Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

France Culture avant et maintenant    Page 8 sur 9

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
France Culture avant et maintenant - le Ven 18 Fév 2011, 10:37

Rappel du premier message :

C’est une proposition de fil pour que la mémoire radiophonique de cette radio ne sombre pas dans les oubliettes de l’ignorance.

Toutes et tous, sur ce forum, déplorons la médiocrité passe-partout de cette radio. Certains auront beau jeu de nous réduire à une bande de geignards, accrochés à je ne sais quel fantasme passéiste.

Aussi, je propose que ce fil soit dévolu à une défense et illustration de France Culture telle qu’elle a existé et telle qu’elle a forgé ses lettres de noblesse qu’elle continue à exploiter quand bien même sa production actuelle est banale et faiblarde dans l’immense majorité des cas.

Il faudrait donc que celles et ceux qui ont l’habitude d’écouter les rediffusions nocturnes, viennent, sur ce fil, expliquer comment, pourquoi ces émissions leur ont apporté des contenus culturels, ouvert des horizons insoupçonnés, permis de réfléchir, rêver, élaborer des idées, découvrir une radio vraiment différente, tant dans ses recherches formelles que dans son fond.
* * *

71
Répondre en citant  
Re: France Culture avant et maintenant - le Dim 20 Déc 2015, 12:10

@Jean-Luuc a écrit:[...] il est notamment question de la déconnexion de la classe politique française avec la culture, des présidents de la cinquième République, d'un usage du français médiocre par les élites intellectuelles, de Maupassant, de la pratique du pouvoir.

@Philaunet a écrit:Dans les mots de Nicolas Pariser, j'entends ce langage branché et malhabile de qui ne lit pas et dont la pensée est constituée de clichés.

Parachuté quelques minutes dans Projection privée, j'ai entendu exactement l'extrait ici signalé. Si je n'avais attendu la rubrique finale -Conseil de la semaine, de plus en plus souvent le seul bon moment de Projection privée- j'aurais immédiatement suspendu l'écoute. Ma surprise principale n'a pas tant été la quantité de bétises entendues en un peu moins d'une minute, que l'absence complète de réaction de Michel Ciment : certes, Nicolas Pariser ne faisait que répondre à son souhait de "développer" ; certes, en balançant une crasse sur le leader politique qu'il est de bon ton de flinguer (ça tient lieu d'idées personnelles) il rejoint les habitudes de Michel Ciment. Mais enfin dans cette diatribe médiocrissime il ne parle pas de cinéma. Il se contente d'enfiler des idées reçues et de donner des leçons tout en faisant exactement le contraire de ce qu'il recommande.

J'ai été doublé de peu par les deux forumeurs ci-dessus cités, mais je maintiens mon projet : poser mes remarques en fil "Anerie du jour" qui le vaut bien.....

72
Répondre en citant  
Re: France Culture avant et maintenant - le Ven 08 Jan 2016, 23:09

Avant : l'indicatif de Poésie sur parole [son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/12/s51/WL-NET_FC_1FDC15CA-6DA2-419C-8834-22BE3E01230C-10.mp3" debut="00:45" fin="01:57"]

Poésie sur parole - Luc Bérimont (1ère diffusion : 30/06/1990)

Maintenant : l'indicatif (réduit d'une minute depuis peu) de Jacques Bonnafé lit la poésie  [son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2016/01/s01/WL-ITE_00078155_RSCE-10.mp3" debut="00:00" fin="00:33"]

73
Répondre en citant  
Re: France Culture avant et maintenant - le Sam 09 Jan 2016, 09:20

@Philaunet a écrit:
Maintenant : l'indicatif (réduit d'une minute depuis peu) de Jacques Bonnafé lit la poésie  [son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2016/01/s01/WL-ITE_00078155_RSCE-10.mp3" debut="00:00" fin="00:33"]

Désolant ..
Indépendamment du plaisir de mettre en place quelque chose qui sort de l'ordinaire, ces gens-là se mettent-ils simplement à la place de leurs auditeurs, qui doivent se "farcir" cela ? J'en doute fort ..

Dans la même veine : l'émission CREATION ON AIR (jeudi soir 7/01, à 23 heures)

On impose, pour atteindre la fin de l'émission, à partir de 56:14, trois longues minutes de  bruits de discussions, rappelant celles d'une grande salle d'attente . . .
Aucun respect des auditeurs   . . .

74
Répondre en citant  
C'est une création sonore... - le Sam 09 Jan 2016, 21:12

@bergil a écrit: (...) Dans la même veine : l'émission CREATION ON AIR (jeudi soir 7/01, à 23 heures)

On impose, pour atteindre la fin de l'émission, à partir de 56:14, trois longues minutes de  bruits de discussions, rappelant celles d'une grande salle d'attente . . .
Aucun respect des auditeurs   . . .

Merci pour la référence et le minutage (cf. pastille). Je ne partagerai pas néanmoins votre conclusion. C'est une création sonore, aussi les bruitages font-ils partie de cet essai radiophonique  [son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2016/01/s01/NET_FC_7af505e0-c782-408c-9832-c4c1f8853cea.mp3" debut="56:13" fin="59:21"] Un son qui correspond peut-être aux photos 2, 3 et 4 de la page ?

Du peu que j'ai entendu, je reconnais l'atmosphère des créations de René Farabet. Sur cette figure tutélaire de l'ACR, lire René Farabet privé de son poste Libération 5 janvier 2002.

À propos des ACR et de leur public un belle réflexion de 2012 sur le site Syntone : Transmettre l’ACR ~ Entretien avec Philippe Langlois

Et sur la traduction, puisque dans le sous-titre de cette « Création, oh nerfs !» ACR / CNAP - Le voyage hors on pouvait lire : « Dans The Russian Point of View / Le point de vue russe, Virginia Woolf nous ouvre à la littérature russe, et s'attache aux différences profondes entre les langues, à l'impossibilité même d'une traduction.  » on peut écouter L'éloge du savoir : Problèmes théoriques de la traduction du 04 12 2015 par Marc de Launay.

75
Répondre en citant  
Re: France Culture avant et maintenant - le Jeu 14 Jan 2016, 16:23

@ Philaunet

Cher Philaunet,
On dirait que j’ai été un peu rapide, ce jour-là, dans mon jugement, pas vrai ?   Embarassed
Une nuit très courte (Morphée  avait, une fois encore, omis de me visiter, ou avait oublié sa gerbe de pavots).
Cherchant un peu de détente sur les ondes de la nuit,  je suis tombé sur la séquence  audio incriminée, qui m’a paru interminable (j’aurais dû me tourner vers FM ou la radio classique locale . .).

Pour autant je ne regrette pas cette péripétie, puisqu’elle m’a permis, grâce à vous, de découvrir un monde que j’ignorais totalement.

En plus de me répondre, vous avez pris le temps de donner quelques pistes de réflexion que je n’ai pas manqué de suivre, et qui m’ont mené plus loin que prévu, et je vous en remercie.

76
Répondre en citant  
Comparons 1990 et 2016 - le Dim 10 Avr 2016, 11:12

Jeu dominical : comparer la Nuit magnétique de 1990  "Le Havre une montagne à la mer" rediffusée dans le programme d'archives le 3 avril 2016 et un numéro de Sur la route de 2016, par exemple le dernier Sur la route… des éclusiers, sur le canal de Bourgogne du 9 avril dernier.

J'ai depuis longtemps dépodcasté Julie Gacon de Sur la route, émission qui a fait l'objet de divers commentaires sur le forum :  Pourquoi encore écouter France Culture ? - le Sam 30 Jan 2016 par Y. Sancatorze ; Sur la route - le Dim 18 Oct 2015 par munstead et Au fil de l'écoute - le Dim 18 Oct 2015 par Jean-Luuc.  

Avant de revenir sur ce vraiment très beau numéro consacré au Havre, il y a 26 ans, revenons sur l'historique des Nuits magnétiques tel que l'a retracé Nessie (dit la "mémoire de France Culture"...).  C'était au cours d'un échange commencé avec ce post Les Nuits Magnétiques amputées - le Sam 10 Oct 2015 qui s'est poursuivi entre les posts 61 et 68, notamment avec les posts 64 et 65 dont le premier De notre envoyé spécial - le Lun 12 Oct 2015.

Sur le Havre, à suivre... Et en attendant, un indicatif qui éveillera des souvenirs chez certains auditeurs  : [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13915-03.04.2016-ITEMA_20948907-3.mp3" debut="01:24" fin="01:51"]

77
Répondre en citant  
Re: France Culture avant et maintenant - le Mer 13 Avr 2016, 10:44

Revenons-y, sinon Anselme va me faire un procès en procrastination... Donc à propos de l'émission mentionnée ci-dessus post 76, le changement de titre pour la même émission est révélateur :
Titre de 1990 : "Le Havre, une montagne à la mer".
Titre de 2016 :  "Le Havre racontée par ses habitants, portrait d'une ville traumatisée"

France Culture cultive le traumatisme.

Rappel : l'émission est une très belle réalisation des Nuits magnétiques d'Edwige Roncière et Danielle Treton.

78
Répondre en citant  
Les carnets nomades de Colette Fellous - le Mar 24 Mai 2016, 13:47

Avant : 2015
Maintenant : 2016

Où l'on parle de théâtre, non comme intervention sociale, mais comme art. On n'entend ni rires aigus, ni injonctions à la révolte ou à "l'occupation"...

[son mp3="http://s3-eu-west-1.amazonaws.com/cruiser-production/static/culture/sons/2015/01/s05/RF_276FCDD1-0DAB-429A-B849-5EE3920F2653_GENE.MP3" debut="00:00" fin="03:55"]   Jouer Tchekhov Émission du 31 janvier 2015

Aussi une autre belle émission de Colette Fellous du 28 mai 2014 : Dans les paysages de Guy de Maupassant avec une invitée de première qualité : "Martine Reid qui a préface l’édition de Guy de Maupassant (ainsi que la rédaction de sa vie et son oeuvre), Contes et Nouvelles. Edition Quarto-Gallimard, établie par Louis Forestier"

79
Répondre en citant  
1976 - 2016, une continuité dans la militance - le Dim 12 Juin 2016, 09:36

Avant, 1976, pour une Relecture consacrée à Henri Barbusse et Marcel Martinet (détails et extrait dans ce billet).

Voici une émission particulièrement instructive. Sous couvert de littérature et de poésie, elle promeut sans grande retenue la révolution internationaliste prolétarienne, fait la louange de l'Union soviétique et de l'idéologie communiste. Vu les invités (en dehors d'Henri Miterrand), ce n'est guère étonnant.

À 40 ans de distance, on retrouve dans les partis pris de plusieurs producteurs et invités de 2016 (Sylvain Bourmeau, la Rédaction, les Pixel, etc) la même adhésion à un esprit "révolutionnaire" qui à longueur de journée nous assomme de ses injonctions moralisantes (il faut désobéir, se révolter, "vivre ensemble", changer de culture, de sexe, se repentir collectivement, etc). Une différence dans la continuité : les chants révolutionnaires communistes en français diffusés en 1976 sont remplacés en 2016 par des "chansons" en anglais faisant la critique de "la société" en pop, rock ou rap.

Les émissions anciennes ont du bon en ce qu'elles offrent cette distance permettant de réaliser combien une parole peut être datée et vite périmée.

Beaucoup de ce qui est diffusé actuellement à France Culture est déjà daté et sera périmé demain. Sa date limite de consommation ne dépasse pas quelques jours, et si des auditeurs se coltinent les Broué, Gardette, Richeux, Stégassy dans 40 ans ou bien moins, ils trouveront ridicule et infantile ce France Culture qui cherchait à faire entrer sa doxa dans le crâne des auditeurs.

80
Répondre en citant  
Re: France Culture avant et maintenant - le Dim 12 Juin 2016, 12:00

Même impression d'écoute... et même conclusion. L'émission démarre de façon relativement documentaire (l'oeuvre de Barbusse avant le Feu, quelques élément biographiques, lecture de passages etc.) puis arrive Marcel Martinet avec cette longue litanie de poèmes à la gloire de la victime du capitalisme exploiteur. On pouvait tout à fait se faire avoir en 1976 comme en 2016, et recevoir de la fausse monnaie en perdant de vue le coeur du sujet.

Pour se rincer l'esprit, on écoutera avec profit la grande conférence d'André Maurois intitulée La littérature et la vie. Il fait un sort à la littérature à message, à l'engagement politique dans l'art. Et on ne peut pas s'empêcher de penser à la postérité et à la péremption des émissions dites culturelles et documentaires diffusées aujourd'hui, gangrénées par ces tables rondes catéchisantes, ressassant sans fatigue tous ces mots-clés à la mode, ceux de la tolérance de l'égalité du féminisme multiculturaliste équitable contestataire de la révolte désobéissante pour tous (j'en oublie sans doute quelques uns).

81
Répondre en citant  
Qu'est-ce que la littérature ? - le Lun 13 Juin 2016, 08:01

Yann Sancatorze(http://www.regardfc.com/t343p70-france-culture-avant-et-maintenant#26056) a écrit: (...) Pour se rincer l'esprit, on écoutera avec profit la grande conférence d'André Maurois intitulée La littérature et la vie. Il fait un sort à la littérature à message, à l'engagement politique dans l'art. Et on ne peut pas s'empêcher de penser à la postérité et à la péremption des émissions dites culturelles et documentaires diffusées aujourd'hui, gangrénées par ces tables rondes catéchisantes, ressassant sans fatigue tous ces mots-clés à la mode, ceux de la tolérance de l'égalité du féminisme multiculturaliste équitable contestataire de la révolte désobéissante pour tous (j'en oublie sans doute quelques uns).
Quelle leçon de littérature et d'érudition que La littérature et la vie d'André Maurois  que vous nous conseillez ici ! Un régal, comme toujours avec l'écrivain-biographe*.
Deux  extraits significatifs.
Tolstoï : [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13915-19.05.2016-ITEMA_20989081-2.mp3" debut="22:32" fin="23:00"]
La littérature engagée : [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13915-19.05.2016-ITEMA_20989081-2.mp3" debut="33:04" fin="35:50"]

Dans cette conférence, André Maurois prend bien soin de répondre aux critiques que son point de vue pourrait susciter (il est question de Sartre, de Camus et de bien d'autres, de Proust dont il est grand connaisseur).

La réflexion de Maurois s'avère donc un bon contre-poison à l'esprit du France Culture de 2016 qui annonce comme un événement sur sa page d'accueil : Sylvain Bourmeau - Hanif Kureishi à l'Odéon-Théâtre de l'Europe, sous titré "20h00 LIV(r)E ; un auteur, une œuvre " (ce n'est pas "Une vie une oeuvre"...).

Si l'on ne connaît pas le grand artiste que rencontre le grand critique littéraire du grand France Culture, on peut se reporter à sa page wikipédia qui nous informe laconiquement qu'"Il est un des représentants les plus célèbres de la nouvelle « école » d’écrivains britanniques d’origine étrangère. Ses livres traitent entre autres d'immigration, de racisme et de sexualité."

Un bon client.

* André Maurois ici et

France Culture avant et maintenant     Page 8 sur 9

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum