Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

France Culture communique    Page 4 sur 7

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
France Culture communique - le Jeu 16 Déc 2010, 21:34

Rappel du premier message :

France Culture communique : voici les visuels de sa campagne de pub 2011. Perplexitude, hilarité involontaire, désolation... Que dire? On dirait qu'il suffit d'associer un jeu de mots visuel vaseux avec une expression pour contenter le service com'. C'est moins idiot et contreproductif que les fameux "brillez aux dîners en ville", mais tout de même... Il n'y a plus la poésie ou l'évocation utilisées pour les campagnes des décennies précédentes. C'est d'une grande pauvreté. Quelle image de la station, tout de même!















Cette campagne est un véritable un appel solennel à la parodie.
* * *

31
Répondre en citant  
Joie mauvaise ? - le Dim 05 Fév 2012, 00:08

Cette série de vidéos de présentation est une catastrophe de communication, à un point tel qu'on se demande comment au bout de 15 jours elles sont encore en ligne ???

Certes, de cata ça n'est pas la première. Mais là on atteint des sommets : tous ces producteurs qui, il y a peu, étaient encore présentés par d'excellents portraits photo, se trouvent ici enlaidis et ridiculisés que c'en est pathétique. Le pompon à Caroline Broué (mais je dois avouer que je n'ai pas eu le courage de les voir toutes - j'attends d'avoir achevé ma digestion). Max Schreck est enfoncé pour les siècles à venir.

Cette nouvelle gaffe de communication s'inscrit dans une longue histoire de la perte du sens commun à France Culture. On se souvient de campagnes de pub ridicules ('diners en ville') , propres à faire migrer la quasi-totalité du public vers les postes concurrents. Puis il y eut les inégales photos de l'invité des matins, presque toujours sur le mode de l'identité judiciaire, dont les pires, les plus mal prises, mal cadrées, mal éclairées, mal composées, mal saisies c'est-à-dire avec un choix de physionomie propre à ridiculiser la personne, étaient signées C. Broué (tiens donc!) ou Eva Bester. Bref des anti-modèles de portrait photographiques. Certainement pour remercier l'invité d'être venu se faire assommer par le gueulard des ondes. Heureusement ce temps est loin.

Puis, il y eut les photos de présentation des producteurs, et là : changement, et chapeau ! Du vrai bon travail de portraitiste, où presque tous s'y retrouvent, à leur avantage. On a pu croire un temps que France Culture se remettait à toucher terre, et entrait sur la voie d'un renouveau.

L'embellie fut de courte durée : voici venir les vidéos : que de laideur !!! Comment savoir si c'est vraiment conforme à la vérité historique une telle galerie des horreurs ??? A croire que l'esprit sinistre et le pessimisme morbide qui se donne libre cours à l'antenne, imprègne jusqu'au look de ces branchés ? Après tout ça n'aurait rien d'étonnant. Je n'ai pas encore vu celle d'Angelier, il parait que lui est sauvé par l'humour. Mais alors celles de Broué, Voinchet, sont effrayantes et mériteraient en soi d'être sélectionnées pour un cycle de vidéos horrifiques dans l'Etrange Festival. Précisément il parait que François Angelier a déjà raflé des options sur les droits commerciaux de ces clips, en vue d'une tournée des foires dans tous les pays où le film de Tod Browning "Freaks" n'a pas été interdit aux mineurs. A défaut, il faut parier que ces anti-pubs auront un franc succès dans nombre de soirées domestiques entre copains de mauvais esprit, sur le thème "Limonade et rigolade". Et leur survie dans les vidéo-loufocothèques est dores et déjà assurée.

De celles que j'ai vues pour le moment, seule Jeanne-Martine Vacher s'en tire bien, mais de peu. Celle du rENdEZ-vOUS est à l'image de l'émission : niaise, épouvantable de creuse vanité. J'hésite à visionner Louise Tourret car la pile de mon pacemaker donne des signes de fatigue. Si j'ai un coup de barre et quelques tonnes de boulot à rattraper je visionnerai celle de Laure Adler : vu le bénéfice de terreur que j'en attends et les 48h d'insomnie qui ne manqueront pas d'en résulter, sûr de sûr que ça me permettra de rattraper mon retard.

L'avenir de la radio, dit Goumarre, c'est la Télé. Et l'avenir de France Culture, c'est Midi-Minuit fantastique ? En tous cas, au vu de cette catastrophe pour le narcissisme de la troupe, l'avenir proche de France Culture, c'est certainement un préavis de grève des producteurs -esspécialement dure la grève- tant que ces vidéos horrifiques n'auront pas été retirées de la conscience des auditeurs et des cauchemars de leur progéniture...

32
Répondre en citant  
Re: France Culture communique - le Dim 05 Fév 2012, 00:22

Je pense qu'on devrait faire un Loto : combien de temps de telles catas resteront en ligne ?

Je parie, perso, pour moins d'un mois
à compter de ce jour.
Même avec les mirettes complètement
enfumées et le ciboulot totally recouvert
par les couches épaisses de la vanité
locale, je pense qu'ils vont bien finir par
se réveiller et exiger le retrait des ces
crimes contre l'esthétique !

Donc :
a) je parie sur un retrait à court terme
b) je recommande aux amateurs d'archiver
soigneusement ces contre-modèles dans
leur vidéoloufocothèque.

33
Répondre en citant  
Re: France Culture communique - le Dim 05 Fév 2012, 16:41

Vu Adèle van Reth et Philippe Petit. Ce dernier semble faire des exercices de musculation latérale avec des haltères cachés. Comprends pas ces gestes d'épaule sans rapport avec le propos. Pour faire décalé et frapper la mémoire (du ridicule de la situation et de la station) ou par amateurisme ? La 2e vidéo simultanée à droite virevolte on ne sait pourquoi. Si l'on voulait illustrer la fragmentation de l'attention à l'oeuvre à France Culture, c'est réussi, remarquez !
Quant à Adèle Van Reth on a l'impression qu'elle se traduit simultanément en langue des signes. Votre remarque sur L.A. c'est le grand éclat de rire de la journée. Personnellement, je n'oserai certainement pas y aller, rien qu'entendre quelques mots d'elle par hasard me met dans tous mes états, alors la voir parler, jamais.

34
Répondre en citant  
Les citoyens fichent les citoyens - le Mar 07 Fév 2012, 08:55

En écho à la matinale de ce jour, je propose de créer un vaste fichier des producteurs de France culture qui ne saisissent pas goulûment chaque occasion offerte de se couvrir de ridicule. Euh, après réflexion, ça risque d'être un tout petit fichier, I mean avec peu de gens listés.

Je propose donc de signaler ici ceux qui, dans ces petites vidéos, ne se plantent pas et même, réussissent à s'exprimer clairement, montrant par là qu'ils ont -est-ce possible- une conception claire de leur métier ?

Je vous suggère de visionner aujourd'hui : Alain-Gérard Slama

Parole claire. Détail du projet, en termes simples.
Pas de mimiques ni de gestuelle loufoque.
Preuve que ça n'est pas l'outil vidéo qui est mal conçu
ou stupide, mais la façon dont FC le met en oeuvre.

35
Répondre en citant  
Re: France Culture communique - le Mar 07 Fév 2012, 09:49

Il y a plusieurs de ces vidéos qui ne sont pas mauvaises. Jeanneney n'est pas ridicule, ni Meyer, ni Couturier.
Il n'en demeure pas moins que l'emploi de cet outil vidéo est plutôt paradoxal sur une radio !

36
Répondre en citant  
Re: France Culture communique - le Mar 07 Fév 2012, 10:09

Et que dire des émissions qu'on peut suivre en ligne à l'image ? Je ne sais plus si c'est le rendez-vous politique du dimanche à 18h ou le club des ados boutonneux 24heures avant. Quelle misère ce que devient cette radio : des propos ineptes pour le fond, des trouvailles stupides pour la com', une doctrine de curetons pour idéologie, une déliquescence généralisée du métier de journaliste alors que le programme culturel cède la place à l'actu, une autosatisfaction complète, et le bouquet maintenant : l'avenir de la radio c'est la télé pour les nuls. Où s'arrêteront-ils ?

37
Répondre en citant  
Où s'arréteront'ils ? - le Mar 07 Fév 2012, 18:53

La virulence et le systématisme de vos propos (Nessie) nuisent à bien appréhender ce constat d'un réel abaissement de qualité de FC. Cependant, pour l'intérêt du débat, je me limiterai à ce constat. Je pense que FC reste, et de loin, la meilleure radio de France, la seule "écoutable". J'habite aux Etats-Unis (Salt Lake City) et j'écoute mes émissions préférées en podcast, donc en toute liberté de choix des émissions et de l'heure d'écoute. Sur la trentaine d'émissions quotidiennes ou hedmomadaires que je "podcast", seules 3 émissions ne sont pas de France Culture, mais de France Inter (Tête au carré, sur les épaules des géants, et sous les étoiles). Les radios privées sont "inécoutables".
Je crois que la baisse de qualité de FC, que je constate avec vous, est dû à la baisse de qualité de l'ensemble de l'offre radiophonique et que FC tente de maintenir ou de gagner des parts de marché en y appliquant quelques régles qui font plus d'écoute: plus d'infos, surtout en année d'élections présidentielles, racourcissement des sujets (Même si des émissions gardent le même nombre de minutes, certaines réduisent le temps alloué au sujet principal, en y ajoutant des sous-rubriques), des entretiens avec des "intellos" tels que Bob Sinclair, bref nous en sommes au temps du "zapping" et du "show biz."
Le débat se situe donc, selon moi, sur cette part de concessions de FC. Le problème est que cette orientation semble marcher puisque FC a de meilleures parts d'audience. Le "déclin" relatif de FC en matière d'exigence de qualité, me semble donc ineluctable. Il nous faudra être plus sélectif dans nos choix.

38
Répondre en citant  
Re: France Culture communique - le Mar 07 Fév 2012, 19:17

Affirmer cela, c'est supposer qu'un modèle de radio posé, qui prend le temps, qui soit volontairement un peu difficile et s'adresse à des adultes ne peut plus marcher aujourd'hui. Or il faut regarder quelles sont les émissions qui font le succès des podcasts : des émissions de stock, comme les Nouveaux Chemins de la Connaissance, qui semble pourtant loin d'un modèle type zapping. On peut donc tirer comme autre conclusion que France Culture refuse de faire le pari d'une radio entièrement culturelle, avec des moments de flux pour montrer qu'elle reste une radio de son temps, et que l'audience est augmentée grâce à des recettes toutes simples : créer un climat de polarisation politique qui incite à la réaction, et faire du "++" : Europe1 ++, France Inter ++. Une radio comme les autres, mais en mieux. Faut-il donc s'interdire de s'en inquiéter? On verra bientôt France Culture se faire l'équivalent d'un France Inter des années 90, et on dégringolera encore. Le plus consternant, c'est que la station ne veut plus prendre le risque de demeurer une radio culturelle, par désintérêt, par mépris (c'est anti-social), par paresse, par ignorance. C'est supposer qu'il n'y a plus d'auditorat pour cela pour la simple raison que ça n'intéresse plus la rédaction.
Cette discussion me fait penser aux nouvelles émissions "littéraires" comme celles d'Augustin Trappenard, ou de Marie Richeux, toutes pénétrées d'une espèce de solennité adolescente, d'une fausse profondeur qui semble nous dire : "vous ne lisez pas, vous êtes relativement ignorants, votre vie quotidienne est vide de sens, venez, nous allons vous prendre par la main pour vous parler des choses cholies de la littérature. Fermez les yeux..." C'est infantile et méprisant pour des auditeurs adultes qui eux-mêmes travaillent à leur propre construction intellectuelle. Ce n'est donc pas que l'on essaie de survivre dans un climat de dégradation intellectuelle médiatique (dégradation avérée, cela dit), mais que l'on refuse de résister par indifférence, ou par mépris pour les auditeurs.

39
Répondre en citant  
Re: France Culture communique - le Mar 07 Fév 2012, 20:15

Alain, vous êtes le Machefert de chez ex-Brice ? Si oui, bienvenue ici.

40
Répondre en citant  
Oui - le Mar 07 Fév 2012, 22:26

Oui, je suis bien le Alain Machefert de l'ex Couturier. Merci de m'accueillir. J'ai longtemps hésité à participer à ce forum car, si l'aspect Regards sur France Culture m'intéresse beaucoup, l'aspect "auditeurs critiques", quasi systematiques, beaucoup moins. C'est dommage, car le fond est passionnant. Mais je suis trop sensible à la forme pour pouvoir l'ignorer. On verra bien.

41
Répondre en citant  
Re: France Culture communique - le Mer 08 Fév 2012, 00:58

Bonjour Alain, et bienvenue ici

Non seulement l'aspect systématique dont vous parlez me semble être une illusion contredite par le simple inventaire de mes contributions dans ce fil, mais encore je ne comprendrais cette illusion que chez un lecteur fraichement arrivé. Loin de se contenter du tir-aux-pigeons, pour défendre et promouvoir une certaine ligne radiophonique, ou pour manifester un mécontentement devant sa constante réduction, il y a nombre de critiques positives dans ce forum, et plus d'une sous ma signature. Mais voila : on en trouve de moins en moins depuis la rentrée de septembre 2011, qui est venu à bout de ma résistance et m'a dissuadé de continuer à écouter le programme en continu. Et j'ai assez régulièrement une critique positive -rien qu'en ce moment j'en ai deux en cours- qui reste dans le tuyau, inachevée parce que dans l'intervalle de sa rédaction FC me donne de trop nombreuses occasions de bondir. Résultat : oui depuis quelques mois mais après 2 années d'existence du forum, j'ai la dent de plus en plus dure.

Cela dit, comme il ne m'appartient pas ce forum, il revient à ceux qui souhaitent un meilleur dialogue témoignant d'une écoute mieux affinée du programme, de les cultiver eux-mêmes. Regards sur France Culture est un lieu ouvert, d'où n'a été écarté qu'un groupuscule de trolls provocateurs qui violaient constamment la Netiquette ici et ailleurs. C'est aussi un lieu de contradiction, qui n'aura été délibérément déserté que par ceux qui ne toléraient pas d'être contredits même dans un dialogue cordial. Pour autant, même si vous jugiez -provisoirement je le parierais- que ce forum est un lieu de pensée unique, alors vous seriez tombé au bon endroit et au bon moment pour y intervenir : dans un concert dominant, celui qui s'inscrit en dissonance a un effet et une fonction d'autant plus utiles qu'il incite au scepticisme ceux des lecteurs qui pourraient se laisser convaincre par un consensus trop fort. C'est donc bien en vertu des observations de Solomon Asch, que je vous encourage à participer au dialogue, à l'initier même. Ce dialogue, depuis 2 ans ici nous le souhaitons nourri par l'écoute critique à condition de prendre ce mot dans son acception réelle et non dans le sens mesquin et stérile que lui donnent les râleurs et les ricaneurs, 2 conduites que nous voudrions éviter ici. C'est aux mêmes fins que dans les pages de France Culture sur FaceBook je dépose des remarques sévères : par souci de faire entendre une autre voix dans les concerts de bisous et de ' jaime ' qui saluent l'eau tiède intellectuelle que nous livre maintenant la chaîne. Et ce forum lui-même s'inscrit en contrepoint dans un concert laudatif irréaliste.

Dernier point (comme dit le Max) : la coloration du forum, nous en avons déjà parlé ailleurs que dans ce fil. Et aussi de ce que serait une critique radio digne de ce nom : par exemple vous pouvez parcourir cette page ou bien celle-ci ou encorecelle-la.

France Culture communique     Page 4 sur 7

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum