Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Accueil / Le conversatoire

Répondre au sujet

Le blog FC de Michel Alberganti.    Page 1 sur 2

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Le blog FC de Michel Alberganti. - le Mar 02 Nov 2010, 19:27

http://www.franceculture.com/blog-en-quete-de-science-2010-11-01-venus-hottentote-une-rue-cuvier-a-paris-est-elle-opportune.html#comments

Et voici ma dernière trouvaille, le blog de M. Alberganti ... Et que se demande-t-il, cet homme ? Il se demande s'il est pertinent qu'une rue du 5e arrt de Pari, non loin des arènes de Lutèce et du Jardin des plantes s'appelle "rue Cuvier" car Cuvier était un vil salopard qui a exploité la Vénus hottentote, redevenue sex symbole callypige grâce au film de Kechiche.
Suit un bla bla sur la façon dont la science s'est emparée de cette femme pour produire toutes sortes d'hypothèses, assez fantaisistes.

Bien. Il faudrait rappeler à Alberganti que l'histoire des mentalités existe et que ces lectures anachroniques et indignées a posteriori sont aussi lassantes que ridicules.

2
Répondre en citant  
Re: Le blog FC de Michel Alberganti. - le Mar 02 Nov 2010, 20:08

Je me suis d'ailleurs fendue d'un commentaire sur le blog cité. Décidément comment sur une radio "culturelle" peut-on, sans honte, promouvoir ce genre de baratin sottement moralisateur ? Ce discours de pleureuse culpabilisatrice qui feint l'indignation ? Discours d'autant plus inutile qu'il n'explique en rien la violence potentielle des êtres humains.

Et puis cette façon de faire passer à la trappe la réflexion historique, sur FC, c'est gonflé ! D'autant que nombre d'historiens ont travaillé sur l'imaginaire sexuel occidental à l'égard des Africains, y compris dans le contexte colonial.

On voit bien comment l'émotion, l'indignation mises à toutes les sauces tuent la réflexion, essaient de recréer des arrières pays enchantés, gentillets ... Mais que FC cautionne cette moraline, c'est vraiment se foutre du monde.

3
Répondre en citant  
Re: Le blog FC de Michel Alberganti. - le Mar 02 Nov 2010, 21:31

Bref, Alberganti ferait mieux (puisqu'il est scientifique, soi-disant) de demander à Th. Baumgartner de lui arranger une création où il réciterait des équations. Ca ferait de la création radiophonique à peu de frais.

4
Répondre en citant  
Re: Le blog FC de Michel Alberganti. - le Mar 02 Nov 2010, 21:48

J'avais laissé un commentaire suite à ce post, mais il ne sera sans doute pas validé... Alberganti, comme beaucoup d'autres, aime faire la chasse aux "salauds", quitte à parcourir le bottin des rues de Paris. J'ai commenté, en substance, qu'il serait autrement plus intéressant d'étudier les raisons d'un tel besoin d'indignation, ce qui se cachait derrière ce désir forcené de la dénonciation, et que ça en dit long sur celui qui les adresse (c'est pour ça que ça ne passera pas à la valide)... Quitte à savoir comment FC peut héberger ces saintes indignations morales, il faudrait présumer qu'ils savent ce qui se passe sur leur site, ce qui est loin d'être certain! ("ah mais oui, c'est vrai il a un blog Albert Ganti, mais je retrouve plus l'URL vous pouvez me l'envoyer SVP?").
Peut-être, pour son prochain billet, va-t-il s'indigner contre Basile II dit "le massacreur de Bulgares", aka la petite terreur du 10è siècle :

5
Répondre en citant  
Re: Le blog FC de Michel Alberganti. - le Mar 02 Nov 2010, 22:49

A quand le démontage de l'Obélisque, l'église de la Madeleine, l'Arc de Triomphe, pis encore, au bûcher le Code Civil, œuvre à la gloire ou au service du tyran qui réhabilita l'esclavage ? Moi je dis : il semblerait que l'immense majorité d'entre nous serait petit-fils (enfin arrière,arrière...) de Charlemagne. Que la honte nous engloutisse de descendre de cet égorgeur de saxons ! Enfin vous parce que moi je m'en fiche mes origines ne sont pas françaises...encore que Charlemagne non plus ne l'était pas (ah, ah, ah) Et oui une fois lancée la bêtise du bien pensant (ou qui se veut comme tel) n'a plus ni Dieu ni maître.

6
Répondre en citant  
Alarmine et moraline sont dans une radio - Un journaliste tombe à l'eau - le Mer 03 Nov 2010, 11:23

Hmmm il faut aller lire les commentaires qui s'accumulent dans le blog de Science Publique. Bon seulement une petite trentaine pour le moment, mais ça buzze, ça buzze !! D'accord on est loin encore du déluge de mai dernier pour râler contre le site de FC, et plus loin encore de la levée de septembre pour protester contre les reportages des Pieds sur Terre à Grenoble.

Face aux moulinets, Alberganti fait front bravement. Il tente de répondre, parfois non sans quelque pertinence. Par exemple il rappelle que Cuvier était aussi un gros mandarin de son époque. N'oublions pas qu'il a censuré Lamarck, le salaud ! Un homme très sympathique et courageux au fait, Lamarck, mais peut-être aussi un tout petit peu dans le faux, non ? Car Cuvier-l'immonde-fixiste n'aurait pas fait un pli devant Darwin. Ah, mais quel dommage de ne voir Alberganti, ainsi voler qu'à l'attaque des idées ex-dominantes et maintenant bien révolues, en l'occurrence le fixisme. C'est vrai qu'aujourd'hui la majorité elle est évolutionniste. Donc Alberganti est, est ... ? Ouiiii vous avez deviné, il est contre Cuvier. Alberganti c'est zéro indépendance d'esprit, et 100% de vie en troupeau. Quand au courage n'en rêvons pas, de toutes façons il n'a probablement pas de convictions bien originales à défendre : son camp sera toujours celui des mandarins de l'époque. Là il est moins sévère, sauf contre l'isolé, au contraire il sonne du cor avec un zèle conformiste. Ah tiens : vie de troupeau, ou bien vie en meute ?

Résultat il reçoit une belle dégelée dans son propre blog et il ne doit pas trop comprendre ce qui lui arrive. D'ailleurs c'est bien dommage : c'était un des seuls à tenter sincèrement le jeu interactif. Pour autant, je ne pense pas qu'il soit près de renoncer au fonds de commerce qu'il exploite depuis longtemps au Monde et depuis 10 ans à FC : la promotion des idées à la fois obligées et simplettes. Depuis qu'il a été installé à France Culture par Laure Adler, on l'a vu défendre toutes les scies et tous les sapins qu'il faut faire avaler au public gourmand d'idées reçues et de modes diverses, que ce soit à la sauce de la morale simplette ou de l'alarmisme gourmand : antimondialisme, écologisme, pandémisme joyeux, catastrophisme à tiré-de-mouchoir, alarmo-climatisme, vaccinisme, ultra-égalitarisme devant le progrès, tiers-mondisme mollasson, droits de l'hommisme devant les dangerismes de la sciencisme. Alberganti c'est la version scientiste de Sonia Kronlund. Franchement, quelle belle collection de ses bourdes j'ai accumulé en 10 ans, avec ses fameuses intros qui font le meilleur beurre sur les malheurs de la planette. Je me dis parfois que je devrais commercialiser cette déconnothèque en mp3. Je ne regrette qu'une chose : ne pas l'avoir connu aux temps du fameux "bug de l'an 2000", il faudra que j'aille lire les archives du Monde pour voir s'il est dans la même note que Jean Baudrillard expliquant à Assouline le 2 novembre 99, que la société technologicisationnisante est sur le point d'entrer en chaos le 1er janvier à minuit. Ah la la que de conneries on entend toute l'année sur FC sous les drapeaux de la moraline et de l'alarmine !!

On peut se demander maintenant s'il va rentrer dans sa coquille ou s'il va se rebiffer ?? Car franchement, englué comme il l'est dans l'idéologie des idées mode je le vois mal changer son fusil d'épaule. Et nous on va se le tartiner sur FC encore facilement 10 ou 15 ans, rien que d'y penser ça me fout le cafard...

7
Répondre en citant  
Re: Le blog FC de Michel Alberganti. - le Mer 03 Nov 2010, 12:24

Oui, reprocher à Cuvier son fixisme, c'est lui en vouloir de ne pas avoir pris part à une révolution balbutiante. C'est aussi ignorer que la science progresse bien plus fréquemment dans le développement de son programme normal, dans la revérification, la précision et l'adaptation de ses schèmes que dans les bouleversements héroïques, qui ne pourraient pas voir le jour sans l'élaboration des cadres très précis qui s'exposent à être débordés (cf. Kuhn autant que Popper à ce sujet).
Et les plus grands contributeurs à la science de leur temps ne sont certainement pas ceux qui sont de toutes les révolutions : le grand Cauchy, le légitimiste, n'a pas su apprécier les travaux de Galois le révolté à leur valeur, il n'en a pas moins été un géant des mathématiques.

Einstein non plus, révolutionnaire par deux fois (mais sûrement pas des révolutions ex nihilo), n'a pas adhéré aux tournants conceptuels de la physique quantique. Mais sachant tirer jusqu'au bout les conséquences des changements amorcés, qu'il était un des rares à percevoir finement, son action d'aiguillon conservateur a plus apporté à la physique quantique (paradoxe EPR, non-localité) que pas mal d'adeptes un peu rapides n'ont pu le faire.

Que Lamarck ait été dans le faux est discutable à plusieurs titres : on peut d'une part le voir sur le chemin d'une justesse plus grande, l'idée du transformisme étant quand même l'amorce essentielle vers une théorie rendant mieux compte d'un réel de plus en plus vaste, surtout vers le passé. Et la transmission des caractères acquis n'est pas une idée aujourd'hui complètement invalidée : elle reste discutée dans certains cadres (cf. néo-lamarckisme et épigénétique), et Darwin lui-même, ne rejetait pas cette idée.

Pour en revenir à Alberganti, il pose finalement la question du relativisme des normes morales, et là encore, tirer toutes les conséquences d'un relativisme assumé n'est pas si facile et si léger.

8
Répondre en citant  
Re: Le blog FC de Michel Alberganti. - le Mer 03 Nov 2010, 17:45

C’est excellent cet article et tous ces commentaires ! On y trouve tous les avis possibles.
Je me suis amusé à y ajouter le mien pour compléter cette diversité.
Mon commentaire entre un peu en résonance avec le celui d’un certain « Titus ».
Et les réponses de Michel Alberganti assument toutes les contradictions (cf, pour la science vs pour l’art).

9
Répondre en citant  
Re: Le blog FC de Michel Alberganti. - le Mer 03 Nov 2010, 17:55

Il faut reconnaître à M. Alberganti d'avoir le fair play de répondre et d'accepter la contradiction et la critique. C'est tout à son honneur.

10
Répondre en citant  
Mine de rien : l'anti-exploit de M. Alberganti. - le Sam 06 Nov 2010, 19:17

Il y a une chose qui me gêne beaucoup dans la façon dont M. A s'est saisi du film d'A. Kéchiche comme d'un prétexte pour son questionnement politiquement correct. Cette chose, c'est la façon dont son propos réduit la "Vénus noire" à un vague objet de propagande.

Je n'ai pas encore vu ce film mais quelques extraits, quelques critiques laissent entrevoir que ce film se situe bien au-delà d'un manifeste de revendication post-colonial.
Et bien au-delà d'une lecture simpliste, univoque qui, en plus, fait fi des qualités en matière de réalisation et de direction d'acteurs de Kéchiche. Donc, horreur, en prime, A M ne rend pas service à Kéchiche !

Le blog FC de Michel Alberganti.     Page 1 sur 2

Haut de page ?   

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Accueil / Le conversatoire

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum