Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 16  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

France Culture les jours de grève    Page 5 sur 16

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
France Culture les jours de grève - le Jeu 23 Sep 2010, 14:13

Rappel du premier message :

(mise à jour lors de la grève illimitée en Mars 2015)

Ce sujet avait été ouvert dans un esprit purement pratique : les auditeurs ont parfois besoin de savoir ce qui passe à l'antenne un jour de grève. Les uns cherchent après-coup l'une ou l'autre émission. Les autres activent leur recherche podcast jusqu'à faire fumer l'unité centrale de leur univac. En fournissant l'inventaire des émissions diffusées et annulées, en donnant les liens pour retrouver l'une ou l'autre émission disparue (et surtout les  épisodes devenus manquant notamment pour A voix nue et le Feuilleton), ce fil était donc créé pour aider tout le monde.

Il a vécu sa vie tranquille  au fil de 3 ou 4 journées de grève sur FC en 5 ans, jusqu'à la grève illimitée de Radio-France en mars 2015, qui voit des journées entières de fermeture de l'antenne. C'est très intéressant à suivre, même si hormis une grande purge et une remise à plat (spécialement inenvisageables), on ne  voit guère ce qui pourrait en sortir sinon un enlisement supplémentaire dans le marigot de la politisation et du corporatisme.

Pour suivre cette affaire plaisante ou lamentable, le lecteur qui ne se satisfait pas de l'ordre rétrochronologique est invité à commencer sa lecture en page 3 de ce fil, par ce message
* * *

41
Répondre en citant  
Depuis juillet 2014 il n'y a plus rien à espérer de cette maison - le Sam 21 Mar 2015, 19:27

@antonia a écrit:Quelqu'un sait-il si les deux émissions de Répliques prévues au studio 104 ont eu lieu?en cas de réponse négative, qu'espérer désormais de France Culture? des répliques d'Amélie Périer, cette gamine inculte , incapable d'articuler à une vitesse normale,avec ses airs de journaliste qui détient la vérité.

Si j'ai bien compris, l'enregistrement est prévu samedi 28, ou plutôt c'est ce jour là que pour les 30 ans de l'émission, il y aura un numéro en direct et un autre enregistré pour diffusion le 4 avril.

On peut maintenir un espoir, y compris que l'émission des 30 ans ait lieu ailleurs ? Il faudrait redouter en ce cas un coup de force violent contre ce qui serait considéré comme un acte anti-grève et l'on sait combien les grévistes sont attachés aux libertés des non-grévistes. D'autant plus que le gauchisme endémique ne porte guère Finkielkraut dans son coeur.

Depuis juillet de l'an dernier je crois que tant qu'il n'y aura pas un recadrage sévère et au besoin une purge, il n'y a plus rien à espérer de France Culture.

42
Répondre en citant  
France-culture-de-la-grève - le Dim 22 Mar 2015, 10:45

Nous en sommes donc au quatrième jour de grève. France-Inter et France Musique diffusent de temps en temps des émissions, des bulletins d'actualité, mais FC ne mange pas de ce pain là semble-t-il (je ne passe pas mon temps à l'écouter, mais à chaque fois je tombe sur de la variété chuchotée en français ou anglais). On aurait pu imaginer autre chose : par exemple, une explication des raisons de cette grève (dont la présentation plus qu'elliptique ne convainc pas), des débat, démocratiques si possibles, conserver les bulletins d'actualité même sous forme de dépêche AFP si personne ne veut travailler, passer quelques rediffusions pour montrer la qualité de cette station quand elle en a les moyens, mais rien. Voinchet, Mercier, Broué, Métaizeau en meeting ou en weekend. Il est apparemment plus facile de reprocher à un président un changement de moquette que d'expliquer une grève.

43
Répondre en citant  
« [N'ayant pas été] nourri dans le sérail, j[e n']en connais [point] les détours » - le Dim 22 Mar 2015, 17:26

De façon (un peu) déroutante, il semble que des émissions qui ne sont pas diffusées en raison de la grève soient  toutefois proposées à la réécoute. Ainsi, aujourd'hui, les émissions respectives de MM. Perraud et Chardantzig n'ont point été diffusées. Or, ces émissions peuvent être réécoutées (parce qu'elles furent préalablement enregistrées (?)).
http://www.franceculture.fr/emission-tire-ta-langue-le-francois-de-panckouck-2015-03-22
http://www.franceculture.fr/emission-secret-professionnel-le-secret-professionel-de-l-edition-de-theatre-et-d-actes-sud-papiers-
Me trompé-je ? Traite-t-on bien également toutes les émissions (et tous les producteurs) ? Propose-t-on bien à la réécoute toutes les émissions préalablement enregistrées ? La grève ne frappe-t-elle tout à fait que les seules émissions qui ne sont pas préalablement enregistrées (et qui n'ont pas lieu) ?  
P.-S. : Je crois que l'émission dominicale de M. Meyer n'a point été diffusée ce matin (or l'enregistrement est disponible).
http://www.franceculture.fr/emission-l-esprit-public-jacques-rupnik-geopolitique-de-l-europe-centrale-et-orientale-2015-03-22

44
Répondre en citant  
Re: France Culture les jours de grève - le Dim 22 Mar 2015, 17:59

Je signale un magnifique poème radiophonique créé en 1957, entendu vendredi 20/03, dans l'émission de Renaud Machart à 13h (ayant survécu à la grève): "le crépuscule de Yang Kouei-Fei" mis en musique par Pierre Boulez sous l'impulsion de Maurice Jarre.C'est une petite merveille.
Je n'ai pu le réécouter. Par contre, on peut le podcaster.

45
Répondre en citant  
La réécoute avant l'écoute - le Dim 22 Mar 2015, 22:40

@Antoine Arnoux a écrit:
De façon (un peu) déroutante, il semble que des émissions qui ne sont pas diffusées en raison de la grève soient  toutefois proposées à la réécoute. Ainsi, aujourd'hui, les émissions respectives de MM. Perraud et Chardantzig n'ont point été diffusées. Or, ces émissions peuvent être réécoutées (parce qu'elles furent préalablement enregistrées (?)). [...]
Je crois que l'émission dominicale de M. Meyer n'a point été diffusée ce matin (or l'enregistrement est disponible).
http://www.franceculture.fr/emission-l-esprit-public-jacques-rupnik-geopolitique-de-l-europe-centrale-et-orientale-2015-03-22

Bien joué. On ne sait pas trop si ça va durer, ni si elles seront ou non diffusées ultérieurement, mais voila tout de même de quoi alimenter l'auditeur. Nous allons tenter de fournir un inventaire du matériel disponible, en essayant de penser à visiter toutes les pages d'émission mais certainement non sans en louper plus d'une. Merci d'avance aux bonnes volontés qui voudront bien contribuer à l'inventaire et en combler les manques.

On remarque que plusieurs émissions étaient prévues en direct du salon du livre (Concordance des temps, le Carnet nomade, Culture d'islam, la Conversation scientifique, Projection privée, Racines du ciel, Suite dans les idées)). Leur page n'affiche qu'une bien compréhensible déshérence.

Mais commençons par deux émissions ou plutôt quatre qui risquent de n'être jamais rediffusées et pour cette raison c'est une occasion à saisir soit dans la livraison podcast, soit dans l'écoute à la demande :
- Le feuilleton : épisodes 4 & 5 de la série Jimi Hendrix, on les trouvera ici
- A voix nue : épisode 4 & 5 des entretiens avec Howard Becker. Disponibles ici

./...

_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

46
Répondre en citant  
Re: France Culture les jours de grève - le Dim 22 Mar 2015, 23:42

./...

La  nuit spéciale Brésil avec Anne-Marie Métailié a laissé la place à 6h de musique atroce, et quoique les émissions choisies par l'éditrice n'apparaissent dans aucun podcast, on peut en retrouver la totalité à la page des nuits rêvées (la case des Nuits spéciales n'était donc pas assez bonne pour le Brésil ?) : http://www.franceculture.fr/emission-la-nuit-revee-de-0

Par ailleurs, en cherchant encore, on peut trouver ceci :

- Les bonnes feuilles du 19 mars avec Dgeorges Picard : http://www.franceculture.fr/emission-les-bonnes-feuilles-1

Quant aux regardeurs et à Une vie une oeuvre, les émissions étaient prévues et probablement enregistrées. Les pages annoncent un programme (Jacques Vaché pour la première, Francis Bacon pour la seconde) mais la commande de lancement ne figure pas à l'écran. Et le lancement du player résiste, peut-être sera-t-il dégrippé demain ? Quoiqu'il en soit les deux émissions devraient être reprogrammées d'ici peu :

- Regardeurs : http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=5012147
- Une vie une oeuvre : http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=5014473

_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

47
Répondre en citant  
Grève du 23 mars 2015 - le Lun 23 Mar 2015, 08:35

Comme la nuit précédente, aucune émission cette nuit dans le programme de nuit, mais ça redémarre avec Un autre jour est possible, le temps d'une émission décevante sur le polar, suivi du journal d'Amélie Perrier. Ce matin, il n'y aura rIen d'autre dans la matinale que les 3 journaux : 6h30, 7h30 (très brefs tous les deux), et 8h-8h15.

Quant au programme de nuit, rien n'a été diffusé sur les ondes depuis la nuit de vendredi à samedi, mais les émissions sont disponibles en écoute à la demande. Nos lecteurs trouveront une récape avec liens à clicker dans le fil des Nuits de France Culture.

_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

48
Répondre en citant  
France-Culture-de-la grève - le Lun 23 Mar 2015, 10:03

Et ça continue. Déjà quatre jours de grèves pour des motifs qui ne les valent pas, dans la mesure où la diminution des crédits est générale et que l'on ne voit pas pourquoi la radio y échapperait. "Non à l'austérité" crient-ils, sans vouloir voir et comprendre (un comble pour des journalistes) ce qui se passe dans d'autres pays touchés par la crise : Royaume-Uni, Espagne et bien sûr la Grèce, ou la radio nationale (exemple même de la gabegie financière grecque, du favoritisme, du népotisme,de la corruption) a été supprimée, avant d'être restaurée par le nouveau gouvernement. En France on peut se demander pourquoi existent 7 stations de radio dont deux au moins confidentielles, sans parler des stations internationales en doublon. Non, on ne peut pas se le demander, et faisons la grève, ça leur apprendra (quoi? à qui? personne le sait). Internet a taillé des croupières à la radio, et alors, faisons la grève, ça apprendra à Internet. Et faisons la grève sans rien expliquer aux auditeurs, ça leur apprendra.

tonton farceur 

49
Répondre en citant  
par les ondes - le Lun 23 Mar 2015, 13:05

Pas sûr que les motifs ne valent pas la grève je ne sais pas mais là où vous avez raison munstead c'est que les ondes s'envolent pour rien en musique parfois bonne et parfois très très médiocre au lieu de débattre sur l'antenne ofond du fond des problèmes et c'est kamême nos piècettes les micros de france france.... france quoi déjà ?
load     <-----cliquez ici pour causer en direct dans le poste

50
Répondre en citant  
Féconde aporie ? - le Lun 23 Mar 2015, 17:48

A la faveur de la présente grève, sont formées de nouvelles notions radiophoniques. A l'émission qui n'est ni diffusée ni proposée à la « réécoute » :
http://www.franceculture.fr/emission-les-nouveaux-chemins-de-la-connaissance-les-paradoxes-du-desir-44-luis-bunuel-emission-non-
s'oppose l'émission qui n'est pas diffusée mais qui est proposée à la « réécoute »* :
http://www.franceculture.fr/emission-les-nouveaux-chemins-de-la-connaissance-actualite-philosophique-pascal-chabot-emission-non-  
L'on nous plonge dans un abîme de perplexité.
*A France (in)Culture, l'on préfère évidemment l'actualité aux paradoxes du désir.

51
Répondre en citant  
Re: France Culture les jours de grève - le Mar 24 Mar 2015, 08:58

Dans une société comme la nôtre on trouvera peu de choses plus bètes plus nuisibles et plus violentes qu'une foule en colère, si ce n'est une foule de syndicalistes en colère.

Le personnel de France Culture, corporatiste et attaché à ses avantages comme il se doit dans ce pays, a décidé de se payer le patron. Peu importe qu'il n'ait pas même eu le temps de boucler un exercice annuel et que son travail ne puisse donc être objectivement évalué. Peu importe qu'on ne puisse lui imputer aucune responsabilité dans la prévisible réduction du budget de la maison.  Peu importe que la dérive des coûts du chantier de la maison de la radio (environ 250 millions d'euros soit doublement du budget initial) soit à porter à la charge de ses prédécesseurs dont un inspecteur des finances, et d'ailleurs on ne sait toujours pas si ces coûts sont supportés par le budget de France Culture ou par une dotation exceptionnelle. Peu importe que le dépassement du budget annuel soit un défaut endémique dans la fonction publique en France.

Tout cela importe peu, en regard de la décision d'une foule en colère. Surtout une foule de syndicalistes. Le bon sens demanderait de fermer une antenne ou deux : on sait à quoi sert France Culture puisque c'est la radio du PS et à ce titre n'étant jamais épinglée par le CSA pour ses manquements à la plus élémentaire neutralité on se demande comment elle pourrait ne pas être naturellement protégée. Il n'y a plus de mission culturelle mais on prétend faire de la culture. La société vit une pléthore de divertissement mais on prétend qu'il faut en plus un service public du divertissement. L'offre de musique est pléthorique et Radio Classique comble les auditeurs mais on prétend qu'il faut un service public de la musique académique. Nous sommes surchargés d'information biaisée mais il faut ajouter à ce concert deux couches supplémentaires avec France Info et France Culture.  Et au fait on se demande à quoi sert le Mouv' qui de refonte en refonte n'a jamais réussi à convaincre ? Peu importe. Il y a de l'emploi à défendre, il n'y a aucun effort de rigueur à faire.

Alors il est de la plus grande urgence de maintenir tout cela, et surtout de ne pas informer le public de la responsabilité réelle du plus récent dirigeant de la maison qui n'a même pas bouclé un exercice annuel. Et c'est la même radio qui vous informe toute l'année avec le même souci de rigueur et d'honnêteté.

_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

France Culture les jours de grève     Page 5 sur 16

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 16  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum