Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Grille de rentrée - Septembre 2011    Page 6 sur 11

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Grille de rentrée - Septembre 2011 - le Ven 24 Juin 2011, 17:36

Rappel du premier message :

Bouleversement à prévoir : tiré de Télérama Radio, voici l'article de Véronique Brocard, qui se conclut sur le rendez-vous du 28 juin. Tous vos commentaires seront les bienvenus.

= = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = =
Arrêts d'émissions, nouvelles attributions d'horaires, départs d'animateurs et producteurs,
arrivées d'autres : les grandes manœuvres sont en cours à France Culture pour construire
la grille de la rentrée de septembre prochain. Olivier Poivre d'Arvor, nouveau directeur
de la chaîne (il est arrivé le 6 septembre 2010) se livre pour la première fois à cet exercice
forcément périlleux qui consiste à slalomer entre envie de renouvellement, respect
des auditeurs et identité de la station.

L'architecture de France Culture risque toutefois de changer avec, entre autres, le départ
de Raphaël Enthoven qui quitte la station à sa demande, pour se remettre à l'écriture,
laissant ainsi vacante son heure quotidienne des Nouveaux chemins de la connaissance,
du lundi au vendredi à 10h. Francesca Isidori n'animera plus ses Affinités électives,
le samedi à 22h10. Jacques Munier, animateur de la quotidienne A plus d'un titre signera
désormais une chronique, le matin à 6h45. Mais alors, quid de l'émission ? Le chroniqueur
Alain-Gérard Slama ne sera plus à l'antenne qu'une fois par semaine seulement. Il intervient
actuellement tous les jours. Marc Kravetz (L'histoire du jour, chaque matin) quitte lui aussi
France Culture. D'autres changements sont en cours qui ne sont pas encore calés (notamment
dans la tranche du soir). Ils diffusent un parfum d'inquiétude dans une maison qui ne gagnerait
pas à être trop secouée. Olivier Poivre d'Arvor se refuse pour l'instant à tout commentaire.
« Il est trop tôt pour en parler, assure t-il. Je présenterai d'abord la grille d'été, mardi 28 juin ».

= = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = =

Je trouve cet article bien pessimiste et bien ignorant du passé. "Pour la première fois" dit Véronique Brocard. C'est avoir la mémoire bien courte. Poivre Jeune peut bien démolir tout ce qu'il veut, il n'en flinguera jamais autant que Laure Adler entre 1999 et 2002 : depuis 10 ans il ne restait plus grand chose à dégommer. Ce qui survit des belles années de la chaine, son 10% culturel sera-t-il encore réduit ?
* * *

51
Répondre en citant  
Re: Grille de rentrée - Septembre 2011 - le Ven 12 Aoû 2011, 11:39

Naïvement, je pensais qu'un directeur de station de service public avait un devoir de réserve sur ces choses-là, ne serait-ce que par respect pour les producteurs qui travaillent sous son autorité.
La tribune a bel et bien été écrite par lui, mais pour ce qui est de l'article du nouvelobs, difficile de distinguer entre rumeurs et intentions avérées. OPA, prenant ses fonctions, avait déclaré d'emblée vouloir rester longtemps, mais il ne ferait que suivre le chemin de quelques autres directeurs avant lui : intentions nobles et vagues pour la station, avec la langue de bois habituelle ("dépoussiérer" et "ouvrir" la station, le marronnier de tous les marronniers pour tout directeur de FC qui entre en fonction), puis à la première occasion politique ou éditoriale, les cartons sont déjà dans le camion de déménagement. Je n'aimerais pas travailler dans une station considérée par ses directeurs comme une salle d'attente, une faire-valoir de parcours, ou pire, un paillasson. Quelle honte.

52
Répondre en citant  
Re: Grille de rentrée - Septembre 2011 - le Ven 12 Aoû 2011, 12:50

Je trouve tout cela très étonnant, parce que je ne vois pas ce que le poste de ministre de la culture a de plus intéressant que celui de directeur de FC. Même si on aime le pouvoir, le ministre de la culture n'en a pas tellement, entre sa technocratie, Bercy, les syndicats, les intermittents, le premier ministre, ça fait beaucoup de contraintes qui pèsent sur lui. Qu'estce qu'il peut faire à part inaugurer des trucs, recevoir les mécontents et essayer de durer en évitant les gaffes?
Alors que L. Adler a démontré qu'un directeur de FC pouvait très profondément modifier le fonctionnement et même les buts que se donne cette radio.

53
Répondre en citant  
Re: Grille de rentrée - Septembre 2011 - le Ven 12 Aoû 2011, 15:47

La tribune d'OPA dans Le Monde était malvenue, mais je crois qu'elle procède moins d'un engouement politique que d'une stratégie personnelle de légitimation : en appelant à l'augmentation du budget de la Culture, Poivre Vert pense sans doute -le pauvre- s'assurer les bonnes grâces des professionnels de la profession (festivaliers, créateurs, entrepreneurs culturels, subventionnés de tout poil...) et renforcer du même coup sa position là a tête d'une radio qui, pour les naïfs du moins, est censée être la fenêtre parlée de la culture vivante.

Quant aux rêveries ministérielles de Poivre Vert, elles ne sont guère surprenantes : ce que recherchent les hommes de cette trempe, c'est moins le pouvoir que l'apparat du pouvoir, les ors, et l'emprise qu'exerce sur les gogos et les quémandeurs le droit de placer tel ou tel affidé à la tête d'une des nombreuses institutions de l'administration de la Culture. Le pauvre Mitterrand, que fait-il d'autre que de jouer au chat et à la souris avec les mécontents et de jouir de ses jeux machiavelliens de nomination ?

Peu étonnantes, donc, ces rêveries (certes pour l'instant de l'ordre du bruit de couloir) sont assez révélatrices de l'absence d'ambition d'OPA pour France Culture : un projet de station, bon ou mauvais ? Non. Une ambition managériale ? pas plus. Au mieux, FC sera pour Poivre Vert un camp de base pour des horizons nouveaux et qu'il espère plus élevés dans le cursus honorum de la courtisanerie cultureuse. Au pire, ce sera une sinécure.

54
Répondre en citant  
les programmes - le Ven 19 Aoû 2011, 13:36

Je voudrais espérer que les programmes de la rentrée seront meilleurs que ceux de l'été. En deux ans France Culture l'été est devenu un vrai désert. Petites émissions dans l'air du temps. Pourquoi l'été en plus de la drôlerie ( las nous aveons perdu Biasi qui faisait si bien commencer la journée), ne serait-il pas voué à l'approfondissement. pourquoi les débats intéressants ( Montpellier etc...) sont-ils relégués à des horaires impossibles?
Pourquoi l'imprérialisme d'Onfray? Que je sache aucun médiateur de la chaîne n'a jamais assumé de discuter la place réservé à ce gourou en syncrétisme à la Spengler, ignorant ( malgré son "érudition") et malhonnête.
Pourquoi vous obstiner à être dans le "mainstream". Pourquoi pus de philosophie pendant l'été( ni d'ailleurs pendant l'année, car enfin le Raphaël, ce n'était plus de la philosophie et mis à part des invités exceptionnel,quel raseur).
Pourquoi pas d'Histoire?
Pourquoi pas de musique??
Pourquoi pas de littérature
Pourquoi pas d'économie en débat dans cet été déjà noir, alors qu'à la rentré tout risque de se discuter dans le désordre, la précipitation et la chaos?
Même pas d'émissions sur les expos de peinture qu'on pourrait voir( il est vrai que la peinture quelle vieillerie à côté des attractions d'été8
bref,je n'ai jamais aussi peu écouté France Culture que cet été. Même la nuit ( il m'arrive de me lever très tôt pour partir en haute montagne) n'avait pas ses charmes habituels, toute consacrée qu'elle était aux seule rediffusion des émissions ennuyeuses du jour?
A propos une question: qu'en est-il de votre enquête sur le travail:on en n'entend plus parler.
Cordialement quand même, MV

55
Répondre en citant  
Re: Grille de rentrée - Septembre 2011 - le Sam 20 Aoû 2011, 12:54

Éléments :

Hervé Gardette assure seul la production du Grain à Moudre "nouvelle formule" mais toujours à la même heure pour la même durée. La Grande Table est laissée à Caroline Broué seule mais nous ne connaissons pas encore son format ni son organisation.

J'ai toujours vu Le Grain à Moudre comme l'une des émissions les plus difficiles à produire (avec les Matins) car il faut explorer un sujet par jour de façon suffisamment profonde pour pouvoir le mettre en débat tout en connaissant les positions des uns et des autres. L'avantage du duo Couturier/Clarini puis Couturier/jenesaisplus c'était d'offrir la possibilité d'être deux à l'antenne, de pouvoir rattraper un "trou", de relancer le débat, de suivre pendant une consultation des notes. Il s'agira d'une sacré course d'endurance pour Hervé Gardette et même si son équipe d'attachés de production* est musclée pour l'occasion (production déléguée assurée par Julie Gacon journaliste et productrice de Contre-Expertise actuellement), cela ne sera pas simple...

Si je ne comprend pas l'abandon de ce format, la nouvelle suivante concernant le partenariat avec le magazine Books est moins surprenante. Cela fait en effet un moment que du Grain à Moudre puise ses sujets dans ledit magazine. Quelque part, c'est l'officialisation de ce qui existe depuis un moment. Cela dit, privilégier le magazine Books (ou tout autre magazine), cela signifie faire - plus ou moins - l'impasse sur les autres et donc restreindre son champ d'analyse. Il faudra voir sous quelle forme fonctionne ce partenariat, est-ce une émission par semaine ? Par mois ? On ne peut pour le moment que suspendre son jugement.

À vous

* Mais les attachés de production peuvent-être rattachés à plusieurs émissions.

56
Répondre en citant  
Re: Grille de rentrée - Septembre 2011 - le Sam 20 Aoû 2011, 15:22

Pour ma part, je n'appréciais pas trop les présentations en "duo" à l'image de la grande table et du grain à moudre, même si ces émissions avaient leurs qualités. En effet, avec deux producteurs, on a toujours le risque de deux fois plus de blabla et de moins de temps de parole donné aux invités. De plus, depuis que Louise Tourret avait repris du Grain à moudre, j'avais l'impression de ne presque plus entendre Brice Couturier. L'idée de confier une émission à un producteur unique en lui joignant deux ou trois attachés de production et un ou plusieurs stagiaires me paraît bonne. Le problème est ailleurs, il réside dans le choix des producteurs: Hervé Gardette, comme Julie Gacon sont des journalistes purs et durs, anciens de la rédaction de FC, ce qui donne nettement le ton de l'émission: on n'est pas dans le débat d'idée (d'ailleurs Du grain à moudre l'a-t-il déjà été?) mais dans le débat d'actualité. A 18h, on a la même chose sur toutes les autres radios. Un débat intellectuel avec des questionnements plus distanciés aurait été préférable à mon sens.

Du reste, de nouveaux éléments sur la grille de rentrée arrivent petit à petit:
- François Noudelman, qui arrête sa très bonne émission Je l'entends comme je l'aime, remplace Adèle Van Reth de 10h50 à 11h dans le journal des chemins de la connaissance, tandis que cette dernière, on le sait, remplace Entoven.
- Caroline Broué seule à la Grande table de 12h à 13h30
- La case de 15h en semaine se précise: Les lundis de l'histoire (lundi), Tout un monde (mardi), Cultures d'islam (vendredi)
- Toujours aucune piste pour la tranche 16h-17h
- Le vendredi, de 18h20 à 19h, "Le champ des possibles" de Joseph Confavreux laisse place au magazine de la rédaction (expulsé du samedi et remplacé par Place de la toile)
- Le soir, la nouvelle émission de création radiophonique s'intitule 'Les ateliers de la nuit', avec entre autres 'l'atelier de la fiction" le mercredi et "l'atelier de création" le jeudi (c'est sûrement le même qui avait trouvé les titres pour les mardis de l'expo/mercredi du théâtre/jeudis de l'architecture, etc)
- Alain Veinstein, de 0h à 0h35
- L'éloge du savoir de 0h35 à 1h30
- Par conséquent, les nuits commencent à 1h30 en semaine, espérons que le temps consacré aux archives ne sera pas réduit!

En fin de semaine:
- Une vie, une oeuvre, le samedi à 14h (Projection privée, sûrement décalée à 15h)
- L'émission musique de Jeanne-Martine Vacher, le samedi de 16h à 17h s'intitule "Movimento"
- La fiction "Drôles de drames" diffusée une heure plus tard, de 21h à 22h.
- Le dimanche soir, l'émission politique à 18h, Masse critique à 19h, l'entretien de Taddéi à 20h, et donc les soirées théâtre de 21h à 23h (entrecoupées par le journal?), puis le magazine du théâtre de Joëlle Gayot, dans la foulée de 23h à minuit

Des changements annoncés aussi du côté de la rédaction:
- Les journaux de 7h et 9h sont repris par Renaud Candelier (remplace Aurélie Kieffer)
- La revue de presse internationale par Thomas Cluzel (remplace Cécile de Kervasdoué)
- Le journal de 8h par Amélie Perrier (remplace Frédéric Mettezeau)
- Le journal de 18h par Tara Schlegel (remplace Florence Sturm)

57
Répondre en citant  
Re: Grille de rentrée - Septembre 2011 - le Dim 21 Aoû 2011, 13:25

J'ignorais le remplacement du Champs des Possibles par le magazine de la rédaction. Après votre remarque précédente sur la personnalité d'Hervé Gardette, ça fait effectivement sens : la tranche 18-19h est dédiée à l'information immédiate et non à l'étude de documents prenant de la distance sur l'actualité (Du Grain à Moudre au meilleur de sa forme), ni au Champ des Possibles, remarquable émission qui par le choix des sujets qu'on entendait nulle part ailleurs me rendait souvent moins stupide. C'était par exemple la seule émission, à ma connaissance, à s'intéresser au fonctionnement des entreprises (cf: le sujet sur le management relevé par Antonia)

On se souviendra des derniers mots de Sonia Kronlund dans les Pieds sur Terre avant la grille d'été, "merci à Joseph (...) qui nous quitte aussi mais pas pour les mêmes raisons". Espérons que cela ne soit qu'un homonyme.


Sinon nous n'avons pas de nouvelles de Mauvais Genre, entre les incertitudes de François Angelier lors de la dernière émission et les remarques glissées dans la mythologie, il est fort possible que l'émission change de forme.... ou disparaisse totalement

58
Répondre en citant  
Re: Grille de rentrée - Septembre 2011 - le Mar 23 Aoû 2011, 19:21

@Yann Sancatorze a écrit:Il y a de quoi être un peu interloqués :

"Certains l’appellent déjà Monsieur le Ministre. Il y en est d’autres qui revendiquent aussi le titre. Mais lui, est, à l’évidence, le plus entreprenant. Olivier Poivre d’Arvor, écrivain, diplomate, directeur de France-Culture depuis 2010. Frère de l’autre aussi. Depuis que Martine Aubry s’est jetée dans le grand bain de la présidentielle, ceux qui la voit déjà présidente se partagent les postes. Et depuis qu’elle a mis la culture et son budget au cœur de son programme, le bureau de la rue de Valois a retrouvé son lustre. Longtemps, c’est Aubry qui confiait qu’à défaut d’être présidente elle se verrait bien ministre de la Culture. Aujourd’hui, la donne a changé. OPA – Olivier Poivre d’Arvor?– a publié la semaine dernière dans 'le Monde' une ode à sa candidate favorite, seule capable de renouer avec la grande époque de Gaulle-Malraux ou Mitterrand-Lang. Il a été très actif dans la réunion du prestigieux comité de soutien avancé par Aubry, mi-juillet. Dans un dîner où on l’interrogeait sur sa succession à France-Culture au cas où il obtiendrait le maroquin de ses vœux, il a même lâché le nom de Mazarine Pingeot. OPA est un rapide. C’est aussi un malin."



http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/off-de-l-obs/20110811.OBS8395/olivier-poivre-d-arvor-se-voit-deja-ministre.html

J'ignore si Poivre Moulu est un malin. Il y a néanmoins quelque chose de choquant dans ces déclarations. C'est ce qu'elles révèlent d'arrivisme chez le personnage. En effet, ce type est directeur de France Culture, une radio de service public. Certes, il n'est pas fonctionnaire et il n'est donc pas soumis à un devoir de réserve. Cependant, on aurait pu espérer de sa part davantage de discrétion. Ceci aurait donné à son passage à la direction de la radio, plus d'allure.
Mais pour celles ou ceux qui auraient eu des doutes, nous savons désormais à quoi l'auditeur doit s'attendre. Un bonhomme ambitieux et sans scrupule, on peut le craindre !
Je me demande si ce genre de prise de position publique de la part d'un directeur de radio tombe sous le coup des législations du CSA.

59
Répondre en citant  
Fin du suspens ! - le Mar 23 Aoû 2011, 19:47

http://www.livreshebdo.fr/actualites/medias---manifestations/actualites/la-guerre-des-ondes-est-lancee/7147.aspx

Où l'on apprend qu'Arnaud Laporte, tout en flatteuses flatulences, devrait animer "La dispute". Comme quoi, on a le sens de l'auto-dérision sur France Q ! jocolor

60
Répondre en citant  
Re: Grille de rentrée - Septembre 2011 - le Mer 24 Aoû 2011, 21:16

La nouvelle grille est disponible sur le site de France Culture! Pas de grosses surprises pour ceux qui auront suivi ce fil tout au long de l'été mais allez quand même y jeter un coup d'oeil!

Malgré quelques changements d'horaires et de producteurs, pas de grosse révolution. L'année s'annonce clairement politique, avec de nombreuses chroniques dans la matinale (Hubert Huertas, Brice Couturier, etc), Alain Gérard Slama tous les soirs avant le journal de 18h, une émission de décryptage de l'actualité le samedi matin avec Jean-Marc Four, etc... Pour le matin, la culture se concentre dans l'émission de Tewfik Akem (Lever de soleil) et la chronique Tout feu, tout flamme qui se poursuit.
Les après-midi, la case 15h-16h me paraît un peu fourre-tout, sans réelle cohérence. On note le retour de Rue des écoles, émission sur l'éducation, déjà produite par Louise Tourret en 2009-2010, c'est une bonne chose d'aborder ce sujet sur FC.
Pour la case 16h-17h, on retrouve Marie Richeux, avec Pas la peine de crier, qui garde le même concept que l'émission du matin (elle garde sa chronique Polaroid), émission qui veut se concentrer sur la création contemporaine. Malheureusement, on perd une heure quotidienne sur les livres.
Le soir, l'émission de critique "La dispute" sera produite par Arnaud Laporte, avec l'ancienne équipe de Tout arrive! (Antoine Guillot comme producteur délégué, Laurence Millet à la réalisation), à mon avis, pas de grande surprise sur la forme et le ton de cette émission.
Enfin, j'ai beaucoup de mal à voir la cohérence des "Ateliers de la nuit" de 23h à 0h: un peu de documentaire, un peu de fiction, un magazine d'entretien autour du son produit par Baumgartner. La marque de l'ACR n'apparaît pas clairement.

Le week-end, on note le prolongement de l'émission estivale d'Alain Kruger sur la gastronomie, tous les samedi à 12h. Le samedi en fin d'après-midi risque d'être fort intéressant, avec deux émissions sur la littérature, produites par Augustin Trapenard à 17h et Charles Dantzig à 18h. Le soir, Mauvais genres gagne une heure, diffusé désormais de 22h à 0h.

61
Répondre en citant  
Re: Grille de rentrée - Septembre 2011 - le Mer 24 Aoû 2011, 21:43

Et je viens de réagir: pas une émission sur l'art et l'histoire de l'art!!!!!!!!!!!! Chaque année on pense que la grille de France Culture ne peut pas être pire, mais chaque année c'est pire!

Grille de rentrée - Septembre 2011     Page 6 sur 11

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum