Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Les Enjeux internationaux    Page 2 sur 3

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Les Enjeux internationaux - le Lun 31 Jan 2011, 08:03

Rappel du premier message :

On devrait repasser la chronique de François Tual, de ce matin, en boucle dans tous les journaux de FC: il nous dit que le problème de l'égypte n'est pas politique, ni sociologique, mais structurel: lle nombre d'habitants a démesurément augmenté, il y a 18 millions d'habitants au Caire, 3 millions à Giseh, 60 millions dans toute l'Egypte, pour un espace cultivable de 145 millions de km2. la moitié des gens sont illettrés.
Quand on entend la plupart des journalistes ou certains producteurs d'émissions excités comme des puces, à interroger des manifestants au hasard et raconter n'importe quoi, parce qu'ils ont peur de ne pas être au coeur du sujet, ça fait plaisir d'entendre ce discours. Il rappelle aussi que pour les Etats-unis, dans ce secteur, ce qui importe c'est la libre circulation du pétrole et que la recherche de démocratie n'est qu'un habillage. Evidemment!
Le problème des journalistes est qu'ils n'ont pas vu venir la "révolution" de Tunisie et qu'ils sont vexés comme des poux. Alors, ils cherchent à se rattraper en Egypte en sautant sur n'importe quoi. Lamentable!
* * *

11
Répondre en citant  
Re: Les Enjeux internationaux - le Ven 28 Fév 2014, 17:32

@Philaunet a écrit:
Non seulement ces paresseux publient une carte du Washington Post en anglais (super branché anglais aux Enjeux), mais ils assomment le lecteur de pas moins de 28 liens vers des articles hétéroclites,  nombre qui  se veut sans doute gage de sérieux et d'exhaustivité... (aucun lien en russe, mais seulement en anglais et en allemand - et toujours le Spiegel dans cette dernière langue, ils n'ont jamais entendu parler de la Süddeutsche Zeitung ou du Zeit, nettement plus qualifiés pour ce qui est de la géopolitique ?).

Philaunet, il n'y a pas d'articles en allemand, seulement en français et en anglais. Les articles du Spiegel proviennent du Spiegel Online International qui est publié en anglais. Ceci doit expliquer ce choix du Spiegel plutôt que du Zeit.
Ceci confirme la domination de l'anglais.

12
Répondre en citant  
Langues à France Culture - le Ven 28 Fév 2014, 17:55

@Alain Machefert a écrit:(...) il n'y a pas d'articles en allemand, seulement en français et en anglais. Les articles du Spiegel proviennent du Spiegel Online International qui est publié en anglais. Ceci doit expliquer ce choix du Spiegel plutôt que du Zeit.
Ceci confirme la domination de l'anglais.  

Merci A.M. pour cette précision. C'est donc encore plus grave que je ne le pensais. France Culture et son directeur sont très forts ( tu parles ! ) « à l'international », pourvu que ce soit en français (d'où une passion pour l'Afrique francophone) et parfois en anglais, langue que les  journalistes de la station prononcent si mal qu'ils se ridiculisent aux yeux de nos voisins étrangers.

13
Répondre en citant  
Re: Les Enjeux internationaux - le Ven 28 Fév 2014, 19:16

N'en demandons pas trop. Après tout, cette émission ne traite que des enjeux....internationaux ! Alors, les langues, bof.

Cette émission, par son ton, ses propos, s'attribue trop souvent une qualité d'excellence que l'on retrouve dans cette formule prononcée à profusion sur FC: "Nous sommes quand même sur France Culture !"

Oui mais alors, il faut "walk the talk", amigos. Etre meilleur que des concurrents médiocres n'est pas une preuve d'excellence.

PS. Nous sommes en 2014; n'est-il pas possible d'obtenir des communications téléphoniques de meilleure qualité ou d'utiliser d'autres moyens via Internet ?
Ces conversations téléphoniques, trés fréquentes aux Enjeux, me semblent d'aussi mauvaise qualité que dans les années 60.

14
Répondre en citant  
Re: Les Enjeux internationaux - le Sam 01 Mar 2014, 16:36

@Alain Machefert a écrit:N'en demandons pas trop. Après tout, cette émission ne traite que des enjeux....internationaux ! Alors, les langues, bof.

Cette émission, par son ton, ses propos, s'attribue trop souvent une qualité d'excellence que l'on retrouve dans cette formule prononcée à profusion sur FC: "Nous sommes quand même sur France Culture !"

Oui mais alors, il faut "walk the talk", amigos. Etre meilleur que des concurrents médiocres n'est pas une preuve d'excellence.

PS. Nous sommes en 2014; n'est-il pas possible d'obtenir des communications téléphoniques de meilleure qualité ou d'utiliser d'autres moyens via Internet ?
Ces conversations téléphoniques, trés fréquentes aux Enjeux, me semblent d'aussi mauvaise qualité que dans les années 60.

J'approuve l'ensemble, y compris votre ironie initiale. La formule que vous signalez est assez caractéristique et est souvent dite avec une pointe de moquerie vis-à-vis de la station (l'ai entendue la dernière fois dans la bouche de René Frydman dont on se demande ce qu'il fait et ce qu'il coûte à France Culture comme "producteur" hebdomadaire).

En attendant, la page des Enjeux internationaux, si elle ne renvoie qu'à des liens francophones et anglophones, est rédigée par quelqu'un qui maîtrise difficilement la langue française (pour l'anglais on n'ose pas demander, mais on le voit plus bas).

À la fois, il [Le Pakistan] prouve des capacités d’encaissement à l’égard ses propres secousses internes

Ses forces centripètes sont régulièrement contrariées par ses forces centrifuges. (impressionnante précision)

on serait injuste en ne rappelant pas

Christophe Jaffrelot est chercheur au CNRS-CERI et professeur au Kings College (King's College de Cambridge)

Pakistan

On est quand même sur, à (pas "chez") France Culture...

15
Répondre en citant  
Le 30e anniversaire et ce n'est pas brillant - le Lun 23 Juin 2014, 23:30

30e anniversaire des « Enjeux internationaux »

le rôle et la place des États-Unis restent un élément essentiel
la mort de l’Union soviétique.

Les attentats du 11 septembre 2001, subis, [sans blague !] (...) ont tracé certaines limites de la seule superpuissance existante. ["ont tracé certaines limites de, etc" que ce français est affligeant!)
D’ailleurs, on peut penser que le président Obama est en avance sur ses successeurs [ ? ]
leurs atouts considérables et durables. [pour l'assonance ?]
Obama l’a dit même avec humour [ou "l'a même dit" ?]

16
Répondre en citant  
Chu-Chia Steve Lin - le Lun 07 Déc 2015, 12:16

Vaille que vaille, Les Enjeux internationaux poursuivent leur chemin depuis plus de trente ans durant cinq à dix minutes dans la matinale.

Un récent numéro attrapé grâce à la mention d'un des billets d'humeur de Guillaume Erner avait pour sujet la relation Taipeh-Pékin. Il est composé d'une introduction de qualité et d'un entretien avec Chu-Chia Steve Lin, ministre adjoint, Conseil des affaires avec le continent (Taïwan).

Le sujet ne manquait pas d'importance, car « Les présidents taïwanais Ma Ying-jeou et chinois Xi Jinping se sont rencontrés le mois dernier à Singapour pour un sommet historique. Il s’agisaitt [sic] de la première rencontre entre dirigeants des deux pays depuis la fin de la guerre civile en… 1949 ! »

La présentation indique à la fois Taipeh et Taipei, de la cohérence ne nuirait pas... Et puis dans cette question « quel format de rapports Taipei doit à présent privilégier avec sa puissante voisine ? », que faut-il entendre par « format de rapports » ? Enfin l'on note cette paresse très France Culture qui consiste à ne pas écrire le pronom de la 3e personne, obligatoire en français écrit dans toute question ayant un nom comme premier sujet : « Quels rapports Taipeh doit-elle entretenir avec... » ou « Quels rapports le gouvernement taïwanais doit-il entretenir avec... ».

17
Répondre en citant  
Se relire ? Surtout pas ! - le Mer 09 Déc 2015, 11:15

Suite au post de Munstead sur l'absence de réelle information sur le changement de régime politique au Vénézuela (cf. Les Matins), suis allé voir ce que proposait Thierry Garcin hier et aujourd'hui. Rien.

Mais de nouveau Taiwan (Garcin  exploite les entretiens déjà faits) avec un prétexte plutôt très mince : Climat. COP 21 : le cas particulier de Taïwan.

Dans le descriptif, Taïwan est tantôt du genre masculin, tantôt du genre féminin (on est sur France Culture aux Enjeux internationaux, pourquoi connaître le nom d'un pays, et même celui de sa capitale ?)  : « Taïwan n’étant pas membre des Nations unies (...) Et, s’il n’est qu’observateur »  ; « Taïwan n’est présente  (...) que par le biais d’une ONG (...) Taïwan est-elle la grande oubliée (...) ».

Pour le nom de la capitale, après Taipeh et Taipei on a désormais une troisième orthographe :
L'immeuble phare de la capitale de Taïwan, Taïpe

Création d'un nouvel adjectif « virelangue » : « Malgré cette exclusion par la "communauté inetrnational", »

Le journal britannique appréciera aussi son nouveau nom : Le grand quotidien The Intependent

Enfin, on trouvera peut-être d'intérêt l'information géopolitique suivante : « la performance gastronomique enregistrée à Taïwan, où le whisky local de la marque « Kavalan Solist Vinho Barrique » a remporté le prix honorifique décerné chaque année par le très sérieux Beverage Tasting Institute. Il a été déclaré "best single malt 2015". ».
Quant à  l'expression « performance gastronomique » pour la remise d'un prix pour du whisky...

France Culture au top.

18
Répondre en citant  
Thierry Garcin, résolument partial... - le Jeu 24 Déc 2015, 11:17

Je croyais que l'émission Les Enjeux internationaux présentait une situation géopolitique aux auditeurs de manière à ce qu'ils en sachent davantage et qu'éventuellement ils se forgent une opinion.

Mais voici la présentation particulièrement partiale et offensive de Thierry Garcin dans son numéro du 17 12 2015 Union européenne. Conseil européen : le défi des actuelles migrations massives :

« En septembre dernier le président de la commission, M. Juncker, avait proposé des quotas obligatoires, idée reprise par la chancelière allemande, qui a aussitôt créé un immense appel d’air, sans concertation.

Or, les inconséquences et les contradictions de l’Allemagne sont nombreuses : les quotas obligatoires constituent une machine à diviser les Européens, ce qui n’a pas manqué d’arriver ; Mme Merkel ne distingue pas les réfugiés politiques des migrants économiques ; elle distribue à l’envi le droit d’asile.

Peu après débordée par l’ampleur de la situation, elle demande à la Turquie de contenir ce flot, moyennant une aide européenne de trois milliards d’euros (qui en contrôlera l’utilisation ?) et l’acceptation des conditions d’Ankara, entre autres la reprise des négociations sur l’adhésion à l’Union européenne. On rappelle qu’Ankara est accusée d’avoir aidé l’État islamique et, comme pays candidat, occupe 38 % d’un autre pays membre (Chypre).  Th. G.
»                                                                                                                                                                  
Et si les choses étaient un peu plus complexes ? En Allemagne comme à Chypre ?

De toute façon, rien ne justifie une présentation aussi accusatrice, quelles que soient les interprétations personnelles du producteur. Mais ce phénomène est tellement typique de France Culture : le producteur parle en son nom et n'est pas là pour éclairer l'auditeur de manière impartiale. Prendre parti et accuser, c'est la manière de fonctionner de France Culture.  

19
Répondre en citant  
Un autre son de cloche - le Mar 16 Fév 2016, 12:15

Thierry Garcin ne s'est pas montré particulièrement incisif face à son invité au téléphone, Eugène Berg, auteur de "La Russie pour les nuls" (First éditions) dans le numéro de ce 16 février Russie. La société et le pouvoir politique. Les propos diffusés sur les ondes de FC par cet auteur ne devraient pas déplaire à nos contributeurs Rowan et Julie31, ils exposent une vision positive de la Russie à travers la perception du président russe par la population du pays. Plusieurs questions sont abordées, mais en 8 minutes, rien de fouillé et sans contradictoire (alors que Thierry Garcin se positionne en général contre les propos exprimés ici par l'invité). En tous les cas un autre son de cloche que celui mentionné dans ce fil.

Quelle valeur accorder au livre de M. Berg ?  Quel est le parcours de  ce dernier qui a passé, précise-t-il, six ans en Russie, notamment à Mourmansk ?

20
Répondre en citant  
Re: Les Enjeux internationaux - le Ven 11 Mar 2016, 18:55

Ce forum a déjà, pour illustrer l'esprit et la pratique de producteurs de France Culture, des rubriques "islamophobie" et "russophobie", et en filigrane une section "éconophobie" dans diverses rubriques (pour ce qui est de la "culturophobie", ce forum en répertorie quotidiennement les nombreuses manifestations). Faudra-t-il ajouter une section "germanophobie" nourrie quasi exclusivement des présentations à charge de Thierry Garcin dans les Enjeux internationaux ?

Qu'on en juge (on ne rétablira pas ici la vérité quant à ces assertions)  :
- Berlin a accordé à tous les Syriens le droit d’asile politique et n’a pas voulu établir de différence entre les réfugiés politiques et les migrants économiques.
- L’Allemagne a imposé via Bruxelles des quotas obligatoires aux autres pays européens (au bénéfice de 160 000 personnes), offre qui n’a intéressé à ce jour que moins de mille personnes et qui a été récusée d’office par nombre d’anciens pays de l’Est.
- Du coup, les accords de Schengen sont mis à bas ainsi que le « règlement de Dublin ».
- Débordée, elle a vu ses voisins ériger des murs et barrières, constate la faillite des centres d’accueil et de tri et est contrainte d’accepter les conditions de la Turquie.


Ensuite Thierry Garcin a un avis bien tranché sur certaines questions : La crise des réfugiés a laissé l’Union KO debout et, pour sauver Schengen, l’espace de libre circulation, ses dirigeants sont désormais contraints de négocier avec le président turc Recep Tayip Erdogan, qui bafoue régulièrement les valeurs de l’Union.

Thierry Garcin semble croire, à l'instar de bien d'autres producteurs avec "leur" émission, que le créneau des Enjeux internationaux est sa tribune personnelle. L'absence de contradictoire y est particulièrement flagrante.

Syrie. Faut-il écrire de nouveaux accords de Schengen ?

NB Pour info, la frontière entre la France et l'Allemagne au niveau de Strasbourg fait l'objet de contrôles occasionnant de forts ralentissement et parfois des embouteillages monstres. Mais dans quel sens ? Dans un seul sens : de l'Allemagne vers la France, les policiers et douaniers français ayant été mobilisés dans le cadre de "l'état d'urgence" pour contrôler les entrées sur le territoire depuis les attentats du 13 novembre 2015. Le blocage de la frontière est ainsi de la responsabilité de la France.

Par ailleurs, c'est la France qui a annoncé son intention de déroger aux dispositions de la Convention européenne des droits de l'homme. Parmi les autres pays ayant fait la même démarche : la Turquie. Dérogation en cas d’état d’urgence Décembre 2015

21
Répondre en citant  
Thierry Garcin s'autorise toutes les contre-vérités - le Mer 23 Mar 2016, 07:41

Philaunet(http://www.regardfc.com/t328-les-enjeux-internationaux#25025) a écrit: (...) Faudra-t-il ajouter une section "germanophobie" nourrie quasi exclusivement des présentations à charge de Thierry Garcin dans les Enjeux internationaux ?  (...)
Thierry Garcin semble croire, à l'instar de bien d'autres producteurs avec "leur" émission, que le créneau des Enjeux internationaux est sa tribune personnelle. L'absence de contradictoire y est particulièrement flagrante. (...)
Thierry Garcin a vraiment un grave problème et se croit légitime à systématiquement lancer des anathèmes sur un pays (cf. post 19). Drôle de conception de l'analyse et du service de l'information aux auditeurs de France Culture. Faute déontologique pour tout dire.

Le descriptif de l'émission du 23 mars signé par M. Garcin :
"l’Allemagne a géré la crise grecque à Bruxelles d’une façon impérieuse et peu communautaire ; elle pollue massivement, après la décision d’abandonner d’ici 2022 le nucléaire civil, en construisant de nombreuses centrales à charbon, contrevenant aux engagements de l’UE en matière de lutte contre la pollution ; elle a mis un immense désordre sur le continent dans le dossier des migrants proche-orientaux, imposant des quotas obligatoires, qui ne sont d’ailleurs aucunement respectés, tout en étant clairement débordée par le situation qu’elle a créée ; elle vient de demander officiellement la fermeture d’une centrale nucléaire française ; elle prend des décisions collectives à l’égard d’une Turquie bien peu recommandable."

Soit dit en passant, le lobby nucléaire français peut compter sur Thierry Garcin pour assurer sa promotion.

Les affirmations de M. Garcin mériteraient d'être contredites point par point, mais ce n'est pas ici le lieu de le faire. Un seul exemple de la manipulation de M. Garcin :  l'État allemand n'a jamais demandé la fermeture de la centrale de Fessenheim. Seule la présidente du Land Rhénanie-Palatinat frontalier de l'Alsace a écrit officiellement* au Président français pour lui demander de fermer la centrale et ce après l'annonce d'incidents y étant survenus.  Au fait qui a annoncé la fermeture prochaine de Fessenheim, la plus vieille centrale nucléaire française ? Ce ne serait pas l'actuelle ministre française de l'environnement ? **

* Der Störfall im französischen Akw Fessenheim ruft die rheinland-pfälzische Regierungschefin Dreyer auf den Plan. Sie verlangt vom französischen Präsidenten Hollande die sofortige Abschaltung. Dieses Ansinnen weist die französische Atomaufsicht zurück. Störfall im Akw Fessenheim  Samstag, 05. März 2016

** Ségolène Royal a demandé en octobre au géant de l'électricité d'entamer la procédure de fermeture de Fessenheim d'ici à "la fin juin 2016", en vue d'une fermeture effective en 2018 Fessenheim fermée en 2016 comme le dit Emmanuelle Cosse ? Pas exactement, répond Ségolène Royal

Les Enjeux internationaux     Page 2 sur 3

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum