Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 15 ... 25  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

La Grande table - Tirons la nappe !    Page 5 sur 25

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
La Grande table - Tirons la nappe ! - le Ven 11 Fév 2011, 13:15

Rappel du premier message :

Est-il possible de connaitre aussi mal le monde dans lequel on vit ?

J'écoute en direct, pour une fois, la Grande table, l'émission du midi par Hervé Gardette et Caroline Broué.
Sujet : le bal
Prétexte : une exposition
Invitées : les commissaires de l'exposition
Dans le rôle de l'erreur de casting : les deux producteurs.
Je suis sidéré d'entendre les questions qu'ils posent à leurs invitées.
D'ailleurs elles mettent un temps à répondre, tellement les questions sont basiques, bébètes, creuses, plates, vides.

On se demande si Gardette et Broué ont jamais ouvert les yeux sur le monde dans lequel ils vivent. Je ne parle pas du monde social, ou plutôt je parle de ça et du reste. Et scotché depuis 10 minutes à un tel monument de rien, je ne sais pas si je suis désarçonné par l'insondable stupidité de leurs questions, ou par leur air perpétuellement contents d'eux-mêmes, ou par l'Himalaya d'inculture ou tout simplement de méconnaissance du monde qui découle aussi clairement de leurs questions.


C'est ahurissant.
* * *

41
Répondre en citant  
Re: La Grande table - Tirons la nappe ! - le Lun 17 Sep 2012, 12:56

@Pfiffikus a écrit:Toujours cette quasi impossibilité pour France Culture, à part quelques poches de problématisation des thèses, à se départir de la boussole de Radio France : non pas donner à penser mais dire ce qu'il faut penser.

Ah mais, ah mais, ah mais, ça c'est bien dit, par Toutatis ! Excellente formule. Je la réutiliserai. Je puis-je?

42
Répondre en citant  
Re: La Grande table - Tirons la nappe ! - le Lun 17 Sep 2012, 18:34

Quel dommage d'avoir oublié "politiquement correct" dans votre message, Pfiffikus, car vous auriez réussi à inclure presque toutes ces expressions "fourre-tout" qui ne me disent rien.
Sur le fond, je partage le pessimisme d'Etienne Klein. La complexité des sujets historiques et scientifiques rend leur enseignement trés difficile dans un monde qui peut assouvir sa soif de savoir de manière plus rapide, plus ludique qu'à l'école, à travers les medias et Internet.
Le véritable succés du livre et de l'émission TV de Laurent Deutch le prouve.
Il y a peut-être un peu de ressentiment des "savants" envers ces nouveaux vecteurs d'information, mais il va falloir qu'ils vivent avec et qu'ils s'adaptent. Je pense qu'ils s'adapteront mais il est possible que cette adaptation se fasse au détriment d'une approche rigoureuse.
Mais tant qu'il y aura des "savants" comme Etienne Klein, je pense que tout n'est pas perdu.

43
Répondre en citant  
Re: La Grande table - Tirons la nappe ! - le Lun 17 Sep 2012, 21:56

Eh bien moi, je l'ai lu Métronome. C'est du même niveau, ni meilleur ni pire, que les Historia des années 60 avec André Castelot -et c'est dire la nullité de l'ambition scientifique : de l'historiographie dépassée depuis Michelet au moins, naïvement monarchiste (elle n'est guère tendre avec la Révolution mais je crains que Furet n'y soit pas pour grand chose), admiratrice de Napoléon, surtout à partir de 1804 et jusqu'à 1812, et républicaine parce qu'on est bien obligé. Du nanan pour les cuistres de drouate qui, sous prétexte qu'ils pensent à l'inverse des cuistres de gauche, rient de se voir si rebelles en leur miroir, et parole d'Evangile pour les béotiens.

44
Répondre en citant  
Re: La Grande table - Tirons la nappe ! - le Lun 17 Sep 2012, 23:02

Michelet avec le style en moins ?
Nous voila mal barrés...

45
Répondre en citant  
Re: La Grande table - Tirons la nappe ! - le Sam 15 Déc 2012, 08:55

@Octave a écrit:Pour ce qui est de la forme de ce magazine, je remarque qu’au ton de curé douceureux et ponctué de gloussements de Laporte, s’est substitué le ton décidé de Caroline Broué.
Cette inversion est comique mais ne remplace pas le contenu.

bonjour à tous,

j'ai pris cette citation car j'aime le ton décidé de Caroline Broué

1 . Nessie est sévère mais il apprend bien sur la vie
" mon père il est sévère mais il apprend bien sur la vie" JC Brisseau
tiré du film de bruit et de fureur
2 . Ne pensez-vous pas que l'émission a plutôt bien évolué ?
3 . Je suis allé sur le site des téléchargements de la 2ème partie d'émission pour vous citer un petit bijou (positif) de cette grande table et là les bras m'en sont tombés et ma colère , elle, n'est pas encore retombée : certains téléchargements n'ont pas de titre , c'est du pur foutage de gueule avec un vrai motif de licenciement pour la personne qui ne fait pas son boulot!
fini la déconnade Razz

46
Répondre en citant  
Tobie Nathan, un artiste de la pensée - le Ven 25 Jan 2013, 12:44

Oui mais sachez qu'il y a pire (L'éloge du savoir par exemple) où il n'y a aucune info aucun renseignement rien démerdez-vous. Moi j'ai du mal kamème avec Broué. Elle surjoue, vous trouvez pas ?

Enfin j'avais autre chose à dire et même deux :

a) un des problèmes de l'émission c'est Mordillat avec sa casquette d'ouvrier, qui a fini par s'incarner et bloque maintenant le fonctionnement normal du cerveau. Résultat : une caricature. Là il vient de s'en prendre à un autre invité de la Grande Table qui avait eu le malheur de ne pas embrayer avec la rhétorique ouvriériste fin-XIXeme de Mordillat, lequel vient de lui envoyer un savon d'une immense qualité argumentaire. Admirez la finesse du dialogue : 'si c'est votre emploi qu'on supprimerait vous seriez en train de crier comme un cochon". Voila ce qu'il balance à Marc Weitzmann. Carrément agressé, l'autre n'a pas répondu et il a eu tort. Pis que tout : ça fait rigoler cette cruche de Broué, sorte de petite arriviste aussi à gauche que Voinchet c'est-à-dire par pur opportunisme médiatique.Pas comme Mordillat remarquez, lui c'est un militant et un pur. Mordillat t'es un con.

b) par contre hier à la même heure, un authentique artiste de la pensée : Tobie Nathan qui donne son regard, original, sur le dernier livre de Pierre Bayard. Je suis pas certain que ça soye méthodologiquement inattaquable, mais ça mérite franchement l'écoute et même la mémoire et même le coup de chapeau. On est aux antipodes des clichés idéologiques de Mordillat. Pourtant ils sont du même camp. la différence entre les deux : il y a un intellectuel créatif, et puis il y a un con.

Voici une minute de la parole de l'intellectuel. Vous pouvez y aller c'est tout bon : [son mp3="http://download.od.tv-radio.com/france_culture_ondemand/sites/default/files/sons/2013/01/s04/NET_FC_61106fe2-8734-49ef-9b3e-313977072d4e.mp3" debut="11:20" fin="12:23"]

47
Répondre en citant  
Prenons le dessert sans changer les assiettes - le Mar 29 Jan 2013, 11:51

Je vous propose d'écouter l'émission du Lundi 28 Janv 2013 – la grande Table (2ème partie) 12h50
Les propos sincères et naturels de Paco Ibàñez nous donnent un coup de jeune (pas djeunz)
Quel plaisir ses tournures de phrases, à aucun moment la poésie n'est altérée par l'engagement.

Pour les émissions qui traitent de la poésie , retenir ce titre:
La poésie est une arme chargée de futur, texte : Gabriel Celaya musique : Paco Ibàñez

Si Caro s'était plantée sur la date de la mort d'Atahualpa Yupanqui Nessie aurait été interdit d'écoute mais les bristols étaient bons.

Soyons réalistes demandons l'impossible : mettre cette émission en proposition d'écoute sur la page d'accueil


j'ai écouté Édouard Glissant qui parlait du poétique :
« le poétique c'est appréhender ce qu'il manque du monde pour qu'il soit le monde »
(je ne suis pas sûr du mot appréhender )

NB: il reste du Champagne.

48
Répondre en citant  
Caroline ,vous prenez un café ? - le Ven 01 Fév 2013, 13:05

Encore deux superbes livraisons de Caroline Broué :
Jeudi 31 jan 2013 : Tarentino , la vengeance
Vendredi 1er fev : Delbo

Si cela continue on aura une réécoute en page d'acceuil dans dix siècles
et j'prends date !

Il ne faut pas prendre Nessie pour une lanterne

PS: pouvez-vous chers modérateurs faire un p'tit lien pertinent avec "étant donné..." pour que vos fidèles lecteurs sachent comment je me suis mis à table avec CB

49
Répondre en citant  
il va falloir se mettre à table - le Mer 06 Fév 2013, 10:53

Bonjour Nessie,
Mes yeux sont-ils fous ou la vie me joue-t-elle un tour ?
je me suis promené dans le millefeuille de ce forum et je n'ai pas retrouvé le passage Broué dans vos commentaires (brillants) sur les entretiens Léautaud/Mallet. Les avez-vous "gomez"(également brillant). Sans eux je ne me serais p'être pas mis à table si tôt à table avec Caroline.
PS : en écrivant ce texte j'entends une chanson con sur FC dans les nouveaux chemins, quel gâchis !
bien à vous


Réponse : 2e post de l'annonce de la 5e livraison
Merci de ne pas répondre à cette réponse svp,
nous préférons accumuler dans ce forum des
échanges à dominante stock plutôt que des
échanges de flux, purement phatiques (ici l'on
voit que la distinction Stock/Flux) vaut pour le
forum autant que pour la production radio...).
Donc faites plutôt votre contrib sur Broué
qu'une réponse phatique. D'avance merci.




Le mode EDIT n'étant pas une réponse je rajoute ceci : la Red réponse me convient parfaitement. L'alimentation du Stock est vraiment mon point faible et de par ma nature cet exercice s'avère pour moi trop laborieux.
Avec ce plaisir de vous lire tous je terminerai par une phatique plaisanterie pour Nessie:
mieux vaut Léautard (chanteur) que jamais
Bien à tous

50
Répondre en citant  
Mordillat ou la plaie des débats. - le Mer 06 Fév 2013, 14:14

Il est quand même grave Mordillat. Pas un seul service à La Grande Table où il ne monte sur ses grands chevaux. Quand c'est pas la propagande alter, ou bien lourdement prolo à la sauce 70's, allez badaboum c'est l'anticlérical de base qui remet le couvert. Cette caricature vivante vient de faire monter le ton et l'agressivité autour de la table du débat, et pour livrer quoi ? Une nième sottise. Il faut dire qu'il s'était fait renvoyer dans ses buts pas mal de fois par Paul Thibaud, du coup il a fini par craquer et balancer ses cartouches habituelles. Il accable l'interlocuteur et l'institution, d'un "c'est pathétique, c'est pathétique !". Mais c'est lui qui est pathétique en même temps que frénétique. Voyons l'argument : << l'Eglise n'a rien à dire sur le mariage des homos parce qu'elle a sur la conscience des milliers (pourquoi pas des milliards ?) d'exaction pédophilique des prêtres sur les petits garçons >>. J'ai coupé avant qu'il ne sorte pour la Nième fois les tortures de l'inquisition.

Ce genre de raisonnement est typique de Mordillat, comme d'habitude ça ne vaut pas un pet de lapin. Que ce type soit débatteur quasi-permanent à la radio est un des signes de la dégringolade de France Culture. Malgré sa volonté frénétique d'intervenir dans les débats sociaux, que ce soit dans le militantisme ouvriériste ou dans l'anticléricalisme vulgaire, il est patent que le raisonnement sociologique -et même historique, ou philologique- lui fait entièrement défaut. Mordillat c'est le modèle-type du militant énergique doublé de la plus mauvaise forme de l'autodidacte : celui qui a accumulé trois bouts de connaissance grâce à sa curiosité, mais est entièrement privé de méthode. Ou plutôt : la seule méthode dont dispose Mordillat,c'est celle de l'agressivité idéologique. Tout sera bon pour détourner le débat ou pour balancer le coup de pied de l'âne. Ainsi l'autre jour face à Weitzmann, ainsi ce midi face à Paul Thibaud.

Mordillat ou la plaie des débats.

51
Répondre en citant  
Re: La Grande table - Tirons la nappe ! - le Mer 06 Fév 2013, 19:31

@Nessie a écrit:
Mordillat ou la plaie des débats.
Peut-être, mais à aucun moment je n'ai entendu les participants à ce débat émettre le moindre doute sur leurs propres convictions. Encore un débat bien binaire. Mais le sujet du mariage pour tous aura eu le mérite de "relancer" Paul Thibaud. On l'endend et voit beaucoup ces derniers temps.
En fait il faudrait se poser la question plus générale: un débat peut-il être culturel ? Comme vous le savez maintenant, je pense que non. Trop souvent nos débateurs se sentent obligés de défendre leurs causes et le seul but est de convaincre. Et pour cela, toutes les armes sont mobilisées: mauvaise foi, amalgammes, exagérations, simplifications, j'en passe et des meilleures.

La Grande table - Tirons la nappe !     Page 5 sur 25

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 15 ... 25  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum