Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

24 h au cœur de France Culture…    Page 1 sur 2

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
24 h au cœur de France Culture… - le Mar 01 Fév 2011, 20:33

Après les 24 h sur la Recherche, je propose "On a 24h pour retrouver France Culture". Faut pas trainer !

2
Répondre en citant  
Re: 24 h au cœur de France Culture… - le Mar 01 Fév 2011, 20:40

On pourrait proposer les "24h 0%"
24h sans :
- journalistes
- politique
- une seule contreverse
- une seule polémique
- une seule fois la prononciation du mot "social"
- une seule fois la prononciation du mot "présidentielle"
- ...

(je suis en train de réécouter Steely Dan, aneffet, que de souvenirs...)

3
Répondre en citant  
Des effets secondaires d'une antenne monothématique - le Mer 02 Fév 2011, 13:36

4
Répondre en citant  
Re: 24 h au cœur de France Culture… - le Mer 02 Fév 2011, 14:05

Quelle classe !!
Oui c'est bien ça ! Attention le prochain tunnel ou le très prochain tunnel c'est "François Mitterand" par L.A. Woman ! (et là ça m'étonnerait que ça ne fasse que 24h)

5
Répondre en citant  
Hommage à Edouard Glissant - le Lun 07 Fév 2011, 02:35

Depuis que Poivre Jeune est aux commandes, l'auditeur de FC est de nouveau confronté à la manie des journées spéciales. Je ne sais pas trop si c'est une bonne ou mauvaise chose, mais ça m'a tout l'air du gadget et de la fausse bonne idée. Il y en a tellement qu'on se demande si un jour la véritable journée spéciale ne sera pas, au contraire, celle qui n'est pas thématique-spéciale-événement-thème-du-jour. Cela dit, briser la monotonie ça doit bien être une qualité. Et puis la réactivité lors d'une disparition, c'est probablement aussi une qualité. Mais enfin quand on a une soirée complète + nuit en spéciale-hommage à un disparu, le lendemain d'une spéciale-thématique qui était déjà bien lourdingue, avec les effets collatéraux de cette manie événementophile (émissions régulières annulées, séries mutilées avec des numéros qui ne seront jamais diffusés : A voix nue, Feuilleton) on voit bien qu'il y a quelque chose qui ne va pas.

D'ailleurs la disparition d'Edouard Glissant n'est pas un événement. C'est sa vie et son oeuvre, qui en ont été un. Hélas, à FC tout comme dans les médias que la chaine passe son temps à copier, l'événement c'est ponctuel. Donc l'événement c'est sa mort et pas sa vie. Dommage, dommage, car la culture ça devrait être bien autre chose que du ponctuel et de l'ultra-présent ramassé dans le temps. La culture c'est pas ce qui reste quand on a tout oublié, la culture c'est ce qui reste, point final. Et ce qui restera d'Edouard Glissant c'est pas la journée de sa mort, c'est les années de sa vie. On me dira que c'est bien de ça qu'on a parlé dans la flopée d'heures qu'on lui a consacrées, oui admettons. Mais fallait-il y mettre, en plus du midi, une spéciale dans l'après-midi plus la soirée et la nuit ? Peut-être bien, mais moi j'aurais préféré que le même temps d'antenne, et même davantage pourquoi pas, se trouve réparti sur une période plus longue : sur une semaine ou une quinzaine. Ca aurait touché beaucoup plus d'auditeurs que cet enterrement qui se dit en grandes pompes, mais qui finalement, parce qu'il est ramassé en quelques heures, se fait quand même à la sauvette, et ne touchera pas ceux qui n'ont pas branché leur radio entre vendredi midi et samedi matin.

Au lieu de quoi on nous force et ensuite ... bah, on peut l'oublier, liquider le personnage son oeuvre sa place son importance. Importance dont je ne sais rien, je ne voudrais pas jouer ici celui qui sait, mais importance que je devine réelle. Alors on vous envoie 12 h de gavage sur Edouard et ça ira bien. Ben non ça ne va pas. On expédie le cadavre, voila ce qu'on fait à FC, comme on expédie le boulot. Ceux qui n'étaient pas au bout de la chaine de réception, ceux qui avaient zappé déjà gavés par les 24h de spéciale de la veille, ceux qui en ont marre du gavage en général, ceux qui font autre chose le vendredi soir, ils sont passés à côté de l'hommage à Edouard Glissant. Le même hommage dispensé à doses raisonnables, pendant une semaine ou deux, eut touché bien plus d'auditeurs.

Admettons que l'intention soit bonne, imaginons que ça ne soit pas simple réflexe journalistico-culturel sur ce qu'on croit faire événement ouaaais Coco j'en tiens un gros là c'est bon, oui oublions tout cela et demandons-nous : avec 12h d'affilée sur Edouard Glissant, est-ce qu'on touche plus et mieux l'auditeur, est-ce qu'on donne à Glissant plus et mieux d'écoute ?

C'est la seule question qui compte .
Il est évident qu'à FC on ne se la pose pas.
Comme bien d'autres questions, d'ailleurs ...
Voila pourquoi cette radio, de vouloir être de plus en plus écoutée, est de moins en moins écoutable

6
Répondre en citant  
Re: 24 h au cœur de France Culture… - le Lun 07 Fév 2011, 17:52

C'est exactement ça : on en fait des tonnes sur le coup pour pouvoir rapidement passer à autre chose, parce qu'il faut bien que la vie continue. De ce point de vue c'est une sorte d'enterrement. Il n'y a peut-être pas lieu d'ironiser là dessus, mais je ne crois pas que ce soit la mission de FC.

7
Répondre en citant  
Re: 24 h au cœur de France Culture… - le Lun 07 Fév 2011, 18:52

Un peu comme le Marathon des Mots (vous savez qui en est le fondateur, of course) : une course starisante au gavage évènementiel, et une grosse gueule de bois pour ceux qui auraient tout écouté du début jusqu'à la fin. Mais nous devons tous faire erreur, ici, à RFC, car les affiches de la campagne de com' sauce 2011 nous apprennent qu'on veut "élever le débat, prendre de la distance, de la hauteur, du recul". Il aurait fallu titrer : "La tête dans le guidon", "foncer tête baissée", "la culture en roue arrière"...

8
Répondre en citant  
Re: 24 h au cœur de France Culture… - le Lun 07 Fév 2011, 19:08

L'actu mortifère c'est un gros pipeau ! Andrée Chedid décédée, au minimum "la lettre de france Culture" pouvait en parler! (Le webmaster boucle à 15h pour pouvoir aller faire son tiercé). Ils devaient être en réunion de soviet' pour savoir s'il fallait jarter Céline ou programmer Andrée Chédid à la place de Mitterand. Ils sont rattrapés par leur course à l'échalotte ! Ridicules ! Et pédants…
Parions que Laure Adler ce soir dans son champ en évoquera le souvenir. À moins que le bobino soit dans le tube. Pitoyable !

9
Répondre en citant  
La course aux commémos c'est quant on veut sur Fc ! - le Mer 09 Fév 2011, 18:53

Sympa de recevoir aujourd'hui (09/02) dans la lettre un lien pour voir dans "au fil des ondes" que le duo de choc du midi attablé parlait… hier d'Andrée Chédid. C'est sûrement des journalistes qui supervisent la feuille d'actualité de la chaîne. Cette lettre est une image de marque désastreuse mais tout le monde s'en fout ! Vous pensez une newsletter c'est pas de l'industrie culturelle ! C'est ringard et moisi… Twit, twit !

10
Répondre en citant  
Andrée Chédid. - le Mer 09 Fév 2011, 22:10

Fanch, si cela vous intéresse, sachez que le "A voix nue" de cette semaine est une rediffusion d'une série faite avec Andrée Chédid.

24 h au cœur de France Culture…     Page 1 sur 2

Haut de page ?   

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum