-->
Forumactif
Annonce : Le forum change d'adresse. Désormais, elle devient http://regardfc.fr
L'adresse regardfc.com sera indisponible sous peu et ne fonctionnera peut-être plus à l'avenir.

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » La Grande table - Tirons la nappe !

Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 28, 29, 30 ... 32 ... 36  Suivant

Accueil / France Culture

La Grande table - Tirons la nappe !    Page 29 sur 36

Bas de page ↓   

281
Répondre en citant  
Re: La Grande table - Tirons la nappe ! - le Ven 12 Jan 2018, 12:10

Fontaine, alias Mulitipseudo(http://www.regardfc.com/t425p110-france-inter-radio-culturelle#29827) a écrit:Bonjour, (...) Il est impossible de se connaitre sur un forum
Anyway grand merci d'y participer (...)
Le contributeur que vous remerciiez alors s'est désinscrit (pseudo Lulu le bel devenu "invité"). Peut-être souhaitait-il avoir une discussion suivie avec un ou des interlocuteurs identifiables ? J'y repensais en cherchant un de vos propos, Fontaine, pour vous citer. Mais il n'est pas possible de le trouver, vu vos posts disséminés en des rubriques n'ayant rien à voir avec le sujet et sous des pseudos toujours différents. C'est fort dommage, et pour certains fort irritant.  Anyway : "Spinoza montre que nos affects sont fondamentaux, ils précèdent nos pensées, nos idées. Frédéric Lenoir". Ce que, Fontaine, vous avez trouvé récemment chez les invités scientifiques de Martin (Nicolas) et dont vous vous ébahissiez...

Frédéric Lenoir, l'un des plus mauvais intervieweurs que cette station ait eus*. Mais qui a su sentir l'air du temps pour devenir une référence et un vendeur à succès de livres.

Il était à la Grande table du 22 12 2017 pour Le gai savoir de Frédéric Lenoir.

Je suggère de comparer sa manière, sans tact aucun, avec des formules toutes faites, d'interroger Gabriel Ringlet* dans un ancien numéro des Racines du ciel et celle marquée par la grande intelligence relationnelle et l'écoute attentive de Pascale Tison dans Par Ouï dire du 13 12 2017 [signalé comme "Disponible encore 11 heures", car 4 semaines en ligne, aussi ici]


* Gabriel Ringlet

Voir le profil de l'utilisateur

282
Répondre en citant  
Re: La Grande table - Tirons la nappe ! - le Ven 12 Jan 2018, 18:47

Fontaine, alias Auditeur lamda(http://www.regardfc.com/t337p270-la-grande-table-tirons-la-nappe#29834) a écrit: (...) La culture n'a pas de public, elle est simplement la culture et justement france culture vise un public prêt à applaudir les édulcorants (invitations promotionnelles, rires en studio semblant vous dire on est chez vous, avec vous, on vous donne l'illusion de vous inclure dans notre petit cercle...) et l'audimat nous dit que vous mangez à notre râtelier bande de bœufs.
 Et si la direction de la station et ses producteurs écoutaient ce que disent certains de leurs invités, comme Michel Serres ici ou encore comme L'invité de la séquence interview du journal de 12h30 de ce jour,  Miguel Benasayag, philosophe et psychanalyste, auteur d'un livre intitulé La singularité du vivant. Ce dernier avoue plusieurs fois écrire des choses qui vont de soi (honnête de le reconnaître, car l'enfoncement de portes ouvertes dissimulé en découverte majeure est une spécialité de la station) que l'homme ne peut se résumer à du calculable, à du quantifiable. On est en train de nous algorithmiser, dit il. Que fait d'autre la station avec ses chiffres d'audience, ses nombres de podcasts, etc, brandis comme des trophées ? Chacun sait que tous ces chiffres n'expriment en rien une satisfaction telle qu'elle est clamée. Combien de personnes téléchargent pour voir et n'écoutent pas plus de 5 minutes (vu la nullité) ? Combien cliquent sur le site pour d'autres raisons qu'un intérêt pour la station (vu le nombre de titres attrappe-nigauds) ?

Par ailleurs, l'invité de la Grande table du jour abordait la question des images omniprésentes et de "l'iconomie" (Ce monde du tout image avec Peter Szendy 12/01/2018). Eh bien, à voir combien les photos écrasent désormais les textes sur le site (sans parler de la radio filmée), on ne peut douter que FC suit la logique publicitaire actuelle où l'icône (la personnalisation/la pipolisation) est toujours  plus présente. Il suffit de regarder cette page du journal (radiophonique, soit dit en passant) de 12h30 : que nous apportent ces photos  de personnalités politiques en gros plan et en très grand format ?
En bref un bon producteur doit se positionner comme un artiste qui se demande s'il a sculpté, peint ,écrit un travail qui  est débarrassé de son ego apportant un supplément d'âme au regardeur, au lecteur ou à l'auditeur. Oui c'est un peu grandiloquent
mais pour moi cela met au panier la moitié des propositions dites culturelles de la station ;
La jeunesse, les "gens" ne se posant pas la question du culturel ne méritent pas qu'on leur propose un abaissement de niveau en prétendant qu'on aille dans le sens de leurs présumés goûts. (...)
"Présumés goûts" et présumés problèmes, généralisés à une catégorie d'âge, par exemple, cf. "Je ne suis pas du tout pressé d'entrer dans la vie active, ça me fait trop peur" Hashtag 05/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Fntn 


Invité

283
Répondre en citant  
si Fontaine continue je sors mon Lebel - le Sam 13 Jan 2018, 07:32

Pour ce post sans intérêt je répondrai à l'antépénultième donc relisez le pour voir que mes propos on à voir...
Il est très facile d'avoir une discussion suivie avec un forumeur identifiable Lulu le bel. j'espère ne pas être l'objet de votre"démission", ne jamais vous avoir offensé (je ne suis pas parano ou alors ma paranoïa est critique) et s'il vous reste une cartouche vous pouvez donner vos raisons sous pseudo avec une distanciation.  

Je ne suis pas ébahi par les propos de la méthode scientifique, juste intéressé.

Ah Frédéric Lenoir quel sujet ... ce Julien Lepers de la religion, une amie m'a offert son bouquin Jésus, je me demande si c'était pour s'en débarrasser.Que devient Leili Anvar à la voix si douce emprunte souvent de poésie ?

Il est 6 h Culture s'éveille dans l'ouverture, c'est l'heure à laquelle je me vais me coucher.

284
Répondre en citant  
les nuls et les nigauds se rebiffent - le Sam 13 Jan 2018, 15:04

Philaunet(http://www.regardfc.com/t337p280-la-grande-table-tirons-la-nappe#29838) a écrit:Combien de personnes téléchargent pour voir et n'écoutent pas plus de 5 minutes (vu la nullité) ? Combien cliquent sur le site pour d'autres raisons qu'un intérêt pour la station (vu le nombre de titres attrappe-nigauds) ?

Oui, dites-nous, combien d'auditeurs qualifiez-vous de nigauds et de nuls ?
Vous n'en savez évidemment rien, et vous ne vous demandez pas pourquoi tant d'auditeurs continuent de télécharger, alors que selon vous ils n'écoutent pas plus de 5 mn... sans doute des nigauds totalement nuls.
Pourquoi mépriser des auditeurs qui téléchargent des émissions culturelles mais qui ne sont pas de votre goût ?
Pour critiquer il faut comprendre, et pour comprendre il ne faut surtout pas mépriser.

Voir le profil de l'utilisateur

285
Répondre en citant  
''Mieux comprendre le monde'', le monde, le monde, le monde, le monde - le Sam 13 Jan 2018, 15:37

Relayer la satisfaction est aussi un devoir.

merci
françoise lecocq 13/10/2017 11:53 France Culture
Bonjour, merci de transmettre à Olivia Gesbert et à son équipe mes remerciements.
Son émission, La grande table, m'ouvre chaque jour de nouvelles perspectives, de nouveaux chantiers de réflexion pour mieux comprendre le monde et en faire part à mes enfants et à tout mon entourage.
Il y a une magie qui s'installe, chaque fois, entre elle et ses invitées(és) qui communique un élan de réflexion personnelle. Une émancipation par la rencontre avec d'autres voix et la sienne.
Merci infiniment donc.
F.lecocq Amiel


Radio France : Merci pour votre message que nous faisons suivre

Une magie ? Entre une Caroline Broué survoltée et une Olivia Gesbert, toute en langueur et  longueurs, il doit bien y avoir un juste milieu...

Voir le profil de l'utilisateur

Créature 


Invité

286
Répondre en citant  
Le multicentrisme reste a inventer - le Mer 17 Jan 2018, 07:30

La grande table , mardi 16 Janvier 2017 1ère et 2ème partie

Arundhati Roy, une conscience politique
:
20 ans après "Le Dieu des petits riens" (Booker Prize), Arundhati Roy revient avec "Le Ministère du Bonheur Suprême" un roman choral, colossal, dans lequel elle livre une analyse des questions qui traversent son pays, l'Inde. Pendant ces 20 ans, elle n'a jamais laissé de côté ses combats militants.

"Est-il possible de raconter une histoire sur cette immense ville de Delhi ? J'ai étudié l'architecture, ce qui m'intéressait c'était la façon dont les villes s'aménagent, comment elles détournent les plans des urbanistes en vivant. Un roman, c'est la même chose". Arundhati Roy

30 mn d'intelligence, humanité et d'humilité . Arundhati Roy, une conscience tout simplement .
Arundhati je t'aime.



Le capital gai de William Marx :
William Marx est professeur de littérature à l'université Paris-Nanterre, auteur du Tombeau d'OEdipe, et dernièrement de Haine de la littérature. Il publie aujourd'hui Un savoir gai, toujours aux Éditions de Minuit. Entre essai et autobiographie, où il acte une vision sexualisée du monde, et se propose le temps d'un voyage littéraire de sortir de l'hétérocentrisme pour explorer l'imaginaire homo. Quel rapport au monde a développé le savoir gai ? 


"Comment imaginer qu'une orientation sexuelle différente puisse ne pas avoir de conséquences sur notre psyché, notre rapport à la connaissance, au Beau, au Vrai, au Bien ? Quand on est différent dans la société, on pense différemment la société." William Marx 


30 mn de pesque n'importe quoi, surtout pas de gai savoir. Notre rapport à la connaissance est-t-il lié à nos rapports sexuels qui est lié à notre rapport à Marie Richeux qui elle-même a un lointain rapport avec la culture amenuisant ainsi notre rapport avec  cette culture et la boucle est bouclée. Mon rapport au rapport est mauvais.

Extrait de la Genèse :

Au début était le Verbe . Après avoir créé la poussière et les cailloux Dieu s'attaqua aux bactéries et aux virus. Légèrement égocentrique Dieu créa  du vivant à son image. Ainsi vint sur terre cette douce créature dont la forme du  sexe avait été inspirée par une moule, Femme était née. N'étant pas satisfait Dieu améliora sa créature en s'inspirant d'une carotte pour fabriquer un deuxième sexe, Homme était né. Femme et Homme usant sans abuser de leur sexe créèrent  le concept de libido non freudienne et se mirent a se masturber. Dieu s’aperçut que le monde était égocentré et se dit : « il y a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement. Il conçut le monde hétérocentré et la masturbation perdit de sa superbe.Homme et Femme s'en donnèrent  à cœur joie et firent enfants .
On connaît la suite.. sodomie hétérocentrée, adultère et tout le bataclan, tout cela par esprit d'ouverture des orifices.Ce foutoir méritait bien que l'on revienne à un monde à un monde homocentré.
Le Marxisme était né.

287
Répondre en citant  
Sujets minés (paraît-il) - le Mer 17 Jan 2018, 11:34

Fontaine, alias Créature(http://www.regardfc.com/t337p280-la-grande-table-tirons-la-nappe#29873) a écrit:La grande table , mardi 16 Janvier 2017 1ère et 2ème partie
(...) 30 mn d'intelligence, humanité et d'humilité . Arundhati Roy, une conscience tout simplement .
Arundhati je t'aime.

[b]Le capital gai de William Marx
:

(...) 30 mn de pesque n'importe quoi, surtout pas de gai savoir. (...)
Il paraît que certains sujets ne peuvent être abordés sur ce forum, car ils sont "minés". Les évoquer sous un angle critique, ce serait déclencher des échanges polémiques violents. Aussi, peut-on remarquer que c'est avec des précautions infinies qu'est évoquée la présence obsédante et obsessionnelle sur la station culturelle  de ce qu'il est désormais convenu d'appeler "la question du genre".

On dira donc que si la Grande table invite Arundhati Roy* en première partie et William Marx** en seconde partie, c'est pure coïncidence.


*  (...) les réalités de l’Inde. Le racisme, les fractures d’un monde, l’intolérance, le nationalisme, la modernité... Arundhati Roy livre une analyse profonde de son pays.

Pour incarner ces questions, Anjum, personnage fil rouge du récit, né garçon, fils désiré, devenu femme, hermaphrodite transgenre,  est une hijra, ce qui signifie littéralement « corps à l’intérieur duquel vit une âme sainte ». Ce troisième genre, officiellement reconnu par la Cour Suprême indienne est à la fois admiré et craint.

 L’identité que les gens affichent ou vous jettent à la figure n'est pas forcément l'identité avec la quelle vous êtes le plus à l'aise. Pouvoir les rejeter ou les accepter est un signe de liberté dans sa vie. Arundhati Roy


**  Un monde sexualisé ?

   "Comment imaginer qu'une orientation sexuelle différente puisse ne pas avoir de conséquences sur notre psyché, notre rapport à la connaissance, au Beau, au Vrai, au Bien ? Quand on est différent dans la société, on pense différemment la société." William Marx

Entre essai et autobiographie, où il acte une vision sexualisée du monde, et se propose le temps d'un voyage littéraire de sortir de l'hétérocentrisme pour explorer l'imaginaire homo.

Voir le profil de l'utilisateur

288
Répondre en citant  
Re: La Grande table - Tirons la nappe ! - le Mer 17 Jan 2018, 11:58

Créature(http://www.regardfc.com/t337p280-la-grande-table-tirons-la-nappe#29873) a écrit:La grande table , mardi 16 Janvier 2017 1ère et 2ème partie

Arundhati Roy, une conscience politique
:
20 ans après "Le Dieu des petits riens" (Booker Prize), Arundhati Roy revient avec "Le Ministère du Bonheur Suprême" un roman choral, colossal, dans lequel elle livre une analyse des questions qui traversent son pays, l'Inde. Pendant ces 20 ans, elle n'a jamais laissé de côté ses combats militants.

"Est-il possible de raconter une histoire sur cette immense ville de Delhi ? J'ai étudié l'architecture, ce qui m'intéressait c'était la façon dont les villes s'aménagent, comment elles détournent les plans des urbanistes en vivant. Un roman, c'est la même chose". Arundhati Roy

30 mn d'intelligence, humanité et d'humilité . Arundhati Roy, une conscience tout simplement .
Arundhati je t'aime.



Le capital gai de William Marx :
William Marx est professeur de littérature à l'université Paris-Nanterre, auteur du Tombeau d'OEdipe, et dernièrement de Haine de la littérature. Il publie aujourd'hui Un savoir gai, toujours aux Éditions de Minuit. Entre essai et autobiographie, où il acte une vision sexualisée du monde, et se propose le temps d'un voyage littéraire de sortir de l'hétérocentrisme pour explorer l'imaginaire homo. Quel rapport au monde a développé le savoir gai ? 


"Comment imaginer qu'une orientation sexuelle différente puisse ne pas avoir de conséquences sur notre psyché, notre rapport à la connaissance, au Beau, au Vrai, au Bien ? Quand on est différent dans la société, on pense différemment la société." William Marx 


30 mn de pesque n'importe quoi, surtout pas de gai savoir. Notre rapport à la connaissance est-t-il lié à nos rapports sexuels qui est lié à notre rapport à Marie Richeux qui elle-même a un lointain rapport avec la culture amenuisant ainsi notre rapport avec  cette culture et la boucle est bouclée. Mon rapport au rapport est mauvais.

Extrait de la Genèse :

Au début était le Verbe . Après avoir créé la poussière et les cailloux Dieu s'attaqua aux bactéries et aux virus. Légèrement égocentrique Dieu créa  du vivant à son image. Ainsi vint sur terre cette douce créature dont la forme du  sexe avait été inspirée par une moule, Femme était née. N'étant pas satisfait Dieu améliora sa créature en s'inspirant d'une carotte pour fabriquer un deuxième sexe, Homme était né. Femme et Homme usant sans abuser de leur sexe créèrent  le concept de libido non freudienne et se mirent a se masturber. Dieu s’aperçut que le monde était égocentré et se dit : « il y a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement. Il conçut le monde hétérocentré et la masturbation perdit de sa superbe.Homme et Femme s'en donnèrent  à cœur joie et firent enfants .
On connaît la suite.. sodomie hétérocentrée, adultère et tout le bataclan, tout cela par esprit d'ouverture des orifices.Ce foutoir méritait bien que l'on revienne à un monde à un monde homocentré.
Le Marxisme était né.

Cette critique virulente de l'autre Marx m'a donné envie de lire ce livre que je viens de recevoir sur ma tablette.
"Comment imaginer qu'une orientation sexuelle différente puisse ne pas avoir de conséquences sur notre psyché, notre rapport à la connaissance, au Beau, au Vrai, au Bien ? Quand on est différent dans la société, on pense différemment la société." me semble une remarque extrêmement juste.
J'espère que l'agressivité de la créature ne tient pas à l'homosexualité revendiquée de l'auteur.

Voir le profil de l'utilisateur

Créature 


Invité

289
Répondre en citant  
L'homophobie est réservée aux imbéciles - le Mer 17 Jan 2018, 14:07

Munstead écrivit :"Cette critique virulente de l'autre Marx m'a donné envie de lire ce livre que je viens de recevoir sur ma tablette.
"Comment imaginer qu'une orientation sexuelle différente puisse ne pas avoir de conséquences sur notre psyché, notre rapport à la connaissance, au Beau, au Vrai, au Bien ? Quand on est différent dans la société, on pense différemment la société." me semble une remarque extrêmement juste.
J'espère que l'agressivité de la créature ne tient pas à l'homosexualité revendiquée de l'auteur."


Si c'était le cas je serais la créature immonde.Marx tendance Groucho sans humour fait une erreur magistrale de considérer que nous vivons sous le règne de l'hétérocentrisme car la majorité des hétéros sont capables  d'embrasser  le points  de vue des homos et eux avec. Sans doute que le livre dont vous parlez ne m'apprendra rien.
Est-il possible d'aimer A. Roy et être homophobe?

Blague homophobe : quelle est la différence entre un homosexuel et une fourchette?
La réponse est-elle sur internet?

Créature 


Invité

290
Répondre en citant  
Pour Claude Lanzman - le Jeu 18 Jan 2018, 09:16

"Je ne me suis jamais guéri de la mort. Ce qui me scandalise le plus dans le monde, c'est de devoir mourir. Je n'aime pas la musique, et je n'aime pas mourir. Vous pouvez dire ça de moi." Claude Lanzmann

Pendant que je copicolle cette parole de Claude Lanzmann s'affiche à l'écran une pub pour uber eat. Uber uber alles . Quelle justification peut nous donner France Culture pour une telle abjection ?? Oui, je sais ...

Olivia Gesbert  se montre digne, les plus réfractaires pourront  trouver quelques défauts dans les coins juste quelques miettes.
Piochez dans les archives de FC , Laure Adler reçoit Claude Lanzmann, c'est une autre histoire, moins digne mais Victor Hugo a sauvé la mise en ondes .
J'en connais même qui cherchent des poux dans la tête de Claude Lanzmann, ont-ils bien choisi leur camp ?

"....
Ô mer natale du très grand ordre
Et le surcroît nous vienne en songe à ton seul nom de mer.
Je m’en souviens toujours, je m’en souviendrai jusqu’à la mort, j’apprends beaucoup par cœur." C.L.

Pierre Pinoncelli sur une de ses toiles a écrit : "Maman y-a t-il la mer à Auschwitz ?"
Ils ont écrit "Le travail rend libre", ils auraient dû écrire "la mort rend libre". dit-il et pose la question :
Peut-on faire de l'art avec ce sujet ?

Je me souviens de mon prof d'allemand
Il nous récitait nuit et brouillard.
Je me souviens de ce jeune allemand de 17 ans
rencontré en Israël qui, comme un enfant se sentant coupable la cicatrice au cœur me demandais
S'"ils" avaient fait cela parce qu' "ils" étaient allemands.
Je me souviens de cette première fois
ou sous le manteau comme s'il ne fallait pas montrer l'impensable
j'ai vu les images des camps un soir d'étude
Je me souviens de Shoah
Et de  ce ténor qui chantait
devant les flammes violettes.
Je vis pour me souvenir de ceux à qui
on a volé la mort.
Juifs, tziganes, communistes, homosexuels...
Qui donc réparera toutes ces âmes meurtries, qui donc ?


Ilse Weber (1903 - 1944)

"Mein Herz ist müd und sehnsuchtschwerz
Und der Regen rinnt, und der Regen rinnt...
Warum bist du so fern mein Kind ?"

https://youtu.be/8lb6MT38c3Q

291
Répondre en citant  
Re: La Grande table - Tirons la nappe ! - le Jeu 18 Jan 2018, 13:14

"Qu'est-ce qui fait qu'il y aurait une unité de l'humain à travers son corps et son esprit ?" Antoine Mercier, GT (2e partie) 18 01 2018.

On est bien sur France Culture, l'esprit de vacuité et d'enfoncement quotidien de portes ouvertes.

Il faut dire qu'après 30 minutes à présenter le journal, Mercier n'est plus très frais pour dire autre chose que des sottises (idem pour OG).

Le créneau du midi n'est-il pas de toute façon un moment où les auditeurs attrapent des bribes et donc réalisé afin d'entendre seulement quelques formules et slogans ? Il sera question aujourd'hui de... féminisme (qui l'eût cru ?).

Pas de référence privée dans la présentation de l'invitée, mais de manière amusante et par pure  coïncidence, l'actualité éditoriale de Siri Hustvedt s'anime quand celle de Paul Auster* est en lumière (ou inversement).

Corps et âmes avec Siri Hustvedt

Le recueil des citations sur la page de la GT après l'émission devrait être croquignolet !* Et, soit dit en passant, mieux valait entendre le traducteur que la voix de l'auteur, laquelle donne l'impression d'une fatigue de vivre ou de surconsommation de psychotropes.

******************

*Actualisation (1) après création de la page de l'émission dans la journée, deux citations de grande profondeur : "Le doute, à mon sens, c'est le moteur de toute pensée. Si vous avez des certitudes sur toutes les choses qu'on vous apporte, vous arrêtez de poser des questions" et "Le doute m'a permis de faire ressortir les lignes de faille, là où les idées, les théories, présentent leurs faiblesses".

C'est aussi une femme qui se multiplie : "Partisane de la pensée complexe, féministe, elles redonnent [sic] place aux intellectuelles dans la vie des idées et la formation des concepts."

Actualisation  (2) Cela devient très drôle, puisque Paul Auster était l'invité de la GT (1ère partie) à midi.  

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


292
Répondre en citant  
Re: La Grande table - Tirons la nappe ! -

La Grande table - Tirons la nappe !     Page 29 sur 36

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 28, 29, 30 ... 32 ... 36  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum