Annonce :

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

France Culture avant et maintenant    Page 9 sur 11

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
France Culture avant et maintenant - le Ven 18 Fév 2011, 10:37

Rappel du premier message :

C’est une proposition de fil pour que la mémoire radiophonique de cette radio ne sombre pas dans les oubliettes de l’ignorance.

Toutes et tous, sur ce forum, déplorons la médiocrité passe-partout de cette radio. Certains auront beau jeu de nous réduire à une bande de geignards, accrochés à je ne sais quel fantasme passéiste.

Aussi, je propose que ce fil soit dévolu à une défense et illustration de France Culture telle qu’elle a existé et telle qu’elle a forgé ses lettres de noblesse qu’elle continue à exploiter quand bien même sa production actuelle est banale et faiblarde dans l’immense majorité des cas.

Il faudrait donc que celles et ceux qui ont l’habitude d’écouter les rediffusions nocturnes, viennent, sur ce fil, expliquer comment, pourquoi ces émissions leur ont apporté des contenus culturels, ouvert des horizons insoupçonnés, permis de réfléchir, rêver, élaborer des idées, découvrir une radio vraiment différente, tant dans ses recherches formelles que dans son fond.
* * *

81
Répondre en citant  
Qu'est-ce que la littérature ? - le Lun 13 Juin 2016, 08:01

Yann Sancatorze(http://www.regardfc.com/t343p70-france-culture-avant-et-maintenant#26056) a écrit: (...) Pour se rincer l'esprit, on écoutera avec profit la grande conférence d'André Maurois intitulée La littérature et la vie. Il fait un sort à la littérature à message, à l'engagement politique dans l'art. Et on ne peut pas s'empêcher de penser à la postérité et à la péremption des émissions dites culturelles et documentaires diffusées aujourd'hui, gangrénées par ces tables rondes catéchisantes, ressassant sans fatigue tous ces mots-clés à la mode, ceux de la tolérance de l'égalité du féminisme multiculturaliste équitable contestataire de la révolte désobéissante pour tous (j'en oublie sans doute quelques uns).
Quelle leçon de littérature et d'érudition que La littérature et la vie d'André Maurois  que vous nous conseillez ici ! Un régal, comme toujours avec l'écrivain-biographe*.
Deux  extraits significatifs.
Tolstoï : [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13915-19.05.2016-ITEMA_20989081-2.mp3" debut="22:32" fin="23:00"]
La littérature engagée : [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13915-19.05.2016-ITEMA_20989081-2.mp3" debut="33:04" fin="35:50"]

Dans cette conférence, André Maurois prend bien soin de répondre aux critiques que son point de vue pourrait susciter (il est question de Sartre, de Camus et de bien d'autres, de Proust dont il est grand connaisseur).

La réflexion de Maurois s'avère donc un bon contre-poison à l'esprit du France Culture de 2016 qui annonce comme un événement sur sa page d'accueil : Sylvain Bourmeau - Hanif Kureishi à l'Odéon-Théâtre de l'Europe, sous titré "20h00 LIV(r)E ; un auteur, une œuvre " (ce n'est pas "Une vie une oeuvre"...).

Si l'on ne connaît pas le grand artiste que rencontre le grand critique littéraire du grand France Culture, on peut se reporter à sa page wikipédia qui nous informe laconiquement qu'"Il est un des représentants les plus célèbres de la nouvelle « école » d’écrivains britanniques d’origine étrangère. Ses livres traitent entre autres d'immigration, de racisme et de sexualité."

Un bon client.

* André Maurois ici et

82
Répondre en citant  
France Culture en 1967 et en 1970 - le Jeu 18 Aoû 2016, 22:27

Ça alors ! Les programmes du nouveau France Culture de... 1970 présentés à la télé !

Trouvée par Cancoillotte en 2011, cette séquence de l'INA : Les programmes de France Culture*. Dépaysement garanti, mais aussi visages mis sur des voix, notamment dans une deuxième séquence signalée par fanch ici. C'était le 25 février 1967 : les Matinées de France Culture**

Pierre Sipriot, Roger Vrigny, Claude Samuel, autant de noms qui ont marqué la mémoire des auditeurs des années 1970 et 1980...

Allergiques à la fumée de tabac, s'abstenir ! Une autre chose (au moins)  a changé en 50 ans parmi les producteurs, saurez-vous la découvrir ?

J'ai lu avec intérêt le commentaire de Nessie qui fait le lien entre cette époque et celle de la fin des années 1990 dans le billet Une petite curiosité de 1970. On pourrait poursuivre avec 2016, non ?

* Trois reportages au sommaire de l'émission.- Les nouveaux programmes de France-Culture.Arnaud TENEZE, chef des services artistiques à la radio, présente les orientations et les objectifs de la réforme et de la réorganisation de la chaîne de France Culture. Il passe en revue un certain nombre d'émissions dont des extraits illustrent son propos. Extrait d'une émission (Notre temps ?) avec l'interview de Michel CROCE SPINELLI par Hélène TOURNAIRE (?) sur l'île de Pâques, des images de l'île illustrent leur conversation. Présentation de l'émission "Le monde contemporain" par Francis CREMIEUX et Jean de BEER.Extrait du "Panorama culturel de la France" du 22/01/1970 en direct du studio 109 avec l'interview de Jean de BARONCELLI sur le film de Luis Bunuel "Le chien andalou" et celle d'Antoine VITEZ par Maurice SERFATI sur le poète grec Yannis RITSOS. Enregistrement en studio d'une dramatique (non identifiée).- "Sérieux s'abstenir", deux rôles difficiles. Robert BEAUVAIS prépare un sketch avec ses acolytes Catherine ANGLADE, Jacques MARIN et Max MONTAVON sur le thème de Pierrot et Colombine. Un extrait de l'émission du 20/02/1970 réalisée par René LUÇOT montre le produit final.- Le service cinéma de l'ORTF. L'ORTF diffuse 1300 heures de programmes composés de film du cinéma (900h) et de feuilletons achetés aux télévisions étrangères. M. MARCHAND explique les critères de choix, comment se fait le choix des films et en fonction de quel public.Patrick BRION et Claude Jean PHILIPPE exposent leur manière de fonctionner l'un sur les séries et l'autre sur le style du film en fonction de l'horaire de programmation. Des extraits de "Mannix", des films "Les amours d'une blonde", "Les enfants du paradis" et d'un troisième avec Michel SIMON illustrent leurs propos.

** Première partie de la présentation des émissions hebdomadaires de la tranche matinale de France Culture, diffusées entre 9h05 et 11h15. Le reportage comprend des interviews de Jean-Pierre CHABROL qui parle de la culture; du producteur et animateur Pierre SIPRIOT sur son émission "Les Lundis de l'Histoire"; d'André MAUROIS, qui se réjouit de la création de ces programmes matinaux; du pianiste Jacques FEVRIER et du producteur Claude SAMUEL à propos de l'émission du mardi matin "La musique et les beaux arts"; de Jean-Pierre CHABROL et de Roger VRIGNY à propos de l'émission du mercredi consacrée à la littérature.

83
Répondre en citant  
Re: France Culture avant et maintenant - le Jeu 18 Aoû 2016, 23:31

Philaunet(http://www.regardfc.com/t343p80-france-culture-avant-et-maintenant#26567) a écrit:Ça alors ! Les programmes du nouveau France Culture de... 1970 présentés à la télé !

(...) Dépaysement garanti, mais aussi visages mis sur des voix, notamment dans une deuxième séquence signalée par fanch ici. C'était le 25 février 1967 : les Matinées de France Culture**

Pierre Sipriot, Roger Vrigny, Claude Samuel, autant de noms qui ont marqué la mémoire des auditeurs des années 1970 et 1980... (...)

Roger Vrigny qui présente la matinée littéraire le mercredi à Jean-Pierre Chabrol, son invité :

« Alors Jean-Pierre Chabrol, quelles impressions avez-vous eues de cette première matinée ?

_ Au départ, quand on m'a dit que j'allais être l'invité de la semaine, j'étais intimidé. France Culture, ces deux mots sont tellement nobles. C'est tout juste si je n'ai pas fait faire un costume pour venir. (...) »

La réponse malicieuse et ironique de Jean-Pierre Chabrol donne aussi une idée du prestige de la chaîne. Difficile d'en dire autant aujourd'hui.

84
Répondre en citant  
Sur la plage de l'inactuel... - le Ven 28 Oct 2016, 02:02

Souvenez-vous. C'était en 1993.
France Culture soignait son image.
Cet homme sur la plage, la musique des vagues jouant dans cette clarté basse et comme recueillie: une image de l'inactuel de la culture...



Que trouvons-nous, aujourd'hui, sur cette plage?
Un club Mickey où de jeunes criardes tracent des marelles et y bondissent ainsi que des puces de sable hystériques, un café du commerce matinal et imbuvable, une baraque à churros qui vous braille sa graisse actuelle à tue-tête.

L'homme, lui, est parti.
De la musique des vagues et de la clarté basse, il a appris que le monde n'appartient plus à celui qui l'écoute...

85
Répondre en citant  
Re: France Culture avant et maintenant - le Mar 17 Oct 2017, 17:36

fred de rouen(http://www.regardfc.com/t261p80-la-musique-a-france-culture#29132) a écrit: (...) Il y a vingt ans, des producteurs érudits, passionnés, cultivaient cet art subtil de la transmission, de la curiosité, de l'ouverture. Combien d'auditeurs doivent à des émissions comme Décibels, les chemins de la musique ou Black & Blue une grande partie de leurs connaissances. On voyait large, on offrait, mû par une démarche humaniste et lucide. Aujourd'hui? La musique est un accompagnement sonore lardé de commentaires ineptes, une occasion promotionnelle, ou l'objet d'erreurs consternantes. France Culture semble avoir abandonné à France Musique le champ culturel musical. Un reniement et une abdication qui révèlent, plus encore qu'une incompétence, des choix erratiques, étriqués et méprisants. Nous assistons, chaque jour un peu plus, à l'abandon cynique d'une mission humaniste.

Il fut un temps, sur France Culture, où l'on nous délivrait de magnifiques cours d'histoire par le biais de compositeurs et de leurs oeuvres. Un exemple. J'avais alors découvert - et compris - avec un réel enthousiasme intellectuel, que la meilleure façon d'appréhender, presque intuitivement, les drames et la complexité de la guerre de Trente ans était de parcourir l'oeuvre du compositeur allemand Heinrich Schütz...

C'est une comparaison précieuse que vous nous apportez là. Deux instantanés, deux radios différentes. Et surtout, point de ressenti, d'impression de déclin etc. comme voudraient nous le faire croire la direction ou le "médiateur". C'est statistique : la misère culturelle des dirigeants de la station et leurs obsessions politiques détruisent cette station à petit feu. Merci pour cette efficace comparaison.

86
Répondre en citant  
Nostalgies - le Mar 17 Oct 2017, 17:41

fred de rouen(http://www.regardfc.com/t261p80-la-musique-a-france-culture#29132) a écrit:On ne compte plus les courriers d'auditeurs ni les contributions sur ce forum qui s'élèvent contre les infléchissements d'une station qui n'a plus désormais à nous offrir qu'une version étriquée, partisane et parfois erronée de la culture. (...)
Tout sympathique que soit ce site, le nombre de contributeurs actifs ne peut vraiment pas constituer un échantillon représentatif. Que beaucoup soient d'un avis similaire fait plus penser à un phénomène classique sur les réseaux sociaux, où l'on se regroupe entre soi : un forum a tendance à dériver vers le blog.

fred de rouen(http://www.regardfc.com/t261p80-la-musique-a-france-culture#29132) a écrit:(...) Nous assistons, chaque jour un peu plus, à l'abandon cynique d'une mission humaniste. (...)
Alors là, non : relisez les plaintes par exemple de Philaunet à propos d'émissions telles que "Les pieds sur Terre", émissions précisément centrées sur l'Homme, dans son humanité "brute".

fred de rouen(http://www.regardfc.com/t261p80-la-musique-a-france-culture#29132) a écrit:(...) Alors je suis retourné 20 ans en arrière, en m'intéressant à la part que la station ménageait aux émissions musicales. Observons la grille hebdomadaire de la saison 97-98. Le résultat est édifiant (...)
Philaunet se réfère récemment à 1978, moi-même je vois en 1974 une étape importante (pour la France) comme un tournant vers une culture plus bourgeoise, moins érudite sous l'influence de l'état. Qu'il s'agisse de 20 ans ou 40 ans pour l'origine d'un tournant (progressif bien entendu) dans la culture, il est clair que les responsables et producteurs de France Culture actuelle ont baigné, dans leur enfance, leur éducation et leur apprentissage, dans cette dégradation bourgeoise de la culture profonde ou érudite d'avant 1960 (pour schématiser).

C'est pour cette raison que je dis que ce n'est pas FC qu'il faut incriminer, mais l'évolution de notre société : c'est notre culture qui évolue !

En vous lisant, je me souviens d'un film de Terence Davies, Of Times And The City (2008) absolument formidable de nostalgie, documentaire sur le Liverpool des décennies 1950 - 1960 et qui correspond précisément à mes souvenirs personnels, association de la culture populaire et de la culture érudite (poésie et musique) de cette ère révolue. Le film associe (si ma mémoire est bonne) des poèmes d'Eliot, de Yeats etc... avec de la musique de Liszt, Arvö Part, John Tavener (le contemporain) etc... Mais Terence Davies y déplore l'arrivée des Beatles, que j'ai pourtant beaucoup aimé, qui "prend la place" de Bach ou Liszt... Alors cela m'a fait réfléchir : les 45 tours, la publicité, c'était aussi l'entrée dans le consumérisme et l'engrenage, la facilité ? j'en suis complice et acteur.

Cela me renvoie également à cette remarque plus historique : les 30 ou 40 années qui ont suivi la Révolution de 1789 ont été marquées par un appauvrissement de la culture (musicale, littéraire...), relatif, temporaire et surtout français, correspondant aussi (surtout sous l'Empire) à un embourgeoisement de la culture, moins intellectuelle. Ce fut également la fin des Belles-Lettres, au moins dans leur forme classique. Il y a peut-être des périodes telles, dans l'histoire culturelle, de déclin. Peut-être actuellement ? ce qui me renforce dans l'idée que FC n'en est que le reflet involontaire.

Je me dis encore : nous sommes nostalgiques, mais cette nostalgie, j'ai aussi l'impression que nous l'aimons, la cultivons, parce qu'elle nous valorise à nos yeux. Peut-être.

87
Répondre en citant  
S.O.S dépannage culturel, à votre écoute ! - le Mar 17 Oct 2017, 20:26

SamVa(http://www.regardfc.com/t261p80-la-musique-a-france-culture#29136) a écrit: (...)
fred de rouen(http://www.regardfc.com/t261p80-la-musique-a-france-culture#29132) a écrit:(...) Nous assistons, chaque jour un peu plus, à l'abandon cynique d'une mission humaniste. (...)
Alors là, non : relisez les plaintes par exemple de Philaunet à propos d'émissions telles que "Les pieds sur Terre", émissions précisément centrées sur l'Homme, dans son humanité "brute".
Je crois qu'il vous faut revoir ce qu'est l'humanisme...

Remarquez, encore une fois, que vous êtes un vecteur de bonne humeur : associer les documentaires militants de Sonia Kronlund à l'humanisme, c'est assez drôle (pour ne pas dire absurde ou pire). Pour votre édification, voyez ce qu'est l'humanisme rhénan.  Si France Culture remplissait sa mission, vous le sauriez, mais je vois que vous êtes une victime (encore une !) de l'abandon de la transmission du savoir sur cette chaîne. Heureusement il y a les textes : La Renaissance et l'Humanisme.

88
Répondre en citant  
Définitions simples - le Mar 17 Oct 2017, 20:52

Philaunet(http://www.regardfc.com/t261p80-la-musique-a-france-culture#29137) a écrit:'...) Je crois qu'il vous faut revoir ce qu'est l'humanisme...
Voilà qui vous devrait contribuer à édifier votre culture :

Extrait du TLFi à l'entrée "Humanisme" :

Attitude philosophique qui tient l'homme pour la valeur suprême et revendique pour chaque homme la possibilité d'épanouir librement son humanité, ses facultés proprement humaines. Humanisme athée, classique, existentialiste, intégral, métaphysique, marxiste, moderne. L'humanisme s'est donné pour mission exclusive d'éclairer et de perpétuer la primauté de l'homme sur l'individu. L'humanisme a prêché l'homme (SAINT-EXUP., Pilote guerre, 1942, p. 377)

Aller chercher, comme vous le proposez, une autre définition, rhénane et de la Renaissance (?) (pourquoi pas chinois de l'époque Tang ?) pour qualifier les documentaires des "Pieds sur Terre" n'a évidemment aucun sens.
Ressaisissez-vous.

89
Répondre en citant  
Re: France Culture avant et maintenant - le Mar 17 Oct 2017, 23:16

SamVa(http://www.regardfc.com/t261p80-la-musique-a-france-culture#29138) a écrit: (...) Aller chercher, comme vous le proposez, une autre définition, rhénane et de la Renaissance (?) (pourquoi pas chinois de l'époque Tang ?) pour qualifier les documentaires des "Pieds sur Terre" n'a évidemment aucun sens.
Ressaisissez-vous.
Qui disait que le contributeur ci-dessus était pontifiant, sentencieux et donneur de leçons ? Pas moi, mais j'avoue que c'est bien vu. J'aime bien l'expression assez drôle ici "Ressaisissez-vous", appartenant au langage du fat. Sur le fait que vous déformez régulièrement les propos tenus par autrui, on a déjà dit que cela relevait de la malhonnêteté qui invalide l'ensemble de votre tirade.

Ignorer le sens de l'humanisme tel qu'employé par Fred de Rouen et vouloir continuer à l'ignorer relève de la rigidité intellectuelle et du manque de culture, pour dire le moins.

Enfin, l'ouverture a des limites, n'est-ce pas ? Ce n'est pas la première fois que l'on vous lit exprimant quelque dédain vis-à-vis d'autres cultures et d'autres temps. France Culture est bien coupable : elle ne se charge plus de vous donner le recul historique et géographique. Si vous êtes un tant soit peu borné, ce n'est pas votre faute, celle-ci incombe exclusivement à France Culture  qui vous lave quotidiennement le cerveau. "Ressaisissez-vous !" (je ne m'en lasse pas !), écoutez d'autres radios, lisez les archives de forum.  Les contributeurs actifs ici essaient de maintenir un certain degré de lucidité vis-à-vis de cette antenne. Profitez-en !

90
Répondre en citant  
croyance à l'efficacité de la discussion bien ordonnée - le Mer 18 Oct 2017, 08:20

Philaunet(http://www.regardfc.com/t261p80-la-musique-a-france-culture#29139) a écrit: (...) pontifiant, sentencieux et donneur de leçons (...) fat (...) un tant soit peu borné
Rhétorique pesante, arguments toujours ad hominem. Vous nous y avez malheureusement habitués. Sans autres commentaires.

Je préfère revenir à la discussion plus structurée, et cultivée, engagée avec Fred de Rouen, sur ce thème de fond : est-ce la culture de notre société qui est en déclin ? ou seulement France Culture ?
Discussion ouverte par les remarques de Fred de Rouen :
fred de rouen(http://www.regardfc.com/t261p80-la-musique-a-france-culture#29132) a écrit:(...)
et mes propositions :
SamVa(http://www.regardfc.com/t261p80-la-musique-a-france-culture#29136) a écrit:(...)
ceci dans la logique et l'esprit d'un Forum, que le TLFi justement définit ainsi :
Réunion et débat publics . "Assisté hier soir à une réunion d'un petit groupe qui se réunit ici chaque mois pour parler d'un problème actuel. Dix membres seulement (...) tous de qualité. J'y retrouve ces aspects constants de la vie publique américaine : bonne volonté de citoyens anxieux de bien agir; goût du forum; croyance à l'efficacité de la discussion bien ordonnée". MAUROIS, Journal, 1946, p. 183.

"croyance à l'efficacité de la discussion bien ordonnée" : on ne peut souhaiter mieux.

91
Répondre en citant  
La musique plutôt que ''Les Pieds sur terre'' de Kronlund... - le Mer 18 Oct 2017, 08:24

Voir ci-dessus : où sont patents les dégâts que provoque l'écoute pâmée des Pieds sur Terre. Sonia Kronlund est un neurotoxique...

Contenu sponsorisé 

92
Répondre en citant  
Re: France Culture avant et maintenant -

France Culture avant et maintenant     Page 9 sur 11

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum