Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Lemerre vs Voinchet    Page 1 sur 2

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Lemerre vs Voinchet - le Jeu 10 Fév 2011, 19:09

Avec ce long intérim assuré par Vincent Lemerre, on a un peu le temps de s'habituer à lui.

Une fois qu'on s'est fait (résigné) à cette voix de peu de saveur, son timbre étonnamment proche des autres "jeunes" de la station (Goumarre, Delorme), qu'on ne fait plus attention à ses formules archi-convenues, à ses questions planplan, il est moins fatiguant que Voinchet : Comme avec Delorme, on entend plus l'invité, il n'est pas systématiquement coupé par des remarques creuses ou stéréotypées (ça arrive quand même, notamment avec Alain Aspect le matin consacré à la recherche).

Je ne l'ai jamais vraiment apprécié, jamais vraiment détesté non plus, Vincent Lemerre, mais même avec lui, l'effet rafraîchissant de la nouveauté du ton fonctionne. Voinchet est usé, sur-usé en moins de deux ans, à mon goût. Une production tournante, aux matins aussi ce pourrait être bien.

Bref, la question n'est pas là, qu'en pensez-vous ? Lemerre ou Voinchet ?

2
Répondre en citant  
Bonjour Monsieur… Lemerre - le Jeu 10 Fév 2011, 19:34

De 1959 à 1974, Pierre Bonte sur Europe n°1 a animé le matin dès potron-minet (genre 6h30) "Bonjour Monsieur le Maire" une chronique civiquo-ruralo-folklorico… corico". Bout en train (il sévira ensuite avec J. Martin à la téloche) il avait la voix que le Vincent n'a pas.

Vous excuserez cette intrusion un peu hors sujet mais ça m'a fait du bien de faire le malin.

Pour répondre à la question je ne me prononce pas je me refuse à avaler 2h10 du "petit cirque de l'info".

Le voinch l'était en maladie ?

3
Répondre en citant  
Re: Lemerre vs Voinchet - le Jeu 10 Fév 2011, 20:52

(Je recycle ici une partie du post que je préparais sur le passage d'Emmanuel Todd aux Matins ce matin)

L'impression d'avoir eu un bon Vincent Lemerre ce matin pour faire parler Emmanuel Todd. Là où le Voinche eut roulé avec son habituel ton farce et pivotesque le palmarès des coups fumants de l'invité (dont certains lui sont attribués à tort, comme l'expression "fracture sociale"), Lemerre a eu à coeur de maintenir le débat dans un cadre sérieux et a donc plusieurs fois rappelé qu'on n'était pas au café du commerce.

On sent que le garçon a reçu une formation théorique plus sérieuse que celle de Voinchet qui est par ailleurs plus à l'aise et moins mollusquant mais justement un peu trop affirmé sous ses faux-airs rigolards Marc Voinchet quand il prend à la légère des gens dont il ne semble guère percevoir la profondeur, ou la portée. Donc bien sympa d'avoir repris en 2009 ce créneau de la matinale succédant ainsi au gueulard des ondes oui ça nous a fait du bien, mais enfin, bien lège parfois Le Voinche et fort peu acharné à élever le niveau. Voinchet sait-il ce qu'est une variable sociologique ? Admettons qu'il l'ait su : soit il l'a oublié, soit il fait tout pour que ça ne se sache pas. Avec Lemerre au moins, pas de problème : j'ai trouvé son questionnement valable face à Todd, qui a besoin qu'on lui tienne un peu la bride sinon il a vite fait de se mettre lui-même à déconner.

Le problème avec Lemerre, c'est ce style vocal terriblement mou et terne. Il faut qu'il ait de bonnes qualités professionnelles pour que Todd se soit trouvé contraint de rester sérieux face à un tel oeuf à peine mollet.

4
Répondre en citant  
Re: Lemerre vs Voinchet - le Jeu 10 Fév 2011, 23:27

@Nessie a écrit: [...]face à un tel oeuf à peine mollet
Désopilé!

Comment se relever d'un tel compliment ?
Moi j'ai eu du mal (et du flair d'ouvrir le sujet, rien que pour celle-là).

5
Répondre en citant  
Interlude… - le Jeu 10 Fév 2011, 23:31

Peut-on dire mi-mollet ? Lui arrive à peine au g'nou du Guy ! C'est dire…

6
Répondre en citant  
Il faut sauver le soldat Lemerre ? - le Ven 11 Fév 2011, 07:05

Frédéric a écrit:
@Nessie a écrit: [...]face à un tel oeuf à peine mollet
Désopilé!

Comment se relever d'un tel compliment ?
Moi j'ai eu du mal (et du flair d'ouvrir le sujet, rien que pour celle-là).

Il faut rappeler qu'il y a une douzaine d'années Vincent Lemerre était déjà petite ou plutôt moyenne main sur FC, par exemple il produisait du documentaire dans Tire-ta-langue et c'était bien.

Ce qui fait mal chez Lemerre, c'est qu'à l'origine de ce bas niveau d'énergie, on peut se douter qu'il y a aussi quelque chose comme une discrétion individuelle, ce qui est une qualité rare dans cette radio où les geulards (Baddou) jouent des coudes pour écarter des roquets (Martel), où des enfants gâtées croient faire des effets de manche quand elles ne tartinent que du paralogisme (Clarini) ou du sucre-d'orge sonore (Richeux), où des pommadés de la glotte tartinent des épaisseurs de crême à longueur d'émission (Raphy), sans oublier les militants qui nous saoulent (là je donne pas de noms car le pavé de saisie est pas en cinémascope) eh bien l'effacement d'un Vincent Lemerre aurait tout pour être une qualité. Il y manque malgré tout une énergie personnelle, celle qu'on peut entendre chez un Thierry Garcin ou un Antoine Mercier, ou pour les producteurs, chez un François Angelier ou un Michel Ciment.

A mon avis, c'est aussi un peu une question de génération : de même que nombre des filles de moins de 30 ans ont chopé la voix de canard, les voyelles toujours plus ouvertes et toujours plus antérieures (et nasalisées autant qu'on le peut). Et chez les garçons disons à peine plus vieux ça donne quoi ? Ca donne un ton monotone, faussement soigné et modérément sur-articulé et au bout du compte une impression de préciosité doucereuse d'assez mauvais effet. On entend la même chose chez un Confavreux par exemple, ou chez Penet et il n'y a pas si longtemps chez Lachamp, et avec d'autres voix non identifiées au journal. Et quand je parle de génération c'est pas "jeune génération" que j'entends : à mon avis ou plutôt à mon oreille, ils ne sont plus des jeunes gens et doivent être aux approches de la quarantaine. Je me demande d'où ça vient, et quels modèles enseignants ou médiatiques suit toute une partie de la génération qui a accédé à la formation et à la vie professionnelle en gros dans les années 90.

J'ai parlé de discrétion mais c'est peut-être autant du côté de l'affirmation qu'il faut chercher l'explication : les faiblement affirmés ont souvent des accès de caméléonite. Et là où on se prend à douter c'est qu'en annonçant le journal de 8h tout d'un coup Lemerre il retrouve un peu d'énergie. On diagnostique une probable contagion car dans le journal là c'est le contraire : Métézeau comme Gardette il en fait des tonnes à imiter le ton du journal télé, lui c'est pas difficile de deviner quels sont ses rêves, hein. Alors puisque Fanch' s'autorise du hors sujet moi aussi je continue : si au style télé-télé du journal on ajoute les pitreries de Jean Lebrun, les hésitations factices de Clarini, les Voila de Xav'e, la musiquette vocale de Mme Canto-Sperber, les accents d'attaque de Sylvain Kahn, le rire forcé chez Goumarre et Hazéra et le festival de bafouillis du bon Munier (bon j'arrête la liste mais ça pourrait durer hein), eh bien on se dit que c'est tout un métier qui est passé à la trappe depuis 10 ans : le métier de radioteur, saboté par des faiseurs. Et que certains des ci-dessus cités soient éminemment sympathiques tandis que d'autres sont de vraies têtes à claques, ça ne change rien au fait que France Culture est de moins en moins agréable à écouter.

7
Répondre en citant  
L'ami-mollet me fait la tête : - le Ven 11 Fév 2011, 09:21

8
Répondre en citant  
Omelettes à France Culture. - le Dim 13 Fév 2011, 10:55

Vincent Lemerre, en comparaison de Voinchet était bien reposant. L'image de Nessie (oeuf mollet) est juste. Je crois que nous pourrions essayer d'associer une métaphore culinaire à chaque présentateur.

Voinchet, avec ses rodomontades verbales, me fait penser à un oeuf au plat qui rissole et dont le blanc se boursoufle et se dégonfle par endroits, sur la poêle, selon la température du feu.

Il n'empêche, moins de baratin autocentré et autosatisfait, joint à des erreurs factuelles (Voinchet se gourre dans les noms assez souvent) était, sans doute, plus fade mais plus efficace, laissant plus d'espace aux propos des invités et les voilant moins par de multiples afféteries.

Le matin, quand j'écoute FC, même de l'oreille distraite de celui qui met en train sa journée, j'espère grapiller des propos intéressants, pas me dire que je prends le petit-déjeuner en compagnie de Voinchet et ses potes dont je n'ai que foutre !

9
Répondre en citant  
plied - le Dim 13 Fév 2011, 11:10

@Hérode a écrit: Voinchet, avec ses rodomontades verbales, me fait penser à un oeuf au plat qui rissole et dont le blanc se boursoufle et se dégonfle par endroits, sur la poêle, selon la température du feu.



Alors :

- Munier = oeuf brouillé
- Lebrun = oeuf dur
- Louise Tourret : oeuf cocotte
Et pour l'omelette je n'ose rien dire ...

(je les dépose ici pour l'instant... à dispatcher ou à déplacer)

10
Répondre en citant  
Re: Lemerre vs Voinchet - le Dim 13 Fév 2011, 11:13

@Hérode a écrit:Vincent Lemerre, en comparaison de Voinchet était bien reposant. L'image de Nessie (oeuf mollet) est juste. Je crois que nous pourrions essayer d'associer une métaphore culinaire à chaque présentateur.

ouais, on refait une spéciale bouche à oreille et on ajoute "coup de pied au cul.

Voinchet, avec ses rodomontades verbales, me fait penser à un oeuf au plat qui rissole et dont le blanc se boursoufle et se dégonfle par endroits, sur la poêle, selon la température du feu.

Meyer vient d'annoncer que le Voinche nous attend lundi et mardi sur la pyramide en direct d'Égypte


Il n'empêche, moins de baratin autocentré et autosatisfait, joint à des erreurs factuelles (Voinchet se gourre dans les noms assez souvent) était, sans doute, plus fade mais plus efficace, laissant plus d'espace aux propos des invités et les voilant moins par de multiples afféteries.

Le matin, quand j'écoute FC, même de l'oreille distraite de celui qui met en train sa journée, j'espère grapiller des propos intéressants, pas me dire que je prends le petit-déjeuner en compagnie de Voinchet et ses potes dont je n'ai que foutre !

Essayez France_musique ça détend et vous retrouverez… Cécile de Kervasdoué

Lemerre vs Voinchet     Page 1 sur 2

Haut de page ?   

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum