Annonce :

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » Le paradigme idéologique de France Culture

Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18

Accueil / France Culture

Le paradigme idéologique de France Culture    Page 18 sur 18

Bas de page ↓   

171
Répondre en citant  
Apocalypse now - le Jeu 26 Avr 2018, 08:25

Devoir à la maison.

1/  vous classerez les termes suivants dans des champs sémantiques appropriés :

dérèglement croissant ; destruction ; pire ; grands bouleversements ; modifient durablement ; impact très fort ;  quête de ressources ;  énormes ; compétition mondiale ; raréfiée  ; dure ; les plus puissants ; l’emporter au détriment ;  fragilisées ;  le danger ; confrontations très violentes ;  « la guerre de tous contre tous »  ; il est grand temps.

2/ vous les rechercherez dans la présentation de Matières à penser du 25 04 2018

3/  vous en tirerez les conclusions  quant à l'effet  que cherche à produire la journaliste sur le lecteur et auditeur (le texte étant lu à l'antenne).

Voir le profil de l'utilisateur

172
Répondre en citant  
Re: Le paradigme idéologique de France Culture - le Ven 27 Avr 2018, 20:11

munstead(http://www.regardfc.com/t412p80-du-grain-a-moudre-2e-formule#30493) a écrit:Ce vendredi, GàM sur la loi sur l'immigration.
Emilie Chaudet a invité Aude Lancelin, l'objectivité personnifiée comme l'on sait (qui n'avait pas préparé l'émission, trop absorbée pas son emploi au Média), Marilyne Baumard du Monde, la spécialiste absolue internationale incontestable autoproclamée de l'immigration (qui est la risée des lecteurs du Monde fatigués de ses excès et de ses parti-pris) et le pauvre Brice Couturier, vite qualifié de "vieux modèle" par l'aimable Ancelin. Émilie Chaudet va dans le sens de ses deux invitées, leur passe les plats sans vergogne, laisse à peine la parole à Couturier. Ancelin plonge, comme d'habitude, dans ses petites considérations de politique intérieure autour du PS (personne ne lui a dit que le PS était décédé?) et Baumard affirme avec véhémence sa vérité: les lois ne servent à rien, la France est une vieille dame indigne, laissons entrer tout le monde. Chaudet nous dit que "la France ne peut accueillir toute la misère du monde" est une citation de l'extrême-droite et le petit trio s'excite de plus en plus belle, en appelle à la Déclaration des droits de l'homme et à Toubon. Ancelin  très inquiète,  alerte sur les milices d'extrême-droite, bref le robinet d'eau rouillée de la gauche des médias parisiens dégorge. Propositions? Non pourquoi? Quelques idées? Ce n'est pas notre sujet, notre sujet est de dire que le gouvernement est infâme. L'opinion publique, le peuple cher à Mélenchon? De quoi parlez-vous? Bref un grand moment de radio inutile offert par France Culture.

NB: personne n'a même pensé à dire que cette loi est en cours de discussion, passe en ce moment devant le Sénat qui va l'amender avant son retour à l'assemblée. Le débat n'est donc pas fini.
On résume (pour les nouveaux) : aux manettes de l'endoctrinement politique le matin : Guillaume Erner ; le midi, Olivia Gesbert (et comparse Mercier) ; le soir, Hervé Gardette (moins nettement) ou Émilie Chaudet (très nettement).

Dans la matinée, Florian Delorme tient le cap donné par la direction, en début d'après-midi, c'est Sonia, en fin de soirée, après la joueuse à la marelle, Dominique Rousset ou Frédéric Worms. On vous laisse compléter pour le week-end.

Après l'on ne s'étonnera pas que certains contributeurs réguliers de ce forum en aient eu marre de pointer quotidiennement le phénomène et qu'ils soient passés à autre chose.

Voir le profil de l'utilisateur

173
Répondre en citant  
Vive la France ! (pas sur France Culture) - le Sam 05 Mai 2018, 09:06

De quel pays est-il question dans cette citation : "En voulant supprimer l'axe gauche-droite pour se présenter comme la seule parole possible, l'extrême-centre a donné l'émergence d'une polarité entre un Etat violent et brutal et des populations qui lui résistent." Alain Deneault

Le dézingage de la France se porte bien à France Culture...

La Grande table (2ème partie) par Olivia Gesbert - La censure de la haine avec Alain Deneault 04/05/2018

On lit aussi ceci :

critique acerbe du nouveau "totalitarisme" qui frappe nos sociétés par la conjonction du néolibéralisme, de l'avènement des multinationales et du recul des Etats.

La censure a cours de manière invasive à travers les mots. En remplaçant le terme d'usager par le terme de client en ce qui concerne la SNCF par exemple, on détruit dans l'esprit des gens la notion de service public." Alain Deneault

une critique du nouveau « totalitarisme », celui de l’économie omniprésente, de l’emprise des multinationales sur la marche du monde. Avec la complice [sic] des Etats.

Un discours nous est imposé comme étant le seul possible : plus de revenus pour les multinationale [sic] et de dividendes pour les actionnaires, moins de fond [sic] pour les services publics et pour les travailleurs." Alain Deneault
****
Le manque de connaissances historiques et géopolitiques de nombre d'invités de France Culture (invités justement pour cela) produit un aveuglement stupéfiant.

Voir le profil de l'utilisateur

174
Répondre en citant  
Re: Le paradigme idéologique de France Culture - le Sam 05 Mai 2018, 09:35

Philaunet(http://www.regardfc.com/t370p170-le-paradigme-ideologique-de-france-culture#30537) a écrit:
De quel pays est-il question dans cette citation : "En voulant supprimer l'axe gauche-droite pour se présenter comme la seule parole possible, l'extrême-centre a donné l'émergence d'une polarité entre un Etat violent et brutal et des populations qui lui résistent." Alain Deneault

Le dézingage de la France se porte bien à France Culture...

La Grande table (2ème partie) par Olivia Gesbert - La censure de la haine avec Alain Deneault 04/05/2018

On lit aussi ceci :

critique acerbe du nouveau "totalitarisme" qui frappe nos sociétés par la conjonction du néolibéralisme, de l'avènement des multinationales et du recul des Etats.

La censure a cours de manière invasive à travers les mots. En remplaçant le terme d'usager par le terme de client en ce qui concerne la SNCF par exemple, on détruit dans l'esprit des gens la notion de service public." Alain Deneault

une critique du nouveau « totalitarisme », celui de l’économie omniprésente, de l’emprise des multinationales sur la marche du monde. Avec la complice [sic] des Etats.

Un discours nous est imposé comme étant le seul possible : plus de revenus pour les multinationale [sic] et de dividendes pour les actionnaires, moins de fond [sic] pour les services publics et pour les travailleurs." Alain Deneault
****
Le manque de connaissances historiques et géopolitiques de nombre d'invités de France Culture (invités justement pour cela) produit un aveuglement stupéfiant.
Cette grande table avait été précédée par un vif échange entre Bertrand Delais, nouveau directeur de LCP, et Olivia Gesbert, le sphinx natté à voix de vendange tardive . Celle-ci avait présenté Delais, auteur d'un documentaire sur Macron (Horreur! Pouah! Vite un sac!), par un "Bertrand Delais qui va nous dire sûrement qu'il n'y a ni censure ni autocensure" . Delais s'en offusque, refuse que l'on s'exprime à sa place et parle de malhonnêteté intellectuelle. Gesbert revient en studio quelques minutes plus tard, telle une furie, la natte en bataille sans doute, et tente de se défendre, oubliant tout simplement ce qu'elle a réellement dit. Pour elle, il est "sûrement" normal et de bon ton de faire dire à un invité ce qu'elle voudrait qu'il dise. De quoi ce monsieur se plaint-il? Non mais! Delais s'explique clairement et parle de son expérience de la censure. Gesbert lui pose une question fielleuse sur la censure à LCP, qu'il dirige depuis trois semaines. Il lui répond comme il convient. Suit l'entretien avec cet universitaire  québecois. Ce n'est pas la première fois qu'on l'interroge sur FC, tant plaît à la rédaction sa vision particulière de la France, dictature en devenir. Ses origines canadiennes apportant sans doute une caution automatique d'objectivité démocratique.

Voir le profil de l'utilisateur

175
Répondre en citant  
Sans surprise - Hier à 08:13

Raphaël Bourgois  pour rappeler, semaine après semaine, à l'instar de ses collègues de France Culture, que nous vivons dans le pire des mondes et qu'il faut le "re-fonder", "ré-inventer", "re-penser", etc, : Avis critique.

Ce soir comme chaque semaine deux essais sous les feux de la critique : "Makers. Enquête sur les laboratoires du changement social" d'I. Berrebi-Hoffmann, M-C Bureau, M. Lallement (Seuil) et "Quand la place devient publique" de Joëlle Zask (Le Bord de l’Eau).

(...) Les enjeux sont gigantesques, en effet,  ils touchent au travail, à l’économie, à l’écologie, à la politique, à l’art, à la sociabilité… pour finalement proposer une sortie du capitalisme.

(...) Cette convergence vers les places publique [sic] pour « réinventer la société » pourrait faire penser que ce lieu est le plus propice à l’épanouissement démocratique (...) en réalité il n’y [sic] pas de véritables places démocratiques… qu’elle [sic] sont pour ainsi dire toujours penser [sic] par le pouvoir, pour contrôler et contraindre les régimes d’action.

Le beau français :
un livre passionnant intitulé L’Age du Faire, consacrés aux hackerspaces ;
Dans ce dernier essai, paru dans dans la collection ;
ses réflexions sur les formes de la démocratie, la participation, l’importance du lieu, du lien entre ville et nature déjà initiée ;
Il y a un peu de tout celà ;
De New York au Caire, le la Puerta del sol à la République ou à Maidan ;
Cette convergence vers les places publique ;
en réalité il n’y pas de véritables places ;
qu’elle sont ;
elle sont pour ainsi dire toujours penser ;

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


176
Répondre en citant  
Re: Le paradigme idéologique de France Culture -

Le paradigme idéologique de France Culture     Page 18 sur 18

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum