vont peut être demain être animateurs eux-mêmes. Ce n'est pas la modestie qui étouffe Badou. Son exercice de maître d'apprentissage est nul et non avenu. D'autres en leur temps sur d'autres chaînes ont accompagné de futurs animateurs-producteurs (la "radio d'essai" ou le club d'essai, les exégètes préciseront). Badou lui, passe la poire (le sujet) et en moins de temps qu'il n'en faut pour en faire un fromage, coupe les micros des apprentis-Badou. Ces apprentis ce samedi nous parlaient d'art contemporain (encore !!!! de l'A.C. à la radio, c'est Duchamp sans son urinoir, je m'exclame), reportages brouillons, approximations, banalité des propos. ON TOUCHE LE FOND !!
Mais à quoi peut bien servir une telle émission sinon à garder sa place au chaud à Badou dans l'éventualité où il se ferait virer de C+ ? Au secours M. D'Arvor pouvez-vous faire une tentative première pour remettre en ordre radiophonique les ondes qui se sont dispersées dans les affres de la mégalomanie médiatique spectaculaire.

8
Répondre en citant  
Re: "Tentatives premières", Ali Baddou : amis de la vulgarité, bonjour ! - le Lun 25 Oct 2010, 18:21

Bigre, Fanch, samedi dernier, vous avez passé en revue le pire du pire entre ces essais non transformés et "Radio libre" ... L'indigence des propos et le boucan en guise d'habillage sonore, c'est donc toujours la recette de cette émission ? A éviter, alors.

9
Répondre en citant  
Re: "Tentatives premières", Ali Baddou : amis de la vulgarité, bonjour ! - le Mar 26 Oct 2010, 11:39

Si vous avez un peu de temps à perdre regardez sur internet le grand journal de Canal + présenté toute cette semaine par… Ali Badou. Et vous remarquerez dès l’ouverture de cette émission son malaise, sa difficulté à lire le prompteur, et son inévitable salut à son mentor Michel Denisot animateur de cette émission depuis sa création.
Comme par hasard Badou a perdu sa superbe, son arrogance, sa désagréable légèreté à l’antenne de FC ! Que c’est important l’image qui vous oblige à vous tenir si vous voulez demain tenir ce « grand journal » qui surabuse du people et des tendances !! (Vous retrouverez le syndrome Rollex dans la bouche de Badou !! Consternant)
Badou n’a plus sa place sur Culture parce qu’il ne sert à rien. Il ne sert pas la radio, il ne sert pas la culture, il ne sert pas le métier de producteur, il ne sert pas le métier du son qu’il ne connaît pas. Il est juste venu se servir de l’accélérateur de renommée. La radio n’était ni dans ses tripes, ni dans sa culture. Mais à cause de (ou grâce à) FC cela a été sa meilleure carte de visite médiatique et un faire-valoir/caution « intellectuelle » dans lequel Canal s’est engouffré.
Depuis hier soir Tweeter surchauffe, un certain AL serait susceptible d’animer « tournez manège »

10
Répondre en citant  
Re: "Tentatives premières", Ali Baddou : amis de la vulgarité, bonjour ! - le Mar 26 Oct 2010, 20:15

C'est une rumeur lancée par Martel, une fin d'après-midi qu'il était d'humeur farceuse !

"Tentatives premières", Ali Baddou : amis de la vulgarité, bonjour !     Page 1 sur 5

Haut de page ?   

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum