Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

un salon de la radio    Page 1 sur 1

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
un salon de la radio - le Sam 09 Oct 2010, 22:44

Le Salon Le Radio !, du 19 au 21 octobre à Paris
Organisé porte de Versailles à Paris (pavillon 7.3), le Salon Le Radio ! propose des conférences et des débats tout au long de trois journées consacrées à la radio, du 19 au 21 octobre.
A noter le rendez-vous intitulé
" Le paysage FM est-il figé à jamais ? ", mardi 19 entre 14 h 30 et 16 heures, suivi d'une conférence sur " La radio de demain " ; et, mercredi 20, un autre débat sur le futur de la radio en voiture et sur mobile (14 h 30-16 heures). Au centre de nombre d'interventions : l'avenir de la radio numérique.

Nos p'tits camarades parisiens iront-ils ? Et nous rendront-ils compte ?

2
Répondre en citant  
Le 28 eme SATIS - le Dim 10 Oct 2010, 10:53

Ce Salon est le 28eme SATIS (pour la signification de cet acronyme, il vous faudra chercher longtemps sur le site ). Première impression d'ensemble : plutôt que l'équivalent du salon du livre, où on pense aux lecteurs, celui là est un salon business. Lire : une messe professionnelle où l'auditeur-consommateur apparaît à l'état de fantôme ou de vache à traire. Donc exactement la tendance France Culture. A fréquenter un tel endroit, assurément il y aura bien des choses à comprendre de la dérive de FC : des médias qui roulent pour eux avant de rouler pour leur public. Dans une entreprise saine ça n'a rien d'incompatible, au contraire c'est complémentaire. Dans une boite malsaine, soit c'est le naufrage (dans le secteur privé) ; soit dans le secteur public ça donne, par exemple, France Culture.

Sur la 28eme SAtis, voici ce que dit la présentation :

<< De la création à la diffusion des contenus pour tous les médias !
Le rendez-vous business des professionnels de l’audiovisuel

28ème édition !

Pour sa 28ème édition le salon Satis vous donne rendez-vous du 19 au 21 octobre 2010 à la porte de Versailles.

C’est le rendez-vous business et multisectoriel qui réunit tous les acteurs des marchés du :

- Broadcast TV & Cinéma
- Création & Postproduction,
- Solutions audiovisuelles pour l’Entreprise,
- Audio
- Radio.

Le salon présente toute la chaîne audiovisuelle de la création à la diffusion et toutes les nouveautés technologiques du moment.
Le paysage audiovisuel est bouleversé par l’arrivée de nouveaux médias (TV sur mobile, Internet, WebTv, webradio,…), les formats des contenus changent. Toutes les solutions sont sur le salon !

Pour 2010, le salon met l’accent sur les solutions audiovisuelles pour les Entreprises (affichage dynamique, systèmes de visioconférence et téléprésence,….).

Plus qu’un salon, le Satis c’est un lieu d’animations et de conférences autour des problématiques des métiers du secteur.
Le salon abordera dans le programme de conférences les grands sujets d’actualité du moment. >>


Ce chef d'oeuvre saturé en jargon professionnel et en points d'exclamation confirme que le SATIS est un salon pour les professionnels, et non un salon grand public. La-dessus, rien à redire. La liste des exposants donne une idée de ce qu'on trouvera Porte de Versailles : un rendez-vous business -franchement je n'ai rien contre- et qui promet d'être essentiellement technique : et là il faudrait pouvoir surveiller si on veut comprendre l'évolution. Car la technique ne change rien, mais elle propose des changements dont se saisissent les affairistes de tous types (les doués et les pas doués, les faiseurs de fric et les marchands de merde) mais aussi les opportunistes imbéciles, les narcisses obsédés d'eux-mêmes et à l'affut de tout ce qui peut servir leur gloire ; et encore, et là heureusement pour nous, les grands professionnels de la communication et les meilleurs organisateurs du programme. Comme d'habitude, l'innovation technique sera proposée et prendra la voie des rivières, c'est-à-dire celle de la pente. Sauf que la pente n'a rien de donné : elle est fabriquée par quelques teams de décideurs, eux-même organisés en concurrence entre flingueurs. Finalement pour les fleuves, c'est plus simple, car les tracés hydrographiques eux ils ne semblent aberrants que vus comme du ciel sur une carte plane, mais ils s'expliquent évidemment par l'interaction avec le relief. Il n'en va pas de même avec l'innovation technique. L'histoire récente des techniques de communication a montré, par exemple en vidéo et en informatique, que celles qui s'imposent et qui remportent la mise ne sont pas toujours celles qui portent les meilleures promesses de qualité. C'est, encore et toujours, l'incertitude des paris économiques, et parfois politiques.

Mais surtout, ce Salon ça veut dire que le média radio, déclaré moribond par certains imbéciles obsédés du multimédia (j'en connais un tout près d'ici ou plutôt tout près de la mer) est au contraire un secteur très porteur. Et avec ça, des dérives induites en bien et en mal, du côté de la qualité, du son, de contenus proposés, ce dont France Culture risque encore de ne pas sortir indemne. Ou peut-être faudrait-il plutôt dire : "dont certains à France Culture sauront se tirer au mieux tout en plombant encore un peu plus le service offert à l'auditeur". Dans cette prédiction aussi floue que possible, pour cette fois j'assumerai entièrement le procès d'intention. Et j'essaierai d'en savoir plus sur ce Salon.

Merci Fanch' pour le tuyau.

3
Répondre en citant  
Re: un salon de la radio - le Dim 10 Oct 2010, 14:19

Je réponds au pif. Je crois que dans le secteur du culturel, FC ferait bien de faire attention à ne pas trop de laisser aller à la facilité. D'une part, à cause de ce développement technique et malgré tout (si, Nessie) à la venue du numérique. Pourquoi ? Parce que jusqu'à présent, la radio hertzienne demandait des équipements lourds. La radio sur internet est bien plus simple à mettre en place;

Il y aura toujours une demande de radio culturelle. Si les initiatives privées venaient à se développer, qui nous dit qu'il n'y aurait pas de propositions de cet ordre qui pourrait damer le pion à FC ?

Une fois encore, je me réfère à ce qui s'est passé avec la télé et l'ouverture au câble. De fait, un certain nombre de personnes sont tout simplement passées à ce système qui cadrait mieux avec leur demande. Et ils ont même accepté de payer pour ça.

Fc mise sans doute sur sa position de monopole mais ne nous dit que celle-ci ne va pas se trouver, à plus ou moins longue échéance, mise en péril.

4
Répondre en citant  
Re: un salon de la radio - le Dim 10 Oct 2010, 15:53

Juste une précision le projet de Radio Numérique Terrestre (RNT, qui aujourd'hui est en stand-by) ne concerne pas la diffusion sur Internet de radios (comme celle de grande qualité d'Arte, et celle en faux-nez de Télérameur). Des amis tiennent depuis 86 une radio locale en Meurthe & Moselle et savent le mal que leur ferait la RNT si des aménagements n'existent pas pour les toutes petites !!
Ceci étant d'ac avec Lola en RNT ou sur Internet d'autres projets de radio culturelle pourraient voir le jour mais tant que ça sera genre RadioClassique (avec pub), FranceMusique n'a pas trop à avoir peur !!!

Je reste persuadé qu'il faut mettre en œuvre des Etats généraux de la radio. Roland Dhordain (agé), jean Garetto (idem) pourraient (voudraient-ils ?) être l'autorité morale. Il faut que la personne ait l'oreille (en coin) du ministre, et n'en fasse pas une affaire politique !!

J'enfonce le clou demandons un entretien à F.M. et proposons-lui après lui avoir présenté notre gamberge des noms de personnes incontournables !! Ou mieux trouvons la personne incontournable qui nous accompagnera !!
C'est pas gagné mais commençons à en parler.

Chers administrateurs, je crois que le temps est venu de nous intéresser à ce qui bruisse à R.F. (naufrage d'Inter, nouvelle ligne éditoriale au Mouv', …) car au final ça aura des répercussions sur FC, sa fusion ou son "évolution". Pourrait-il y avoir un des forums consacré à RF en tant que tel ? Merci

5
Répondre en citant  
Re: un salon de la radio - le Dim 10 Oct 2010, 15:56

@Nessie a écrit:

- Broadcast TV & Cinéma
- Création & Postproduction,
- Solutions audiovisuelles pour l’Entreprise,
- Audio
- Radio.

On voit bien à quel niveau de hiérarchie se situe la radio !! Juste avant la sortie… à droite!!! Evil or Very Mad

6
Répondre en citant  
RF et FI dans ce sous-forum - Créé pour ça !! - le Dim 10 Oct 2010, 16:17

@fanch a écrit:Chers administrateurs, je crois que le temps est venu de nous intéresser à ce qui bruisse à R.F. (naufrage d'Inter, nouvelle ligne éditoriale au Mouv', …) car au final ça aura des répercussions sur FC, sa fusion ou son "évolution". Pourrait-il y avoir un des forums consacré à RF en tant que tel ? Merci

Salut - Pas besoin d'un sous-forum consacré à R-F : celui-ci accueille tout fils qu'on veut ouvrir. En fait il y en a déjà quelques uns, mais on ne les a pas tous nommés au mieux. Je regrette certains de mes titres. Pour la même raison je vais y rapatrier ton fil esspécial ouvert contre son éminence Philippe Val qui changé de mitre avec les années.

Le problème, en ce qui me concerne (pas tellement sur le sujet RFC mais sur les sujets RF & France Inter) : comment échapper à la rumeur. On se souvient qu'un militant était venu ici porter le pet avec des salaires collectés dans une feuille de cbou et qui dataient de 2004. Ca en dit long sur la façon dont certains renouvellent leurs infos et leurs arguments avec le temps hein. Bref c'était la chanson habituelle "mort aux riches" déguisée en "rendez-moi ma radio". Bon ça n'avait rien à voir avec de la discussion d'adultes, et après 2 jours de débat où il a pris son habituel petit ton méprisant pour masquer qu'il n'avait rien à dire, il est retourner planter ses choux et il fait bien d'y rester. Ceci pour illustrer le problème : comment échapper à radio-couloir, dont ce type s'est par ailleurs fait le spécialiste (tiens, je me dis qu'on pourrait donner en clair le nom de ses informatrices dans la station FC, ça serait une idée ça, puisque lui il balance des noms en clair quand ça l'amuse hmmm ?) ? Parce que si on veut que le forum demeure sérieux, entre deux bons gros coups de gueule et 3 mises en boite salées comme on les aime, il faut quand même aussi veiller à savoir de quoi on parle... Ainsi, citer Médiapart, c'est citer une source. Mais reporter des rumeurs, c'est citer quoi ??

un salon de la radio     Page 1 sur 1

Haut de page ?   

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum