Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Ce qu'il faut dénoncer...    Page 7 sur 7

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Ce qu'il faut dénoncer... - le Mer 13 Avr 2011, 19:22

Rappel du premier message :

Quand est-ce que France Culture va donc se décider à épouser la culture de l’exhaustivité contradictoire, contribuant ainsi à faire vivre le peu de démocratie dont on dispose encore ?



Que soit ici dénoncer l’absence totale de points de vue réellement divergents à la hauteur et aux heures où la pensée dominante nous est assénée par des intervenants qui suintent l’auto-satisfaction et un conformisme que l’actualité jour après jour, vient pourtant contredire dans les faits, et ce depuis des années.

On dénoncera aussi l’absence de polémistes.

Pas d’humour non plus sur cette antenne - humour corrosif, subversif, créatif, dérangeant...

Absence de conflits, d’enjeu, comme si rien n’importait. Pas un mot plus haut que l’autre dans une culture manifestement à la recherche du risque zéro...

Culture mouroir ! Aucun souffle ! Pas de vision ! Sans caractère !

Culture bunker, hors du monde, comme un fait exprès, des pans entiers de la vie intellectuelle contemporaine, de ses débats, controverses et modes d’expression sont absents de cette antenne.

***


Plus de trente heures hebdomadaires de programmes dits d’information, et cependant, aucun témoignage, aucune parole, et quels que soient les interlocuteurs, aucun désir de chercher à rendre compte de tout ce qui se pense et se dit autour des sujets suivants :




Rien sur la banque, et les banques ! de leur nationalisation à leur sauvetage sans conditions…

Rien sur l’Euro ! de son renforcement à son abandon…

Rien sur l’Europe ! de… "plus d’intégration" à sa sortie…

Rien sur le Moyen-Orient et la politique d’Israël ! de la passivité et du refus d’intervention de la France et/ou de l’Europe à son immixtion totale avec menace de sanctions…

Rien sur l’immigration ! de... "Il faut fermer les frontières et expulser tous ceux qui refusent de se conformer !" à ... "Accueillons-les tous... la loi des grands nombres aidant, on y trouvera aussi notre compte avec les meilleurs !".

Rien sur les minorités visibles ! de l’indifférence à l’égard de leur histoire et de leur humiliation à la recherche et à l’analyse de tous les courants qui les traversent, aussi extrémistes soient-ils…

Rien sur l’Iran ! de la politique de diabolisation à la juste compréhension et évaluation des craintes que soulèvent les interventions militaires arbitraires et inconsidérées des Etats-Unis et de l’Europe dans le monde.

Rien sur les médias et l’information ! de… « tout va bien dans le meilleur des mondes » à … la dénonciation de toutes les connivences, toujours plus infâmes et mortifères...

Rien sur les prochaines élections présidentielles ! de la satisfaction d’une offre politique diversifiée et crédible à la dénonciation de l’absence totale de véritable alternative en 2012...



Rien sur la Chine ! de… « ennemi mortel à abattre » jusqu’au désir d’établir avec cet Etat une relation franche et amicale en tant que nouveau partenaire à séduire…





Rien donc sur tous ces sujets... sinon des émissions inqualifiables aux producteurs-animateurs chroniqueurs de la presse écrite, quotidiens et hebdos ("La rumeur du monde" ! Colombani et J.C Casanova - tout est dit !) ; émissions sans enjeu ni désir de présenter tous les points de vue, d’où qu’ils viennent.





Alors oui ! France Culture nous cache le monde tel qu’il est, et tel qu’il a toujours été, ce qui aggrave sensiblement la responsabilité de cette radio amnésique, hémiplégique ou bien… menteuse par omission : c’est au choix.




***





Parole et représentation interdites... exclusion en veux-tu en voilà !


France Culture est bien à l’image de ce qu’est devenue la France ; pays qui ne sait plus faire qu’une chose : rejeter, bâillonner, censurer, stigmatiser, traduire devant les tribunaux la moindre tentative d’exercice de liberté d’expression politique et artistique (rappeurs, auteurs, essayistes, pamphlétaires, artistes de scène, syndicalistes, activistes)...




France Culture... qui ignore sciemment d’innombrables réalités et expressions culturelles, politiques et sociales, ses producteurs, ses animateurs, chroniqueurs et journalistes y contribuent, chaque jour, chaque semaine...





* * *

61
Répondre en citant  
Re: Ce qu'il faut dénoncer... - le Ven 22 Avr 2011, 11:26

Monsieur Nessie vous passez votre temps à gonfler votre égo, vous nous saoulé de vos interventions.

En plus vous ne dites rien de pertinent sur france culture, ce qui prouve bien que vous n’y connaissez rien !

62
Répondre en citant  
Re: Ce qu'il faut dénoncer... - le Ven 22 Avr 2011, 11:53

C’est gentil d’être venu relever le niveau, dire leur vérité aux méchants, étêter les égos (les nos ? les nôï ?).

Maintenant la tâche accomplie, si vous répondiez simplement aux questions de Nessie : A quoi pensez-vous au juste, comme outil de création radiophonique en ligne ? A quoi cela pourrait-il ressembler, qu’y aurait-il à en attendre, pour les auditeurs, pour les utilisateurs, pour la qualité des contenus de France Culture ?

Laissez tomber ces considérations sur les attaques, les réponses aux attaques, la focalisation sur les personnes... Elles vous empêchent de vous concentrer sur le contenu.

Vous n’êtes pas venu dire une banalité ni une évidence, mais quelque chose qui demande précision, alors allez-y, précisez, le forum n’est pas limité en taille, et c’est le lieu pour développer ces choses.

63
Répondre en citant  
pauvre petit chou - le Ven 22 Avr 2011, 12:11

@ Desgraupes

Vous savez vos posts montrent que tout ce que vous écrivez dans celui-ci ça vaut pour vous. Résultat avec vous c’est la prise de tête assurée et toujours rien sur le sujet radio. Ils sont tous comme ça les gens qui veulent à tout prix du Web et du Net ?

Bon cela dit c’est pas trop mal comme réponse enfin je veux dire pour l’énergie parce que pour le reste c’est faiblard. Pas de contenu pertinent. Toujours rien côté radio. Et puis alors pour l’allure d’ensemble dites-donc vous avez un style écrit vraiment infantile vous, vous savez. Désastreux aussi, sur la ponctuation : vous sortez de l’école républicaine d’après mai 98, je parie. En tous cas ne vous plaignez pas de vous faire (sans brutalité d’ailleurs) administrer une taloche, ça pourrait vous remettre en place les idées. Du moins en admettant qu’il y en aie. Quant à mon état-civil, sachez qu’il n’y a pas besoin d’être du 3eme age pour botter le cul des lardons surexcités.

Eh bien je comprends que vous ayez besoin d’outils de créativité hein, parce que c’est pas en comptant sur la vôtre qu’il va sortir quelque chose. Parce que votre participation ici ça se traine ça se traine mais on voit toujours rien venir sinon votre série de cacas nerveux. Alors dites-moi mon chou, comment vous la voyez la radio de demain grace au Net ? Me lachez-pas, que diable, vous m’avez presque donné une idée et je me demande si c’est moi qui l’invente ou si c’est vous qui l’aviez ?

Allez, écrivez-nous quelque chose de valable, courage ! Il faut grandir. Essayez de finir avant l’heure du goûter car après moi j’ai un conseil d’administration.

64
Répondre en citant  
Re: Ce qu'il faut dénoncer... - le Ven 22 Avr 2011, 12:28

Frédéric a écrit:[...]A quoi pensez-vous au juste, comme outil de création radiophonique en ligne ? A quoi cela pourrait-il ressembler, qu’y aurait-il à en attendre, pour les auditeurs, pour les utilisateurs, pour la qualité des contenus de France Culture ?
Bon finalement je vais pas attendre qu’il nous ponde un truc ça risque de prendre des semaines. S’il a quelque chose à dire il viendra le dire.

En attendant ou plutôt en n’attendant pas, ce marmot m’a donné une idée. Et comme les idées ça apparait un peu partout en même temps, je pense qu’elle est déjà dans la tête de quelques uns à FC. Donc puisqu’il s’agit du site d’une radio et que certains auditeurs péchus ne savent pas écrire (exemple plus haut), peut-être sauraient-ils bidouiller du son ou barbouiller de l’image.

Dans ces conditions, le site d’une radio peut leur offrir un espace-blog non pour la discussion (déjà qu’on voit ce que ça donne au Nouvel Obs et au Monde, pitié, pitié) mais pour des essais sonores, et plus que des essais : un atelier d’entraide, un espace d’expression. Est-ce que ça sera possible à FC de faire mieux qu’Arte-Radio ? Je ne sais pas. Est-ce que c’est une raison pour ne pas s’y lancer ? Surement pas !

Mais je vois des zones d’ombre, et même de sérieux doutes :

a) il est à redouter que le site de FC n’a pas été conçu dès l’origine pour ça. Il faudra développer, dans une direction qui n’avait pas été prévue. Evidemment ça reste du possible, mais dans la maison FC on peut craindre qu’ils ne débordent pas de savoir-faire du côté de la maitrise d’ouvrage. En clair : s’ils ne recrutent pas enfin quelqu’un de compétent et de péchu pour chapeauter le tout depuis le début, ça sera pas facile à mettre en place, et ça sera long, et une fois fait ça risque d’être poussif.

b) donc ça risque de couter un max. Déjà, même bien fait et sans loupés, même avec juste assez de monde pour s’en occuper mais pas trop, ça va coûter, cette extension du site.

c) quelle incidence sur le programme radio lui-même ? Si ça n’en a aucune, comme les Blogs du Monde n’ont aucune incidence sur le contenu, alors c’est clairement une entreprise de récupération : ça peut fort bien être une boite à idées où l’on trouve quelques talents radiophoniques, mais aussi une masse de boutonneux qui se prennent pour des créateurs mais ne serviront qu’à payer de l’abonnement.

d) quelle incidence sur l’audience ? (puisque c’est ça qui intéresse la direction). Si les boutonneux ne regardent que leur nombril, est-ce qu’ils passeront à l’écoute de la radio d’adulte, du seul fait que celle-ci leur a offert une extension-web pour faire mumuse ?

e) ce qui serait peut-être génial, c’est que ça se fasse en partenariat avec une école d’art, qui ne soit pas trop vermoulue, et pas non plus trop "up-to-date-de-la-place", car sinon ça ne sera qu’un gros coup de frime de plus et il n’y aura pas de fond. C’est d’ailleurs le problème de nombre d’opérations-com à FC : beaucoup de paillettes mais pas grand chose de bien neuf ni même de bien finaud.

Pourtant, je maintiens que c’est une idée à plutôt bon potentiel. Il faudra penser à remercier l’abonné Desgraupes de nous avoir expliqué tout ça, dans son style à lui.

65
Répondre en citant  
Re: Ce qu'il faut dénoncer... - le Ven 22 Avr 2011, 13:17

@Nessie a écrit:@ Desgraupes
(des trucs dans le post 63)

Bon on va peut être arrêter la médiocrité, comme aurait dit quelqu’un " je ne savais pas que l’on serait tombé dans une telle vilenie et bassesse".

66
Répondre en citant  
Re: Ce qu'il faut dénoncer... - le Ven 22 Avr 2011, 13:58

Ca vous écorcherait, de parler un peu du sujet que vous avez vous-même apporté ?

Prière de lire les posts :
59
62
64

67
Répondre en citant  
Au-dessus du débat et de la critique : saint Obama - le Dim 28 Oct 2012, 22:45

A propos de l'émission "grain à moudre" du 24 octobre 2012 sur Obama : émission sans débat ni point de vue contradictoire...
Et à propos de laquelle l'animateur nous invite à rebondir sur le site de l'émission... et alors que les contributions sont systématiquement refusées par les modérateurs...

Qu'il soit permis ici de porter le jugement suivant sur Obama :


Parce qu'il n'y a rien de pire que les beaux parleurs-orateurs, véritables tueurs d'espoir !

Reniements, désertion, impuissance... en très peu de temps Obama est passé du Yes we can ! au... I would if I only could.

Bon vent Obama !

_____________


Obama ou le discours en lieu et place de la puissance car, si en politique tout est dans l’exécution, chez Obama, tout est dans la parole.

Président désincarné, Président virtuel ; pour un peu… Président de l'au-delà…

A cet Obama, difficile de ne pas lui attribuer une place, une seule : une chaire d’église, ou plus simplement une estrade, celle d’un temple, en prêcheur d’un avenir fantomatique à l’exécution toujours remise à plus tard ...

Qui a bien pu être assez tête en l’air pour oublier qu’Obama devrait d’une manière ou d’une autre rendre les fonds collectés pour sa campagne de 2008 – jamais un candidat républicain n’aura amassé autant d’argent -, à une oligarchie financière et économique pour laquelle un monde plus juste, plus équilibré, et plus près d’eux, at home, une couverture sociale pour les américains les plus fragilisés (obtenue, certes ! mais au rabais !), seraient le cadet de ses soucis ?

Et puis enfin, qui dans sa grande naïveté ou ignorance a bien pu penser que cette oligarchie autoriserait un noir (d’aucuns hors micro, entre deux portes et trois ricanements… doivent bien parler de niger - nègre) même métis, à bouleverser l’ordre mondial ?



68
Répondre en citant  
Quand Finkielkraut reçoit Richard Millet - le Dim 25 Nov 2012, 19:33



...et qu'il n'a qu'un seul reproche à faire à l'auteur de Éloge littéraire d’Anders Breivik (1) :



« Cher Richard Millet, avec cet Eloge... vous n'avez pas fait oeuvre de littérature car la littérature c'est l'exception et non la règle... »



Comprenez : « Monsieur Millet, vous n'avez pas su nous dire s'il y avait un ado à sauver ce jour-là, lequel et pourquoi, parmi tous ceux qui se trouvaient sur cette île ! »

Pour s'opposer à Millet, un dénommé Michel Crépu aussi incisif qu'une lame émoussée et rouillée.



Pour faire court et traiter l'ouvrage de Millet sur le fond, voici ce que ce texte tente de nous dire à mots à peine couverts : "Que ces 74 ados assassinés vivent ou meurent cela n'avait aucune espèce d'importance. Se trouvaient réunis ce jour-là sur cette île, des ados incultes et livrés au multiculturalisme et à la culture américaine. Aussi, avec ces assassinats, l'humanité n'a rien perdu. Bien au contraire : on s'est débarrassés d'une bande de jeunes cons qui méritaient à peine de vivre."



On peut imaginer quel aurait été le tollé si, à propos des trois enfants juifs victimes de Mohammed Merah, un éloge semblable avait été publié : "Qu'importe la mort de ces trois enfants juifs ! Endoctrinés dès leur naissance, ces enfants une fois ados, et plus tard, adultes, auraient pris fait et cause pour cette idéologie raciste et diabolique et qui nous pourrit la vie qu'est le sionisme ! Ce jour-là, avec la mort de ces enfants, l'humanité n'a rien perdu. Bien au contraire : elle s'est débarrassée de trois gamins qui ne méritaient pas de vivre".



Qui aurait édité un tel ouvrage et qui, dans les médias, aurait reçu son auteur ?



Personne, bien évidemment.



Vraiment Finkielkraut et Millet et quelques autres avec eux (Camus, Levy...) ne se refusent plus rien ! Tout leur est permis contre les Musulmans et la gauche hors PS, - avec pour nouvelle cible aujourd'hui, une jeunesse militante et humaniste (2) -, et ce avec la complicité des médias en général et du service public en particulier ; et pour leur face, aucuns contradicteurs à la hauteur de cet outrage.







_______________



1 - Rappel des faits : Oslo, 15h20, le 22 juillet. Une bombe explose, faisant au moins sept morts et de nombreux blessés. Ile d'Utoya, 16h50. Un individu ouvre le feu sur des personnes qui participent à l'université d'été des jeunes du parti travailliste norvégien. Le bilan de la tuerie est de 77 morts et de nombreux blessés.

Quant à l'ouvrage de Millet, sorti voilà quelques semaines déjà, une fois la fièvre retombée, Finkielkraud essaie manifestement de nous "en glisser une" en douce, pour mieux continuer d'avancer ses pions et poursuivre sournoisement son travail de sape contre notre cohésion nationale.



2 - Un peu à l'image de cette jeunesse réunie ce jour-là, jeunesse du parti travailliste norvégien opposée, soit dit en passant, à la politique d'Israël. Précision importante puisque c'est bien ce qui décidera Finkielkraut (Israël qu'il soutient bec et ongles et le multiculturalisme qu'il exècre, surtout lorsqu'il implique des Musulmans) à s'intéresser à la publication de Richard Millet.

.

69
Répondre en citant  
Re: Ce qu'il faut dénoncer... - le Dim 25 Nov 2012, 20:12

A charger et déposer dans le fil prévu à cet effet... Ne pas oublier pincettes, foulards, se laver abondamment les mains, détruire le camion etc.



70
Répondre en citant  
Re: Ce qu'il faut dénoncer... - le Lun 26 Nov 2012, 21:29

Histrioskier : composer des pamphlets expérimentalo-aléatoires en jetant une poignée de mots-magnets sur la porte du frigo (soupçon, ovni, catastrophe, mossad, armageddon, complicité, sionisme, déluge, complot, autodafé, vérité, exploitation, Atlantide, mental, supercherie, démasquer, peuple, etc.)

Ce qu'il faut dénoncer...     Page 7 sur 7

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum